03 Juillet 2021. FR. Philippines : Taal , Italie / Sicile : Etna , La Réunion : Piton de la Fournaise , Indonésie : Merapi , Hawaii : Mauna Loa .

Home / blog georges Vitton / 03 Juillet 2021. FR. Philippines : Taal , Italie / Sicile : Etna , La Réunion : Piton de la Fournaise , Indonésie : Merapi , Hawaii : Mauna Loa .

03 Juillet 2021. FR. Philippines : Taal , Italie / Sicile : Etna , La Réunion : Piton de la Fournaise , Indonésie : Merapi , Hawaii : Mauna Loa .

03 Juillet 2021.

 

 

Philippines , Taal :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL , 02 juillet 2021 , 8:00 AM .

Hier à 15h16, une éruption phréato-magmatique de courte durée s’est produite dans le cratère principal et a généré un panache grisâtre foncé qui s’est élevé à 1000 mètres. Cela a été suivi de quatre (4) courtes rafales phréato-magmatiques qui se sont produites à 18h26, 19h21, 19h41 et 20h20 qui n’ont pas duré plus de deux (2) minutes chacune et ont produit de courts panaches à jets qui se sont élevés à 200 mètres au-dessus du lac de cratère principal.

Au cours des dernières 24 heures, le réseau de capteurs du volcan Taal a enregistré vingt-neuf (29) tremblements de terre volcaniques, dont un (1) tremblement de terre de type explosion, vingt-deux (22) tremblements de terre volcaniques à basse fréquence et deux (2) événements de tremor volcanique ayant des durées de trois (3) minutes, et un tremor de fond de faible niveau qui a persisté depuis le 8 avril 2021. Des niveaux élevés d’émissions de dioxyde de soufre volcanique ou de gaz SO2 et des panaches riches en vapeur qui ont atteint jusqu’à trois mille (3000) mètres de haut et ont dérivé vers le Sud-Ouest et le Sud-Est ont été observés depuis le cratère principal du Taal. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) étaient en moyenne de 13 287 tonnes/jour le 1er juillet 2021. De plus, du vog a été observé sur le volcan Taal et ses environs. Sur la base des paramètres de déformation du sol provenant de l’inclinaison électronique, du GPS continu et de la surveillance InSAR, l’île du volcan Taal a commencé à se dégonfler en avril 2021 tandis que la région du Taal continue de subir une extension très lente depuis 2020.

03 juillet 2021 , 08:00

Une série de trois (3) courtes rafales phréato-magmatiques s’est produite à 10 h 25, 10 h 47 et 11 h 01 hier et a produit de courts panaches s’élevant à 100 mètres au-dessus du lac . Une remontée active des fluides volcaniques chauds a suivi dans l’après-midi. Au cours des dernières 24 heures, le Taal Volcano Network a enregistré quarante-huit (48) tremblements de terre volcaniques, dont deux (2) tremblements de terre volcano-tectoniques, quarante (40) tremblements de terre volcaniques à basse fréquence, six (6) tremblements de terre volcaniques ayant des durées jusqu’à quatre (4) minutes, et un tremor de fond de faible niveau qui persiste depuis le 8 avril 2021.

Le niveau d’alerte 3 (agitation magmatique) prévaut désormais sur le volcan Taal. Au niveau d’alerte 3, le magma sortant du cratère principal pourrait provoquer une éruption explosive. Il est rappelé au public que l’ensemble de l’île du volcan Taal est une zone de danger permanent (PDZ) et que l’entrée dans l’île ainsi que dans les barangays à haut risque d’Agoncillo et de Laurel doit être interdite en raison des dangers des courants de densité pyroclastique et volcaniques, et de tsunami en cas de fortes éruptions. Toutes les activités sur le lac Taal ne devraient pas être autorisées pour le moment. Il est conseillé aux communautés riveraines du lac Taal de rester vigilantes, de prendre des mesures de précaution contre les cendres et les vogs en suspension dans l’air et de se préparer calmement à une éventuelle évacuation si les troubles s’intensifient. Les autorités de l’aviation civile doivent conseiller aux pilotes d’éviter de survoler l’île volcanique du Taal, car les cendres en suspension et les fragments balistiques provenant d’explosions soudaines et des courants de densité pyroclastiques tels que les surtensions de base peuvent présenter des risques pour les aéronefs.

Le DOST-PHIVOLCS maintient sa surveillance étroite du volcan Taal et tout nouveau développement sera communiqué à toutes les parties prenantes concernées.

