10 Octobre 2019. FR. Chili : Copahue , Colombie : Galeras , Japon : Sakurajima ( Aira) , Indonésie : Dukono .

Home / aira / 10 Octobre 2019. FR. Chili : Copahue , Colombie : Galeras , Japon : Sakurajima ( Aira) , Indonésie : Dukono .

10 Octobre 2019. FR. Chili : Copahue , Colombie : Galeras , Japon : Sakurajima ( Aira) , Indonésie : Dukono .

10 Octobre 2019.

 

Chili , Copahue :

Niveau d’alerte précédent : ORANGE
Niveau d’alerte  actuel : JAUNE

Activité sismique:
Au cours des dernières 24 heures, le réseau de surveillance instrumentale du volcan Copahue a continué à enregistrer des séismes de type volcano-tectoniques (VT), des séismes de type longue périodes (LP) et des tremors continus (TRc), liés aux processus de l’activité volcanique dans la caldera de Caviahue .

Observations:
L’événement volcano-tectonique le plus énergique s’est déroulé à 9,2 km au Nord-Est du cratère El Agrio, avec une profondeur de 1,9 km. Pendant quelques heures, il a été possible de détecter une activité de surface, où une colonne de gaz a été observée , principalement de couleur grise  , suggérant de la matière particulaire dans son contenu.

En ce qui concerne l’activité de surface, des explosions pulsatiles ont été détectées au niveau du cratère actif, de faible magnitude, avec des colonnes éruptives de hauteur modérée dont les produits ont eu une dispersion préférentielle vers l’Est. À ce jour, la superficie totale affectée par la chute des pyroclastes est de 24,39 km2, la distance de dispersion maximale étant de 6 km en direction Est et de 5 km en direction Ouest. En raison de l’émission susmentionnée de matériau du cratère Agrio au cours de la dernière période, la construction d’un cône de pyroclaste dans le même cratère a été identifiée. Son diamètre à ce jour est de 130 m dans la direction Ouest-Est. Le processus de construction de cette morphologie volcanique avait été reconnu lors d’épisodes d’activité antérieurs sur le volcan Copahue.

Source : Sernageomin.

Photo : Dario G. Lazo ( http://www.idean.gl.fcen.uba.ar/2019/02/22/gigantes-de-fuego-cien-anos-despues/  ) .

 

Colombie , Galeras :

Bulletin d’information hebdomadaire du volcan Galeras.
Le niveau d’activité du volcan se poursuit au niveau: NIVEAU JAUNE ■ (III): CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE.

Suite à l’activité du VOLCÁN GALERAS, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC) signale que:

Pour la période évaluée entre le 1er et le 7 octobre 2019, l’activité sismique dans la région d’influence du volcan Galeras a enregistré une stabilité dans l’occurrence journalière , mais une augmentation de l’énergie libérée par les événements associés à la fracture de matériel cortical à l’intérieur du bâtiment volcanique . Ces séismes ont été localisés de manière dispersée sur le volcan, à des distances pouvant atteindre 11 km, des profondeurs inférieures à 12 km par rapport au sommet (4 200 m d’altitude) et une magnitude locale maximale de 1,1 sur l’échelle de Richter.

Les conditions climatiques favorables ont permis d’observer, pendant la majeure partie de la semaine, de petites émissions de gaz provenant principalement des champs de fumerolles d’El Paisita et de Las Chavas, respectivement au Nord et à l’Ouest du cratère principal. Ces émissions étaient de couleur blanche , de faible hauteur et de direction variable en fonction de l’action des vents.

Les autres paramètres géophysiques et géochimiques de la surveillance volcanique n’ont pas montré de variations significatives.

Le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN reste attentif à l’évolution du phénomène volcanique et continuera à rendre compte des changements observés dans les meilleurs délais.

Source et photo : SGC .

 

Japon , Sakurajima ( Aira) :

31,593 ° N, 130,657 ° E
Altitude : 1117 m

Le JMA a signalé qu’une incandescence dans cratère Minamidake (sur le volcan Sakurajima dans la caldeira d’Aira ) était parfois visible les nuits du 30 septembre au 7 octobre. Le taux d’émission de dioxyde de soufre était élevé, à 2 000 tonnes / jour, mesuré lors des travaux sur le terrain le 1er octobre. Une explosion a été enregistrée le 4 octobre à 00 h 55, mais les nuages météorologiques n’ont pas permis une confirmation visuelle. Deux explosions qui ont eu lieu les 6 et 7 octobre ont généré des panaches de cendres s’élevant à 2,4 km au-dessus du bord du cratère et projetant de larges blocs à une distance de 1,1 km. Le niveau d’alerte est resté à 3 (sur une échelle de 5).

 

La caldera Aira dans la moitié Nord de la baie de Kagoshima contient le volcan Sakurajima, l’un des plus actifs au Japon, après la caldera. L’éruption du volumineux flux pyroclastique d’Ito a accompagné la formation de la caldera de 17 x 23 km il y a environ 22 000 ans. La caldera plus petite de Wakamiko a été formée au début de l’Holocène dans le coin Nord-Est de la caldera d’Aira, avec plusieurs cônes post-caldera. La construction du Sakurajima a commencé il y a environ 13 000 ans sur le rebord Sud de la caldeira d’Aira et a construit une île qui a finalement été reliée à la péninsule d’Osumi lors de la grande éruption explosive et effusive de 1914. L’activité au sommet du cône de Kitadake s’est terminée il y a environ 4850 ans après quoi des éruptions ont eu lieu depuis le Minamidake. De fréquentes éruptions historiques, enregistrées depuis le VIIIe siècle, ont déposé des cendres sur Kagoshima, l’une des plus grandes villes de Kyushu, située dans la baie de Kagoshima, à seulement 8 km du sommet. La plus grande éruption historique a eu lieu entre 1471 et 1476.

Source: Agence météorologique japonaise (JMA).

Photo : wikipedia , Kimon Berlin.

 

Indonésie , Dukono :

Niveau d’activité de niveau II (WASPADA). Le G. Dukono (1 229 m d’altitude) connait une éruption continue.

Temps nuageux à pluvieux, vents faibles à modérés du Nord et du Nord-Est. La température est d’environ 24 à 29 ° C. Le volcan est clairement visible jusqu’à ce qu’il soit recouvert de brouillard. On observe que la fumée issue du cratère principal va du blanc au gris avec une forte intensité , épaisse , s’élevant jusqu’à environ 400 mètres au dessus du sommet.

Au travers des enregistrements sismographiques du 9 octobre 2019, on a noté:
3 séismes tectoniques lointains
Tremor continu avec une amplitude de 0,5 – 12 mm et une valeur dominante à 4 mm.

Recommandation:
La communauté autour du G. Dukono et les visiteurs / touristes ne doivent pas monter ni s’approcher du cratère Malupang Warirang dans un rayon de 2 km.

VONA:
Le dernier code VONA a été envoyée avec le code de couleur ORANGE, publié le 6 octobre 2019 à 09h42, correspondant à une éruption avec une hauteur de la colonne d’éruption à environ 700 m au dessus du sommet ou 1929 mètres d’altitude. La colonne d’éruption se déplaçait vers le Sud.

Source : PVMBG

Photo : Rainwater Media via Sherine France.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search