15 Juin 2020. FR. Philippines : Kanlaon / Mayon / Taal , Indonésie : Semeru , Guatemala : Fuego , Mexique : Popocatepetl .

Home / blog georges Vitton / 15 Juin 2020. FR. Philippines : Kanlaon / Mayon / Taal , Indonésie : Semeru , Guatemala : Fuego , Mexique : Popocatepetl .

15 Juin 2020. FR. Philippines : Kanlaon / Mayon / Taal , Indonésie : Semeru , Guatemala : Fuego , Mexique : Popocatepetl .

15 Juin 2020.

 

 

Philippines , Kanlaon / Mayon / Taal :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN KANLAON , 15 juin 2020 , 08:00 A.M.

Le réseau de surveillance sismique du volcan Kanlaon a enregistré deux (2) tremblements de terre volcaniques au cours de la période d’observation de 24 heures. Des émissions modérées de panaches blancs chargés de vapeur qui se sont élevés de 200 mètres avant de dériver vers le Nord-Est et le Nord-Ouest ont été observées. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées à une moyenne de 438 tonnes / jour le 13 juin 2020. Les données de déformation du sol provenant de mesures GPS continues indiquent une légère déflation des pentes inférieures et moyennes depuis janvier 2020. La surveillance électronique à court terme de l’inclinaison sur le les flancs Sud-Est ont enregistré une déflation continue sur les pentes inférieures mais une inflation sur les pentes moyennes depuis avril 2020. Ces paramètres indiquent qu’une activité hydrothermale ou magmatique se produit sous l’édifice.

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN MAYON , 15 juin 2020 , 08:00 A.M.

Le réseau de surveillance sismique du volcan Mayon n’a détecté aucun tremblement de terre volcanique au cours de la période d’observation de 24 heures. On a observé une émission modérée de panaches blancs chargés de vapeur qui se sont glissés en aval avant de dériver vers l’Ouest-Sud-Ouest et l’Ouest. Une faible lueur dans le cratère du sommet a pu être observée la nuit. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées pour la dernière fois à une moyenne de 178 tonnes / jour le 02 juin 2020. Les données électroniques d’inclinaison ont indiqué une inflation non régulière de l’édifice moyen à supérieur qui a commencé fin 2019. Cela suit une tendance inflationniste qui a été enregistré par une surveillance GPS continue depuis le milieu de 2019.

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL , 15 juin 2020 ,08:00 A.M.

Au cours des dernières 24 heures, le réseau de capteurs du volcan Taal a enregistré six (6) tremblements de terre volcaniques associés principalement à des processus de fracturation des roches sous et autour de l’édifice. Une faible émission de vapeur ou activité fumerolienne a été observée dans les évents de fissure le long du sentier Daang Kastila.

Source : Phivolcs.

Photos : Bong Bong Woo Tadifa ,Theworldnews , Julien Monteillet .

 

Indonésie , Semeru :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Délivré: 15 juin 2020
Volcan: Semeru (263300)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Semeru
Numéro de l’avis: 2020SMR63
Emplacement du volcan: S 08 deg 06 min 29 sec E 112 deg 55 min 12 sec
Région: Java oriental, Indonésie
Altitude du sommet: 11763 FT (3676 M).

Résumé de l’activité volcanique:
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 02h37 UTC (09h37 local).

Hauteur des nuages volcaniques:
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres est d’environ 13363 FT (4176 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur: observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques:
Nuage de cendres se déplaçant vers l’ouest

Remarques:
L’activité sismique est caractérisée par des tremblements de terre d’éruption, d’avalanche et d’émission de gaz .

Niveau d’activité de niveau II (WASPADA). Le volcan Semeru (3676 m d’altitude) connait une éruption continue. On enregistre des éruptions explosives et effusives, entraînant des coulées de lave vers les pentes Sud et Sud-Est, et des émissions de roches incandescentes autour du cratère sommital.

Le volcan est clairement visible jusqu’à ce qu’il soit recouvert de brouillard. Aucune fumée issue du cratère n’est observée. Le temps est ensoleillé / pluvieux, le vent est faible vers le Sud, le Sud-Ouest et l’Ouest.

Selon les  sismographes du 14 juin 2020, il a été enregistré:
64 tremblements de terre d’éruption / explosion .
14 tremblements de terre d’émission.
2 tremblements de terre tectoniques lointains .

