September 29, 2023. EN. Hawaii : Kilauea , Chile : Lascar , Italy : Stromboli , Indonesia : Ili Lewotolok , Colombia : Purace / Los Coconucos Volcanic Range .

September 29 , 2023.

 

Hawaii , Kilauea :

Tuesday, September 26, 2023, 8:55 AM HST (Tuesday, September 26, 2023, 18:55 UTC)

19°25’16 » N 155°17’13 » W,
Summit Elevation 4091 ft (1247 m)
Current Volcano Alert Level: ADVISORY
Current Aviation Color Code: YELLOW

Activity Summary:
Kīlauea volcano is not erupting. No significant changes have been observed at the summit or in either rift zone since the summit eruption that began on September 10 ended on September 16. Future eruptions at Kīlauea’s summit remain possible and HVO continues to monitor activity. HVO will issue weekly Kīlauea updates on Tuesdays until further notice.

A view of inactive vents on the fallen block of Kīlauea’s summit caldera, which erupted September 10–16, 2023.

Summit Observations:
Overnight webcam views showed sparse incandescent spots as lava erupted from September 10 to 16 continues to cool on the downdropped block and Halemaʻumaʻu in Kīlauea’s summit caldera. It is unlikely that the recent eruption will resume based on the behavior of past, short-lived summit fissure eruptions at Kīlauea summit in 1982, 1975, 1974, and 1971, which all ended abruptly. Summit seismicity has remained low, with very few earthquakes over the past week, and tremor is at background levels. Summit tiltmeters recorded net inflation over the past week. Sulfur dioxide (SO2) emissions have decreased to near background levels and were measured at a rate of 150 tonnes per day on September 25.

Rift Zone Observations:
No unusual activity has been noted along the East Rift Zone or Southwest Rift Zone; steady rates of ground deformation and seismicity continue along both. Measurements from continuous gas monitoring stations on the middle East Rift Zone remain below detection limits for SO2.

Source : HVO

Photo :  USGS / J. Chang

 

Chile , Lascar :

Seismology
The seismological activity of the period was characterized by the recording of:
66 seismic events of type VT, associated with the fracturing of rocks (Volcano-Tectonics). The most energetic earthquake had a Local Magnitude (ML) value equal to 1.7, located 0.5 km East-South-East of the volcanic edifice, at a depth of 3.2 km relative to to the crater.
51 LP type seismic events, associated with fluid dynamics inside the volcanic system (Long Period). The size of the largest earthquake evaluated from the Reduced Displacement (RD) parameter was equal to 13 cm2.
3 TR type seismic events, associated with the dynamics maintained over time of fluids inside the volcanic system (TRemor). The size of the largest earthquake evaluated from the Reduced Displacement (RD) parameter was equal to 15 cm2.
Fluid geochemistry
The sulfur dioxide (SO2) emissions data obtained by the differential optical absorption spectroscopy (DOAS) equipment, corresponding to the Emú station, located 6 km in the East-South-East (ESE) direction from active crater, presented an average value of 652 ± 91 t/d, with a maximum daily value of 1129 t/d on September 12.
No anomalies have been reported in emissions of sulfur dioxide (SO2) into the atmosphere in the area near the volcano, according to data published by the Tropopheric Monitoring Instrument.

 

Geodesy
From the geodetic data obtained during the period, very small magnitude changes can be observed in the vertical displacements, not exceeding 0.2 cm/month in the station closest to the volcano.
Surveillance cameras
Surface activity was characterized by passive and low-energy degassing, with a maximum height of 440 m on September 15. Generally speaking, there is permanent degassing, with a slight increase towards the end of the fortnight.

Over the period, seismic activity associated with fluid dynamics continues to show dominance in terms of occurrence over fracture seismicity. Regarding surface activity, low and continuous degassing is maintained. No signs of processes associated with the deformation of the volcanic system were detected. Due to the above, the volcanic system is indicated to have evidence of near-surface processes that still have the potential to generate minor explosions. Therefore, its technical alert is maintained in yellow as well as a radius of probable impact by volcanic products of 3 km. relative to the center of the active crater.
YELLOW TECHNICAL ALERT: Changes in the behavior of volcanic activity

Source : Sernageomin

Photo : Vulcanopro.

 

Italy , Stromboli :

Press release on Stromboli activity, September 28, 2023, 9:07 p.m. (7:07 p.m. UTC).

The National Institute of Geophysics and Volcanology, Osservatorio Etneo, communicates that, during the afternoon, a gradual decrease in splash activity was observed in the northern area of the crater. The overflow of lava is no longer supplied and the flow cools. Explosive activity in the South-Central crater area remains unchanged compared to previous days.

From a seismic point of view, during the last hours the average tremor amplitude showed oscillations between medium and high values. No change in the amplitude of explosion earthquakes was observed.
From the analysis of the available GNSS and inclinometer data series, no significant variation in ground deformations can be detected.

Further updates will be communicated shortly.

Source : INGV.

Photo : Stromboli stati d’animo / Sebastiano Cannavo.

 

Indonesia , Ili Lewotolok :

Mount Ili Lewotolok erupted on Friday, September 29, 2023, at 12:23 WITA. The height of the eruptive column was observed to be ± 600 m above the peak (± 2023 m above sea level). The ash column was observed to be white to gray in color with thick intensity, oriented towards the West. The eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 37.7 mm and a duration of 68 seconds.

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION – VONA

Issued : September 29 , 2023
Volcano : Ili Lewotolok (264230)
Current Aviation Colour Code : ORANGE
Previous Aviation Colour Code : orange
Source : Ili Lewotolok Volcano Observatory
Notice Number : 2023LEW061
Volcano Location : S 08 deg 16 min 19 sec E 123 deg 30 min 18 sec
Area : East Nusa Tenggara, Indonesia
Summit Elevation : 4554 FT (1423 M)

Volcanic Activity Summary :
Eruption with volcanic ash cloud at 04h23 UTC (12h23 local).

