05 Octobre 2019. FR . Hawaii : Mauna Loa , Kamchatka : Sheveluch , Mexique : Colima , Indonésie : Merapi , El Salvador : San Miguel (Chaparrastique) .

Home / blog georges Vitton / 05 Octobre 2019. FR . Hawaii : Mauna Loa , Kamchatka : Sheveluch , Mexique : Colima , Indonésie : Merapi , El Salvador : San Miguel (Chaparrastique) .

05 Octobre 2019. FR . Hawaii : Mauna Loa , Kamchatka : Sheveluch , Mexique : Colima , Indonésie : Merapi , El Salvador : San Miguel (Chaparrastique) .

05 Octobre 2019.

 

 

Hawaii , Mauna Loa : 

19 ° 28’30 « N 155 ° 36’29 » W,
Sommet : 13681 pi (4170 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: AVIS
Code couleur de l’aviation actuel : JAUNE

Résumé d’activité:
Le volcan Mauna Loa n’est pas en éruption. Les taux de déformation et de sismicité n’ont pas changé de manière significative au cours de la semaine écoulée et persistent au-dessus des niveaux de fond à long terme.

Observations:
Au cours de la semaine écoulée, environ 40 séismes de faible magnitude (tous inférieurs à M2.5) ont été détectés sous les altitudes les plus élevées du Mauna Loa. La plupart des séismes se sont produits à des profondeurs peu profondes à intermédiaires , inférieures à 10 km sous le niveau du sol.

Des cristaux de soufre natifs se forment souvent lors de la réaction du dioxyde de soufre et de l’hydrogène sulfuré, qui dégazent tous les deux à partir de cette ancienne fissure du Mauna Loa, ce qui en fait un site idéal pour la surveillance des gaz volcaniques. À la suite du dégazage, la fissure est tapissée de cristaux de soufre jaunes. Photo USGS par P. Nadeau du 09-17-2019.

 

Les mesures du système de positionnement global (GPS) et du radar à synthèse d’ouverture interférométrique (InSAR) montrent une inflation continue du sommet, compatible avec une alimentation en magma du système de stockage peu profond du volcan.

Les lectures de la température des fumerolles et des concentrations de gaz sur le site de surveillance de Sulphur Cone dans la zone de Rift Sud-Ouest restent stables, mais sont légèrement supérieures à celles mesurées il y a plusieurs semaines en raison du repositionnement et de l’entretien des capteurs d’instrument lors de la maintenance effectuée à la mi-septembre par les équipes de terrain du HVO.

Source : HVO.

 

Kamchatka , Sheveluch :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Émis: 04 Octobre 2019.
Volcan: Sheveluch (CAVW # 300270)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code  couleur de l’aviation précédent: orange
Source: KVERT
Numéro de l’avis: 2019-151
Localisation du volcan  : N 56 ° C 38 min E 161 ° 18 min
Région : Kamtchatka, Russie
Élévation du sommet: 10768,24 ft (3283 m), élévation du dôme ~ 2500 m (8200 ft).

 

 

Résumé de l’activité volcanique:
La croissance du dôme de lave se poursuit, une forte activité fumerolienne, parfois avec une certaine quantité de cendres, une incandescence des blocs du dôme et des avalanches chaudes accompagnent ce processus. Les données vidéo et satellite du KVERT ont montré qu’un panache de cendres remis en suspension, d’une largeur de 25 à 42 km, continuait de se déplacer vers l’Est-Sud-Est du volcan.

L’éruption explosive-extrusive du volcan continue. Des explosions de cendres allant jusqu’à 10-15 km d’altitude pourraient se produire à tout moment. L’activité en cours pourrait toucher les aéronefs internationaux et les aéronefs volant à basse altitude.

Hauteur des nuages ​​volcaniques:
11480-13120 ft (3500-4000 m) AMSL Heure et méthode de détermination du panache de cendres / de la hauteur des nuages: 20191004 / 2225Z – Données vidéo

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques:
Distance du panache de cendres / nuage du volcan: 155 km (155 km)
Direction de la dérive du panache de cendres / du nuage du volcan: ESE / azimut 102 degrés
Heure et méthode de détermination du panache de cendres / du nuage: 20191004 / 2150Z – Himawari-8.

Source : Kvert.

Photo : Yu. Demyanchuk, IVS FEB RAS, KVERT (12/2017).

 

Mexique , Colima:

Bulletin technique hebdomadaire de l’activité du volcan  Colima , Date: 04-octobre-2019 Bulletin n ° 141

Activité sismique:
Au cours de la semaine écoulée, 6 événements de type haute fréquence (HF), 4 effondrements et 3,2 min de tremors de faible amplitude ont été automatiquement comptés. Cette semaine, il n’y a eu que deux petits lahars dans le ravin de Montegrande. 

Observations visuelles :
Des émissions intermittentes de vapeur et de gaz du côté Nord-Est du cratère continuent d’être enregistrées au cours de la période considérée, bien que des fumeroles aient également été observées dans la partie Ouest . Lorsque les nuages le permettaient, la camera thermique fixe située au Sud du volcan, enregistrait des anomalies thermiques liées à la chaleur des fumeroles.
Géochimie
Le flux de SO2 n’a pas été mesuré pendant la semaine.

Perception à distance:
Aucune anomalie thermique détectée par le système de satellites MIROVA n’a été observée au cours de la semaine dernière.

Diagnostic:
Le volcan maintient une activité explosive de faible intensité. La survenue de ces événements indique que le gaz probablement associé au magma en mouvement a atteint des niveaux de surface. Cette activité peut se poursuivre et augmenter en intensité au cours des jours, semaines ou mois suivants. Le personnel en charge de la surveillance du volcan surveille les éventuels changements et l’évolution de l’activité.

Scénarios possibles de jours en semaines:
1. Les explosions faibles à modérées continuent.
2. Il y a une nouvelle croissance de dôme de lave dans le cratère avec des effondrements de matériel incandescent et des coulées de lave.

Source : UCOL Mexique.

Photo : Protección Civil Jalisco.

 

Indonésie , Merapi :

RAPPORT D’ACTIVITE DU MONT MERAPI , 27 septembre – 3 octobre 2019.

I. RÉSULTATS DE L’OBSERVATION.
Visuels:
La météo autour du mont Merapi est généralement ensoleillée le jour, tandis que la soirée et la nuit sont brumeux. On note une fumée blanche, mince à épaisse avec une pression faible. Une hauteur maximale de fumée de 100 m a été observée depuis le poste d’observation du mont Merapi Babadan le 29 septembre 2019 à 6 h 30 WIB.
L’analyse morphologique de la zone du cratère basée sur des photographies du Pic n’a révélé aucun changement  significatif. Le volume du dôme de lave basé sur une analyse de photo aérienne avec le drone du 19 septembre 2019 était de 468 000 m3. Depuis janvier 2019, le volume du dôme de lave est demeuré relativement stable, car l’extrusion de magma est en grande partie tombée directement en amont de la Kali Gendol sous la forme d’avalanches et de nuages ​​chauds.
Cette semaine, aucun nuage chaud n’a été signalé.

Sismicité :
Au cours de cette semaine, la sismicité du mont Merapi a noté:
2  séismes volcaniques profonds (VTA),
14 séismes volcaniques peu profonds (VTB),
56 séismes de phases multiples(MP),
47 tremblements de terre d’avalanches (RF),
4 séismes basse fréquence (LF)
15 séismes tectoniques (TT).
La sismicité de type MP est supérieure à celle de la semaine dernière.

Déformation :
La déformation du G. Merapi, surveillée par EDM et GPS cette semaine, n’a montré aucun changement significatif.

Pluie et lahars :
Cette semaine, le 2 octobre 2019, le poste d’observation du mont Merapi a été recouvert de pluie avec une intensité de pluie de 4,5 mm pendant 10 minutes. Il n’y a pas eu de lahars signalés ni d’augmentation du débit dans les rivières qui se déversent depuis le mont Merapi.

Conclusion :
Sur la base des résultats des observations visuelles et instrumentales, il a été conclu que:
Le dôme de lave est actuellement dans un état stable avec un taux de croissance relativement faible.
L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée et est déterminée par le niveau d’activité « WASPADA ».

Source : BPPTKG

Photo : Yohannes Tyas Galih Jati / volcanodiscovery.

 

El Salvador , San Miguel (Chaparrastique) :

Localisation: département de San Miguel
Altitude: 2130 mètres d’altitude
Type de volcan: Stratovolcan
Type d’activité: Strombolienne – Vulcanienne
Dernière éruption importante: le 29 décembre 2013.

Le comportement de l’activité sismique a continué à montrer des fluctuations. Cependant, tout au long du mois, ils sont restés inférieurs à 50 unités, se situant entre 31 et 49 unités RSAM par jour moyen. La présence de microséismes associés au mouvement des fluides (gaz / magma) a diminué de 3% par rapport au mois précédent, soit une moyenne de 512 événements par jour. En raison de la faible énergie libérée, aucun des tremblements de terre n’a été perçu par la population vivant dans la région du volcan.
En ce qui concerne les émissions de dioxyde de soufre (SO2), elles ont fluctué entre 188 et 493 tonnes par jour, avec une moyenne de 346 t / j, le seuil étant de 620 t / j.

Source : Marn.

Photo : Auteur inconnu.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search