03 Octobre 2020. FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Etats – Unis : Yellowstone , Russie / Iles Kuriles : Ebeko , Hawaii : Kilauea .

Home / blog georges Vitton / 03 Octobre 2020. FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Etats – Unis : Yellowstone , Russie / Iles Kuriles : Ebeko , Hawaii : Kilauea .

03 Octobre 2020. FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Etats – Unis : Yellowstone , Russie / Iles Kuriles : Ebeko , Hawaii : Kilauea .

03 Octobre 2020. 

 

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Bulletin d’activité du vendredi 2 octobre 2020 à 11h00 (Heure locale)
Niveau d’alerte : Alerte 1

Une activité sismique est toujours enregistrée sous le Piton de la Fournaise (zone sommitale et flanc Est). Ainsi pour la journée du 01/10/2020, 8 séismes volcano-tectoniques sommitaux superficiels, 35 séismes volcano-tectoniques profonds sous le flanc Est, 1 séisme longue période, 14 séismes classés comme « indéterminés » (car de faibles magnitudes) et 52 éboulements/effondrements superficiels dans le secteur du flanc est, ont été manuellement pointés.

144 évenements de plus petites amplitudes et non visibles pour les opérateurs ont été détectés et relocalisés automatiquement (Figure 1).

Figure 1 : Carte de localisation (épicentres) et coupes nord-sud et est-ouest (montrant la localisation en profondeur, hypocentres) des séismes enregistrés et localisés par l’OVPF-IPGP entre le 26/09/2020 et le 01/10/2020 sous le massif du Piton de la Fournaise. Seuls les séismes localisables ont été représentés sur la carte (© OVPF-IPGP).

Au cours de la journée du 01/10/2020, les déformations se sont poursuivies sur le flanc Est du volcan mais à un taux plus faible que les jours précédents, ainsi la station GPS « GPNG » de l’OVPF localisée dans la partie haute des Grandes Pentes, à 1414 m d’altitude, a poursuivi son glissement vers l’est de 3 cm, soit environ 73 cm au total depuis le début de la crise, et s’est soulevée d’environ 26 cm depuis le début de la crise.

Les concentrations en CO2 dans le sol sont en augmentation en champ lointain (secteur Plaine des Cafres), cette augmentation est souvent associée à une remontée de magma depuis le niveau mantellique.

La persistance d’une sismicité et de déformation sous le flanc Est montre que l’intrusion du magma vers le flanc Est est encore active et qu’une éruption ne peut être exclue. Les équipes de l’observatoire restent mobilisées.

Bulletin d’activité du samedi 3 octobre 2020 à 8h45 (Heure locale)
Niveau d’alerte : Alerte 1

Une activité sismique est toujours enregistrée sous le Piton de la Fournaise (zone sommitale et flanc Est). Ainsi pour la journée du 02/10/2020, 2 séismes volcano-tectoniques sommitaux superficiels, 24 séismes volcano-tectoniques profonds sous le flanc Est, 3 séismes longue période, 15 séismes classés comme « indéterminés » (car de faibles magnitudes) et 37 éboulements/effondrements superficiels dans le secteur du flanc est, ont été manuellement pointés.

Au cours de la journée du 02/10/2020, aucune déformation significative ne s’est produit dans le secteur des Grandes Pentes. En revanche l’inflation (gonflement) de la zone sommitale a repris témoignant de la mise en pression d’une source sous le sommet, là où est localisé le système d’alimentation superficiel (réservoir magmatique d’où partent les intrusions de magma vers la surface). Cette reprise de l’inflation est en accord avec l’augmentation des concentrations en CO2 dans le sol qui sont en augmentation en champ lointain (secteur Plaine des Cafres). Cette augmentation est souvent associée à une remontée de magma depuis le manteau.

La persistance d’une sismicité montre que l’intrusion du magma vers le flanc Est est encore active et qu’une éruption ne peut être exclue. L’inflation de la zone sommitale et l’augmentation des concentrations en CO2 montre qu’une nouvelle intrusion ne peut être exclue. Les équipes de l’observatoire restent mobilisées.

Source : OVPF.

Lire l’articlehttp://www.ipgp.fr/fr/ovpf/bulletin-dactivite-vendredi-2-octobre-2020-a-11h00-heure-locale

Photo : Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise

 

Etats – Unis , Yellowstone :

44 ° 25’48 « N 110 ° 40’12 » W,
Altitude du sommet 9203 pi (2805 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: NORMAL
Code couleur de l’aviation actuel: VERT

Travaux récents et actualités:
En septembre, les équipes de terrain ont commencé à retirer les stations GPS semi-permanentes des sites en haute altitude avant le début de l’hiver. Les sites à basse altitude seront récupérés en octobre et les stations seront redéployées à partir de mai 2021. Des travaux de maintenance ont également été achevés sur des stations GPS et sismiques permanentes dans plusieurs zones du parc national de Yellowstone, garantissant ainsi que les réseaux seront opérationnels pendant les prochains mois d’hiver.

Steamboat Geyser continue d’être actif, avec quatre éruptions au cours du mois: les 1er, 9, 16 et 26 septembre. Cela porte le nombre total d’éruptions pour l’année à 38.

Sismicité:
En septembre 2020, les stations sismographiques de l’Université de l’Utah, responsables de l’exploitation et de l’analyse du réseau sismique de Yellowstone, ont localisé 205 tremblements de terre dans la région du parc national de Yellowstone. L’événement le plus important a été un tremblement de terre mineur de magnitude 2,8 situé à 9 miles au Sud-Sud-Est de West Thumb, dans le parc national de Yellowstone, le 10 septembre à 7 h 26, heure du Pacifique.

