07 Juillet 2022. FR . Italie : Vulcano , Guatemala : Fuego , Russie / Iles Kouriles : Ebeko , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Japon : Suwanosejima , Philippines : Kanlaon .

07 Juillet 2022.

 

 

Italie , Vulcano :

BULLETIN HEBDOMADAIRE, du 27 Juin 2022 au 03 Juillet 2022. (date d’émission 05 Juillet 2022)

SOMMAIRE DE L’ÉTAT DE L’ACTIVITÉ
À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence :

1) Température des fumerolles du cratère : Les températures au bord du cratère restent stables sur des valeurs élevées.
2) Flux de CO2 dans la zone du cratère : Au cours de la dernière semaine, les flux de CO2 dans la zone du sommet maintiennent des valeurs constantes, autour de 9017 g/m2/g.
3) Flux de SO2 dans la zone du cratère : flux de SO2 à un niveau moyen-élevé et en diminution
4) Géochimie des gaz fumeroliens : Il n’y a pas de mises à jour
5) Flux de CO2 à la base du cône de La Fossa et dans la zone de Vulcano Porto : Les flux de CO2 enregistrés dans les sites C. Sicilia, Rimessa et P4max continuent de montrer des valeurs plus élevées que le bruit de fond, tandis que dans le site de Faraglione, il y a des valeurs proches du niveau de fond.

6) Géochimie des aquifères thermiques : Les valeurs de niveau mesurées dans le puits Bambara ne présentent pas de variations significatives. Les valeurs de conductivité restent constantes à des niveaux moyens-élevés.
7) Sismicité locale : faible activité sismique à la fois pour les événements à haute fréquence et pour les VLP
8) Sismicité régionale : Aucune activité sismique régionale.
9) Déformations – GNSS : Le réseau de stations GNSS n’a pas enregistré de changements significatifs.
10) Déformations – Inclinométrie : Le réseau inclinométrique n’a pas enregistré de changements significatifs.
11) Autres observations : Gravimétrie : Aucune variation significative n’a été enregistrée.

TEMPÉRATURE DES FUMEROLES DU CRATERE :
Le long du bord supérieur, la température maximale d’émission a des valeurs extrêmement stables, avec un maximum horaire de 380 ° C et une moyenne hebdomadaire de 379 ° C (T1). Le champ fumerolien présente des températures d’émission homogènes tout au long de la ligne de fracture sommitale, confirmant une anomalie thermique toujours entretenue par un flux de vapeur stable.
Le signal thermique du capteur T3 (fumarole F5) chevauche les températures enregistrées en T2 (fumarole F5AT) tandis que le site côté intérieur après le 6 juin maintient sa tendance régulière
(Dtempérature/Dtempo = 0,0035°C/jour) mais montre de fréquentes perturbations du signal et de nombreuses données invalides (Tmax = 112°C ; dernière donnée valide juillet 2h7:00).

FLUX DE CO2 À LA BASE DU CÔNE DE LA FOSSA ET DANS LA RÉGION DE VULCANO PORTO :
Les flux de CO2 à la base du cratère dans le site C. Sicilia montrent des valeurs plus élevées que le niveau de fond, bien qu’en forte diminution par rapport à la période novembre-décembre 2021 ; le site de Rimessa a enregistré des valeurs moyennes, stables par rapport à la semaine dernière, au-dessus du niveau de fond ; le site P4max affiche des valeurs moyennes-élevées, qui fluctuent de manière cyclique ; dans le site de Faraglione, il y a des valeurs proches du niveau de fond.

Source : INGV.

Lire l’articlehttps://www.ct.ingv.it/index.php/monitoraggio-e-sorveglianza/prodotti-del-monitoraggio/bollettini-settimanali-multidisciplinari/660-bollettino-Settimanale-sul-monitoraggio-vulcanico-geochimico-e-sismico-del-vulcano-Vulcano-del-2022-07-05/file

Photo : Ketty Zambuto via Vulcano Trekking.

 

Guatemala , Fuego :

Conditions atmosphériques : Temps clair
Vent : Est
Précipitations : 0,0 mm

Activité:
L’observatoire du volcan Fuego OVFGO signale une faible fumerolle blanche à une hauteur de 4 500 mètres d’altitude qui se propage vers l’Ouest et le Sud-Ouest.  5 à 8 explosions par heure de caractéristiques faibles et modérées sont signalées, ces explosions génèrent des colonnes de gaz et de cendres avec une hauteur de 4 500 à 4 900 mètres d’altitude (14 764 à 16 404 pieds) qui s’étendent à l’Ouest et au Sud-Ouest du volcan sur une distance de 15 kilomètres.

Ces explosions sont accompagnées de grondements faibles à modérés avec une faible onde de choc. La nuit et tôt le matin, une impulsion incandescente a été observée à 200 mètres au-dessus du cratère. Des avalanches faibles à modérées sont également enregistrées autour du cratère et vers les ravins de Ceniza, Taniluyá, Santa Teresa, Honda et Las Lajas. Un bruit de locomotive d’une durée de 1 à 3 minutes est signalé. Des chutes de cendres sont signalées à Panimaché I, Panimaché II, Morelia, Santa Sofía, Finca Palo Verde, Sangre de Cristo et d’autres dans cette direction. Une coulée de lave est signalée en direction du ravin de Ceniza d’une longueur de 100 mètres, des avalanches prennent naissance à l’avant de cette coulée.

Le 4 juillet, des coulées pyroclastiques ont parcouru 6 km dans le bassin versant de Ceniza et généré des panaches de cendres qui se sont élevés de 5 km.

Source : Insivumeh, GVP.

Photo :  Francisco via Objectif volcans.

 

Russie / Iles Kouriles , Ebeko :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Publié : 07 juillet 2022 .
Volcan : Ebeko (CAVW #290380)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2022-63
Emplacement du volcan : N 50 deg 41 min E 156 deg 0 min
Région : Kouriles du Nord, Russie
Altitude du sommet : 1156 m (3791,68 pi).

Résumé de l’activité volcanique :
Une activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Selon les données visuelles des volcanologues de Severo-Kurilsk, une explosion a envoyé des cendres jusqu’à 1,8 km d’altitude, un nuage de cendres dérive vers le Sud-Est du volcan.
Cette activité continue. Des explosions de cendres jusqu’à 6 km (19 700 pieds) au-dessus du niveau de la mer pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude et l’aéroport de Severo-Kurilsk.

Hauteur des nuages ​​volcaniques :
1800 m (5904 ft) AMSL Heure et méthode de détermination de la hauteur du panache de cendres/nuages : 20220707/0108Z – Données visuelles

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques :
Distance du panache de cendres/nuage du volcan : 5 km (3 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : ESE / azimut 120 deg
Heure et méthode de détermination du panache de cendres/nuage : 20220707/0108Z – Données visuelles.

Source : Kvert.

Photo : S. Lakomov

 

Colombie , Chiles / Cerro Negro :

Bulletin d’activité hebdomadaire des volcans Chiles et Cerro Negro.
L’activité des volcans se poursuit au NIVEAU JAUNE ■ (III) : CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE.

D’après le suivi de l’activité des VOLCANS CHILES ET CERRO NEGRO, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC) rapporte que :

Pour la période évaluée entre le 28 juin et le 4 juillet 2022, le processus d’essaim sismique entamé le 27 mai 2022 s’est maintenu, présentant des fluctuations, tant dans le nombre que dans l’énergie quotidienne des séismes. Au cours de cette semaine, 9912 événements ont été enregistrés, avec la prédominance de tremblements de terre associés à une fracture du matériel cortical à l’intérieur du volcan, qui étaient situés principalement à proximité du sommet et au Sud du volcan Chiles, avec des distances épicentrales jusqu’à 3,5 km. et des profondeurs inférieures à 6 km de son sommet (4700 m ).

10 de ces événements avaient des magnitudes locales (ML) supérieures à 2,0, dont 1 a été signalé comme ressenti dans la zone d’influence volcanique, enregistré le 29 juin à 13h06 avec une magnitude locale de 3,5. De même, aujourd’hui, 5 juillet, un tremblement de terre signalé comme ressenti a été enregistré à 1h00 du matin, avec une magnitude locale de M3,0.
D’autre part, certains capteurs faisant partie du réseau de déformation montrent des changements de faible amplitude. Aucune manifestation d’activité de surface n’a été observée et les autres paramètres du suivi volcanique restent stables.

Source : SGC

Photo : hablemosdevolcanes.com

 

Japon , Suwanosejima :

Le JMA a rapporté que l’éruption dans le cratère Ontake , sur le Suwanosejima , s’est poursuivie du 27 juin au 4 juillet et que l’incandescence du cratère était visible la nuit. Les émissions se sont élevées jusqu’à 1 km au-dessus du bord du cratère et le téphra a été éjecté à 200-600 m de l’évent. Le niveau d’alerte est resté à 3 et le public a été averti de rester à 2 km du cratère.

L’île de Suwanosejima, en forme de fuseau, longue de 8 km, dans le Nord des îles Ryukyu, se compose d’un stratovolcan andésitique avec deux cratères sommitaux historiquement actifs. Le sommet du volcan est tronqué par un grand cratère brisé s’étendant jusqu’à la mer sur le flanc Est formé par l’effondrement de l’édifice. Le Suwanosejima, l’un des volcans les plus fréquemment actifs du Japon, était dans un état d’activité strombolienne intermittente depuis l’ Otake, le cratère sommital du Nord-Est, qui a commencé son activité en 1949 et qui a duré jusqu’en 1996, après quoi les périodes d’inactivité se sont allongées. La plus grande éruption historique a eu lieu en 1813-14, lorsque d’épais dépôts de scories ont recouvert les zones résidentielles, et le cratère Sud-Ouest a produit deux coulées de lave qui ont atteint la côte Ouest. À la fin de l’éruption, le sommet de l’Otake s’est effondré, formant une grande avalanche de débris et créant la caldeira de Sakuchi en forme de fer à cheval, qui s’étend jusqu’à la côte Est. L’île est restée inhabitée pendant environ 70 ans après l’éruption de 1813-1814. Les coulées de lave ont atteint la côte Est de l’île en 1884. Seulement environ 50 personnes vivent sur l’île.

Sources : Agence météorologique japonaise (JMA) , GVP.

Photo :  N. Geshi. Geological Survey of Japan, H.Seo.

 

Philippines : Kanlaon :

Le volcan est au niveau d’alerte 1 : Légère augmentation des tremblements de terre volcaniques et de l’activité vapeur/gaz. Explosions sporadiques du cratère sommital ou de nouveaux évents. Augmentation notable de la température, de l’acidité et des concentrations de gaz volcaniques des sources et des fumerolles surveillées. Léger gonflement ou inflation de l’édifice.

Sismicité :
5 séismes volcaniques
Flux SO2 / Dioxyde de Soufre :
151 tonnes / jour (01 mai 2022)
Déformation du sol :
L’édifice du volcan s’est légèrement gonflé.

Le PHIVOLCS a publié un avis spécial pour le volcan Kanlaon à 14 h 00 le 3 juillet, notant une augmentation de l’activité sismique sous le sommet. Au total, 41 tremblements de terre volcaniques ont été enregistrés par le réseau sismique à partir de 05h00 le 30 juin, dont sept signaux de type « tornillo » peu profonds indiquant un mouvement de gaz à travers des fractures dans les flancs supérieurs. Les données de déformation du sol provenant du GPS continu ont indiqué une inflation mineure à court terme des flancs inférieurs et moyens du volcan depuis janvier 2022, conformément aux données d’inclinaison électroniques continues qui avaient enregistré une inflation sur les flancs Sud-Est depuis la mi-mars 2022. La sismicité et l’inflation reflétait probablement des processus hydrothermaux peu profonds. Le niveau d’alerte est resté à 1 (sur une échelle de 0 à 5) et le PHIVOLCS a rappelé au public de rester en dehors de la zone de danger permanent de 4 km de rayon.

Sources : Institut philippin de volcanologie et de sismologie (PHIVOLCS) , GVP

Photo : Phivolcs

04 July 2022. EN . Philippines : Kanlaon , Indonesia : Ili Lewotolok , Russia / Kuril Islands : Chikurachki , New Zealand : Ruapehu , Ecuador : Sangay .

