19 Mai 2024.

 

Indonésie , Dukono :

Une éruption du mont Dukono s’est produite le dimanche 19 mai 2024 à 06h57 WIT avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 1900 m au-dessus du sommet (± 2987 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée comme étant de couleur blanche à grise avec une intensité épaisse , orientée vers l’Est. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 20 mm et une durée de 66,93 secondes.

Observation de la sismicité :
12 séismes d’éruption d’une amplitude de 4 à 20 mm et d’une durée sismique de 35,28 à 128,1 secondes.
1 séisme tectonique local d’une amplitude de 4 mm, le séisme a duré 26,5 secondes.
7 tremblements de terre tectoniques profonds d’une amplitude de 5-20 mm, et durée du séisme 73,36-78,21 secondes.
1 Tremor continu d’une amplitude de 0,5 à 2 mm, valeur dominante de 1 mm.

RECOMMANDATION
(1) Il est conseillé aux personnes autour du mont Dukono et aux visiteurs/touristes de ne pas faire d’activités, d’escalader ou de s’approcher du cratère Malupang Warirang dans un rayon de 3 km.
(2) Considérant que des éruptions avec des cendres volcaniques se produisent périodiquement et que la distribution des cendres suit la direction et la vitesse du vent, de sorte que la zone d’atterrissage des cendres n’est pas fixe, il est recommandé que la communauté autour du mont Dukono se munisse toujours de masques/nez. et des couvre-bouche à utiliser en cas de besoin pour éviter la menace de cendres volcaniques sur le système respiratoire.

Source et photo : Magma Indonésie

 

Chili , Laguna del Maule :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), régions del Maule, complexe volcanique Laguna del Maule, 17 Mai 2024, 15h10 heure locale (Chili continental)

Le Service national de géologie et des mines du Chili (Sernageomin) annonce les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire des volcans des Andes du Sud (Ovdas) :

le jeudi 17 Mai à 14h49 ( 18h49 UTC) , les stations de surveillance installées à proximité du complexe volcanique Laguna del Maule ont enregistré un séisme de type volcano-tectonique ( associée à la fracturation des roches) .

 

Les caractéristiques du séisme le plus important après son analyse sont les suivantes :

HEURE D’ORIGINE : 14h49, heure locale (18h49 UTC)
LATITUDE : 36,075° S
LONGITUDE : 70,419°E
PROFONDEUR : 7,6 km
MAGNITUDE LOCALE : 3,2 (ML)

Observation :

L’alerte technique volcanique est maintenue au niveau JAUNE.

Source  : Sernageomin

Photo : auteur inconnu

 

Colombie , Puracé :

Popayán, 18 mai 2024, 17h00 m.

Concernant le suivi de l’activité du  VOLCAN PURACÉ – CHAÎNE VOLCANIQUE LOS COCONUCOS, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC), une entité rattachée au MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE, rapporte que :

Depuis hier jusqu’au moment de la publication de ce bulletin, l’activité sismique associée aux processus de fracture, ainsi que celle liée au mouvement des fluides, ont maintenu un comportement similaire à celui observé les jours précédents, avec une tendance à la baisse du nombre de tremblements de terre . Les événements de fracture se sont localisés principalement sous le cratère du volcan Puracé et, dans une moindre mesure, sur le flanc Est. Les profondeurs étaient comprises entre 0 et 2,2 km. La magnitude maximale calculée était de 1,2 ML, correspondant à un séisme enregistré hier à 20h54 .

La sismicité liée au mouvement des fluides continue d’être concentrée dans le secteur du cratère et sur son flanc Nord, à des profondeurs inférieures à 3 km.
Dans les images obtenues ce matin, il n’était pas possible d’avoir une vue claire du cratère. Les processus de déformation du sol et les concentrations des gaz dioxyde de carbone (CO2) et dioxyde de soufre (SO2) maintiennent la tendance observée, avec des valeurs qui restent supérieures aux lignes de base connues pour ce volcan.
Le SGC confirme que l’état d’alerte du VOLCAN PURACÉ se poursuit à ORANGE : volcan avec des changements importants dans les paramètres surveillés.

Source et photo : SGC

 

Equateur , Sangay :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN SANGAY , Samedi 18 Mai 2024 .
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Haut , Tendance de surface : Descendante
Niveau d’activité interne: Haut , Tendance interne : Sans changement

Sismicité : Du 17 Mai 2024 , 11:00h au 18 Mai 2024 , 11:00h : 

Ci-dessous le décompte des événements sismiques enregistrés à la station de référence :
Explosion (EXP) 163

 

 

Précipitations/Lahars :
Depuis hier après-midi, aucune pluie n’a été enregistrée dans la zone du volcan. **De fortes pluies pourraient remobiliser les matériaux accumulés, générant des coulées de boue et de débris qui descendraient les flancs du volcan et se déverseraient dans les rivières adjacentes.

Colonne émissions/cendres :
En raison des conditions météorologiques, il a été possible d’observer uniquement une émission de gaz à faible teneur en cendres dans la direction Sud-Ouest et à une hauteur de 1000 mètres au-dessus du niveau du cratère, grâce au réseau de caméras de surveillance. De son côté, le VAAC de Washington n’a pas émis de rapports d’émission pour ce volcan, au cours des dernières 24 heures.

Gaz :
Le système satellitaire Mounts n’a pas enregistré de valeurs de dioxyde de soufre (SO2) sur Sangay, au cours des dernières 24 heures.

Observation:
Depuis hier après-midi jusqu’à la clôture de ce rapport , le volcan est resté complètement nuageux.

Niveau d’alerte : jaune

Source : IGEPN

Photo : Robinsky ( archive).

 

La Guadeloupe , La Soufrière :

Communiqué d’activité volcanique.

Séquence de séismes dans la zone de La Soufrière de Guadeloupe – Basse Terre

Une séquence de séismes localisés à l’aplomb du volcan a débuté mercredi 15 mai 2024 à 19h30 locales (mercredi 15 mai 2024 à 23h30 TU) dans la zone du volcan de La Soufrière.
Depuis, les réseaux de l’OVSG-IPGP ont enregistré 133 séismes de très faible magnitude (M < 1). Aucun séisme n’a été signalé ressenti. Les événements se localisent à une profondeur de < 2.5 km sous le sommet du dôme de La Soufrière.

La Soufrière de Guadeloupe est un volcan actif de type explosif ayant connu de nombreuses éruptions magmatiques et phréatiques par le passé.
Depuis 1992, son activité sismique, fumerolienne, thermique, et de déformation superficielle poursuit un régime fluctuant mais globalement en augmentation, qui se traduit par une forte activité du système hydrothermal (circulations et interactions de gaz, vapeur et eau en surpression dans la roche poreuse et fracturée).

Le niveau d’alerte reste : jaune, vigilance.

Source et photo : Direction de l’OVSG-IPGP

 

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *