06 Juillet 2021 . FR . Italie / Sicile : Etna , Islande : Geldingadalur / Fagradalsfjall , Etats-Unis : Yellowstone , Philippines : Taal , Indonésie : Ili Lewotolok , Chili : Nevados de Chillan .

Home / blog georges Vitton / 06 Juillet 2021 . FR . Italie / Sicile : Etna , Islande : Geldingadalur / Fagradalsfjall , Etats-Unis : Yellowstone , Philippines : Taal , Indonésie : Ili Lewotolok , Chili : Nevados de Chillan .

06 Juillet 2021 . FR . Italie / Sicile : Etna , Islande : Geldingadalur / Fagradalsfjall , Etats-Unis : Yellowstone , Philippines : Taal , Indonésie : Ili Lewotolok , Chili : Nevados de Chillan .

06 Juillet 2021 .

 

 

Italie / Sicile , Etna :

Communiqué sur l’activité de l’ETNA , 04 Juillet 2021, 17:01 (15:01 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo   annonce qu’à partir de 14,56 UTC , une reprise de l’activité strombolienne est observée au niveau du Cratère Sud-Est.
À partir d’environ 11h00 UTC, l’amplitude moyenne du trémor volcanique a montré une augmentation progressive et vers 14h40, elle a atteint la plage des valeurs élevées. Le centre de gravité des sources de tremor volcaniques est situé dans la zone du Cratère Sud-Est à une altitude d’environ 2900-3000 m au-dessus du niveau de la mer. L’activité infrasonore, à l’heure actuelle, reste à des niveaux faibles.
A 14,40 UTC, une très faible variation est visible à la station inclinométrique supérieure du Cratere del Piano (ECP). Aucune variation n’est visible sur les signaux du réseau GNSS.

Communiqué sur l’activité de l’ETNA , 04 Juillet 2021, 17:29 (15:29 UTC) .

A partir de 15h25 UTC, nous observons le passage de l’activité strombolienne au stade de fontaine de lave au Cratère Sud-Est. Sur la base du modèle de prévision, le nuage éruptif produit par l’activité en cours se disperse dans la direction Est-Sud-Est. De plus, il y a deux débordements de lave qui affectent les secteurs Sud-Ouest et Nord-Nord-Est, ces derniers avançant dans la partie supérieure de la Valle del Bove.
L’amplitude moyenne du tremor volcanique montre des valeurs élevées avec une tendance à encore augmenter. Le centre de gravité des sources de tremor volcaniques est situé dans la zone du Cratère Sud-Est à une altitude d’environ 2900-3000 m au-dessus du niveau de la mer. À partir d’environ 14h50 UTC, il y a eu une augmentation de l’activité infrasonore qui a atteint en quelques minutes des valeurs élevées à la fois dans le taux d’occurrence des événements et dans leur amplitude. L’activité infrasonore montre également une tendance à augmenter.
La variation se poursuit à la station inclinométrique du sommet, qui a atteint une amplitude d’environ 0,3 microradians. Aucune variation significative n’est observée sur les signaux du réseau GNSS.

19:22 (17:22 UTC): A partir de 17h00 UTC, la fontaine de lave du Cratère Sud-Est a cessé, une faible activité strombolienne avec émission de cendres subsiste. De plus, seule la coulée de lave du secteur Sud-Ouest reste alimentée.
Après avoir atteint la valeur maximale vers 15:50 UTC, l’amplitude moyenne du trémor volcanique a montré une diminution progressive, qui est devenue beaucoup plus évidente à partir de 16:40 UTC. Actuellement, ce paramètre a presque atteint la plage des valeurs moyennes, montrant une nouvelle tendance à la baisse. Le centre de gravité des sources de tremor volcaniques est situé dans la zone du Cratère Sud-Est à une altitude d’environ 2900 m au-dessus du niveau de la mer. En même temps que les changements de tremor, l’activité infrasonore a également montré une forte diminution et à l’heure actuelle elle a atteint un faible niveau.
La variation à la station inclinométrique du sommet a atteint l’amplitude maximale d’environ 3 microradians à 16:50 UTC puis s’est stabilisée.