July 04 , 2022.

 

Philippines , Kanlaon :

KANLAON VOLCANO ADVISORY , 03 July 2022 , 02:00 P.M.

This is a notice of an increase in activity of Kanlaon Volcano. A total of forty-one (41) volcanic earthquakes around the summit area were recorded since 5 AM of June 30, 2022, by the Kanlaon Volcano Network or KVN. These included seven (7) very shallow tornillo signals that could be associated with volcanic gas movement along with the fractures within the upper volcanic slopes. In addition, ground deformation data from continuous GPS measurements indicate short-term slight inflation of the lower and mid slopes since January 2022, consistent with continuous electronic tilt recording of inflation of southeastern flanks since mid of March 2022. The increased seismic activity and short-term ground deformation are likely caused by shallow hydrothermal processes beneath the edifice that could generate phreatic or steam-driven eruptions from the summit crater.

DOST-PHIVOLCS would like to remind the public that Kanlaon Volcano is at Alert Level 1, which means that it is at low-level unrest. The local government units and the public are strongly reminded that entry into the 4-kilometer radius Permanent Danger Zone (PDZ) must be strictly prohibited due to the further possibilities of sudden and hazardous steam-driven or phreatic eruptions. Civil aviation authorities must also advise pilots to avoid flying close to the volcano’s summit as ejecta from any sudden phreatic eruption can be hazardous to aircraft.

DOST-PHIVOLCS is closely monitoring Kanlaon Volcano’s activity and any new development will be relayed to all concerned.

Source : Phivolcs.

Photo : Bongbong Woo Tadifa.

 

Indonesia , Ili Lewotolok :

VISUAL OBSERVATION
The volcano is clearly visible. Smoke from the main crater is white/gray with moderate to thick intensity, about 300-600 meters above the summit. The weather is sunny, the wind is weak oriented to the West. The air temperature is around 21-28.2°C. Humidity 76.3-83%.

Mount Ili Lewotolok erupted on Sunday July 03, 2022 at 07:36 WITA with an ash column height observed at ± 1000 m above the peak (± 2423 m above sea level). The ash column was observed to be gray / black with moderate to thick intensity oriented to the West. This eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 12.8 mm and a duration of 35 seconds.

SEISMICITY OBSERVATION
38 emission earthquakes with an amplitude of 1.7 to 6.5 mm and a duration of 11 to 57 seconds.
8 non-harmonic tremors with an amplitude of 1.8 to 6.5 mm and a duration of 62 to 150 seconds.
1 continuous tremor with an amplitude of 0.5 to 1 mm, mainly 0.5 mm.

Recommendation:
Currently G. Ili Lewotolok is in *Level III (SIAGA)* Status with the following recommendations: It is recommended not to carry out activities within 3 km of the summit/crater of Mount Ili Lewotolok, 3.5 km for the South-East sector, a radius of 4 km for the East and North-East sectors. Residents of Lamawolo Village, Lamatokan Village and Jontona Village should always be aware of the potential threat of incandescent lava and hot clouds from the eastern part of G. Ili Lewotolok peak/crater

Source : PVMBG.

 

Russia / Kuril Islands , Chikurachki :

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION (VONA)

Issued: July 03 , 2022
Volcano: Chikurachki (CAVW #290360)
Current aviation colour code: YELLOW
Previous aviation colour code: orange
Source: KVERT
Notice Number: 2022-61
Volcano Location: N 50 deg 19 min E 155 deg 27 min
Area: Northern Kuriles, Russia
Summit Elevation: 1816 m (5956.48 ft)

Volcanic Activity Summary:
A gas-steam activity of Chikurachki volcano continues. Satellite data by KVERT shows the explosive event lasted from 00:30 UTC on 30 June till 00:30 UTC on 01 July, 2022. Explosions sent ash up to 4.5 km a.s.l., and the ash plume and later ash clouds moved to the southwest and southeast of the volcano. KVERT continues to monitor Chikurachki volcano.
A gas-steam activity of the volcano continues. Ash explosion hazard up to 6 km (19,700 ft) a.s.l. remains. Ongoing activity could affect low-flying aircraft.

Source : Kvert.

Photo : O. Vasiliev

 

New Zealand , Ruapehu :

Level of unrest continues to decrease at Mt Ruapehu. Published: Mon Jul 4 2022 4:30 PM
Volcanic Alert Level is lowered to 1
Aviation Colour Code is lowered to Green

Analyses of water samples from Crater Lake (Te Wai ā-moe) have now confirmed there has been little recent chemical interaction between magma (new molten rock) and the hydrothermal system controlling the composition, level, and temperature of the Crater Lake. The period of strong volcanic tremor, from mid-March to early-June 2022 has declined to near background levels and generally lower gas emission rates are being recorded. Short-lived pulses of gas are still reaching the surface. When taken together these observations are consistent with a decline in volcanic unrest at Mt Ruapehu and the Volcanic Alert Level is now lowered to Level 1.

 

Over the last week, volcanic tremor has remained weak at Mt. Ruapehu. It has now been over 20 days since the last higher tremor levels. Crater Lake (Te Wai ā-moe) temperature decreased from a high of 40 °C in early-May to 21 °C on June 14, and in the following two weeks recovered to 25 °C. The temperature has stabilised or fallen slightly this last week, currently the temperature is 24 °C consistent with heat flow into the lake of about 100 MW.

Despite the decline in volcanic unrest the potential for eruptive activity remains. Over the last 2-3 months a magmatic intrusion has occurred inside the volcano, increasing heat and gas flow into the hydrothermal system associated with the Crater Lake. Our data indicate that the intrusion has stalled or stopped moving. Whilst this means that the current unrest episode has ended, the presence of recently stalled magma in the volcano suggests that a sudden resumption of activity would be more possible than the last time Ruapehu was at Volcanic Alert Level 1.

The most likely outcome of the ongoing but weaker unrest is no eruption or minor eruptive activity, confined to the lake basin. If this did occur, it is possible to generate lahars (volcanic mudflows) in the Whangaehu River.

Source : Geonet / Agnès Mazot / Duty Volcanologist .

Photo : GNS Science

 

Ecuador , Sangay :

Activity information for VOLCÁN SANGAY Nº 2022-051, Quito, Sunday July 03, 2022 .

Since 8:00 p.m. TL, the SAGA seismic station has recorded a low-frequency tremor signal, linked to the eruptive activity of the Sangay volcano. The amplitude of the signal is low, compared to the most active pulses of the current eruptive period; however, a weak emission plume is observed heading southwest. Therefore, there is a low probability of ash fall in areas surrounding the volcano in this direction.

The IG-EPN continues to monitor the event and will inform in a timely manner if any changes in the seismic signals are detected.
The Geophysical Institute is monitoring and any news will be reported.

Source : IGEPN

 

 

04 Juillet 2022. FR. Philippines : Kanlaon , Indonésie : Ili Lewotolok , Russie / Iles Kouriles : Chikurachki , Nouvelle Zélande : Ruapehu , Equateur : Sangay .

04 Juillet 2022.

 

Philippines , Kanlaon :

AVIS D’ACTIVITE SUR LE VOLCAN KANLAON, 03 juillet 2022, 14h00

Ceci est un avis d’augmentation de l’activité du volcan Kanlaon. Un total de quarante et un (41) tremblements de terre volcaniques autour de la zone du sommet ont été enregistrés depuis 5 heures du matin le 30 juin 2022 par le Kanlaon Volcano Network ou KVN. Ceux-ci comprenaient sept (7) signaux de type « tornillos » très peu profonds qui pourraient être associés au mouvement des gaz volcaniques ainsi qu’aux fractures dans les pentes volcaniques supérieures. En outre, les données de déformation du sol provenant de mesures GPS continues indiquent une légère inflation à court terme des pentes inférieures et moyennes depuis janvier 2022, ce qui est cohérent avec l’enregistrement électronique continu de l’inclinaison de l’inflation des flancs Sud-Est depuis la mi-mars 2022. L’activité sismique accrue et la déformation du sol à court terme sont probablement causées par des processus hydrothermaux peu profonds sous l’édifice qui pourraient générer des éruptions phréatiques ou entraînées par la vapeur à partir du cratère sommital.  

Le DOST-PHIVOLCS tient à rappeler au public que le volcan Kanlaon est au niveau d’alerte 1, ce qui signifie qu’il est à faible niveau d’agitation. Il est fortement rappelé aux unités gouvernementales locales et au public que l’entrée dans la zone de danger permanent (PDZ) d’un rayon de 4 kilomètres doit être strictement interdite en raison des possibilités supplémentaires d’éruptions soudaines et dangereuses d’origine vapeur ou phréatique. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan, car les éjectas de toute éruption phréatique soudaine peuvent être dangereux pour les aéronefs.

Le DOST-PHIVOLCS surveille de près l’activité du volcan Kanlaon et tout nouveau développement sera relayé à toutes les personnes concernées.

Source : Phivolcs.

Photo : Bongbong Woo Tadifa.

 

Indonésie , Ili Lewotolok :

OBSERVATION VISUELLE
Le volcan est bien visible. La fumée issue du cratère principal est blanche / grise avec une intensité modérée à épaisse, à environ 300-600 mètres au dessus du sommet. Le temps est ensoleillé, le vent est faible orienté à l’Ouest. La température de l’air est d’environ 21-28,2°C. Humidité 76,3-83 %.

Le mont Ili Lewotolok est entré en éruption le dimanche 03 juillet 2022 à 07h36 WITA avec une hauteur de la colonne de cendres observée à ± 1000 m au-dessus du pic (± 2423 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée comme étant grise / noire avec une intensité modérée à épaisse orienté à l’Ouest. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 12,8 mm et une durée de 35 secondes.

OBSERVATION DE LA SISMICITE
38  tremblements de terre d’émissions d’une amplitude de 1,7 à 6,5 mm et une durée de 11 à 57 secondes.
8 tremors non harmoniques avec une amplitude de 1,8 à 6,5 mm et une durée de de 62 à 150 secondes.
1 tremor continu d’une amplitude de 0,5 à 1 mm, principalement de 0,5 mm.

Recommandation:
Actuellement le G. Ili Lewotolok est en Statut *Niveau III (SIAGA)* avec les recommandations suivantes : Il est recommandé de ne pas effectuer d’activités dans un rayon de 3 km autour du sommet/cratère du mont Ili Lewotolok, un rayon de 3,5 km pour le secteur Sud-Est, un rayon de 4 km pour les secteurs Est et Nord-Est. Les habitants du village de Lamawolo, du village de Lamatokan et du village de Jontona doivent toujours être conscients de la menace potentielle de lave incandescente et de nuages ​​chauds depuis la partie orientale du pic/cratère du G. Ili Lewotolok

Source : PVMBG.

 

Russie / Iles Kouriles , Chikurachki :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Publié : 03 juillet 2022
Volcan : Chikurachki (CAVW #290360)
Code couleur aviation actuel : JAUNE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2022-61
Emplacement du volcan : N 50 degrés 19 min E 155 degrés 27 min
Région : Kouriles du Nord, Russie
Altitude du sommet : 1 816 m (5 956,48 pi).

Résumé de l’activité volcanique :
Une activité gaz-vapeur du volcan Chikurachki se poursuit. Les données satellitaires du KVERT montrent que l’événement explosif a duré de 00h30 UTC le 30 juin à 00h30 UTC le 01 juillet 2022. Les explosions ont envoyé des cendres jusqu’à 4,5 km au-dessus du niveau de la mer, et le panache de cendres et plus tard les nuages ​​de cendres se sont déplacés vers le Sud-Ouest et le Sud-Est du volcan. Le KVERT continue de surveiller le volcan Chikurachki.
Cette activité gaz-vapeur continue. Les risques d’explosions de cendres jusqu’à 6 km (19 700 pieds) au-dessus du niveau de la mer persistent. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs volant à basse altitude.

Source : Kvert.

Photo : O. Vasiliev

 

Nouvelle Zélande , Ruapehu :

Le niveau d’agitation continue de diminuer sur le Mont Ruapehu. Publié : lun. 4 juil. 2022 16:30
Le niveau d’alerte volcanique est abaissé à 1
Le code couleur de l’aviation est abaissé au vert

Les analyses d’échantillons d’eau du Crater Lake (Te Wai ā-moe) ont maintenant confirmé qu’il y a eu peu d’interaction chimique récente entre le magma (nouvelle roche en fusion) et le système hydrothermal contrôlant la composition, le niveau et la température du Crater Lake. La période de fortes secousses volcaniques, de la mi-mars au début juin 2022, est tombée à des niveaux proches du niveau de fond et des taux d’émission de gaz généralement plus faibles sont enregistrés. Des impulsions de gaz de courte durée atteignent toujours la surface. Prises ensemble, ces observations sont cohérentes avec une baisse des troubles volcaniques sur le mont Ruapehu et le niveau d’alerte volcanique est maintenant abaissé au niveau 1.

 

Au cours de la semaine dernière, le tremor volcanique est resté faible sur le mont Ruapehu. Cela fait maintenant plus de 20 jours depuis les derniers niveaux de tremors plus élevés. La température du lac Crater (Te Wai ā-moe) est passée d’un maximum de 40 ° C au début de mai à 21 ° C le 14 juin, et dans les deux semaines suivantes, elle est remontée à 25 ° C. La température s’est stabilisée ou a légèrement baissé la semaine dernière, actuellement la température est de 24 °C compatible avec un flux de chaleur dans le lac d’environ 100 MW.

Malgré le déclin des troubles volcaniques, le potentiel d’activité éruptive demeure. Au cours des 2-3 derniers mois, une intrusion magmatique s’est produite à l’intérieur du volcan, augmentant le flux de chaleur et de gaz dans le système hydrothermal associé au Crater Lake. Nos données indiquent que l’intrusion s’est arrêtée ou a cessé de se déplacer. Bien que cela signifie que l’épisode de troubles actuel est terminé, la présence de magma récemment bloqué sous le volcan suggère qu’une reprise soudaine de l’activité serait plus possible que la dernière fois que Ruapehu était au niveau d’alerte volcanique 1.

Le résultat le plus probable des troubles en cours mais plus faibles est l’absence d’éruption ou d’activité éruptive mineure, confinée au bassin du lac. Si cela se produisait, il est possible que cela génère des lahars (coulées de boue volcaniques) dans la rivière Whangaehu.

Source : Geonet / Agnès Mazot / Volcanologue de service .

Photo : GNS Science

 

Equateur , Sangay :

Information d’activité du VOLCÁN SANGAY Nº 2022-051, Quito, dimanche 03 juillet 2022 .

Depuis 20h00 TL, la station sismique SAGA enregistre un signal de tremor basse fréquence, lié à l’activité éruptive du volcan Sangay. L’amplitude du signal est faible, comparée aux impulsions les plus actives de la période éruptive actuelle ; cependant, un faible panache d’émission est observé se dirigeant vers le Sud-Ouest. Par conséquent, il y a une faible probabilité de chute de cendres dans les zones entourant le volcan dans cette direction.

L’IG-EPN continue de surveiller l’événement et informera en temps opportun en cas de détection de changements dans les signaux sismiques.
L’Institut géophysique surveille et toute nouvelle sera rapportée.

Source : IGEPN

 

 

June 28, 2022. EN. Philippines : Bulusan , Indonesia : Anak Krakatau , Kamchatka : Bezymianny , Chile : Tupungatito , New Zealand : Ruapehu , Peru : Sabancaya .

June 28 ,  2022.

 

Philippines , Bulusan :

LAHAR ADVISORY FOR BULUSAN VOLCANO 27 JUNE 2022 1:00 AM

A small-volume lahar that began at approximately 7:04 PM yesterday, 26 June, was detected by seismic and infrasound stations of the Bulusan Volcano Network (BVN). The event lasted fifty-four (54) minutes during a period of thunderstorm over Sorsogon Province. Ocular investigation by the Bulusan Volcano Observatory (BVO) confirmed thin channel-confined lahar deposits along Calang Creek in Brgy. Cogon, Irosin, the major channel draining the southwestern slopes of Bulusan.

Alert level 1 still prevails over Bulusan Volcano, which means that it is currently at low-level unrest. Local government units and the public are reminded that entry into the 4-kilometer radius Permanent Danger Zone (PDZ) must be strictly prohibited and that vigilance in the 2-kilometer Extended Danger Zone (EDZ) on the southeast sector must be exercised due to the increased possibilities of sudden and hazardous phreatic eruptions. Civil aviation authorities must also advise pilots to avoid flying close to the volcano’s summit as ash from any sudden phreatic eruption can be hazardous to aircraft. Furthermore, people living within valleys and along river/stream channels especially on the southeast, southwest and northwest slopes of the volcano edifice should be vigilant against sediment-laden stream flows and lahars in the event of heavy and prolonged rainfall especially after a phreatic eruption occurs.

DOST PHIVOLCS is closely monitoring Bulusan Volcano’s condition and any new development will be communicated to all concerned stakeholders.

Source et photo : Phivolcs.

 

Indonesia , Anak Krakatau :

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION – VONA

Issued : June 25 , 2022
Volcano : Anak Krakatau (262000)
Current Aviation Colour Code : ORANGE
Previous Aviation Colour Code : orange
Source : Anak Krakatau Volcano Observatory
Notice Number : 2022KRA54
Volcano Location : S 06 deg 06 min 07 sec E 105 deg 25 min 23 sec
Area : Lampung, Indonesia
Summit Elevation : 502 FT (157 M)

Volcanic Activity Summary :
Eruption with ash clouds at 10:12 UTC (17:12 local time). The eruption lasted for 30 seconds

Volcanic Cloud Height :
Best estimate of ash-cloud top is around 1782 FT (557 M) above sea level, may be higher than what can be observed clearly. Source of height data: ground observer.

Other Volcanic Cloud Information :
Visuals directly from the cctv were observed eruptions with the color of the thick black eruption smoke 400m from the top of the volcano, the wind direction slowly to the southwest.

Remarks :
Eruption recorded on seismogram with maximum amplitude 49 mm and maximum duration 30 second.

Mount Anak Krakatau erupted on Saturday June 25, 2022 at 5:12 p.m. WIB with an ash column height observed at ± 400 m above the summit (± 557 m above sea level). It is observed that the ash column is gray in color with a thick intensity towards the southwest. This eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 49 mm and a duration of 30 seconds.

CLIMATOLOGY
The weather is sunny to cloudy, the wind is weak oriented to the North-West. The air temperature is around 25.7-30°C. Humidity 55-65%.

SEISMICITY OBSERVATION
1 emission earthquake with an amplitude of 15 mm and a duration of 13 seconds.
1 low frequency earthquake with an amplitude of 6 mm and a duration of 5 seconds.
1 continuous tremor with an amplitude of 0.5 to 4 mm, dominant value 1 mm.

Source : Magma Indonésie.

Photos : Magma Indonésie , PVMBG.

 

Kamchatka , Bezymianny :

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION (VONA)

Issued: June 26 , 2022
Volcano: Bezymianny (CAVW #300250)
Current aviation colour code: YELLOW
Previous aviation colour code: orange
Source: KVERT
Notice Number: 2022-57
Volcano Location: N 55 deg 58 min E 160 deg 35 min
Area: Kamchatka, Russia
Summit Elevation: 2882 m (9452.96 ft)

The fumarole activity of Bezymianny volcano on 07June, 2022. A lava flow continues to be squeezed onto the lava dome eastern slope.

Volcanic Activity Summary:
The extrusive-effusive eruption of the volcano continues, a strong fumarole activity, and an incandescence of the lava dome, and hot avalanches accompanies this process. Satellite data by KVERT showed a thermal anomaly over the volcano.
The extrusive-effusive eruption of the volcano continues. Ongoing activity could affect low-flying aircraft.

Volcanic cloud height: NO ASH CLOUD PRODUSED
Other volcanic cloud information: NO ASH CLOUD PRODUSED

Source : Kvert.

Photo : R. Markov

 

Chile , Tupungatito :

Special Report on Volcanic Activity (REAV), Region Metropolitana de Santiago, Tupungatito volcano, June 26, 2022, 12:45 p.m. local time (mainland Chile)

The National Geology and Mining Service of Chile (Sernageomin) publishes the following PRELIMINARY information, obtained through the monitoring equipment of the National Volcanic Monitoring Network (RNVV), processed and analyzed in the Volcanological Observatory of the Southern Andes (Ovdas) :

On Sunday June 26 at 12:24 p.m. local time (4:24 p.m. UTC), the monitoring stations installed near the Tupungatito volcano recorded an earthquake associated with the fracturing of the rock (volcano-tectonic type).

The characteristics are as follows:
ORIGINAL TIME: 12:24 p.m. local time (4:24 p.m. UTC)
LATITUDE: 33.304°S
LONGITUDE: 69.722°W
DEPTH: 2.0 km
LOCAL MAGNITUDE: 4.0 (ML).

COMMENTS:
At the time of issuing this report, other events with similar characteristics, with lower energy, have been recorded. Localized seismicity is concentrated mainly at the same epicenter as the reported event. The camera images do not record any superficial activity following these events.

The volcanic technical alert remains at the Green level.

Source : Sernageomin.

Photo : WeHaKa / wikimedia.

 

New Zealand , Ruapehu :

Ruapehu Crater Lake sampled, variable gas emissions and low volcanic tremor levels continue. Published: Tue Jun 28 2022 12:30 PM
Aviation Colour Code remains at Yellow

Despite intermittent gas pulses, volcanic gas emissions have declined. Volcanic tremor remains low, while the Crater Lake temperature has recovered slightly to 25 °C. The Volcanic Alert Level remains at Level 2.
Over the last week, volcanic tremor has remained weak at Mt. Ruapehu. It has been 10 days since the last notable tremor, and almost a month since the period of strong tremor that commenced in mid-March 2022. Crater Lake (Te Wai ā-moe) temperature decreased from a high of 40 °C in early-May to 21 °C on June 14, and in the last two weeks has recovered to 25 °C. This is consistent with heat flow into the lake of 250-300 MW.

On 23 June, fine weather allowed for Crater Lake sampling and a gas emission flight. The gas emission rates through Crater Lake were approximately 10% of those measured in the previous flight on 13 May. However, on 24 and 25 June, recently installed, automated sulphur dioxide (SO2) gas measuring equipment at Ruapehu measured gas emission rates similar to those observed by the gas flight on 13 May. The range of the gas output over just three days is considered to reflect short-term natural variability of gas emissions at the volcano.

The end of the period of strong volcanic tremor, from mid-March to early-June, indicates that active magma intrusion has slowed or stopped. This interpretation is supported by generally lower gas emission rates. However, gas emissions are also quite variable indicating small, short-lived pulses of gas are still reaching the surface. When taken together with the slight recovery of Crater Lake temperature, the observations remain consistent with a continued period of moderate volcanic unrest at Mt Ruapehu.

The potential for eruptive activity remains. Over the last 2-3 months a magmatic intrusion has occurred under the volcano, which increased the likelihood of eruptive activity above the typical level. The likelihood of eruptive activity has decreased from that during the period of strong tremor, but has not returned to typical long-term levels.

Within the next two weeks, the most likely outcome of the ongoing unrest is no eruption. Minor eruptive activity, confined to the lake basin, is also possible, which could generate lahars (volcanic mudflows) in the Whangaehu River. Despite low levels of volcanic tremor, the observation of small, short-lived pulses of gas and a slight recovery of the Crater Lake temperature remain consistent with a continued period of moderate volcanic unrest at Mt Ruapehu and therefore the __Volcanic Alert Level remains at Level __2. The Aviation Colour Code remains at Yellow.

Mt Ruapehu is an active volcano and has the potential to erupt with little or no warning when in a state of moderate volcanic unrest.

Source : Geonet /Steven Sherburn/Duty Volcanologist

Photo : Bradd Scott.

 

Peru , Sabancaya :

Analysis period: from June 20, 2022 to June 26, 2022, Arequipa, June 27, 2022.
Alert level: ORANGE

The Geophysical Institute of Peru (IGP) reports that the eruptive activity of the Sabancaya volcano remains at moderate levels, that is to say with the recording of an average of 18 daily explosions, with columns of ash and of gas up to 2.0 km altitude above the summit of the volcano and their subsequent dispersion. Therefore, for the following days, no significant change is expected in eruptive activity.

The IGP recorded and analyzed the occurrence of 248 earthquakes of volcanic origin, associated with the circulation of magmatic fluids inside the Sabancaya volcano. An average of 18 explosions was recorded daily, in addition to recording Volcano-Tectonic (VT) type events associated with rock fracturing inside the Sabancaya volcano.

Monitoring the deformation of the volcanic structure using GNSS techniques (processed with fast orbits) does not show any significant anomalies. However, in general, an inflation process has been observed in the northern sector (surroundings of the Hualca Hualca volcano). Visual surveillance identified columns of gas and ash up to 2.0 km above the summit of the volcano, which were dispersed to the southeast, east and south sectors of Sabancaya. Satellite recordings have identified the presence of 6 thermal anomalies, with a maximum value of 18 MW, associated with the presence of a lava body on the surface of the volcano’s crater.

RECOMMENDATIONS
• Keep the volcanic alert level orange.
• Do not approach within a radius of less than 12 km from the crater.

Source : Cenvul

Photo :  Galeria del Ministerio de Defensa del Perú.

28 Juin 2022. FR. Philippines : Bulusan , Indonésie : Anak Krakatau , Kamchatka : Bezymianny , Chili : Tupungatito , Nouvelle Zélande : Ruapehu , Pérou : Sabancaya .

28 Juin 2022.

 

Philippines , Bulusan :

AVIS DE LAHAR POUR LE VOLCAN BULUSAN , 27 JUIN 2022 , 01:00.

Un lahar de petit volume qui a commencé vers 19 h 04 hier, 26 juin, a été détecté par les stations sismiques et infrasonores du réseau de capteurs du volcan Bulusan (BVN). L’événement a duré cinquante-quatre (54) minutes pendant une période d’orage sur la province de Sorsogon. Une enquête oculaire par l’Observatoire du volcan Bulusan (BVO) a confirmé de minces dépôts de lahar confinés dans un canal le long de Calang Creek à Brgy. Cogon, Irosin, le principal canal drainant les pentes Sud-Ouest du Bulusan.

Le niveau d’alerte 1 prévaut toujours sur le volcan Bulusan, ce qui signifie qu’il connaît actuellement des troubles de bas niveau. Il est rappelé aux collectivités locales et au public que l’entrée dans la zone de danger permanent (PDZ) d’un rayon de 4 kilomètres doit être strictement interdite et que la vigilance dans la zone de danger étendu (EDZ) de 2 kilomètres sur le secteur Sud-Est doit être exercée en raison de la possibilités accrues d’éruptions phréatiques soudaines et dangereuses. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan, car les cendres d’une éruption phréatique soudaine peuvent être dangereuses pour les aéronefs. En outre, les personnes vivant dans les vallées et le long des canaux des rivières et des cours d’eau, en particulier sur les pentes Sud-Est, Sud-Ouest et Nord-Ouest de l’édifice volcanique, doivent être vigilantes contre les écoulements et les lahars chargés de sédiments en cas de pluies abondantes et prolongées, en particulier après une éruption phréatique.

Le DOST PHIVOLCS surveille de près l’état du volcan Bulusan et tout nouveau développement sera communiqué à toutes les parties prenantes concernées.

Source et photo : Phivolcs.

 

Indonésie , Anak Krakatau :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Émis : 25 juin 2022
Volcan : Anak Krakatau (262000)
Code Couleur Aviation Actuel : ORANGE
Code Couleur Aviation précédent : orange
Source : Observatoire du volcan Anak Krakatau
Numéro d’avis : 2022KRA54
Emplacement du volcan : S 06 deg 06 min 07 sec E 105 deg 25 min 23 sec
Région : Lampung, Indonésie
Altitude du sommet : 502 FT (157 M).

Résumé de l’activité volcanique :
Éruption avec nuages ​​de cendres à 10h12 UTC (17h12 heure locale). L’éruption a duré 30 secondes

Hauteur des nuages ​​volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres est d’environ 1782 FT (557 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques :
Des visuels directement de la vidéosurveillance ont été observés des éruptions avec une couleur noire de l’épaisse fumée d’éruption  à 400m au dessus du sommet du volcan, la direction du vent est orienté vers le Sud-Ouest.

Remarques :
Eruption enregistrée sur sismogramme avec une amplitude maximale de 49 mm et une durée maximale de 30 secondes.

Le mont Anak Krakatau est entré en éruption le samedi 25 juin 2022 à 17h12 WIB avec une hauteur de la colonne de cendres observée à ± 400 m au-dessus du sommet (± 557 m au-dessus du niveau de la mer). On observe que la colonne de cendres est de couleur grise avec une intensité épaisse vers le Sud-Ouest. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 49 mm et une durée de 30 secondes.

CLIMATOLOGIE
Le temps est ensoleillé à nuageux, le vent est faible orienté au Nord-Ouest. La température de l’air est d’environ 25,7-30°C. Humidité 55-65 %.

OBSERVATION DE LA SISMICITE
1 séisme d’émission d’une amplitude de 15 mm et d’une durée de 13 secondes.
1 tremblement de terre de basse fréquence avec une amplitude de 6 mm et une durée de 5 secondes.
1 tremor continu d’une amplitude de 0,5 à 4 mm, valeur dominante 1 mm.

Source : Magma Indonésie.

Photos : Magma Indonésie , PVMBG.

 

Kamchatka , Bezymianny :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Émis : 26 juin 2022
Volcan : Bezymianny (CAVW #300250)
Code couleur aviation actuel : JAUNE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2022-57
Emplacement du volcan : N 55 deg 58 min E 160 deg 35 min
Région : Kamtchatka, Russie
Altitude du sommet : 2 882 m (9 452,96 pi).

L’activité fumerolienne  du volcan Bezymianny le 07 juin 2022. Une coulée de lave continue d’être déversée sur le versant Est du dôme de lave.

Résumé de l’activité volcanique :
L’éruption extrusive-effusive du volcan se poursuit, une forte activité de fumerolles, une incandescence du dôme de lave, et des avalanches chaudes accompagnent ce processus. Les données satellitaires du KVERT ont montré une anomalie thermique sur le volcan.
Cette éruption continue . L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs volant à basse altitude.

Hauteur des nuages volcaniques : AUCUN NUAGE DE CENDRES PRODUIT
Autres informations sur les nuages volcaniques : AUCUN NUAGE DE CENDRES PRODUIT.

Source : Kvert.

Photo : R. Markov

 

Chili , Tupungatito :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), Région Metropolitana de Santiago, volcan Tupungatito, 26 Juin 2022, 12:45 heure locale (Chili continental)

Le Service national de géologie et des mines du Chili (Sernageomin) publie les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce aux équipements de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées dans l’Observatoire volcanologique des Andes du Sud (Ovdas):

Le Dimanche 26 Juin à 12h24 heure locale ( 16h24 UTC) , les stations de surveillance installées à proximité du volcan Tupungatito ont enregistré un séisme associé à la fracturation de la roche (type volcano-tectonique).

Les caractéristiques sont les suivantes :
HEURE D’ORIGINE : 12h24 heure locale ( 16h24 UTC)
LATITUDE : 33,304 ° S
LONGITUDE: 69.722 ° W
PROFONDEUR : 2,0 km
MAGNITUDE LOCALE : 4,0 (ML).

 

OBSERVATIONS :
Au moment de l’émission de ce rapport , il a été enregistré d’autres évènements avec des caractéristiques similaires, présentant une énergie moindre . La sismicité localisée se concentre principalement au même épicentre que l’évènement rapporté . Les images des caméras n’enregistrent pas d’activité superficielle suite à ces évènements .

L’alerte technique volcanique reste au niveau Vert .

Source : Sernageomin.

Photo : WeHaKa / wikimedia.

 

Nouvelle Zélande , Ruapehu :

Le Ruapehu Crater Lake a été échantillonné, les émissions de gaz restent variables et les faibles niveaux de tremor volcanique se poursuivent. Publié: mar 28 juin 2022 12:30
Le code couleur de l’aviation reste au jaune

Malgré des impulsions de gaz intermittentes, les émissions de gaz volcaniques ont diminué. Le tremor volcanique reste faible, tandis que la température de Crater Lake s’est légèrement redressée à 25 ° C. Le niveau d’alerte volcanique reste au niveau 2.
Au cours de la semaine dernière, le tremor volcanique est resté faible sur le mont Ruapehu. Cela fait 10 jours depuis le dernier tremor notable, et près d’un mois depuis la période de fort tremor qui a commencé à la mi-mars 2022. La température du lac Crater (Te Wai ā-moe) a diminué d’un maximum de 40 ° C au début- mai à 21 °C le 14 juin, et au cours des deux dernières semaines a récupéré à 25 °C. Ceci est cohérent avec un flux de chaleur dans le lac de 250-300 MW.

Le 23 juin, le beau temps a permis un échantillonnage de Crater Lake et un vol de mesures d’émissions de gaz. Les taux d’émission de gaz à travers Crater Lake étaient d’environ 10% de ceux mesurés lors du vol précédent le 13 mai. Cependant, les 24 et 25 juin, un équipement de mesure automatisé du dioxyde de soufre (SO2) récemment installé sur le Ruapehu a mesuré des taux d’émission de gaz similaires à ceux observés lors du vol de mesures de gaz du 13 mai. La gamme de la production de gaz sur seulement trois jours est considérée comme reflétant la variabilité naturelle à court terme des émissions de gaz sur le volcan.

La fin de la période de fort tremor volcanique, de la mi-mars au début juin, indique que l’intrusion de magma actif a ralenti ou s’est arrêtée. Cette interprétation est étayée par des taux d’émission de gaz généralement plus faibles. Cependant, les émissions de gaz sont également assez variables, ce qui indique que de petites impulsions de gaz de courte durée atteignent toujours la surface. Conjuguées à la légère remontée de la température de Crater Lake, les observations restent cohérentes avec une période continue de troubles volcaniques modérés sur le mont Ruapehu.

Le potentiel d’activité éruptive demeure. Au cours des 2-3 derniers mois, une intrusion magmatique s’est produite sous le volcan, ce qui a augmenté la probabilité d’une activité éruptive au-dessus du niveau typique. La probabilité d’activité éruptive a diminué par rapport à celle de la période de fort tremblement, mais n’est pas revenue aux niveaux typiques à long terme. Au cours des deux prochaines semaines, le résultat le plus probable des troubles en cours est l’absence d’éruption. Une activité éruptive mineure, confinée au bassin du lac, est également possible, ce qui pourrait générer des lahars (coulées de boue volcaniques) dans la rivière Whangaehu.

Malgré de faibles niveaux de tremors volcaniques, l’observation de petites impulsions de gaz de courte durée et une légère récupération de la température de Crater Lake restent compatibles avec une période continue de troubles volcaniques modérés sur le mont Ruapehu et, par conséquent, le niveau d’alerte volcanique reste au niveau  2.  Le code couleur aviation reste au jaune.

Le mont Ruapehu est un volcan actif et a le potentiel d’entrer en éruption avec peu ou pas d’avertissement lorsqu’il est dans un état d’agitation volcanique modérée.

Source : Geonet /Steven Sherburn/volcanologue de service

Photo : Bradd Scott.

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 20 Juin 2022 2022 au 26 Juin 2022 , Arequipa, 27 Juin 2022.
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 18 explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 2,0 km d’altitude au dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives . Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 248 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Une moyenne de 18 explosions a été enregistrée quotidiennement , en plus d’enregistrement d’évènements  de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses à l’intérieur du volcan Sabancaya .

 Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un processus d’inflation a été observé dans le secteur  Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ). La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 2,0  km d’altitude au dessus du sommet du volcan , qui étaient dispersées vers les secteurs Sud-Est , Est et Sud du  Sabancaya.  Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 6 anomalies thermiques , avec une valeur maximale de 18 MW , associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan.

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : Cenvul

Photo :  Galeria del Ministerio de Defensa del Perú.

June 23, 2022. EN. Italy : Vulcano , Colombia : Chiles / Cerro Negro , Indonesia : Ibu , Ecuador : Sangay , Philippines : Bulusan , Japan : Suwanosejima .

June 23 , 2022.