Volcanic Cloud Height :
Best estimate of ash-cloud top is around 6474 FT (2023 M) above sea level or 1920 FT (600 M) above summit. May be higher than what can be observed clearly. Source of height data: ground observer.

Other Volcanic Cloud Information :
Ash cloud moving to west. Volcanic ash is observed to be white to gray. The intensity of volcanic ash is observed to be thick.

Remarks :
Eruption recorded on seismogram with maximum amplitude 37.7 mm and maximum duration 68 second.

Source : Magma Indonésie .

Photo : Andi Volcanist

 

Colombia , Purace / Los Coconucos Volcanic Range. :

Weekly bulletin of the activity of the Puracé volcano – Los Coconucos volcanic chain.

From the monitoring of the activity of the PURACE VOLCANO – LOS COCONUCOS VOLCANIC CHAIN, the MINISTRY OF MINES AND ENERGY through the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC) reports that:
During the week of September 19 to 25, 2023, seismic activity showed a similar trend to that observed in previous weeks, maintaining the values above the line
historical activity base, both in terms of energy released and number of events recorded.

Seismic events linked to the movement of fluids in volcanic conduits predominated, located mainly under the crater of the Puracé volcano. This activity was accompanied by localized deformations in the upper part of the volcanic chain. In addition, stable values were recorded in the flow of sulfur dioxide (SO2) and high values in the concentration of carbon dioxide (CO2) compared to what was recorded in the second half of 2022.
The other parameters measured and used for the diagnosis of volcanic activity showed no notable changes during the period evaluated.

The alert status for volcanic activity remains at: YELLOW ALERT: ACTIVE VOLCANO WITH CHANGES IN THE BEHAVIOR OF THE BASE LEVEL OF MONITORED PARAMETERS AND OTHER MANIFESTATIONS

The COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE will continue to monitor the evolution of the volcanic phenomenon and will inform in a timely manner of any changes that may occur.

Source et photo : SGC

29 Septembre 2023. FR. Hawaii : Kilauea , Chili : Lascar , Italie : Stromboli, Indonésie : Ili Lewotolok , Colombie : Purace / Chaîne volcanique Los Coconucos .

29 Septembre 2023.

 

Hawaii , Kilauea :

Mardi 26 septembre 2023, 8h55 HST (mardi 26 septembre 2023, 18h55 UTC)

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet :4091 pieds (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : AVIS
Code couleur aviation actuel : JAUNE

Résumé de l’activité :
Le volcan Kīlauea n’est pas en éruption. Aucun changement significatif n’a été observé au sommet ou dans l’une ou l’autre des zones de rift depuis que l’éruption du sommet qui a commencé le 10 septembre s’est terminée le 16 septembre. De futures éruptions au sommet du Kīlauea restent possibles et le HVO continue de surveiller l’activité. Le HVO publiera des mises à jour hebdomadaires sur le Kīlauea le mardi jusqu’à nouvel ordre.

Une vue des évents inactifs sur le bloc tombé de la caldeira du sommet du Kīlauea, qui est entré en éruption du 10 au 16 septembre 2023.

Observations du sommet :
Les vues nocturnes des webcams ont montré de rares points incandescents alors que la lave en éruption du 10 au 16 septembre continue de refroidir sur le bloc tombé et sur le plancher du cratère Halema’uma’u dans la caldeira sommitale du Kīlauea. Il est peu probable que la récente éruption reprenne, compte tenu du comportement des éruptions de fissures sommitales de courte durée au sommet du Kīlauea en 1982, 1975, 1974 et 1971, qui se sont toutes terminées brusquement. La sismicité au sommet est restée faible, avec très peu de tremblements de terre au cours de la semaine dernière, et les tremors sont à des niveaux de fond. Les inclinomètres du sommet ont enregistré une inflation nette au cours de la semaine dernière. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont diminué jusqu’à s’approcher des niveaux de fond et ont été mesurées à un rythme de 150 tonnes par jour le 25 septembre.

Observations de la zone de rift :
Aucune activité inhabituelle n’a été notée le long de la zone du Rift Est ou de la zone du Rift Sud-Ouest ; des taux constants de déformation du sol et de sismicité se poursuivent le long des deux. Les mesures des stations de surveillance continue des gaz dans la zone du Rift du Sud-Est restent inférieures aux limites de détection du SO2.

Source : HVO

Photo :  USGS / J. Chang

 

Chili , Lascar :

Sismologie
L’activité sismologique de la période a été caractérisée par l’enregistrement de :
66 événements sismiques de type VT, associés à la fracturation des roches (Volcano-Tectonique). Le séisme le plus énergétique avait une valeur de Magnitude Locale (ML) égale à 1,7, situé à 0,5 km à l’Est-Sud-Est de l’édifice volcanique, à une profondeur de 3,2 km par rapport au cratère.
51 événements sismiques de type LP, associés à la dynamique des fluides à l’intérieur du système volcanique (Longue Période). La taille du plus grand séisme évalué à partir du paramètre Déplacement Réduit (DR) était égale à 13 cm2.
3 événements sismiques de type TR, associés à la dynamique entretenue dans le temps des fluides à l’intérieur du système volcanique (TRemor). La taille du plus grand séisme évalué à partir du paramètre Déplacement Réduit (DR) était égale à 15 cm2.
Géochimie des fluides
Les données d’émissions de dioxyde de soufre (SO2) obtenues par l’équipement de spectroscopie d’absorption optique différentielle (DOAS), correspondant à la station Emú, située à 6 km dans la direction Est-Sud-Est (ESE) du cratère actif, ont présenté une valeur moyenne de 652 ± 91 t/j, avec une valeur journalière maximale de 1129 t/j le 12 septembre.
Aucune anomalie n’a été signalée dans les émissions de dioxyde de soufre (SO2) dans l’atmosphère dans le secteur proche du volcan, selon les données publiées par le Tropopheric Monitoring Instrument .