 23:46 (21:46 UTC)  : L’activité effusive sur le flanc Sud-Ouest du Cratère Sud-Est produite par le débordement de lave se refroidit.

Source : INGV.

Photos : Boris Behncke.

 

Islande , Geldingadalur / Fagradalsfjall :

L’éruption de  Fagradalsfjall refuse de s’arrêter (2-juillet-2021)

Dans un mouvement surprise, l’activité de Fagradalsfjall (partie du système volcanique Krýsuvík-Trölladyngja) a recommencé à augmenter vers 16h00 UTC le 02/07 et de nouveau , la lave a été vue dans le cratère après s’être vidé pendant la nuit .

Normalement, quand les bords du cratère s’effondrent de cette manière, l’éruption est normalement terminée. Dans le cas présent, le magma a nettoyé les roches de l’effondrement en quelques heures , et l’éruption a recommencé alors que la pression s’accumulait à nouveau dans le système magmatique profond. Le tremor harmonique a de nouveau augmenté depuis 16h00 UTC. Je ne sais pas s’il a encore atteint son maximum. C’est possible, mais difficile d’en être sûr.
Actuellement, il y a beaucoup de lave qui coule dans Nátthagi et peut-être aussi dans Geldingadalir qui est déjà plein de lave et est sur le point de déborder aux points les plus bas dans les prochains jours.

05 Juillet-2021 : Le volcan près de Fagradalsfjall sur la péninsule de Reykjanes est en forte éruption après avoir semblé s’arrêter complètement pendant un certain temps vendredi après-midi, assure l’expert en risques naturels du Met Office Sigurdís Björk Jónasdóttir.
Les niveaux d’activité sont restés faibles pendant la majeure partie du week-end, avant de s’intensifier hier soir. Le niveau d’activité a été classé comme élevé toute la nuit et jusqu’à présent aujourd’hui. « Le cratère bouillonne bien et la lave a recommencé à couler avec force », a déclaré Sigurdís.

Source : icelandgeology.net. RUV.

Photo : Starke Fotos – Barbara Seiberl-Stark

 

 

Etats-Unis , Yellowstone :

44°25’48 » N 110°40’12 » O,
Élévation du sommet : 9203 pi (2805 m)
Niveau d’alerte volcan actuel : NORMAL
Code couleur de l’aviation actuel : VERT

Travaux récents et actualités
Pour la première fois depuis avril 2018, avant son cycle actuel d’éruptions fréquentes, Steamboat Geyser n’a connu aucune éruption au cours d’un mois civil. Au cours des derniers mois, le temps entre les éruptions a augmenté, au lieu de diminuer comme cela a été le cas au cours des étés 2018, 2019 et 2020. Cela peut indiquer que la période actuelle d’éruptions fréquentes touche à sa fin progressivement, bien que les éruptions mineures actuelles du geyser suggèrent que la période des éruptions majeures n’est pas encore complètement terminée. Le nombre total d’éruptions pour l’année reste à 12.

Évents de vapeur le long de la rivière Yellowstone près de la zone thermale du volcan de boue, parc national de Yellowstone.

Les travaux de terrain effectués en juin par les scientifiques de l’observatoire du volcan Yellowstone comprenaient le déploiement de 140 stations sismiques temporaires par l’Université de l’Utah à Norris Geyser Basin. Le projet s’appuie sur des expériences précédentes en 2018 et 2019, couvrant une zone plus large qui permettra aux sismologues de « voir » plus profondément sous la surface. Le travail vise à mieux comprendre le lien entre Steamboat Geyser et Cistern Spring, ainsi que les modèles plus généraux d’écoulement des eaux souterraines à Norris Geyser Basin. De plus, deux stations GPS semi-permanentes ont été installées, près du mont Washburn et de Mary Mountain, portant à 17 le nombre de stations GPS semi-permanentes déployées. Ces stations sont installées chaque printemps et récupérées à l’automne, fonctionnant pendant la période de des conditions largement sans neige, et ils servent à augmenter le réseau de stations GPS continues, qui fonctionnent toute l’année.