 

 

Italy , Vulcano :

WEEKLY BULLETIN, from June 13, 2022 to June 19, 2022, (issue date June 21, 2022)

ACTIVITY STATUS SUMMARY

In the light of the surveillance data, it is highlighted:

1) Temperature of the crater fumaroles: Still stable and high temperature values ​​of the fumarolic emissions present on the rim of the crater.
2) CO2 flux in the crater area: In the VCS site, the values ​​of the CO2 flux emitted by the ground are recorded in line with those of the previous week, equal to approximately 5000 g/m2/day (day June 20 ).
3) SO2 flux in the crater area: SO2 flux at a high level; data updated on 06/12/22
4) Geochemistry of fumarolic gases: The concentration of magmatic species (CO2, He, N2) is slightly decreasing (13 mol% CO2 on 05/30/2022).
5) CO2 fluxes at the base of the La Fossa cone and in the Vulcano Porto area: No significant variation is observed, the CO2 fluxes recorded in the C. Sicilia and P4max sites continue to remain at average values- high; at Rimessa there is a slight downward trend, at the Faraglione site the values ​​are stable at near-bottom levels.

6) Geochemistry of thermal aquifers: The physico-chemical parameters of thermal aquifers show stable values. There are no significant changes.
7) Local seismicity: Reduction of local micro-seismicity, with low and medium-low values ​​of the event occurrence rate.
8) Regional seismicity: Absence of regional earthquakes of magnitude equal to or greater than 1.0.
9) Deformations – GNSS: No significant variation is reported
10) Deformations – Inclinometry: No significant variation is reported
11) Other observations: Gravimetry: No significant variation was recorded.

CRATER FUMEROLES TEMPERATURE:
Along the upper edge, the maximum emission temperature has extremely stable values, with an hourly maximum of 380°C and an unchanged weekly average of 379°C (T1). The fumarolic field presents homogeneous emission temperatures all along the summit fracture line, confirming a thermal anomaly still maintained by a stable vapor flow.
The thermal signal of the T3 sensor (fumarole F5) overlaps the temperatures recorded in T2 (fumerola F5AT) while the site on the internal side after June 6 presents obvious disturbances (predominant modulation) of an exogenous nature and only reaches its maximum value at occasionally ( T = 105°C 112°C).

LOCAL SEISMICITY:
During the week, micro-seismicity related to hydrothermal fluid dynamics, as a whole, showed a clear downward trend. Indeed, the decreasing trend in the frequency of occurrence of micro-shocks continued with the spectral peak > 1 Hz (Fig. 9.1) and the phase of increasing low frequency events (VLP; spectral peak below 1 Hz) has been interrupted, recorded over the past week, with an obvious easing in the rate of occurrence of these events.

Source : INGV.

Read the article https://www.ct.ingv.it/index.php/monitoraggio-e-sorveglianza/prodotti-del-monitoraggio/bollettini-settimanali-multidisciplinari/654-bollettino-Settimanale-sul-monitoraggio-vulcanico-geochimico-e-sismico-del-vulcano-Vulcano-del-2022-06-21/file

Photos : INGV ,  Viaggi e Vulcani.

 

Colombia , Chiles / Cerro Negro :

Chiles and Cerro Negro volcanoes weekly activity bulletin
Volcano activity continues at YELLOW LEVEL ■ (III): CHANGES IN THE BEHAVIOR OF VOLCANIC ACTIVITY.

From monitoring the activity of the CHILES AND CERRO NEGRO VOLCANOES, the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC) reports that:

Between June 14 and 20, 2022, the seismic swarm process that began on May 27, 2022 continued, exhibiting fluctuations in both the number and daily energy of earthquakes.

During this week, 13,511 events were recorded, mainly associated with a fracture of the crustal material inside the volcano. The earthquakes were located in two areas, most located south of the Chiles volcano less than 4 km and at depths less than 6 km from its summit (4700 m). The second zone, in which the seismic activity has considerably decreased, is also located south of the Chiles volcano, at a distance of between 6 and 9 km and a depth of between 7 and 9 km, from its summit (4700 m ) . During the assessed week, 13 events of local magnitude between M2.0 and M3.4 occurred, two of which were reported as felt within the volcanic influence zone.
Some sensors that are part of the deformation network show changes which, although of low amplitude, can be associated with the seismic process. No manifestation of surface activity has been observed and the other volcanic monitoring parameters remain stable.

The COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE and the GEOPHYSICAL INSTITUTE OF THE NATIONAL POLYTECHNIC SCHOOL of ECUADOR remain attentive to the evolution of the volcanic phenomenon and will inform on any changes that may occur in due course.

Information VOLCÁN CHILES, Wednesday, June 22, 2022:

As of 11:50 p.m. (local time) on Tuesday, June 21, the joint monitoring network of IG-EPN and OVSP records a swarm of earthquakes under the Chiles volcano, on the Ecuador-Colombia border (province of Carchi and Department of Nariño respectively). The largest earthquakes recorded in the region so far were 4.3 Mlv at 23:50 (local time) on 06/21 and another 3.5 Mlv at 03:31 (local time) on 06/22. These events were reported as felt, mainly in the province of Carchi and Imbabura in Ecuador and in Tuquerres, Pasto, Ipiales and Cumbal in Colombia. The Geophysical Institute of the National Polytechnic School and the Volcanological and Seismological Observatory of Pasto will continue to report any activity that occurs in the area. The Geophysical Institute is monitoring and any news will be reported.

Source : SGC. IGEPN / BERNARD P, ACOSTA.

Photos : Travelgrafía , IGEPN.

 

Indonesia , Ibu :

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION – VONA

Issued : June 22 , 2022 .
Volcano : Ibu (268030)
Current Aviation Colour Code : ORANGE
Previous Aviation Colour Code : orange
Source : Ibu Volcano Observatory
Notice Number : 2022IBU41
Volcano Location : N 01 deg 29 min 17 sec E 127 deg 37 min 48 sec
Area : North Maluku, Indonesia
Summit Elevation : 4240 FT (1325 M)

Volcanic Activity Summary :
Eruption with volcanic ash cloud at 08h57 UTC (17h57 local).

Volcanic Cloud Height :
Best estimate of ash-cloud top is around 7440 FT (2325 M) above sea level, may be higher than what can be observed clearly. Source of height data: ground observer.

Other Volcanic Cloud Information :
Ash-cloud moving to west.

Remarks :
Eruption and ash emission is continuing.

Mount Ibu erupted on Wednesday, June 22, 2022 at 5:57 p.m. WIT with an ash column height observed at ± 1000 m above the peak (± 2325 m above sea level). It is observed that the ash column is white / gray with a thick intensity, oriented towards the West. This eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 25 mm and a duration of 73 seconds.

Recommendation
Communities around Mount Ibu and visitors/tourists are advised not to travel within a radius of 2.0 km with a sector expansion of 3.5 km to the opening of the crater in the northern part of the crater asset of Mount Ibu.

Source : Magma Indonésie .

 

Ecuador , Sangay :

Quito, Wednesday, June 22, 2022

Today, from around 12:30 p.m., the SAGA seismic station records seismic signals corresponding to the descent of mudslides and debris (lahars) on the Sangay volcano. These signals did not exceed the threshold established for reporting according to previous lahars, however, given the long duration of the signal (more than two consecutive hours), this report is issued as a preventive measure.

Lahar-type phenomena have been recurrent since the start of activity in May 2019 and this is due to the fact that the rains on the volcano remobilize the abundant volcanic material accumulated in recent weeks. As a precautionary measure, it is recommended not to enter or approach the beds of the Sangay Norte, Culebrillas, Palora, Volcán and Upano rivers.

The Geophysical Institute is monitoring and any news will be reported.

Source : IGEPN / BERNARD P, AGUAIZA.

 

Philippines , Bulusan : 

PHIVOLCS reported that unrest continued at Bulusan during 15-21 June. Emissions, sometimes voluminous, rose 100-500 m above the summit and drifted NW, WSW, and SW. Daily sulfur dioxide emissions were 660-1,255 tonnes per day. During 0500-2345 on 20 June the seismic network recorded 65 volcanic earthquakes, including one low-frequency volcanic earthquake; most of the events were weak and shallow. The Alert Level remained at 1 (on a scale of 0-5) and PHIVOLCS reminded the public not to enter the 4-km-radius Permanent Danger Zone (PDZ) nor the 2 km Extended Danger Zone (EDZ) on the SE flank.

Luzon’s southernmost volcano, Bulusan, was constructed along the rim of the 11-km-diameter dacitic-to-rhyolitic Irosin caldera, which was formed about 36,000 years ago. It lies at the SE end of the Bicol volcanic arc occupying the peninsula of the same name that forms the elongated SE tip of Luzon. A broad, flat moat is located below the topographically prominent SW rim of Irosin caldera; the NE rim is buried by the andesitic complex. Bulusan is flanked by several other large intracaldera lava domes and cones, including the prominent Mount Jormajan lava dome on the SW flank and Sharp Peak to the NE. The summit is unvegetated and contains a 300-m-wide, 50-m-deep crater. Three small craters are located on the SE flank. Many moderate explosive eruptions have been recorded since the mid-19th century.

Source :Philippine Institute of Volcanology and Seismology (PHIVOLCS) , GVP

Photo : Sorsogon news.

 

Japan , Suwanosejima :

JMA reported that the eruption at Suwanosejima’s Ontake Crater continued during 13-20 June. Crater incandescence was visible at night. Emissions rose as high as 1.6 km above the crater rim and material was ejected as far as 300 m from the vent. The Alert Level remained at 3 and the public was warned to stay 2 km away from the crater.

The 8-km-long, spindle-shaped island of Suwanosejima in the northern Ryukyu Islands consists of an andesitic stratovolcano with two historically active summit craters. The summit is truncated by a large breached crater extending to the sea on the east flank that was formed by edifice collapse. Suwanosejima, one of Japan’s most frequently active volcanoes, was in a state of intermittent strombolian activity from Otake, the NE summit crater, that began in 1949 and lasted until 1996, after which periods of inactivity lengthened. The largest historical eruption took place in 1813-14, when thick scoria deposits blanketed residential areas, and the SW crater produced two lava flows that reached the western coast. At the end of the eruption the summit of Otake collapsed forming a large debris avalanche and creating the horseshoe-shaped Sakuchi caldera, which extends to the eastern coast. The island remained uninhabited for about 70 years after the 1813-1814 eruption. Lava flows reached the eastern coast of the island in 1884. Only about 50 people live on the island.

Sources : Agence météorologique japonaise (JMA) , GVP.

Photo : Ray Go.

23 Juin 2022. FR. Italie : Vulcano , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Indonésie : Ibu , Equateur , Sangay , Philippines : Bulusan , Japon , Suwanosejima . 

23 Juin 2022.

 

 

Italie , Vulcano :

BULLETIN HEBDOMADAIRE, du 13 Juin 2022 au 19 Juin 2022, (date d’émission 21 Juin 2022)

SOMMAIRE DE L’ÉTAT DE L’ACTIVITÉ

À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence :

1) Température des fumerolles du cratère : Valeurs de température encore stables et élevées des émissions fumeroliennes présentes sur le rebord du cratère.
2) Flux de CO2 dans la zone du cratère : Dans le site VCS, les valeurs du flux de CO2 émis par le sol sont enregistrées en ligne avec celles de la semaine précédente, égales à environ 5000 g/m2/jour (jour 20 juin ).
3) Flux de SO2 dans la zone du cratère : flux de SO2 à un niveau élevé ; données mises à jour le 12/06/22
4) Géochimie des gaz fumeroliens : La concentration en espèces magmatiques (CO2, He, N2) est en légère diminution (13 mol% CO2 au 30/05/2022).
5) Flux de CO2 à la base du cône de La Fossa et dans la zone de Vulcano Porto : Aucune variation significative n’est observée, les flux de CO2 enregistrés dans les sites C. Sicilia et P4max continuent de rester à des valeurs moyennes-élevées ; à Rimessa, il y a une légère tendance à la baisse, sur le site de Faraglione, les valeurs sont stables à des niveaux proches du fond.

