19 Juin 2019. FR. Italie / Sicile : Etna , Mexique : Popocatepetl , Perou : Sabancaya / Ubinas , Colombie : Nevado del Huila .

Home / blog georges Vitton / 19 Juin 2019. FR. Italie / Sicile : Etna , Mexique : Popocatepetl , Perou : Sabancaya / Ubinas , Colombie : Nevado del Huila .

19 Juin 2019. FR. Italie / Sicile : Etna , Mexique : Popocatepetl , Perou : Sabancaya / Ubinas , Colombie : Nevado del Huila .

19 Juin 2019.

 

 

Italie / Sicile , Etna :

L’institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, a annoncé que, d’après les observations effectuées lors d’une inspection effectuée dans la zone du sommet le 17 juin 2019 et l’analyse des images enregistrées par le système de caméra de surveillance de l’INGV, on note la persistance de l’activité explosive produite par un évent éruptif ouvert dans le cratère de la Voragine.

Les explosions se succèdent avec une fréquence et une intensité irrégulières. À 18 h 27 UTC, le 18 juin, dans la zone du sommet, il y a eu une explosion d’intensité légèrement supérieure à celle survenue au cours des 24 dernières heures. La matière pyroclastique produite par l’explosion s’est rapidement dispersée dans l’atmosphère vers l’Est, principalement au sol, près de la zone du cratère au sommet.
Du point de vue sismique, l’explosion à 08h27 UTC était anticipée à 08h13 UTC par deux évènements transitoires sismiques de basse fréquence supérieurs à l’amplitude moyenne enregistrée par la plupart des stations du réseau.
L’amplitude moyenne du tremor volcanique continue de rester dans les valeurs basses, sans changement significatif de sa tendance.

COMUNICATO DI ATTIVITA' VULCANICA del 2019-06-18 09:27:22(UTC) – ETNA.

L'Istituto Nazionale di Geofisica e Vulcanologia, Osservatorio Etneo, comunica che dalle osservazioni effettuate mediante un sopralluogo in area sommitale condotto il 17 giugno 2019 ed attraverso l'analisi delle immagini registrate dal sistema di telecamere di sorveglianza dell'INGV, si osserva la persistenza dell'attività esplosiva prodotta da una bocca eruttiva aperta all'interno del cratere Voragine. Le esplosioni si susseguono con frequenza ed intensità irregolare. Alle ore 08:27 UTC del 18 giugno, in area sommitale si è registrata un'esplosione di intensità leggermente superiore rispetto a quelle avvenute nelle ultime ventiquattro ore. Il materiale piroclastico prodotto dall'esplosione si è disperso rapidamente in atmosfera verso est, ricadendo al suolo prevalentemente in prossimità dell'area craterica sommitale.Dal punto di vista sismico, l'esplosione delle 08:27 UTC è stata anticipata alle ore 08:13 UTC da due transienti sismici a bassa frequenza di ampiezza superiore alla media, registrati dalla gran parte delle stazioni della rete.L'ampiezza media del tremore vulcanico continua a mantenersi entro i valori bassi, senza variazioni significative nel suo trend.Il video è stato ripreso dalle telecamere di sorveglianza visiva sulla Montagnola "EMOV", e di sorveglianza termica sulla Montagnola "EMOT" e a Bronte "EBT". Si vede in un primo momento una delle emissioni di cenere dalla Voragine, e poi, alle ore 08:27, l'esplosione più forte, da un punto diverso rispetto ai precedenti sbuffi di cenere.

Publiée par INGVvulcani sur Mardi 18 juin 2019

La vidéo a été capturée par les caméras de surveillance visuelle « EMOV » de la Montagnola , par la surveillance thermique « EMOT » sur la Montagnola et par l’ « EBT » de Bronte. Au début, on voit l’une des émissions de cendres de la Voragine, puis, à 08h27, l’explosion la plus forte, à partir d’un point différent de celui des bouffées de cendres précédentes.

Source : INGV Vulcani.

Photo : Etna e dintorni in foto , Gio Giusa.

Video : INGV Vulcani.

 

Mexique , Popocatepetl 

Le volcan Popocatépetl a enregistré une explosion de grande intensité qui a produit une colonne de fumée de près de cinq kilomètres d’altitude, à laquelle se ont ajouté quatre autres explosions ce lundi.

La Coordination nationale de la protection civile a indiqué que l’explosion la plus récente avait été enregistrée à 15h14, tandis que les précédentes s’étaient produites à 6h44, 7h04 et 12h40.

17 juin, 13h30 (17 juin, 18h30 GMT)

ACTUALISATION

À 12 h 40, une explosion a été enregistrée, dont la hauteur atteignait environ 8 km, avec une teneur en cendres modérée que les vents ont dispersé vers le Sud-Ouest  .