Sismicité
En juin 2021, les stations sismographiques de l’Université de l’Utah, responsables de l’exploitation et de l’analyse du réseau sismique de Yellowstone, ont localisé 445 tremblements de terre dans la région du parc national de Yellowstone. Bien qu’au-dessus de la moyenne pendant un mois, ce n’est en aucun cas sans précédent. Par exemple, plus de 1100 tremblements de terre ont été enregistrés durant le mois de juin 2017 ! Le plus grand événement du mois dernier a été un tremblement de terre mineur de magnitude 3,1 situé à 11 miles au Nord-Est de West Yellowstone, MT, le 28 juin à 8h29 MDT. Cet événement fait partie d’une séquence de tremblements de terre dans la même région qui a commencé le 19 juin.

Giantess Geyser en éruption vers 10 h 00 HAR le 26 août 2020. Old Faithful est en éruption dans l’arrière-plan central.

La sismicité de juin à Yellowstone a été marquée par quatre essaims de tremblements de terre :
1) Un essaim de 153 tremblements de terre, à environ 11 miles au Nord-Est de West Yellowstone, MT, a commencé le 19 juin. Il comprend le plus grand événement du mois le 28 juin, ainsi que six tremblements de terre de magnitude 2.
2) Un autre essaim de 153 tremblements de terre, à environ 10 miles au Nord-Nord-Est d’Old Faithful, dans le parc national de Yellowstone, qui a commencé le 9 juin, la plus grande partie de la sismicité s’étant produite le 21 juin. Le plus grand tremblement de terre de l’essaim (magnitude 2,5) s’est produit le 21 juin. à 11h20 HAR. Cet essaim comprend 12 séismes de magnitude 2.
3) Un essaim de 52 tremblements de terre, à environ 7 miles au Nord-Nord-Est de West Yellowstone, MT, qui a commencé le 29 juin, le plus grand événement (magnitude 1,6) s’étant produit le 29 juin à 14 h 38 MDT.
4) Un petit essaim de 18 tremblements de terre, à environ 7 miles au Nord de West Yellowstone, MT, a commencé le 22 juin, le plus grand tremblement de terre (magnitude 1,4) s’étant produit le 22 juin à 04h26 HAR.

Des séquences de tremblements de terre comme celles-ci sont courantes et représentent environ 50% de la sismicité totale dans la région de Yellowstone.

L’activité sismique de Yellowstone est actuellement supérieure aux niveaux de fond.

Déformation du sol
L’affaissement de Yellowstone Caldera, qui dure depuis 2015, s’est ralenti en mai/juin 2021, reflétant la recharge saisonnière des eaux souterraines. Chaque été, l’eau de fonte des neiges fait légèrement gonfler le sol, ce qui entraîne une pause dans les tendances d’affaissement ou même un léger soulèvement (moins de 1 cm / fraction de pouce). Dans la région du Norris Geyser Basin, aucun soulèvement ou affaissement significatif n’a été détecté par une station GPS à proximité depuis le début de 2020.

Source : YVO.

Photos : Pat Shanks, U.S. Geological Survey. Public domain , Stan Mordensky, National Park Service. Public domain.

 

Philippines , Taal :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL: 06 juillet 2021 , 8:00 AM.

Au cours des dernières 24 heures, le réseau de capteurs du volcan Taal a enregistré trente-neuf (39) tremblements de terre volcaniques, dont deux (2) événements de tremor volcanique ayant des durées de trois (3) à cinq (5) minutes, trente-cinq (35) tremblements de terre volcaniques de basse fréquence, deux (2) tremblements de terre hybrides et un tremor de fond de faible niveau qui persiste depuis le 8 avril 2021.

Des niveaux élevés d’émissions volcaniques de dioxyde de soufre ou de gaz SO2 et de panaches riches en vapeur qui ont atteint jusqu’à trois mille (3 000) mètres de haut avant de dériver vers le Sud et l’Est ont été générés à partir du cratère principal du Taal. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) étaient en moyenne de 5 299 tonnes/jour le 5 juillet 2021. Sur la base des paramètres de déformation du sol provenant de l’inclinaison électronique, du GPS continu et de la surveillance InSAR, l’île du volcan Taal a commencé à se dégonfler en avril 2021 tandis que la région du Taal continue de subir une extension très lente depuis 2020.