6) Géochimie des aquifères thermiques : Les paramètres physico-chimiques des aquifères thermiques présentent des valeurs stables. Il n’y a pas de changements significatifs.
7) Sismicité locale : Réduction de la micro-sismicité locale, avec des valeurs faibles et moyennes-faibles du taux d’occurrence des événements.
8) Sismicité régionale : Absence de séismes régionaux de magnitude égale ou supérieure à 1,0.
9) Déformations – GNSS : Aucune variation significative n’est signalée
10) Déformations – Inclinométrie : Aucune variation significative n’est signalée
11) Autres observations : Gravimétrie : Aucune variation significative n’a été enregistrée.

TEMPÉRATURE DES FUMEROLES DU CRATERE :
Le long du bord supérieur, la température maximale d’émission a des valeurs extrêmement stables, avec un maximum horaire de 380 ° C et une moyenne hebdomadaire inchangée de 379 ° C (T1). Le champ fumerolien présente des températures d’émission homogènes tout le long de la ligne de fracture sommitale, confirmant une anomalie thermique toujours entretenue par un flux de vapeur stable.
Le signal thermique du capteur T3 (fumerole F5) chevauche les températures enregistrées en T2 (fumerole F5AT) alors que le site côté interne après le 6 juin présente des perturbations évidentes (modulation prédominante) de nature exogène et n’atteint sa valeur maximale qu’occasionnellement ( T = 105°C 112°C).

SISMICITÉ LOCALE :
Au cours de la semaine, la micro-sismicité liée à la dynamique des fluides hydrothermaux, dans son ensemble, a montré une nette tendance à la baisse. En effet, la tendance décroissante de la fréquence d’occurrence des micro-chocs s’est poursuivie avec le pic spectral > 1 Hz (Fig. 9.1) et la phase d’augmentation des événements de basse fréquence (VLP ; pic spectral inférieur à 1 Hz) a été interrompue , enregistrée au cours de la semaine écoulée, avec une atténuation évidente du taux de survenue de ces événements .

Source : INGV.

Lire l’article https://www.ct.ingv.it/index.php/monitoraggio-e-sorveglianza/prodotti-del-monitoraggio/bollettini-settimanali-multidisciplinari/654-bollettino-Settimanale-sul-monitoraggio-vulcanico-geochimico-e-sismico-del-vulcano-Vulcano-del-2022-06-21/file

Photos : INGV ,  Viaggi e Vulcani.

 

Colombie , Chiles / Cerro Negro :

Bulletin d’activité hebdomadaire des volcans Chiles et Cerro Negro
L’activité des volcans se poursuit au NIVEAU JAUNE ■ (III) : CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE.

D’après le suivi de l’activité des VOLCANS CHILES ET CERRO NEGRO, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC) rapporte que :

Entre le 14 et le 20 juin 2022, le processus d’essaim sismique qui a commencé le 27 mai 2022 s’est poursuivi, présentant des fluctuations à la fois du nombre et de l’énergie quotidienne des tremblements de terre.

Au cours de cette semaine, 13 511 événements ont été enregistrés, principalement associés à une fracture du matériau crustal à l’intérieur du volcan. Les séismes ont été localisés dans deux zones, la plupart situées au Sud du volcan Chiles à moins de 4 km et à des profondeurs inférieures à 6 km par rapport à son sommet (4700 m) . La deuxième zone, dans laquelle l’activité sismique a considérablement diminué, est également située au Sud du volcan Chiles, à une distance comprise entre 6 et 9 km et une profondeur comprise entre 7 et 9 km, par rapport à son sommet (4700 m) . Au cours de la semaine évaluée, 13 événements de magnitude locale comprise entre M2,0 et M3,4 se sont produits, dont deux ont été signalés comme ressentis dans la zone d’influence volcanique.
Certains capteurs faisant partie du réseau de déformation montrent des changements qui, bien qu’ils soient de faible amplitude, peuvent être associés au processus sismique. Aucune manifestation d’activité de surface n’a été observée et les autres paramètres du suivi volcanique restent stables.

Le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN et l’INSTITUT GÉOPHYSIQUE DE L’ÉCOLE NATIONALE POLYTECHNIQUE d’ÉQUATEUR restent attentifs à l’évolution du phénomène volcanique et informeront sur les changements qui peuvent survenir en temps opportun.

Information VOLCÁN CHILES, mercredi 22 juin 2022:

À partir de 23h50 (heure locale) le mardi 21 juin, le réseau de surveillance conjoint de l’IG-EPN et de l’OVSP enregistre un essaim de tremblements de terre sous le volcan Chiles, à la frontière Équateur-Colombie (province de Carchi et département de Nariño respectivement). Les plus grands tremblements de terre enregistrés dans la région à ce jour étaient de 4,3 Mlv à 23h50 (heure locale) le 21/06 et un autre de 3,5 Mlv à 03h31 (heure locale) le 22/06. Ces événements ont été signalés comme ressentis, principalement dans la province de Carchi et Imbabura en Équateur et à Tuquerres, Pasto, Ipiales et Cumbal en Colombie. L’Institut géophysique de l’École nationale polytechnique et l’Observatoire volcanologique et sismologique de Pasto continueront de signaler toute activité qui se produit dans la région. L’Institut géophysique surveille et toute nouvelle sera signalée.

Source : SGC. IGEPN / BERNARD P, ACOSTA.

Photos : Travelgrafía , IGEPN.

 

Indonésie , Ibu :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Émis : 22 juin 2022 .
Volcan : Ibu (268030)
Code Couleur Aviation Actuel : ORANGE
Code Couleur Aviation précédent : orange
Source : Observatoire du volcan Ibu
Numéro d’avis : 2022IBU41
Emplacement du volcan : N 01 deg 29 min 17 sec E 127 deg 37 min 48 sec
Région : North Maluku, Indonésie
Altitude du sommet : 4240 FT (1325 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Eruption avec nuage de cendres volcaniques à 08h57 UTC (17h57 locale).

Hauteur des nuages volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres est d’environ 7440 FT (2325 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers l’Ouest.

Remarques :
L’éruption et l’émission de cendres se poursuivent.

Le mont Ibu est entré en éruption le mercredi 22 juin 2022 à 17h57 WIT avec une hauteur de la colonne de cendres observée à ± 1000 m au-dessus du pic (± 2325 m au-dessus du niveau de la mer). On observe que la colonne de cendres est blanche / grise avec une intensité épaisse , orientée vers l’Ouest. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 25 mm et une durée de 73 secondes.

Recommandation
Il est conseillé aux communautés autour du mont Ibu et aux visiteurs/touristes de ne pas se déplacer dans un rayon de 2,0 km avec une expansion sectorielle de 3,5 km jusqu’à l’ouverture du cratère dans la partie Nord du cratère actif du mont Ibu.

Source : Magma Indonésie .

 

Equateur , Sangay :

Quito, mercredi 22 juin 2022

Aujourd’hui, à partir de 12h30 environ, la station sismique SAGA enregistre des signaux sismiques correspondant à la descente de coulées de boue et de débris (lahars) sur le volcan Sangay. Ces signaux n’ont pas dépassé le seuil établi pour le signalement selon les lahars précédents, cependant, compte tenu de la longue durée du signal (supérieure à deux heures consécutives), ce signalement est émis à titre préventif.

Les phénomènes de type Lahar sont récurrents depuis le début de l’activité en mai 2019 et cela est dû au fait que les pluies sur le volcan remobilisent l’abondant matériel volcanique accumulé ces dernières semaines. Par mesure de précaution, il est recommandé de ne pas entrer ou s’approcher des lits des rivières Sangay Norte, Culebrillas, Palora, Volcán et Upano.

L’Institut géophysique surveille et toute nouvelle sera rapportée.

Source : IGEPN / BERNARD P, AGUAIZA.

 

Philippines , Bulusan : 

Le PHIVOLCS a signalé que les troubles se sont poursuivis sur le Bulusan du 15 au 21 juin. Les émissions, parfois volumineuses, se sont élevées de 100 à 500 m au-dessus du sommet et ont dérivé vers le Nord-Ouest , l’Ouest- Sud-Ouest et le Sud-Ouest . Les émissions quotidiennes de dioxyde de soufre étaient de 660 à 1 255 tonnes par jour. Entre 05h00 et 23h45 le 20 juin, le réseau sismique a enregistré 65 séismes volcaniques, dont un séisme volcanique à basse fréquence ; la plupart des événements étaient faibles et superficiels. Le niveau d’alerte est resté à 1 (sur une échelle de 0 à 5) et le PHIVOLCS a rappelé au public de ne pas entrer dans la zone de danger permanent (PDZ) de 4 km de rayon ni dans la zone de danger étendue (EDZ) de 2 km sur le flanc Sud-Est.

Le volcan le plus au Sud de Luzon, le Bulusan, a été construit le long du bord de la caldeira Irosin , de nature dacitique à rhyolitique de 11 km de diamètre, qui s’est formée il y a environ 36 000 ans. Il se trouve à l’extrémité Sud-Est de l’arc volcanique Bicol occupant la péninsule du même nom qui forme la pointe allongée Sud-Est de Luzon. Un large fossé plat est situé sous le bord Sud-Ouest topographiquement proéminent de la caldeira d’Irosin; la bordure Nord-Est est enterrée par le complexe andésitique. Le Bulusan est flanqué de plusieurs autres grands dômes et cônes de lave intra-caldeira, y compris le dôme de lave proéminent du mont Jormajan sur le flanc Sud-Ouest et Sharp Peak au Nord-Est. Le sommet est dépourvu de végétation et contient un cratère de 300 m de large et 50 m de profondeur. Trois petits cratères sont situés sur le flanc Sud-Est. De nombreuses éruptions explosives modérées ont été enregistrées depuis le milieu du XIXe siècle.

Source : Institut philippin de volcanologie et de sismologie (PHIVOLCS), GVP

Photo : Sorsogon news.

 

Japon , Suwanosejima :

Le JMA a rapporté que l’éruption du cratère Ontake sur le Suwanosejima s’est poursuivie du 13 au 20 juin. L’incandescence du cratère était visible la nuit. Les émissions ont se sont élevées jusqu’à 1,6 km au-dessus du bord du cratère et des matériaux ont été éjectés jusqu’à 300 m de l’évent. Le niveau d’alerte est resté à 3 et le public a été averti de rester à 2 km du cratère.

L’île de Suwanosejima, en forme de fuseau, longue de 8 km, dans le Nord des îles Ryukyu, se compose d’un stratovolcan andésitique avec deux cratères sommitaux historiquement actifs. Le sommet du volcan est tronqué par un grand cratère brisé s’étendant jusqu’à la mer sur le flanc Est formé par l’effondrement de l’édifice. Le Suwanosejima, l’un des volcans les plus fréquemment actifs du Japon, était dans un état d’activité strombolienne intermittente depuis l’ Otake, le cratère sommital du Nord-Est, qui a commencé son activité en 1949 et qui a duré jusqu’en 1996, après quoi les périodes d’inactivité se sont allongées. La plus grande éruption historique a eu lieu en 1813-14, lorsque d’épais dépôts de scories ont recouvert les zones résidentielles, et le cratère Sud-Ouest a produit deux coulées de lave qui ont atteint la côte Ouest. À la fin de l’éruption, le sommet de l’Otake s’est effondré, formant une grande avalanche de débris et créant la caldeira de Sakuchi en forme de fer à cheval, qui s’étend jusqu’à la côte Est. L’île est restée inhabitée pendant environ 70 ans après l’éruption de 1813-1814. Les coulées de lave ont atteint la côte Est de l’île en 1884. Seulement environ 50 personnes vivent sur l’île.

Sources : Agence météorologique japonaise (JMA) , GVP.

Photo : Ray Go.

June 21, 2022. EN. Philippines : Bulusan , Peru : Sabancaya , Indonesia : Ibu , Hawaii : Kilauea , Guatemala : Santiaguito .

June 21 , 2022.

 

Philippines , Bulusan :

This is a notice of increase in seismic activity at Bulusan Volcano. Since 5:00 A.M. today until as of this release, a total of sixty-five (65) volcanic earthquakes including one (1) low-frequency volcanic earthquake have been recorded by the Bulusan Volcano Network. Most were weak and shallow events, but may indicate that a phreatic eruption could possibly occur within the next few hours to next few days.