Source : Phivolcs.

Photos : Auteur inconnu , Rizal M , Phivolcs.

 

Italie / Sicile , Etna :

Communiqué sur l’activité de l’ETNA , 02 Juillet 2021 , 00:48 (22:48 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo , annonce qu’une reprise de l’activité strombolienne au niveau du Cratère Sud-Est est observée à partir de 22h40 UTC.
A 22.40 UTC l’amplitude du trémor volcanique est élevée. Le dernier emplacement du trémor, à 21h45 UTC, se trouve à proximité du Cratère Sud-Est à une profondeur d’environ 3,0 km  . Le nombre d’événements infrasonores au cours des 10 dernières minutes est faible.
Les réseaux de déformation montrent une légère variation inclinométrique à la station sommitale de l’ECP (Cratere Del Piano).

A partir de 22.50 UTC, nous observons le passage de l’activité strombolienne au stade de fontaine de lave au Cratère Sud-Est. Sur la base du modèle de prévision, le nuage éruptif produit par l’activité en cours se disperse dans la direction Ouest-Nord-Ouest.
L’amplitude du tremor volcanique est sur des valeurs élevées avec une tendance croissante.

Communiqué sur l’activité de l’ETNA , 02 Juillet 2021 , 00:48 (22:48 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, annonce qu’à partir de 00h50 UTC la fontaine de lave du Cratère Sud-Est a cessé, une faible activité strombolienne demeure. Quant au débordement de lave, il est toujours alimenté dans le sens Sud-Ouest.
A 00.50 UTC l’amplitude du tremor volcanique est sur des valeurs élevées avec une tendance à la baisse.

La dernière localisation du tremor, se traduit par la proximité du Cratère Sud-Est à une profondeur d’environ 3,0 km  . Le nombre d’événements infrasonores au cours des 10 dernières minutes, à 23h38 UTC, est faible. Le dernier événement infrasonore est situé près du Cratère Sud-Est.
Le signal de la station inclinométrique du sommet ECP a atteint une variation maximale d’environ 3 microradians vers 00:20 UTC puis s’est à nouveau stabilisé, aucune déformation significative n’est détectable aux stations du réseau GNSS

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement

Source : INGV.

Photos : INGV , Boris Behncke.

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Sismicité
Au mois de juin 2021, l’OVPF a enregistré au niveau du massif du Piton de la Fournaise au total :
• 48 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2,5 km au-dessus du niveau de la mer) sous les cratères sommitaux ;
• 1 séisme profond (en dessous du niveau de la mer) ;
• 119 effondrements (dans le Cratère Dolomieu, les remparts de l’Enclos Fouqué et du Piton de Crac, et de la Rivière de l’Est).

La sismicité sous le Piton de la Fournaise au cours du mois juin 2021 est restée faible avec en moyenne moins de deux séismes volcano-tectoniques superficiels par jour.

Déformation
L’inflation de l’édifice, initiée en avril 2021, s’est poursuivie tout le long du mois de juin 2021 . Cette inflation montrait une mise en pression du réservoir magmatique superficiel localisé aux alentours de 2 km de profondeur.

Géochimie des gaz
Concentration en CO2 dans le sol Suite à l’éruption de décembre 2020, une augmentation continue des émissions de CO2 du sol a été enregistrée au niveau des sites distaux (secteurs Plaine des Cafres) mais aussi proximaux (Gîte du volcan).
Sur les sites distants, une inversion des tendances (baisse des émissions de CO2) s’est produite le 12 février 2021, témoin d’un possible transfert de magma vers les niveaux crustaux plus superficiels . Une nouvelle augmentation a suivi cette phase, avec l’augmentation la plus importante enregistrée entre le 4 et le 16 avril.
Sur les sites proximaux, l’augmentation a été continue jusqu’à début mai, annonçant le début de l’éruption de longue durée du 9 avril-24 mai 2021.
Depuis le 7 juin 2021, une nouvelle tendance à l’augmentation des flux de CO2 est enregistrée à la fois en champ lointain, et dans une moindre mesure en champ proche. Les taux d’augmentation sont similaires à ceux enregistrés en début d’année

Source : OVPF.

Lire l’articlehttps://www.ipgp.fr/sites/default/files/ovpf_20210702_bullmensu.pdf

Photo : Imaz Press .