Des chutes possibles de cendres pourraient avoir lieu sur les populations de l’état de Morelos dans les municipalités de Tetela del Volcán, Ocuituco, Yecapixtla, Zacualpan, Temoac et Atlatlahucan, de l’Edo,  de Mexico , à Ecatzingo, Atlautla, Ozumba et Tepetlixpa, et de l’État de Puebla à San Nicolás de los Ranchos, Nealtican, Tianguismanalco, San Jerónimo Tecuanipan, San Gregorio Atzompa, San Andrés Cholula, San Pedro Cholula et Pale.

Source : Publimetro , Cenapred.

 

Pérou , Sabancaya / Ubinas :

Volcan Sabancaya :

Période d’analyse: du 10 au 16 juin 2019
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste modérée. Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu.

L’analyse des enregistrements obtenus du réseau sismique du volcan Sabancaya pour la période du 10 au 16 juin 2019 a permis d’identifier l’apparition de 2086 tremblements de terre d’origine volcanique, dont le pourcentage le plus élevé est associé au mouvement des fluides magmatiques. Au cours de cette semaine, en moyenne 13 explosions quotidiennes ont été enregistrées , d’intensité faible à moyenne.

Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de données GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. La surveillance visuelle, à l’aide de caméras de surveillance, a permis d’identifier l’apparition de colonnes éruptives atteignant 3,8 km d’altitude au sommet du volcan, dont les cendres ont été dispersées vers les secteurs Est et Sud-Est du Sabancaya. La surveillance par satellite a permis d’identifier, sur le volcan, la présence de 7 anomalies thermiques d’une valeur comprise entre 6 et 30 MW, associées à la présence d’un corps chaud près de la surface et à la persistance d’explosions.

Volcan Ubinas :

Période d’analyse: 18 juin 2019 .
Niveau d’alerte: VERT

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que le comportement dynamique du volcan Ubinas a enregistré au cours des dernières heures l’apparition d’un essaim sismique ou d’un groupe de séismes anormaux . En conséquence, il est suggéré aux autorités et à la population de rester attentives aux rapports publiés par l’IGP.

L’IGP a analysé l’activité sismique enregistrée sur le volcan Ubinas le 18 juin 2019, en identifiant, entre 9h45 et 11h00, la survenue de 6 séismes importants de magnitude inférieure à 2,8 ML (magnitude locale). . Cette sismicité est associée à des processus de rupture de roches à l’intérieur du volcan, à une profondeur d’environ 7,5 km au-dessous de celui-ci. Il convient de noter qu’aucune sismicité n’a été observée associée à la remontée du magma.
La caméra de surveillance n’a pas enregistré de fumeroles ni de modifications significatives au cours de la période en cours.

La surveillance par satellite utilisant des informations provenant des systèmes SENTINEL, OMI-NASA (SO2) et MIROVA (anomalies thermiques) ne présente aucune anomalie au cours de la période.

Source : IGP.

Photos : Ingemmet.

 

Colombie , Nevado del Huila :

Bulletin hebdomadaire d’activité du volcan Nevado del Huila
Le niveau d’activité du volcan se poursuit au niveau : niveau d’activité jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

D’après l’analyse et l’évaluation des informations obtenues par l’intermédiaire du réseau de surveillance du volcan Nevado del Huila, du 11 au 17 juin 2019, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN – Observatoire volcanologique et sismologique de Popayán indique que :

• Au cours de la période évaluée, 170 événements sismiques ont été enregistrés, dont 118 étaient liés aux processus de fracturation de roche (type VT) et 52 à la dynamique des fluides dans les canaux volcaniques. Parmi ces derniers, 48 ​​ont été classés comme événements de type longue période (type LP) et 4 comme impulsions de tremor de faible énergie (type TR).

• La majorité des séismes localisés, associés aux processus de fracture, continuent d’être situés au Nord-Est du bâtiment volcanique, à une distance du pic central oscillant entre 11 et 19 km, avec des profondeurs comprises entre 7 et 13 km.

• Les images obtenues au cours de la semaine par les caméras Web de Caloto, Tafxnú, Maravillas et La Palma montraient un faible dégazage du système volcanique. Le 11 juin, une mesure mobile des émissions de SO2 a été réalisée sur la route Tunía – Puerto Tejada (Cauca), pour un total de 1214 t / jour, ce qui est considéré comme faible.

• Les capteurs pour la surveillance de la déformation du sol, des champs magnétiques et des ondes infrasons n’ont pas enregistré de variations associées aux changements de l’activité volcanique.

Il est répété que, bien que la sismicité VT située au Nord-Est du volcan Nevado del Huila soit dans la zone d’influence de celui ci, ces événements se produisent dans une zone
Tectoniquement active . Ils n’ont pas affecté jusqu’à présent les autres paramètres de la surveillance volcanique; par conséquent, le niveau d’activité du volcan n’a pas été modifié, qui se poursuit à Amarillo ou au niveau III.

Source : Ingeominas.

Photo : Parque Nacional

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search