 

 

The public is reminded that Alert Level 1 status prevails over Bulusan Volcano, which means that it is currently in an abnormal condition. Local government units and the public are reminded that entry into the 4-kilometer radius Permanent Danger Zone (PDZ) must be strictly prohibited and that vigilance in the 2-kilometer Extended Danger Zone (EDZ) on the southeast sector must be exercised due to the increased possibilities of sudden and hazardous phreatic eruptions. Civil aviation authorities must also advise pilots to avoid flying close to the volcano’s summit as ash from any sudden phreatic eruption can be hazardous to aircraft. Furthermore, people living within valleys and along river/stream channels especially on the southeast, southwest and northwest sector of the edifice should be vigilant against sediment-laden stream flows and lahars in the event of heavy and prolonged rainfall should phreatic eruption occur.

DOST-PHIVOLCS is closely monitoring Bulusan Volcano’s condition and any new development will be communicated to all concerned stakeholders.

Source et photo : Phivolcs.

 

Peru , Sabancaya :

Analysis period: from June 13, 2022 to June 19, 2022, Arequipa, June 20, 2022.
Alert level: ORANGE

The Geophysical Institute of Peru (IGP) reports that the eruptive activity of the Sabancaya volcano remains at moderate levels, that is to say with the recording of an average of 17 daily explosions, with columns of ash and of gas up to 2.0 km altitude above the summit of the volcano and their subsequent dispersion. Therefore, for the following days, no significant change is expected in eruptive activity.

The IGP recorded and analyzed the occurrence of 271 earthquakes of volcanic origin, associated with the circulation of magmatic fluids inside the Sabancaya volcano. An average of 17 explosions was recorded daily, in addition to recording Volcano-Tectonic (VT) type events associated with rock fracturing inside the Sabancaya volcano.

 

Monitoring the deformation of the volcanic structure using GNSS techniques (processed with fast orbits) does not show any significant anomalies. However, in general, an inflation process has been observed in the northern sector (surroundings of the Hualca Hualca volcano). Visual surveillance identified columns of gas and ash up to 2.0 km above the summit of the volcano, which were scattered towards the southeast, east and northeast sectors of Sabancaya. Satellite recordings have identified the presence of 3 thermal anomalies, with a maximum value of 21 MW, associated with the presence of a lava body on the surface of the volcano’s crater.

RECOMMENDATIONS
• Keep the volcanic alert level orange.
• Do not approach within a radius of less than 12 km from the crater.

Source : Cenvul

Photo :  Ingemmet.

 

Indonesia , Ibu :

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION – VONA

Issued : June 20 , 2022
Volcano : Ibu (268030)
Current Aviation Colour Code : ORANGE
Previous Aviation Colour Code : orange
Source : Ibu Volcano Observatory
Notice Number : 2022IBU40
Volcano Location : N 01 deg 29 min 17 sec E 127 deg 37 min 48 sec
Area : North Maluku, Indonesia
Summit Elevation : 4240 FT (1325 M)

Volcanic Activity Summary :
Eruption with volcanic ash cloud at 09h24 UTC (18h24 local).

Volcanic Cloud Height :
Best estimate of ash-cloud top is around 7440 FT (2325 M) above sea level, may be higher than what can be observed clearly. Source of height data: ground observer.

Other Volcanic Cloud Information :
Ash-cloud moving to west.

Remarks :
Eruption and ash emission is continuing.

Mount Ibu erupted on Monday, June 20, 2022 at 6:24 p.m. WIT with an ash column height observed at ± 1000 m above the summit (± 2325 m above sea level). The ash column is observed to be gray with a thick intensity, oriented towards the West. This eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 26 mm and a duration of 75 seconds.

Recommendation
Communities around Mount Ibu and visitors/tourists are advised not to travel within a radius of 2.0 km, with a sectoral expansion of 3.5 km to the opening of the crater in the northern part of the active crater of Mount Ibu.
In the event of ash rain, people who are active outside the home are advised to use nose, mouth (mask) and eye (goggles) protection.

Source : Magma Indonésie.

 

Hawaii , Kilauea :

19°25’16 » N 155°17’13 » W,
Summit Elevation 4091 ft (1247 m)
Current Volcano Alert Level: WATCH
Current Aviation Color Code: ORANGE

Activity Summary:
The summit eruption of Kīlauea Volcano, within Halemaʻumaʻu crater, continued over the past 24 hours. All recent lava activity has been confined to the crater, and current data indicate that this scenario is likely to continue. No significant changes have been noted at the summit or in the East Rift Zone.

Halemaʻumaʻu crater Lava Lake Observations:
Eruption of lava from the Halemaʻumaʻu crater western vent into the active lava lake and ooze-outs onto the crater floor have continued over the past 24 hours. A deflationary event that started around 12 PM on June 18, 2022 continues with a further approximately 1 microradians of deflation, with the lava lake level dropping by another 2 meters (6 feet) over the past 24 hours. Lava ooze-out activity has continued along the northern and southern edges of the crater floor. Overflight measurements on June 17, 2022 indicated that the crater floor had seen a total rise of about 120 meters (394 feet) .

Summit Observations:
Summit tiltmeters recorded deflation over the past 24 hours. A sulfur dioxide (SO2) emission rate of approximately 750 tonnes per day (t/d) was measured on June 16, 2022.

Source : HVO

Photo : USGS/ L. DeSmither , 11 mai 2022.

 

Guatemala , Santiaguito :

Type of activity: Peléen 
Morphology: Complex of dacitic domes
Geographical location: 14°44’ 33 ̋ Latitude N; 91°34’13 ̋ Longitude W.
Altitude: 2,500 meters.

LAHAR IN THE SAN ISIDRO RIVER, TRIBUTARY TO THE TAMBOR RIVER
Precipitation on the Santa María-Santiaguito volcanic complex is currently generating the descent of lahars in the course of the San Isidro River, a tributary of the Tambor River to the south-southwest of the volcano. This lahar can carry a pasty mixture of water which can be at a high temperature due to the high activity that the volcano has had on this flank, blocks of rock up to 3 meters in diameter and finer sediments, as well only logs and tree branches. The lahar on its way produces vibrations in the ground which are recorded in the seismic stations close to the bed of the river, in this case the STG4.

If these rainy conditions persist in the region, the possibility of lahars descending into one of the other ravines of this volcano is not excluded.

INSIVUMEH maintains visual and instrumental monitoring of volcanic activity through its field observers, seismic stations and web cameras.

Source : Insivumeh.

Photos : Caroline Sarrazin , Insivumeh .

21 Juin 2022. FR. Philippines : Bulusan , Pérou : Sabancaya , Indonésie : Ibu , Hawaii : Kilauea , Guatemala : Santiaguito .

21 Juin 2022.

 

Philippines , Bulusan :

Ceci est un avis d’augmentation de l’activité sismique du volcan Bulusan. Depuis 5h00 aujourd’hui jusqu’à ce communiqué, un total de soixante-cinq (65) tremblements de terre volcaniques, dont un (1) tremblement de terre volcanique à basse fréquence, ont été enregistrés par le réseau de capteurs du volcan Bulusan. La plupart étaient des événements faibles et peu profonds, mais peuvent indiquer qu’une éruption phréatique pourrait éventuellement se produire dans les prochaines heures à quelques jours.

 

 

Il est rappelé au public que le statut d’alerte de niveau 1 prévaut sur le volcan Bulusan, ce qui signifie qu’il est actuellement dans un état anormal. Il est rappelé aux collectivités locales et au public que l’entrée dans la zone de danger permanent (PDZ) d’un rayon de 4 kilomètres doit être strictement interdite et que la vigilance dans la zone de danger étendu (EDZ) de 2 kilomètres sur le secteur Sud-Est doit être exercée en raison de la possibilités accrues d’éruptions phréatiques soudaines et dangereuses. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan, car les cendres d’une éruption phréatique soudaine peuvent être dangereuses pour les aéronefs. En outre, les personnes vivant dans les vallées et le long des canaux des rivières / cours d’eau, en particulier dans les secteurs Sud-Est, Sud-Ouest et Nord-Ouest de l’édifice, doivent être vigilantes contre les écoulements et les lahars chargés de sédiments en cas de pluies abondantes et prolongées en cas d’éruption phréatique.

Le DOST-PHIVOLCS surveille de près l’état du volcan Bulusan et tout nouveau développement sera communiqué à toutes les parties prenantes concernées.

Source et photo : Phivolcs.

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 13 Juin 2022 2022 au 19 Juin 2022 , Arequipa, 20 Juin 2022.
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 17 explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 2,0 km d’altitude au dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives . Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 271 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Une moyenne de 17 explosions a été enregistrée quotidiennement , en plus d’enregistrement d’évènements  de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses à l’intérieur du volcan Sabancaya .

 

Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un processus d’inflation a été observé dans le secteur  Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ). La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 2,0  km d’altitude au dessus du sommet du volcan , qui étaient dispersées vers les secteurs Sud-Est , Est et Nord-Est du  Sabancaya.  Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 3 anomalies thermiques , avec une valeur maximale de 21 MW , associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan.

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : Cenvul

Photo :  Ingemmet.

 

Indonésie , Ibu :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Émis : 20 juin 2022
Volcan : Ibu (268030)
Code Couleur Aviation Actuel : ORANGE
Code Couleur Aviation précédent : orange
Source : Observatoire du volcan Ibu
Numéro d’avis : 2022IBU40
Emplacement du volcan : N 01 deg 29 min 17 sec E 127 deg 37 min 48 sec
Région : North Maluku, Indonésie
Altitude du sommet : 4240 FT (1325 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Eruption avec nuage de cendres volcaniques à 09h24 UTC (18h24 locale).

Hauteur des nuages volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres est d’environ 7440 FT (2325 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers l’Ouest.

Remarques :
L’éruption et l’émission de cendres se poursuivent.

Le mont Ibu est entré en éruption le lundi 20 juin 2022 à 18h24 WIT avec une hauteur de la colonne de cendres observée à ± 1000 m au-dessus du sommet (± 2325 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres est observée comme étant grise avec une intensité épaisse , orientée vers l’Ouest. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 26 mm et une durée de 75 secondes.

Recommandation
Il est conseillé aux communautés autour du mont Ibu et aux visiteurs/touristes de ne pas se déplacer dans un rayon de 2,0 km , avec une expansion sectorielle de 3,5 km jusqu’à l’ouverture du cratère dans la partie Nord du cratère actif du mont Ibu.
En cas de pluie de cendres, il est conseillé aux personnes actives à l’extérieur de la maison d’utiliser une protection nasale, buccale (masque) et oculaire (lunettes).

Source : Magma Indonésie.

 

Hawaii , Kilauea :

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet : 4091 pieds (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation : ORANGE

Résumé de l’activité :
L’éruption au sommet du volcan Kīlauea, dans le cratère Halema’uma’u, s’est poursuivie au cours des dernières 24 heures. Toute l’activité de lave récente a été confinée au cratère, et les données actuelles indiquent que ce scénario est susceptible de se poursuivre. Aucun changement significatif n’a été noté au sommet ou dans la zone du Rift Est.

Observations du lac de lave du cratère Halemaʻumaʻu :
L’éruption de lave de l’évent Ouest du cratère Halema’uma’u dans le lac de lave actif et les suintements sur le fond du cratère se sont poursuivis au cours des dernières 24 heures. Un événement déflationniste qui a commencé vers midi le 18 juin 2022 se poursuit avec environ 1 microradian supplémentaire de déflation, le niveau du lac de lave baissant encore de 2 mètres (6 pieds) au cours des dernières 24 heures. L’activité de suintement de lave s’est poursuivie le long des bords Nord et Sud du fond du cratère. Les mesures de survol du 17 juin 2022 ont indiqué que le fond du cratère avait connu une élévation totale d’environ 120 mètres (394 pieds).

Observations du sommet :
Les inclinomètres du sommet ont enregistré une déflation au cours des dernières 24 heures. Un taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) d’environ 750 tonnes par jour (t/j) a été mesuré le 16 juin 2022.

Source : HVO

Photo : USGS/ L. DeSmither , 11 mai 2022.

 

Guatemala , Santiaguito :

Type d’activité : Peléenne
Morphologie : Complexe de dômes dacitiques
Situation géographique : 14 °44’ 33 ̋ Latitude N ; 91°34’13 ̋ Longitude O.
Altitude : 2 500 mètres .