 

Géodésie
À partir des données géodésiques obtenues au cours de la période, des changements de magnitude très faibles peuvent être observés dans les déplacements verticaux, ne dépassant pas 0,2 cm/mois dans la station la plus proche du volcan.
Caméras de surveillance
L’activité de surface a été caractérisée par un dégazage passif et peu énergétique, avec une hauteur maximale de 440 m le 15 septembre. De manière générale, on observe un dégazage permanent, avec une légère augmentation vers la fin de la quinzaine.

Au cours de la période, l’activité sismique associée à la dynamique des fluides continue de montrer une dominance en termes d’occurrence par rapport à la sismicité des fractures. Concernant l’activité de surface, un dégazage faible et continu est maintenu. Aucun signe de processus associés à la déformation du système volcanique n’a été détecté. En raison de ce qui précède, il est indiqué que le système volcanique présente des preuves de processus proches de la surface qui ont encore le potentiel de générer des explosions mineures. Par conséquent, son alerte technique est maintenue en jaune ainsi qu’ un rayon d’impact probable par des produits volcaniques de 3 km. par rapport au centre du cratère actif.
ALERTE TECHNIQUE JAUNE : Modifications du comportement de l’activité volcanique

Source : Sernageomin

Photo : Vulcanopro.

 

Italie , Stromboli :

Communiqué sur l’activité de Stromboli , 28 Septembre 2023 , 21:07 (19:07 UTC) .

L’Institut National de Géophysique et Volcanologie, Osservatorio Etneo, communique que, au cours de l’après-midi, une diminution progressive de l’activité des éclaboussures a été observée dans la zone Nord du cratère. Le trop-plein de lave n’est plus alimenté et la coulée se refroidit. L’activité explosive dans la zone du cratère Centre-Sud reste inchangée par rapport aux jours précédents.


Du point de vue sismique, au cours des dernières heures, l’amplitude moyenne du tremor a montré des oscillations entre des valeurs moyennes et élevées. Aucun changement dans l’amplitude des séismes d’explosion n’a été observé.
A partir de l’analyse des séries de données GNSS et inclinométriques disponibles, aucune variation significative des déformations du sol ne peut être détectée.

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement.

Source : INGV.

Photo : Stromboli stati d’animo / Sebastiano Cannavo.

 

Indonésie , Ili Lewotolok :

Le mont Ili Lewotolok a présenté une éruption le vendredi 29 septembre 2023, à 12h23 WITA. La hauteur de la colonne éruptive a été observée à ± 600 m au-dessus du pic (± 2023 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée comme étant de couleur blanche à grise avec une intensité épaisse , orientée vers l’Ouest. L’éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 37,7 mm et une durée de 68 secondes.

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Publié : 29 septembre 2023
Volcan : Ili Lewotolok (264230)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : Observatoire du Volcan Ili Lewotolok
Numéro d’avis : 2023LEW061
Emplacement du volcan : S 08 degrés 16 min 19 sec E 123 degrés 30 min 18 sec
Zone : Nusa Tenggara Est, Indonésie
Altitude du sommet : 4554 FT (1423 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 04h23 UTC (12h23 locale).

Hauteur des Nuages Volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres se situe à environ 6 474 pieds (2 023 m) au-dessus du niveau de la mer ou 1 920 pieds (600 m) au-dessus du sommet. Peut être supérieur à ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers l’Ouest. Les cendres volcaniques sont blanches à grises. L’intensité des cendres volcaniques est observée comme étant épaisse.

Remarques :
Éruption enregistrée sur sismogramme avec une amplitude maximale de 37,7 mm et une durée maximale de 68 secondes.

Source : Magma Indonésie .

Photo : Andi Volcanist

 

Colombie , Purace / Chaîne volcanique Los Coconucos :

Bulletin hebdomadaire de l’activité du volcan Puracé – Chaîne volcanique Los Coconucos.

Du suivi de l’activité du VOLCAN PURACÉ –  CHAÎNE VOLCANIQUE LOS COCONUCOS, le MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE à travers le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC) rapporte que :
Au cours de la semaine du 19 au 25 septembre 2023, l’activité sismique a montré une tendance similaire à celle observée les semaines précédentes, maintenant les valeurs au-dessus de la ligne
base d’activité historique, tant en énergie libérée qu’en nombre d’événements enregistrés.

Les événements sismiques liés au mouvement des fluides dans les conduits volcaniques prédominaient, situés principalement sous le cratère du volcan Puracé. Cette activité s’est accompagnée de déformations localisées dans la partie supérieure de la chaîne volcanique. De plus, des valeurs stables ont été enregistrées dans le flux de dioxyde de soufre (SO2) et des valeurs élevées dans la concentration de dioxyde de carbone (CO2) par rapport à ce qui a été enregistré au second semestre 2022.
Les autres paramètres mesurés et utilisés pour le diagnostic de l’activité volcanique n’ont montré aucun changement notable au cours de la période évaluée.

L’état d’alerte pour l’activité volcanique reste à : ALERTE JAUNE : VOLCAN ACTIF AVEC CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DU NIVEAU DE BASE DES PARAMÈTRES SURVEILLÉS ET AUTRES MANIFESTATIONS

Le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN continuera à surveiller l’évolution du phénomène volcanique et informera en temps utile de tout changement qui pourrait survenir.

Source et photo : SGC

September 14, 2023. EN. Hawaii : Kilauea , Montserrat : Soufrière Hills , Japan : Sakurajima , Indonesia : Lokon-Empung , Colombia : Purace / Los Coconucos volcanic range .

September 14 , 2023.

 

Hawaii , Kilauea :

Wednesday, September 13, 2023, 9:16 AM HST (Wednesday, September 13, 2023, 19:16 UTC)

19°25’16 » N 155°17’13 » W,
Summit Elevation 4091 ft (1247 m)
Current Volcano Alert Level: WATCH
Current Aviation Color Code: ORANGE

Activity Summary:
The Kīlauea summit eruption that began on September 10th continues this morning. Eruptive activity is confined to the downdropped block and Halemaʻumaʻu crater within Kīlauea’s summit caldera. No unusual activity has been noted along Kīlauea’s East Rift Zone or Southwest Rift Zone.