Source : Phivolcs.

Photo : Philippine Weather System/Earthquake Update

 

 

Indonésie , Ili Lewotolok :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Émis : 05 juillet 2021
Volcan : Ili Lewotolok (264230)
Code Couleur Aviation Actuel : ORANGE
Code Couleur Aviation précédent : orange
Source : Observatoire du volcan Ili Lewotolok
Numéro d’avis : 2021LEW23
Emplacement du volcan : S 08 deg 16 min 19 sec E 123 deg 30 min 18 sec
Zone : East Nusa Tenggara, Indonésie
Altitude du sommet : 4554 FT (1423 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Eruption avec nuage de cendres volcaniques à 22h52 UTC (06h52 locales). L’éruption et l’émission de cendres ne se poursuivent pas.

Hauteur des nuages volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres est d’environ 7114 FT (2223 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

 

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers le Nord-Ouest

Remarques :
L’activité sismique est caractérisée par une sismicité tectonique volcanique continue.

Niveau d’activité Niveau III (SIAGA) depuis le 29 novembre 2020 à 13h00 WITA. Cette augmentation de statut avait été motivée par une éruption le 27 novembre 2020 à 05h57 WITA avec une hauteur de colonnes de cendres grises / noires observées à 500 m au-dessus du pic (1923 m d’altitude) avec une intensité forte , orientée vers l’Ouest. Cette éruption avait été enregistrée sur un sismogramme d’une amplitude maximale de 34 mm. La durée de l’éruption n’avait pas été clairement observée car elle était suivie de secousses continues. Des éruptions se produisent encore aujourd’hui.
Le volcan est clairement visible jusqu’à ce qu’il soit recouvert de brouillard. La fumée issue du cratère principal est blanche / grise avec une intensité modérée à forte, à environ 50-1000 mètres au dessus du sommet. Le temps est ensoleillé, le vent est faible à modéré à l’Ouest et au Nord-Ouest. La température de l’air est d’environ 21,8 à 36,2 °C. Une éruption a été observée avec une hauteur de 300 m au-dessus du sommet , la couleur de la fumée était grise, l’éruption s’est accompagnée d’éclats de lave incandescente et d’un rugissement faible à fort.

Grâce aux sismographes du 5 juillet 2021, il a été enregistré :

14 tremblements de terre d’éruption/explosion
75 tremblements de terre d’émissions
4 tremblements de terre harmoniques
14  tremors non harmoniques

Source : Magma Indonésie , PVMBG.

 

Chili , Nevados de Chillan :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), région de Ñuble, complexe volcanique de Nevados de Chillán, 05 Juillet 2021, 02 h 05, heure locale (Chili continental).

Le Service National de Géologie et des Mines du Chili (Sernageomin) publie les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau National de Surveillance Volcanique (RNVV), traitées et analysées dans l’Observatoire Volcanologique des Andes du Sud (Ovdas):

Le Lundi 05 Juillet, à 01h31 heure locale (05h31 UTC ), les stations de surveillance installées à proximité du complexe volcanique du Nevados de Chillán ont enregistré un évènement explosif associé à la dynamique des fluides (type longue période) dans le système volcanique .

 

Les caractéristiques du séisme après son analyse sont les suivantes:

HEURE D’ORIGINE: 01h31 heure locale (05h31 UTC )
LATITUDE: 36.871 ° S
LONGITUDE: 71,387 ° W
PROFONDEUR: 0,3 km
DEPLACEMENT REDUIT : 536 (cm2)
SIGNAL ACOUSTIQUE :6,5 Pascals ( Pa) réduits à 1 km.

Les caractéristiques de l’activité superficielle sont les suivantes :

Hauteur maximale de la colonne : 180 m au dessus du point d’émission.
Direction de dispersion : Pas observée.

OBSERVATIONS :

Suite à l’émission de ce rapport , le complexe volcanique du Nevados de Chillán enregistre en permanence une activité sismique avec des manifestations superficielles caractérisées par des émissions pulsatiles de matériaux pyroclastiques incandescents dans la zone du cratère . 

L’alerte technique volcanique reste au niveau  Jaune .

Source : Sernageomin.

Photo : Josefauna .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search