12 Mars 2020 . FR . Italie : Stromboli , Chili : Antillanca – Casablanca , Japon : Nishinoshima , Kamchatka : Klyuchevskoy , Mexique : Popocatepetl .

Home / Antillanca-casablanca / 12 Mars 2020 . FR . Italie : Stromboli , Chili : Antillanca – Casablanca , Japon : Nishinoshima , Kamchatka : Klyuchevskoy , Mexique : Popocatepetl .

12 Mars 2020 . FR . Italie : Stromboli , Chili : Antillanca – Casablanca , Japon : Nishinoshima , Kamchatka : Klyuchevskoy , Mexique : Popocatepetl .

12 Mars 2020 .

 

 

Italie , Stromboli :

Bulletin hebdomadaire du 02/03/2020 au 08/03/2020 . (date d’émission 10/03/2020) .

RÉSUMÉ DU STATUT D’ACTIVITÉ

À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence:
1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES: Pendant cette période, une activité explosive normale de type strombolienne a été observée accompagnée d’activités de dégazage. La fréquence horaire des explosions a oscillé entre des valeurs moyennes (11 événements / h le 03 mars) et des valeurs élevées (24 événements / h le 7 mars). L’intensité des explosions était principalement moyenne dans la zone du cratère Nord et moyenne dans la zone du cratère Centre-Sud.

2) SISMOLOGIE: Les paramètres sismologiques ne montrent pas de variations significatives.
4) DÉFORMATIONS: Les réseaux de surveillance de la déformation des sols de Stromboli n’ont montré aucune variation significative à signaler pour la période considérée.
5) GÉOCHIMIE: Le flux de SO2 est à un niveau moyen La dernière valeur du ratio CO2 / SO2 est à une valeur moyenne (dernière mise à jour le 09/02/2020). Il n’y a pas d’autres mises à jour. La dernière valeur du rapport isotopique de l’hélium dissous dans l’aquifère est à des niveaux moyens-bas. Le nouvel échantillonnage a été effectué cette semaine et nous attendons les résultats.

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES
L’analyse des images enregistrées par les caméras placées à une altitude de 400m, à une altitude de 190m et à Punta dei Corvi a permis de caractériser l’activité éruptive de Stromboli. Au cours de la période considérée, l’activité explosive a été principalement produite par au moins 3 (trois) évents éruptifs situés dans la zone du cratère Nord et par au moins 3 (trois) évents éruptifs situés dans la zone du cratère Centre-Sud. Tous les évents sont situés à l’intérieur de la dépression qui occupe la terrasse du cratère .

Dans la zone Nord, les explosions étaient principalement d’intensité variable, de faible (moins de 80 m de hauteur) à haute (plus de 150 m de hauteur) , émettant des matières grossières (lapilli et bombes). Lors de nombreuses explosions, les abondantes retombées ont couvert les pentes extérieures de la zone surplombant la Sciara del Fuoco et les blocs ont roulé jusqu’à ce qu’ils atteignent la côte. La fréquence moyenne des explosions dans la zone Nord était variable entre 4 et 10 événements / h. L’activité explosive de la zone Centre-Sud a produit des explosions de matières principalement fines (cendres) parfois mélangées à des matériaux grossiers , avec une intensité moyenne (moins de 150 m de haut) parfois élevées (les produits dépassaient 200 m de hauteur). La fréquence des explosions de la zone Centre-Sud était variable entre 7 et 14 événements / h.

L’amplitude du tremor volcanique avait généralement des valeurs moyennes-basses.

Source : INGV.

Lire L’article en entierfile:///C:/Users/Utilisateur/AppData/Local/Packages/Microsoft.MicrosoftEdge_8wekyb3d8bbwe/TempState/Downloads/BollettinoStromboli20200310%20(1).pdf

Photos : INGV , Web cam.

 

Chili , Antillanca – Casablanca :

Complexe volcanique Antillanca-Casablanca:

Hier à 18h00, le Service National de Géologie et des Mines a relevé le niveau d’alerte technique du Vert au Jaune pour le Complexe Volcanique Antillanca-Casablanca, situé dans la région de Los Lagos. La décision a été prise après un essaim de 77 tremblements de terre de type volcano-tectoniques (dus à la rupture de roches) enregistrés le 9 mars, avec des événements d’une magnitude locale pouvant atteindre M1,8 , situés à environ 2,4 kilomètres au Nord-Nord-Ouest du volcan Casablanca . Cette sismicité s’ajoute à d’autres épisodes enregistrés fin janvier 2020 et août 2019, qui sont supérieurs au niveau d’activité de base de ce volcan.

L’alerte technique signifie que la population est tenue informée, selon l’échelle d’alerte Sernageomín.
En conséquence, la Direction régionale de l’ONEMI déclare l’alerte précoce préventive du système de protection civile pour les communes de Puyehue et Puerto Octay.

 

NIVEAUX D’ALERTE VOLCANIQUE
Le Sernageomín établit 4 niveaux d’alerte; vert – jaune – orange – rouge.
Le vert signifie sûr pour la population. Le jaune signifie des explosions mineures ou des fumerolles, l’avis est uniquement destiné à rester informé et des rapports d’activité bihebdomadaires sont délivrés. Orange signifie une augmentation probable de l’activité volcanique, et l’avis demande de rester informé, et il y a des restrictions partielles sur l’accès au volcan, comme les rapports sont quotidiens. Alerte rouge, est une éruption majeure imminente ou en cours, la population est appelée à suivre les instructions des autorités et une éventuelle évacuation.