Halemaʻumaʻu crater Lava Lake Observations:
Several vents continue to erupt on the western side of the downdropped block within Kīlauea’s summit caldera and are generating lava flows onto Halema‘uma‘u crater floor. The roughly east-west trending active vents span approximately 0.5 miles (750 m) and had lava fountain heights of up to about 10 meters (32 feet) yesterday. From the erupting vents, pāhoehoe lava flows continue to travel in north and west directions onto Halema‘uma‘u crater floor; however, the area of active lava has retreated towards the vents compared to yesterday. This morning, active lava appears to be flowing only on the north and east parts of Halema‘uma‘u, the eastern boundary of which has been mostly covered by lava flows. The area north of the eruptive vents has become perched and is about 3 meters (15 feet) higher than the surrounding ground surface. Effusion rates appear down from initial eruptive rates, but remain high. The laser rangefinder is aimed at a western portion of Halema‘uma‘u, not near the new eruptive activity, and recorded nearly 6 m (20 feet) of uplift to this locality since the eruption started. This demonstrates that a significant amount of lava has intruded beneath the pre-existing crust within Halema‘uma‘u.

Summit Observations:
Summit tilt has remained deflationary over the past 24 hours. Summit seismic activity is dominated by eruptive tremor (a signal associated with fluid movement) with very few volcano tectonic earthquakes. Volcanic gas emissions in the eruption area are elevated; a sulfur dioxide (SO2) emission rate of 30,000 tonnes per day was measured yesterday morning, September 10. This is down significantly from the 190,000 tonnes per day measured just after the onset of the eruption on Sunday, September 10th.

Source : HVO

Photos : Bruce Omori / Paradise Helicopters

 

Montserrat , Soufrière Hills :

MVO reported that a very small increase in activity at Soufrière Hills during 1-8 September was characterized by small rockfalls coincident with volcano-tectonic earthquake activity and occasional small, low-frequency, volcanic earthquakes. The seismic network recorded 27 volcano-tectonic earthquakes spilt between two swarms recorded on 6 and 8 September. Minor rockfall activity and volcano-tectonic seismicity began at about 21h00 on 7 September and was ongoing. Rockfalls took place on the lava dome based on seismic data, though their locations could not be visually confirmed. The swarm on 8 September was followed by a long-period earthquake at 07h42, and a few additional smaller events. Access to the Upper Belham valley and Plymouth were suspended for the day out of an abundance of caution. Sulfur dioxide emissions averaged 436 tonnes per day on 1 September (measured from a boat) and 367 tonnes per day on 6 September (measured by helicopter). The Hazard Level remained at 1 (on a scale of 1-5).

The complex, dominantly andesitic Soufrière Hills volcano occupies the southern half of the island of Montserrat. The summit area consists primarily of a series of lava domes emplaced along an ESE-trending zone. The volcano is flanked by Pleistocene complexes to the north and south. English’s Crater, a 1-km-wide crater breached widely to the east by edifice collapse, was formed about 2000 years ago as a result of the youngest of several collapse events producing submarine debris-avalanche deposits. Block-and-ash flow and surge deposits associated with dome growth predominate in flank deposits, including those from an eruption that likely preceded the 1632 CE settlement of the island, allowing cultivation on recently devegetated land to near the summit. Non-eruptive seismic swarms occurred at 30-year intervals in the 20th century, but no historical eruptions were recorded until 1995. Long-term small-to-moderate ash eruptions beginning in that year were later accompanied by lava-dome growth and pyroclastic flows that forced evacuation of the southern half of the island and ultimately destroyed the capital city of Plymouth, causing major social and economic disruption.

Source : GVP , Montserrat Volcano Observatory (MVO).

Photo : loopnews

 

Japan , Sakurajima :

JMA reported ongoing activity at both Minamidake Crater and Showa Crater (Aira Caldera’s Sakurajima volcano) during 4-11 September. Incandescence at Minamidake was observed nightly. Very small eruptive events occurred at both craters on 4 September. Sulfur dioxide emissions were slightly high at 1,600 tons per day on that same day. An explosion on 15h12 on 9 September produced an ash plume that rose 800 m above the crater rim and ejected large blocks 500-700 m from the crater. Another explosion at 00h18 on 11 September generated an ash plume that rose 1.1 km and ejected large blocks 300-500 m; an ash plume rose 1.3 km from an explosion at 16h42 on that same day. The Alert Level remained at 3 (on a 5-level scale), and the public was warned to stay 2 km away from both craters.

The Aira caldera in the northern half of Kagoshima Bay contains the post-caldera Sakurajima volcano, one of Japan’s most active. Eruption of the voluminous Ito pyroclastic flow accompanied formation of the 17 x 23 km caldera about 22,000 years ago. The smaller Wakamiko caldera was formed during the early Holocene in the NE corner of the Aira caldera, along with several post-caldera cones. The construction of Sakurajima began about 13,000 years ago on the southern rim of Aira caldera and built an island that was finally joined to the Osumi Peninsula during the major explosive and effusive eruption of 1914. Activity at the Kitadake summit cone ended about 4850 years ago, after which eruptions took place at Minamidake. Frequent historical eruptions, recorded since the 8th century, have deposited ash on Kagoshima, one of Kyushu’s largest cities, located across Kagoshima Bay only 8 km from the summit. The largest historical eruption took place during 1471-76.

Source : GVP

Photo : @walksamurai via Patrice Zwenger

 

Indonésia , Lokon-Empung :

PVMBG reported that activity at Lokon Empung had decreased during the previous few weeks. Seismicity notably decreased during 21-22 July; volcanic earthquakes started to become less frequent and tremor amplitude significantly decreased. Gas-and-steam emissions had variable densities but decreased from a maximum height of 400 m above the crater during 18-31 July to a maximum height of 200 m above the crater during 1-20 August. At 12h00 on 21 August the Alert Level was lowered to 2 (on a sale of 1-4) and the public was reminded not to approach Tompaluan Crater within a radius of 1.5 km.