Un essaim de 125 tremblements de terre s’est produit du 10 au 16 septembre à environ 9 miles au Sud-Sud-Est de West Thumb. L’essaim comprenait 29 événements de magnitude 2, dont huit supérieurs à M2,5 et 69 événements de magnitude 1.

Les séquences de tremblements de terre comme celles-ci sont courantes et représentent environ 50% de la sismicité totale dans la région de Yellowstone.

L’activité sismique de Yellowstone reste à des niveaux de fond.

Déformation du sol:
Les taux et les styles de déformation à Yellowstone, enregistrés par les stations GPS continues, n’ont pas changé de manière significative depuis de nombreux mois. L’affaissement de la caldeira de Yellowstone, en cours depuis 2015, s’est poursuivi à un rythme moyen de 2 à 3 cm (environ 1 pouce) par an. Dans la zone de Norris Geyser Basin, peu de déformations ont été détectée par une station GPS à proximité depuis début 2020.

Source : YVO.

Photo : USGS

 

Russie / Iles Kuriles , Ebeko :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Diffusion: 03 octobre 2020
Volcan: Ebeko (CAVW # 290380)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: KVERT
Numéro de l’avis: 2020-182
Emplacement du volcan: N 50 ° 41 min E 156 ° 0 min
Zone: Kuriles du Nord, Russie
Altitude du sommet: 3791,68 pi (1156 m).

Résumé de l’activité volcanique:
Une activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Selon les données visuelles des volcanologues de Severo-Kurilsk, des explosions ont envoyé des cendres jusqu’à 2 km d’altitude, un nuage de cendres dérive vers le Sud du volcan.
Cette activité se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 19,700 pieds (6 km) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’ activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude et l’aéroport de Severo-Kurilsk.

Hauteur des nuages ​​volcaniques:
6560 ft (2000 m) AMSL Heure et méthode de détermination du panache de cendres / hauteur des nuages: 20201003 / 0450Z – Données visuelles

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques: Distance du panache de cendres / nuage du volcan: 5 km
Direction de la dérive du panache de cendres / nuage du volcan: S

Source : Kvert .

Photo : S. Lakomov.

 

Hawaii , Kilauea :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Altitude du sommet :4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: NORMAL
Code couleur de l’aviation actuel: VERT

Résumé de l’activité:
Le volcan Kīlauea n’est pas en éruption. Les données de surveillance pour le mois d’août montrent des taux variables mais typiques de sismicité et de déformation du sol, de faibles taux d’émissions de dioxyde de soufre et seulement des changements géologiques mineurs depuis la fin de l’activité éruptive en septembre 2018.

Observations:
Il y a eu environ 1450 tremblements de terre au cours du mois de septembre sur le Kīlauea, une augmentation d’environ 35% par rapport au nombre de tremblements de terre enregistrés en août.

Des parties de Crater Rim Drive, dans le parc national des volcans d’Hawaï, semblent fissurées, décalées et tombées sur cette photo, prise lors d’un survol du sommet de Kīlauea le 23 septembre 2020. Au nord, le lac d’eau du sommet du Kīlauea, à l’intérieur du cratère Halema’uma’u, est visible. Photo de l’USGS par K. Mulliken.

Au cours du mois dernier, les inclinomètres du sommet ont enregistré 4 événements de déflation-inflation – une diminution significative par rapport au total du mois dernier. La tendance à long terme de la déformation au sommet du Kilauea et dans la zone médiane du Rift Est continue de montrer une inflation, compatible avec l’apport de magma au système de stockage peu profond du volcan. Les stations GPS sur le flanc Sud du Kīlauea continuent d’afficher des taux élevés de mouvement vers la mer. Le HVO continue de surveiller attentivement tous les flux de données le long de la zone du rift Est du Kīlauea et du flanc Sud pour détecter des changements importants.

Les taux d’émission de dioxyde de soufre sont faibles au sommet, ce qui correspond à l’absence de volumes importants de magma. Une certaine quantité de dioxyde de soufre est dissoute dans les eaux souterraines peu profondes et dans le lac de cratère au fond de l’Halema’uma’u; les travaux se poursuivent pour essayer de quantifier ce processus. Au 29 septembre, la profondeur du lac était d’environ 46 mètres ou 150 pieds. Le lac de cratère a été échantillonné pour la dernière fois par UAS en janvier et un échantillonnage supplémentaire avec UAS est prévu. Les taux d’émission de dioxyde de soufre sont inférieurs aux limites de détection sur Puʻu ʻŌʻō et dans la zone inférieure du Rift Est.

Le 3 septembre, les géologues de l’USGS HVO ont visité la fissure 7 de l’éruption de la zone inférieure du Rift Est du Kīlauea de 2018. Les géologues ont étudié et documenté les caractéristiques des évents et collecté des échantillons pour des analyses en cours de la dynamique des éruptions de 2018. Les fontaines de la fissure 7 ont laissé un trou sur la zone d’évent . De ce trou, l’une des nombreuses fontaines de la fissure 7 ont été émises pendant la crise volcanique de 2018. En arrière-plan se trouve la fissure 8. Le pahoehoe de couleur dorée qui s’écoule dans la fissure 7 provient de la fin de l’activité de la fissure 8.

Bien qu’elles ne soient pas en éruption actuellement, des zones de températures du sol constamment élevées et de rejets mineurs de gaz se trouvent toujours à proximité des fissures de la zone inférieure du Rift Est de 2018. Il s’agit notamment de vapeur (eau), de très petites quantités de sulfure d’hydrogène et de dioxyde de carbone. Ces conditions devraient durer sur le long terme. Des conditions similaires après l’éruption de 1955 se sont poursuivies pendant des années, voire des décennies.

Source : HVO.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search