Source : Volcanologia en Chile , diariofutrono.cl .

Lire l’article de diariofutrono.clhttps://www.diariofutrono.cl/noticia/actualidad/2020/03/declaran-alerta-tecnica-amarilla-por-actividad-del-volcan-antillanca-casablanca?fbclid=IwAR25CsSItPlz7aH12EEJmWR9miJmaGbM7HJ-RBdJCtjxaC0KWusF21-IQUg

Photo : Ingrid Silva.

 

Japon , Nishinoshima :

La Garde côtière japonaise (JCG) a présenté les résultats InSAR du 17 novembre 2019 au 28 février 2020 montrant la croissance du cône central de Nishinoshima avec des changements à la surface de l’île et l’expansion du littoral à partir des coulées de lave. Lors d’un survol le 17 février, les observateurs ont noté une activité continue de l’évent central, y compris un panache de cendres diffus s’élevant à environ 600 m. Le matériau éjecté a atterri près de la base du cône. La lave s’est déversée dans la mer sur les côtes Nord et Est, provoquant une augmentation du panache de vapeur. De l’eau décolorée avait été observée le 4 février dans une zone à 9 km au Sud de l’île, mais n’était pas apparente pendant le survol, peut-être en raison des conditions météorologiques. La zone d’exclusion marine a été définie comme un rayon d’environ 2,6 km autour de l’île.

Nishinoshima est un volcan actif dans l’arc d’Ogasawara, à environ 1 000 km au sud de Tokyo, au Japon. Après 40 ans de dormance, l’activité a augmenté en novembre 2013 et a depuis formé une île. L’éruption s’est poursuivie avec une activité subaérienne constituée principalement de coulées de lave et de petits panaches de gaz et de cendres. 
Aucune activité éruptive sur Nishinoshima n’avait été notée depuis la mi-août 2017, date de la dernière entrée de lave dans l’océan. L’activité a repris le 12 juillet et une coulée de lave de 200 m de long a été confirmée le 13 juillet. La coulée de lave s’est accompagnée d’une activité explosive qui a éjecté des blocs et des bombes à 500 m de l’évent, des panaches et une décoloration de l’eau  . Un relevé aérien effectué par le JCG le 30 juillet a montré que l’activité avait cessé et que la coulée de lave avait atteint 700 m de long, se terminant à 100 m de l’océan.

Après l’activité de juillet, Nishinoshima est à nouveau entrée dans une phase de repos avec une activité limitée aux fumerolles autour de l’évent. Les observations satellitaires d’Himawari-8 n’ont noté aucune augmentation de la production thermique après l’éruption de juillet 2018. Des anomalies thermiques détectées par les instruments MODIS basés sur satellite ont été identifiées par le système MODVOLC du 12 au 21 juillet 2018.

Source: Garde côtière japonaise , GVP.

Photos : Gardes cotes Japonais via Sherine France .

 

Kamchatka , Klyuchevskoy :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Émis: 12 Mars 2020 .
Volcan: Klyuchevskoy (CAVW # 300260)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: KVERT
Numéro de l’avis: 2020-30
Emplacement du volcan: N 56 deg 3 min E 160 deg 38 min
Région: Kamchatka, Russie
Altitude du sommet: 15580 pi (4750 m).

Résumé de l’activité volcanique:
Une éruption explosive modérée du volcan se poursuit, on constate la persistance de l’activité strombolienne. Selon les données satellitaires, un panache gaz-vapeur contenant une certaine quantité de cendres s’étend sur 70 km au Nord du volcan.
Cette éruption continue . Des explosions de cendres jusqu’à 16 400-23 000 pi (5-7 km) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs volant à basse altitude.

Hauteur des nuages ​​volcaniques:
16400-18040 ft (5000-5500 m) AMSL Heure et méthode de détermination du panache de cendres / hauteur des nuages: 20200312 / 0558Z – Données vidéo

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques:
Distance du panache de cendres / nuage du volcan: 70 km
Direction de la dérive du panache de cendres / nuage du volcan: N / azimut 2 deg
Heure et méthode de détermination du panache de cendres / nuages: 20200312 / 0530Z – Himawari-8.

Source : Kvert .

Photo : Volkstat ru.

 

Mexique , Popocatepetl :

11 mars, 11 h 00 (11 mars, 11 h 00 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, 196 exhalations accompagnées de vapeur d’eau, de gaz volcaniques et de légères quantités de cendres ont été identifiées selon les systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl . De plus, deux explosions ont été enregistrées hier à 13h07 et 13h15, avec une teneur en cendres, la colonne a atteint une hauteur approximative de 2000 m et s’est dispersée dans une direction Est-Sud-Est . 477 minutes de tremors et deux tremblements de terre de type volcano-tectoniques ont également été enregistrés aujourd’hui à 03h00 et 03h04, avec une magnitude calculée de 1,6 et 1,2, respectivement.

Au moment de ce rapport, des émissions de gaz volcaniques avec de faibles quantités de cendres ont été présentes, se dispersant préférentiellement vers l’Est-Sud-Est.

Le CENAPRED exhorte à NE PAS S’APPROCHER du volcan et surtout du cratère, en raison du danger qu’implique la chute de fragments balistiques   et, en cas de fortes pluies, de s’éloigner du fond des ravins en raison du danger de coulées de boue et décombres.

Le feu de signalisation d’alerte volcanique du Popocatépetl est en PHASE JAUNE 2.

Source : Cenapred .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search