The Lokong-Empung volcanic complex, rising above the plain of Tondano in North Sulawesi, includes four peaks and an active crater. Lokon, the highest peak, has a flat craterless top. The morphologically younger Empung cone 2 km NE has a 400-m-wide, 150-m-deep crater that erupted last in the 18th century. A ridge extending 3 km WNW from Lokon includes the Tatawiran and Tetempangan peaks. All eruptions since 1829 have originated from Tompaluan, a 150 x 250 m crater in the saddle between Lokon and Empung. These eruptions have primarily produced small-to-moderate ash plumes that sometimes damaged croplands and houses, but lava-dome growth and pyroclastic flows have also occurred.

Source : GVP , PVMBG.

Photo : lumbalumba resort , Manado

 

Colombia , Purace / Chaine volcanique Los Coconucos :

Weekly bulletin of the activity of the Puracé volcano – Los Coconucos volcanic chain

Monitoring the activity of the PURACE VOLCANO – LOS COCONUCOS VOLCANIC CHAIN, the MINISTRY OF MINES AND ENERGY through the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC)
reports:

During the week between September 5 and 11, 2023, seismic activity showed a similar trend to that observed in previous weeks, maintaining values above the baseline of historical activity, both in energy released than in number of events recorded. Seismic events linked to the movement of fluids in volcanic conduits predominated, located mainly under the crater of the Puracé volcano.

This activity was accompanied by localized deformations in the upper part of the volcanic chain. In addition, stable values were recorded in the flow of sulfur dioxide (SO2) and high values in the concentration of carbon dioxide (CO2) compared to what was recorded in the second half of 2022.

The other parameters measured and used for the diagnosis of volcanic activity showed no notable changes during the period evaluated.

The activity level of the volcano remains at the level:
YELLOW LEVEL (III): CHANGES IN THE BEHAVIOR OF VOLCANIC ACTIVITY

Source et photo : SGC

14 Septembre 2023. FR. Hawaii : Kilauea , Montserrat : Soufrière Hills , Japon : Sakurajima , Indonésie : Lokon-Empung , Colombie : Purace / Chaine volcanique Los Coconucos .

14 Septembre 2023.

 

Hawaii , Kilauea :

Mercredi 13 septembre 2023, 9h16 HST (mercredi 13 septembre 2023, 19h16 UTC)

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet : 4091 pieds (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : ATTENTION
Code couleur aviation actuel : ORANGE

Résumé de l’activité :
L’éruption du sommet du Kīlauea qui a débuté le 10 septembre se poursuit ce matin. L’activité éruptive est confinée au bloc tombé et au cratère Halema’uma’u dans la caldeira sommitale du Kīlauea. Aucune activité inhabituelle n’a été notée le long de la zone de rift Est ou de la zone de rift Sud-Ouest du Kīlauea.

Observations du lac de lave du cratère Halemaʻumaʻu :
Plusieurs évents continuent leur éruption sur le côté Ouest du bloc tombé dans la caldeira sommitale du Kīlauea et génèrent des coulées de lave sur le fond du cratère Halema’uma’u. Les évents actifs orientés à peu près Est-Ouest s’étendent sur environ 0,5 miles (750 m) et avaient des hauteurs de fontaine de lave allant jusqu’à environ 10 mètres (32 pieds) hier. Depuis les évents en éruption, les coulées de lave pāhoehoe continuent de se déplacer dans les directions Nord et Ouest jusqu’au fond du cratère Halema’uma’u ; cependant, la zone de lave active s’est retirée vers les évents par rapport à hier. Ce matin, la lave active semble couler uniquement sur les parties Nord et Est du cratère Halema’uma’u, dont la limite orientale a été en grande partie recouverte de coulées de lave. La zone au Nord des cheminées éruptives est devenue perchée et est environ 3 mètres (15 pieds) plus haute que la surface du sol environnant. Les taux d’épanchement semblent inférieurs aux taux éruptifs initiaux, mais restent élevés. Le télémètre laser vise une partie Ouest du cratère Halema’uma’u, pas à proximité de la nouvelle activité éruptive, a enregistré près de 6 m (20 pieds) de soulèvement dans cette zone depuis le début de l’éruption. Cela démontre qu’une quantité importante de lave s’est infiltrée sous la croûte préexistante du cratère Halema’uma’u.

Observations du sommet :
L’inclinaison du sommet est restée déflationniste au cours des dernières 24 heures. L’activité sismique au sommet est dominée par des tremors éruptifs ( signal associé au mouvement des fluides) avec très peu de tremblements de terre volcano-tectoniques. Les émissions de gaz volcaniques dans la zone d’éruption sont élevées ; un taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) de 30 000 tonnes par jour a été mesuré le matin du 10 septembre. C’est une baisse significative par rapport aux 190 000 tonnes par jour mesurées juste après le début de l’éruption le dimanche 10 septembre.

Source : HVO

Photos : Bruce Omori / Paradise Helicopters

 

Montserrat , Soufrière Hills :

Le MVO a signalé qu’une très légère augmentation de l’activité sur Soufrière Hills entre le 1er et le 8 septembre a été caractérisée par de petites chutes de pierres coïncidant avec une activité sismique de type volcano-tectonique et par de petits tremblements de terre volcaniques occasionnels de basse fréquence. Le réseau sismique a enregistré 27 séismes volcano-tectoniques répartis entre deux essaims enregistrés les 6 et 8 septembre. Des chutes de pierres mineures et une sismicité volcano-tectonique ont commencé vers 21 heures le 7 septembre et se sont poursuivies. Des chutes de pierres ont eu lieu sur le dôme de lave sur la base de données sismiques, bien que leurs emplacements n’aient pas pu être confirmés visuellement. L’essaim du 8 septembre a été suivi d’un tremblement de terre de longue période à 7 h 42 et de quelques autres événements plus petits. L’accès à la vallée supérieure de Belham et à Plymouth a été suspendu pour la journée par mesure de prudence. Les émissions de dioxyde de soufre étaient en moyenne de 436 tonnes par jour le 1er septembre (mesurées depuis un bateau) et de 367 tonnes par jour le 6 septembre (mesurées par hélicoptère). Le niveau de danger est resté à 1 (sur une échelle de 1 à 5).