 

Indonésie , Merapi :

Rapport d’activité du mont Merapi , du 25 juin au 1er juillet 2021

OBSERVATION RÉSULTAT
Visuel
Le temps autour du mont Merapi est généralement ensoleillé le matin et le soir, tandis qu’il est brumeux l’après-midi  . Une fumée blanche, faible à épaisse, de basse pression et de 200 m de haut a été observée depuis le poste d’observation du mont Merapi de Kaliurang le 30 juin 2021 à 07h17 WIB.
Cette semaine, les avalanches de nuages ​​chauds se sont produites 10 fois vers le Sud-Ouest avec une distance de glissement maximale de 2 000 m et 29 fois vers le Sud-Est avec une distance de glissement maximale de 3 000 m. Des pluies de cendres ont été signalées dans plusieurs zones du secteur Sud-Est du mont Merapi le 25 juin 2021. Des avalanches de lave ont été observées 100 fois vers le Sud-Ouest avec une distance de glissement maximale de 2 000 m et 26 fois vers le Sud-Est avec une distance de glissement maximale de 1 200 m.
Le volume du dôme de lave dans le secteur Sud-Ouest est de 1 680 000 m3 avec un taux de croissance de 11 800 m3/jour. L’analyse morphologique de la zone du sommet basée sur des photos du secteur Sud-Est du 1er juillet montre un changement de hauteur du dôme central de 0,5 m inférieur à celui du 24 juin 2021. Le nombre croissant d’avalanches de nuages ​​chauds et d’avalanches de lave a fait observer que le dôme central était plus bas que la semaine précédente.

Sismicité
Cette semaine, la sismicité du mont Merapi a montré :
39 avalanches de nuages chauds (AP)
21 tremblements de terre volcaniques peu profonds (VTB),
141 tremblements de terre multi-phases (MP),
1 824 séismes d’avalanches (RF),
143 tremblements de terre d’émissions (DG)
4 séismes tectonique (TT).
Le 28 juin 2021 à 05h15 WIB, il y a eu un séisme tectonique qui a été ressenti à tous les postes d’observation du mont Merapi. La sismicité externe (AP, RF et DG) cette semaine est plus élevée que la semaine dernière.

Déformation
La déformation du mont Merapi, qui a été surveillée à l’aide d’EDM cette semaine, a montré un taux de raccourcissement de la distance de 0,7 cm/jour.

Pluie et lahars
Cette semaine, il a plu au poste d’observation du mont Merapi avec une intensité de 123 mm/heure pendant 70 minutes au poste de Kaliurang le 28 juin 2021. Il n’y a eu aucun rapport de lahars ou de débit supplémentaire dans les rivières qui prennent leur source sur le mont Merapi.

Conclusion
Sur la base des résultats des observations visuelles et instrumentales, il est conclu que :
L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée sous la forme d’une activité d’éruption effusive. L’état de l’activité est défini dans le niveau « SIAGA ».

Source : BPPTKG.

Photos : BPPTKG, Frekom .

 

Hawaii , Mauna Loa :

19°28’30 » N 155°36’29 » O,
Élévation du sommet :13681 pi (4170 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : AVIS 
Code couleur de l’aviation actuel : JAUNE

Résumé de l’activité :
Le volcan Mauna Loa n’est pas en éruption. Les taux de sismicité au sommet restent légèrement élevés et supérieurs aux niveaux de fond à long terme. D’autres flux de données de surveillance du Mauna Loa ne montrent aucun changement significatif qui indiquerait un risque volcanique accru à l’heure actuelle.

Remarques :
Au cours de la semaine dernière, les sismomètres du HVO ont enregistré environ 172 tremblements de terre de faible magnitude sous le Mauna Loa. 79 d’entre eux se sont produits sous le sommet et les flancs d’altitude du volcan.  92 étaient situés sous le flanc Sud-Est. Tous les tremblements de terre de la semaine dernière étaient inférieurs à M3 et se sont produits principalement à des profondeurs inférieures à 8 km (5 mi) sous le niveau du sol.

Les mesures du système de positionnement global (GPS) montrent de faibles taux de déformation dans la région du sommet qui se poursuivent au cours de la semaine dernière.

À la fois sur le site instrumental du sommet et à Sulphur Cone dans la zone du Rift Sud-Ouest, les concentrations de gaz restent stables à moins de 2 ppm de SO2 et les températures des fumerolles sont également stables à moins de 100 °C (212 °F).

Les vues de la webcam n’ont montré aucun changement dans le paysage volcanique du Mauna Loa au cours de la semaine dernière.

Source : HVO

Photo : Bruce Omori .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search