LAHAR DANS LA RIVIÈRE SAN ISIDRO, AFFLUENT DE LA RIVIÈRE TAMBOR
Les précipitations sur le complexe volcanique du Santa María-Santiaguito génèrent actuellement la descente de lahars dans le cours de la rivière San Isidro, un affluent de la rivière Tambor au Sud-Sud-Ouest du volcan. Ce lahar peut transporter un mélange pâteux d’eau qui peut être à une température élevée en raison de la forte activité que le volcan a eue sur ce flanc, des blocs de roche jusqu’à 3 mètres de diamètre et des sédiments plus fins, ainsi que des bûches et des branches d’arbres. Le lahar sur son chemin produit des vibrations dans le sol qui sont enregistrées dans les stations sismiques proches du lit de la rivière, en l’occurrence la STG4.

Si ces conditions pluvieuses persistent dans la région, la possibilité de lahars descendant dans l’un des autres ravins de ce volcan n’est pas exclue.

L’INSIVUMEH maintient une surveillance visuelle et instrumentale de l’activité volcanique grâce à ses observateurs de terrain, ses stations sismiques et ses caméras Web.

Source : Insivumeh.

Photos : Caroline Sarrazin , Insivumeh .

June 14, 2022. EN. Philippines : Bulusan , Colombia , Chiles / Cerro Negro , Peru : Sabancaya , Iceland : Reykjanes Peninsula , New Zealand : Ruapehu , Chile : Descabezado-Grande .

June 14 ,  2022.

 

Philippines , Bulusan :

Since its 3:37 AM eruption , 12 June 2022, Bulusan Volcano has remained restive as degassing from its summit vents continues. Steam-laden plumes have been generated with periods of profuse volume and sporadic ashing that began at 4:30 AM today. Noticeably increased ash in the plumes at 9:00 AM was later followed by reports of light ashfall on Catanusan, Juban, Sorsogon and observations of ashfall on the upper northwest slopes. At least five episodes of gray ash plume emission from the Blackbird Crater and profuse steaming from the summit vents were observed from IP cameras of the Bulusan Volcano Network (BVN). These events registered very weakly or not at all in the seismic record and not at all in the infrasound record of the BVN. Much of the ash was dispersed to the northwest of the summit, but no ashfall on population centers has been additionally reported. The plumes have varied in ascent between 400 meters and 750 meters and have been strongly drifted to the northwest.

Alert Level 1 status remains in effect over Bulusan as the volcano is still in a state of hydrothermal unrest. Local government units and the public are reminded that entry into the 4-kilometer radius Permanent Danger Zone (PDZ) must be strictly prohibited and that vigilance in the 2-kilometer Extended Danger Zone (EDZ) on the southeast sector must be exercised due to the increased possibilities of sudden and hazardous phreatic eruptions that can occur without warning. Civil aviation authorities must also advise pilots to avoid flying close to the volcano’s summit as ash from any sudden phreatic eruption can be hazardous to aircraft. Furthermore, people living within valleys and along river/stream channels especially on the southeast, southwest and northwest sector of the edifice should be vigilant against sediment-laden stream flows and lahars in the event of heavy and prolonged rainfall should phreatic eruption occur.

DOST-PHIVOLCS is closely monitoring Bulusan Volcano’s condition and any new development will be communicated to all concerned stakeholders.

Source : Phivolcs

Photo : Sorsogon news

 

Colombia , Chiles / Cerro Negro :

Extraordinary bulletin of activity of the Chiles and Cerro Negro volcanoes
The activity level of volcanoes remains at the YELLOW LEVEL ■ (III): CHANGES IN THE BEHAVIOR OF VOLCANIC ACTIVITY

From monitoring of CHILES VOLCANO activity, the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC) reports that:

This June 12, 2022 at 2:05 a.m., 2:16 a.m., and 4:02 a.m. there were 3 earthquakes with a local magnitude of 3.4, 3.1, and 3.0, respectively, which were reported to be felt by residents of Resguardos
Indígenas de Chiles, Panán and Mayasquer (municipality of Cumbal) and the city of Tufiño on the Ecuadorian side. These earthquakes are part of a seismic swarm process which, until
midday of June 12 recorded 1217 earthquakes, associated with crustal material fracture, most of them low energy. 221 earthquakes located in two main areas were located. The first to the south of the Chiles volcano at distances less than 3 km and depths less than 6 km from the height of the summit of the Chiles volcano (4700 m above sea level); the second zone also located south of the Chiles volcano at distances between 3.5 and 9 km with depths between 7 and 9 km from the summit of the Chiles volcano. The occurrence of 3 other earthquakes stands out, at 01:19, 01:24 and 01:35, respectively with a local magnitude of 2.8, 2.7 and 2.4, of which no felt earthquake report was received .

As mentioned in the weekly and monthly bulletins for May, the seismicity of the fractures began to increase from May 27, with a total of 17,185 low-energy events recorded until June 11. From this seismicity, it was possible to locate 3047 events located mainly in the southern quadrant of the Chiles volcano, at distances between zero and 4 km, with depths less than 6 km from the summit of the Chiles volcano (4700 m above sea level), highlighting the recording of 9 earthquakes of local magnitude between 2.1 and 2.5, with no report of having been felt.

In general, this activity has a behavior similar to what has been recorded in the region of the Chiles – Cerro Negro volcanoes since the end of 2013, with the recording of relevant seismic episodes, which mainly involve low-energy events, but also some important ones in their energy that can be felt, mainly, by the inhabitants who reside in the areas of influence of these volcanoes, both on the Colombian and Ecuadorian side.
Based on the current behavior of this seismicity and what has been recorded historically in this active volcanic region, it is recommended that civil and indigenous authorities be attentive to official communications, inform their communities of what is happening and, in cases where there are houses or buildings with conditions of structural vulnerability, take preventive measures to avoid conditions that generate risks for its inhabitants. Appropriate management of communication with communities will avoid falling into situations of alarm or misinformation.

Source : SGC.

Photo : hablemosdevolcanes.com

 

Peru , Sabancaya :

Analysis period: from June 06, 2022 to June 12, 2022, Arequipa, June 13, 2022.
Alert level: ORANGE

The Geophysical Institute of Peru (IGP) reports that the eruptive activity of the Sabancaya volcano remains at moderate levels, that is to say with the recording of an average of 8 daily explosions, with columns of ash and of gas up to 2.5 km altitude above the summit of the volcano and their subsequent dispersion. Therefore, for the following days, no significant change is expected in eruptive activity.

The IGP recorded and analyzed the occurrence of 187 earthquakes of volcanic origin, associated with the circulation of magmatic fluids inside the Sabancaya volcano. An average of 8 explosions was recorded daily, in addition to recording Volcano-Tectonic (VT) type events associated with rock fracturing inside the Sabancaya volcano.

Monitoring the deformation of the volcanic structure using GNSS techniques (processed with fast orbits) does not show any significant anomalies. However, in general, an inflation process was observed in the northern sector (surroundings of the Hualca Hualca volcano). Visual surveillance identified columns of gas and ash up to 2.5 km above the summit of the volcano, which were scattered towards the eastern and northeast sectors of Sabancaya. Satellite recordings have identified the presence of 11 thermal anomalies, with a maximum value of 23 MW, associated with the presence of a lava body on the surface of the volcano’s crater.

RECOMMENDATIONS
• Keep the volcanic alert level orange.
• Do not approach within a radius of less than 12 km from the crater.

Source : Cenvul

Photo : Pixabay.

 

Iceland , Reykjanes Peninsula :

Reykjanes Earthquakes: Uncertainty Phase Lifted

The National Police Commissioner has, after conferring with the Reykjanes Police commissioner, lifted the Department of Civil Protection and Emergency Management’s Uncertainty Phase due to the ongoing Reykjanes earthquakes in southwest Iceland.

The uncertainty phase was declared on May 15 this year, when the Reykjanes earthquakes had been ongoing for a few weeks. Land rise of up to 5.5cm was detected from April 28 to May 28 by mt. Þorbjörn, along with the increased seismic activity of up to 800 quakes per day. The land rise is thought to be due to the formation of a magma intrusion similar to the ones occurring in 2020, one of which led to the 2020 Reykjanes eruption. In recent days, seismic activity has decreased again. The recurring seismic activity support theories that the Reykjanes peninsula might be entering a new eruptive phase. The last such period was 800-1240, with 18 known eruptions over 440 years.

The Department of Civil Protection and Emergency Management will continue preparing risk assessments, counter-action plans and response programs with national and local authorities, companies, and institutions to prepare for what comes next.

If seismic activity increases again in concurrence with land rise in the area, authorities will declare an uncertainty phase again.

Source : icelandreview.com.

Photo : Birgir Þór Harðarson – RÚV

 

New Zealand , Ruapehu :

Volcanic tremor remains weak and lake temperature continues to decline. The Volcanic Alert Level remains at Level 2.

Volcanic tremor has continued at weak levels at Mt Ruapehu over the past week but has remained elevated above the background levels recorded since 2013. Crater Lake (Te Wai ā-Moe) temperature has further declined to 23 °C this past week. This is consistent with heat flow of around 100-160 MW, which corresponds to the long-term average heat flow into the lake. Lake level and overflow rates have remained elevated in response to periods of intense rainfall.

The relatively high sulphur dioxide (SO2) and carbon dioxide (CO2) measurements from mid-May and the short period since tremor and lake temperatures declined are consistent with a continued period of moderate volcanic unrest at Mt Ruapehu. Despite the observed decline in some of our monitoring parameters, there is still uncertainty about the state of the volcanic process that has been driving the current unrest period. We will carry out a gas flight to update aerial gas observations as soon as the weather allows, which will provide further insights into current volcanic processes. As noted last week, the level of unrest is now considered moderate rather than heightened, however the potential for eruptive activity remains.

Within the next four weeks, the most likely outcome of the ongoing unrest is no eruption. However, minor eruptive activity, confined to the lake basin, is also possible. Minor eruptions may generate lahars (dangerous volcanic mudflows) in the Whangaehu River.

Our interpretation of the observational data and activity is consistent with moderate volcanic unrest and therefore the Volcanic Alert Level remains at Level 2. The Aviation Colour Code remains at Yellow.

Mt Ruapehu is an active volcano and has the potential to erupt with little or no warning when in a state of moderate volcanic unrest.

Source : Geonet / Yannik Behr / Duty Volcanologist

Photo : Geonet.

 

Chile , Descabezado – Grande :

Seismology
The seismological activity of the period was characterized by the recording of:
37 VT-type seismic events, associated with rock fracturing (Volcano-Tectonic type). The most energetic earthquake presented a value of local magnitude (ML) equal to 2.3, located 6.7 km north-northeast of the volcanic edifice, at a depth of 1.8 km by relative to the crater.
2 LP-type seismic events, associated with fluid dynamics within the volcanic system (Long Period type). The most energetic earthquake presented a reduced displacement value (RD) of 3 cm2 and a local magnitude value (ML) equal to 1.6, located 11.6 km north-northeast of the volcanic edifice, at a depth of 4.0 km from the crater.

Fluid Geochemistry
No anomalies were reported in the emissions of sulfur dioxide (SO2) into the atmosphere in the area near the volcanic complex, according to data published by the Tropospheric Monitoring Instrument (TROPOMI).

Satellite thermal anomalies
During the period, no thermal alerts were recorded in the area associated with the volcanic edifice, according to analytical processing of Sentinel 2-L2A satellite images, in a combination of false color bands.

Geodesy
From the data provided by 2 GNSS stations recently installed on the volcanic edifice, which make it possible to measure the deformation of the earth’s surface, we record rates of
displacement of less than 0.2 cm/month, a value considered low, also with no change in the vertical component. Therefore, no evidence of deformation of the volcanic system associated with changes in depth during the period was observed.

Surveillance cameras
The images provided by the fixed camera installed near the complex do not record the degassing columns or the variations linked to surface activity.
Activity remained at levels considered low, suggesting stability of the volcanic system.

The volcanic technical alert is maintained at:
GREEN TECHNICAL ALERT: Active volcano with stable behavior – There is no immediate risk.

Source : Sernageomin

Photo : Wikiheinz