Le volcan complexe, à dominante andésitique de Soufrière Hills, occupe la moitié Sud de l’île de Montserrat. La zone du sommet se compose principalement d’une série de dômes de lave mis en place le long d’une zone d’orientation Est-Sud-Est. Le volcan est flanqué de complexes du Pléistocène au Nord et au Sud. Le cratère English, un cratère de 1 km de large largement percé à l’Est par l’effondrement d’un édifice, s’est formé il y a environ 2 000 ans à la suite du plus récent de plusieurs événements d’effondrement produisant des dépôts d’avalanches de débris sous-marins. Les coulées de blocs et de cendres et les dépôts de poussée associés à la croissance du dôme prédominent dans les dépôts de flanc, y compris ceux provenant d’une éruption qui a probablement précédé la colonisation de l’île en 1632 CE, permettant la culture sur des terres récemment dévégétalisées à proximité du sommet. Des essaims sismiques non éruptifs se sont produits à intervalles de 30 ans au cours du 20e siècle, mais aucune éruption historique n’a été enregistrée avant 1995. Les éruptions de cendres à long terme, petites à modérées, qui ont commencé cette année-là, ont ensuite été accompagnées par la croissance de dômes de lave et des coulées pyroclastiques. Cela a forcé l’évacuation de la moitié Sud de l’île et a finalement détruit la capitale, Plymouth, provoquant d’importantes perturbations sociales et économiques.

Source : GVP , Montserrat Volcano Observatory (MVO).

Photo : loopnews

 

Japon , Sakurajima :

Le JMA a signalé une activité continue dans les cratères Minamidake et Showa (sur le volcan Sakurajima , dans la caldeira d’Aira) du 4 au 11 septembre. L’incandescence dans le cratère  Minamidake a été observée la nuit. De très petits événements éruptifs se sont produits dans les deux cratères le 4 septembre. Les émissions de dioxyde de soufre étaient légèrement élevées, soit 1 600 tonnes par jour le même jour. Une explosion en 15 h 12, le 9 septembre, a produit un panache de cendres qui s’est élevé à 800 m au-dessus du bord du cratère et a éjecté de gros blocs à 500-700 m du cratère. Une autre explosion à 0 h 18 le 11 septembre a généré un panache de cendres qui s’est élevé de 1,1 km et a éjecté de gros blocs sur 300 à 500 m ; un panache de cendres s’est élevé de 1,3 km à la suite d’une explosion à 16 h 42 le même jour. Le niveau d’alerte est resté à 3 (sur une échelle de 5 niveaux) et le public a été averti de rester à 2 km des deux cratères.

La caldeira d’Aira dans la moitié Nord de la baie de Kagoshima contient le volcan post-caldeira Sakurajima, l’un des plus actifs du Japon. L’éruption de la volumineuse coulée pyroclastique d’Ito a accompagné la formation de la caldeira de 17 x 23 km il y a environ 22 000 ans. La plus petite caldeira de Wakamiko s’est formée au début de l’Holocène dans le coin Nord-Est de la caldeira d’Aira, ainsi que plusieurs cônes post-caldeira. La construction du Sakurajima a commencé il y a environ 13 000 ans sur le bord Sud de la caldeira d’Aira et a construit une île qui a finalement été reliée à la péninsule d’Osumi lors de la grande éruption explosive et effusive de 1914. L’activité du cône du sommet de Kitadake s’est terminée il y a environ 4850 ans, après quoi des éruptions ont eu lieu depuis le Minamidake. De fréquentes éruptions historiques, enregistrées depuis le VIIIe siècle, ont déposé des cendres sur Kagoshima, l’une des plus grandes villes de Kyushu, située de l’autre côté de la baie de Kagoshima à seulement 8 km du sommet. La plus grande éruption historique a eu lieu entre 1471 et 1476.

Source : GVP

Photo : @walksamurai via Patrice Zwenger

 

Indonésie , Lokon-Empung :

Le PVMBG a signalé que l’activité sur le Lokon Empung avait diminué au cours des semaines précédentes. La sismicité a sensiblement diminué les 21 et 22 juillet ; les tremblements de terre volcaniques ont commencé à devenir moins fréquents et l’amplitude des tremors a considérablement diminué. Les émissions de gaz et de vapeur avaient des densités variables mais ont diminué d’une hauteur maximale de 400 m au-dessus du cratère du 18 au 31 juillet à une hauteur maximale de 200 m au-dessus du cratère du 1er au 20 août. Le 21 août à midi, le niveau d’alerte a été abaissé à 2 (sur une echelle de 1 à 4) et il a été rappelé au public de ne pas s’approcher du cratère Tompaluan dans un rayon de 1,5 km.

Le complexe volcanique de Lokong-Empung, s’élevant au-dessus de la plaine de Tondano au Nord de Sulawesi, comprend quatre sommets et un cratère actif. Le Lokon, le plus haut sommet, a un sommet plat sans cratère. Le cône morphologiquement plus jeune d’Empung, à 2 km au Nord-Est, possède un cratère de 400 m de large et 150 m de profondeur qui a présenté une éruption pour la dernière fois au 18e siècle. Une crête s’étendant à 3 km à l’Ouest-Nord-Ouest du Lokon comprend les sommets Tatawiran et Tetempangan. Toutes les éruptions depuis 1829 proviennent du Tompaluan, un cratère de 150 x 250 m situé dans la selle entre le Lokon et l’ Empung. Ces éruptions ont principalement produit des panaches de cendres petits à modérés qui ont parfois endommagé les terres cultivées et les maisons, mais la croissance de dômes de lave et des coulées pyroclastiques se sont également produites.

Source : GVP , PVMBG.