Recommandation:
La communauté ne doit pas effectuer d’activités dans un rayon de 1 km et dans la zone jusqu’à 4 km dans le secteur de pente Sud-Sud-Est  qui est une zone d’ouverture du cratère actif du G.Semeru (Jongring Seloko) en tant que canal de glissement de nuages ​​chauds.

Source : Magma Indonésie , PVMBG.

Photo : Cucuk Donartono 

 

Guatemala , Fuego :

Bulletin spécial volcanologique, 12 juin 2020, 23 h 50 (heure locale)
AUGMENTATION DE L’ACTIVITÉ EFFUSIVE, VOLCAN FUEGO (1402-09)

Depuis le 12 juin  , le réseau INSIVUMEH de stations sismiques et de capteurs acoustiques a enregistré un changement dans le schéma éruptif du Volcan  Fuego. Aux petites heures du matin d’aujourd’hui, une nouvelle coulée de lave a été observée en direction du ravin Seca situé sur le flanc Nord-Ouest du volcan, d’une longueur d’environ 250 mètres. Cette activité s’accompagne d’une incandescence et d’un dégazage quasi constants dans le cratère, des avalanches qui parcourent jusqu’à 1 km et atteignent la végétation. Des explosions faibles à modérées sont également observées et enregistrées qui génèrent des grondements, des ondes de choc et des colonnes de cendres jusqu’à 4800 m d’altitude (15 748 pieds). L’activité actuelle est similaire à celle enregistrée du 22 au 26 mai 2020, mais cette activité effusive génère un dégazage plus élevé qui génère un signal acoustique avec des amplitudes de 0,7 à 1,5 Pa en continu sur des périodes allant jusqu’à 4 heures.


Fig 1: Photographie du volcan Fuego du 12 Juin 2020 , prise depuis l’OVFGO, Panimaché

Pendant le développement de cette activité, des bruits similaires aux locomotives de train sont entendus, audibles à 8 kilomètres dans le périmètre volcanique et une source incandescente soutenue de 100 mètres de haut est observée dans le cratère. Il est possible que la nuit et tôt le matin les conditions climatiques permettent d’observer une forte incandescence par les populations voisines du volcan et d’écouter plus longtemps les grondements. Il faut être conscient de l’évolution de la situation car l’activité pourrait augmenter dans les prochaines heures et générer une plus longue coulée de lave ou une autre coulée de lave.


Fig 2. Graphique RSAM (amplitude sismique) de la station FG16.

La figure 2 montre comment l’amplitude sismique a progressivement augmenté en raison de l’extrusion continue de matière dans le cratère. Cette augmentation montre que la coulée de lave a commencé à se former la nuit dernière et a été alimentée avec du matériel magmatique.

Source : Insivumeh .

 

Mexique , Popocatepetl :

14 juin, 11 h 10 (14 juin, 16 h 10 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, selon le système de surveillance du volcan Popocatépetl, 225 exhalations ont été identifiées, accompagnées de vapeur d’eau, de gaz volcaniques et parfois de légères quantités de cendres . De plus, 295 minutes de tremors ont été enregistrées.

Au moment de ce rapport, il y a une légère émission de vapeur et de gaz se déplaçant vers le Sud-Est (SE).

 

Le samedi 13 juin, avec le soutien de la Garde nationale, du personnel expert de l’Institut géophysique de l’Université nationale autonome du Mexique (UNAM) et du Centre national de prévention des catastrophes (CENAPRED), a effectué un survol du volcan Popocatépetl pour vérifier ses conditions générales. Il a été visualisé que le cratère interne maintient un diamètre de 350 à 380 mètres et une profondeur approximative de 100 à 150 mètres, qui est recouverte de téphra. À l’arrière-plan, il y avait des restes de matériel provenant d’un dôme qui avait peut-être été localisé au cours du mois de mai.  

Tout changement dans l’activité du volcan sera signalé en temps opportun. Le CENAPRED exhorte à NE PAS S’APPROCHER du volcan et surtout du cratère, en raison du danger impliqué par la chute de fragments balistiques  et, en cas de fortes pluies, de s’éloigner du fond des ravins en raison du danger de coulées de boue et de débris.

Le feu de signalisation d’alerte volcanique du Popocatépetl est en PHASE JAUNE 2.

Source : Cenapred .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search