Photo : lumbalumba resort , Manado

 

Colombie , Purace / Chaine volcanique Los Coconucos :

Bulletin hebdomadaire de l’activité du volcan Puracé – Chaîne volcanique Los Coconucos

Du suivi de l’activité du  VOLCAN PURACÉ – CHAÎNE VOLCANIQUE LOS COCONUCOS, le MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE à travers le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC)
rapports:

Au cours de la semaine comprise entre le 5 et le 11 septembre 2023, l’activité sismique a montré une tendance similaire à celle observée les semaines précédentes, maintenant des valeurs supérieures à la ligne de base de l’activité historique, tant en énergie libérée qu’en nombre d’événements enregistrés. Les événements sismiques liés au mouvement des fluides dans les conduits volcaniques prédominaient, situés principalement sous le cratère du volcan Puracé.

Cette activité s’est accompagnée de déformations localisées dans la partie supérieure de la chaîne volcanique. De plus, des valeurs stables ont été enregistrées dans le flux de dioxyde de soufre (SO2) et des valeurs élevées dans la concentration de dioxyde de carbone (CO2) par rapport à ce qui a été enregistré au second semestre 2022.

Les autres paramètres mesurés et utilisés pour le diagnostic de l’activité volcanique n’ont montré aucun changement notable au cours de la période évaluée.

Le niveau d’activité du volcan reste au niveau :
NIVEAU JAUNE (III) : CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE

Source et photo : SGC

September 1, 2023. EN. Italy : Vulcano , Alaska : Shishaldin , Hawaii : Kilauea , Indonesia : Ibu , Colombia : Puracé – Los Coconucos Volcanic Range .

September 01 , 2023.

 

Italy , Vulcano :

WEEKLY BULLETIN, from August 21, 2023 to August 27, 2023. (issue date August 29, 2023)

SUMMARY STATEMENT OF ACTIVITY

In light of the monitoring data, it appears:
1) Temperature of the crater fumaroles: The temperatures recorded on the edge of the crater remain stable. The maximum temperature range recorded during the week is between 334 and 347°C.
2) CO2 flux in the crater area: The CO2 flux in the crater area increases slightly. The weekly average is at average degassing values (4530 g/m2/day).
3) SO2 flow in the crater area: at an average level
4) Geochemistry of fumarolic gases: There are no updates, the data from the last sampling (07/08/2023) highlight constant or slightly increasing concentration values of magmatic species over average values, medium-high; the isotopic composition does not show significant changes compared to previous sampling.
5) CO2 fluxes at the base of the La Fossa cone and in the Vulcano Porto area: The CO2 fluxes recorded in the Rimessa, Camping Sicilia and Faraglione sites show stable values, equal to or close to their respective background levels with a slight increase observed on the Rimessa site, Camping Sicilia. On the P4max site the CO2 flow presents increasing values essentially determined by a decrease in atmospheric pressure.

6) Geochemistry of thermal aquifers: Pozzo Camping Sicilia: increasing temperature values are always observed at high levels, conductivity decreases slightly; Bambara wells: stable level and conductivity values.
7) Local seismicity: Low rate of occurrence of local micro-seismicity.
8) Regional seismicity: No earthquake with a magnitude equal to or greater than 1.0 was recorded.
9) Deformations – GNSS: The network of permanent GNSS stations has not recorded any significant variations.
10) Deformations – Inclinometry: The inclinometric network did not record any significant variations.
11) Gravimetry: No significant variation was recorded.

GEOCHEMISTRY OF FUMEROLIAN GAS
There are no updates, the analysis of samples taken from the fumaroles of the crater on 07/08/2023 highlights that the concentration of species indicative of a magmatic contribution (i.e. CO2 and He) is stable in one of the fumaroles sampled and slightly increasing in another, with values between 14 and 20% for CO2, which remain at a medium or medium-high level. The data on the isotopic composition of carbon and helium indicate stable values compared to the last sample.

Source : INGV

Photo : INGV-Roma1

 

Alaska , Shishaldin :

Thursday, August 31, 2023, 12:22 PM AKDT (Thursday, August 31, 2023, 20:22 UTC)

54°45’19 » N 163°58’16 » W,
Summit Elevation 9373 ft (2857 m)
Current Volcano Alert Level: WATCH
Current Aviation Color Code: ORANGE

Low-level explosive activity is likely occurring within the summit crater of Shishaldin Volcano. High winds masked seismic observations and no events were seen in the noisy data. Satellite and web camera views were obscured by clouds over the past day.

Shishaldin has now had eight periods of elevated eruptive activity resulting in significant ash emissions and mass flows of volcanic debris on the volcano’s flanks. These periods of elevated eruptive activity have been preceded by increases in seismicity in the hours before they occur. Collapse of accumulated lava near the summit crater can occur without warning and generate hot mass flows on the upper flanks and small volcanic ash clouds. The ongoing eruptive period started on July 12, and it is unknown how long this eruptive episode will last. However, previous eruptions of Shishaldin Volcano have lasted weeks to months with repeated cycles of activity like those seen over the last month.

Local seismic and infrasound sensors, web cameras, and a geodetic network monitor Shishaldin Volcano. In addition to the local monitoring network, AVO uses nearby geophysical networks, regional infrasound and lighting data, and satellite images to detect eruptions

Source : AVO.

Photo : Woodsen Saunders , avo.

 

Hawaii , Kilauea : 

19°25’16 » N 155°17’13 » W,
Summit Elevation 4091 ft (1247 m)
Current Volcano Alert Level: ADVISORY
Current Aviation Color Code: YELLOW

Activity Summary:
Kīlauea volcano is not erupting. Kīlauea’s summit is currently exhibiting signs of elevated unrest. No unusual activity has been noted along the volcano’s East Rift Zone or Southwest Rift Zone.

Summit Observations:
Elevated seismic activity continues in an area south of Kīlauea’s summit caldera. Steady rates of earthquakes have persisted in this area since August 22, with no notable swarms in the past day. Most earthquakes have occurred at depths of 1–2 miles (2–3 kilometers) below the surface, with no upward migration detected. Summit tiltmeters have tracked slow inflation for the past two days, except for a brief period of minor deflation early this morning. Sulfur dioxide (SO2) emissions from the summit remain low; the most recent SO2 emission rate of approximately 75 tonnes per day was measured on August 24.

The seismic and tilt data indicate that Kīlauea’s summit is becoming increasingly pressurized. Similar episodes of earthquake and ground deformation activity occurred in November 2020 and August 2021, prior to eruptions in December 2020 and September 2021. The activity is currently confined within Kīlauea’s summit region and—if it continues—could escalate to an eruption in the coming days, weeks, or months. The activity could also decrease due to intrusion of magma underground, or other changes, resulting in no eruption. Furthermore, levels of activity are expected to rise and fall during this period of unrest.

Source : HVO

Photo : USGS / K. Mulliken.

 

Indonesia , Ibu :

Mount Ibu exhibited an eruption on Thursday, August 31, 2023 at 10:46 p.m. WIT with the height of the ash column observed at ±1,500 m above the summit (±2,825 m above sea level). The ash column was observed to be gray with a thick intensity, oriented towards the North. This eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 28 mm and a duration of 88 seconds.

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION – VONA

Issued : August 31 , 2023
Volcano : Ibu (268030)
Current Aviation Colour Code : ORANGE
Previous Aviation Colour Code : orange
Source : Ibu Volcano Observatory
Notice Number : 2023IBU029
Volcano Location : N 01 deg 29 min 17 sec E 127 deg 37 min 48 sec
Area : North Maluku, Indonesia
Summit Elevation : 4240 FT (1325 M)

Volcanic Activity Summary :
Eruption with volcanic ash cloud at 13h57 UTC (22h57 local).

Volcanic Cloud Height :
Best estimate of ash-cloud top is around 9040 FT (2825 M) above sea level or 4800 FT (1500 M) above summit. May be higher than what can be observed clearly. Source of height data: ground observer.

Other Volcanic Cloud Information :
Ash cloud moving to north. Volcanic ash is observed to be gray. The intensity of volcanic ash is observed to be thick.

Remarks :
Eruption recorded on seismogram with maximum amplitude 28 mm and maximum duration 88 second.

Source : Magma Indonésie.

Photo : Andi Rosati / Volcanodiscovery.

 

Colombia , Puracé – Chaîne volcanique Los Coconucos :

Weekly bulletin of the activity of the Puracé volcano – Los Coconucos volcanic chain

Monitoring the activity of the PURACE VOLCANO – LOS COCONUCOS VOLCANIC CHAIN, the MINISTRY OF MINES AND ENERGY through the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC)
reports that:

During the week of August 22-28, 2023, seismic activity showed a similar trend to that observed in previous weeks, maintaining values above the baseline.
of historical activity, both in energy released and in number of events recorded. Seismic events linked to the movement of fluids in volcanic conduits predominated, located mainly under the crater of the Puracé volcano. This activity was accompanied by localized deformations in the upper part of the volcanic chain. In addition, stable values were recorded in the flow of sulfur dioxide (SO2) and high values in the concentration of carbon dioxide (CO2) compared to what was recorded in the second half of 2022.

The other parameters measured and used for the diagnosis of volcanic activity showed no notable changes during the period evaluated.

The level of activity of the volcano remains at
YELLOW LEVEL (III): CHANGES IN THE BEHAVIOR OF VOLCANIC ACTIVITY

The COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE will continue to monitor the evolution of the volcanic phenomenon and will inform in a timely manner of any changes that may occur.

Source et photo : SGC

01 Septembre 2023. FR. Italie : Vulcano , Alaska : Shishaldin , Hawaii : Kilauea , Indonésie : Ibu , Colombie : Puracé – Chaîne volcanique Los Coconucos .

01 Septembre 2023.

 

Italie , Vulcano :

BULLETIN HEBDOMADAIRE, du 21 Aout 2023 au 27 Aout 2023. (date d’émission 29 Aout 2023)

ÉTAT RÉSUMÉ DE L’ACTIVITÉ

A la lumière des données de suivi, il ressort :
1) Température des fumerolles du cratère : Les températures enregistrées sur le bord du cratère restent stables. La plage de température maximale enregistrée au cours de la semaine se situe entre 334 et 347 °C.
2) Flux de CO2 dans la zone du cratère : Le flux de CO2 dans la zone du cratère augmente légèrement. La moyenne hebdomadaire se situe à des valeurs de dégazage moyennes (4530 g/m2/jour).
3) Flux de SO2 dans la zone du cratère : à un niveau moyen
4) Géochimie des gaz fumeroliens : Il n’y a pas de mises à jour, les données du dernier échantillonnage (08/07/2023) mettent en évidence des valeurs de concentration d’espèces magmatiques constantes ou légèrement croissantes sur des valeurs moyennes, moyennes-élevées ; la composition isotopique ne montre pas de changements significatifs par rapport à l’échantillonnage précédent.
5) Flux de CO2 à la base du cône de La Fossa et dans la zone de Vulcano Porto : Les flux de CO2 enregistrés dans les sites Rimessa, Camping Sicilia et Faraglione montrent des valeurs stables, égales ou proches de leurs niveaux de fond respectifs avec une légère augmentation observée sur le site Rimessa , Camping Sicilia. Sur le site P4max le débit de CO2 présente des valeurs croissantes essentiellement déterminées par une diminution de la pression atmosphérique.

6) Géochimie des aquifères thermiques : Pozzo Camping Sicilia : des valeurs de température croissantes sont toujours observées à des niveaux élevés, la conductivité diminue légèrement ; Puits Bambara : valeurs de niveau et de conductivité stables.
7) Sismicité locale : Faible taux d’apparition de micro-sismicité locale.
8) Sismicité régionale : Aucun séisme d’une magnitude égale ou supérieure à 1,0 n’a été enregistré.
9) Déformations – GNSS : Le réseau de stations GNSS permanentes n’a pas enregistré de variations significatives.
10) Déformations – Inclinométrie : Le réseau inclinométrique n’a pas enregistré de variations significatives.
11) Gravimétrie : Aucune variation significative n’a été enregistrée.

GÉOCHIMIE DES GAZ FUMEROLIENS
Il n’y a pas de mises à jour, l’analyse des échantillons prélevés dans les fumerolles du cratère le 08/07/2023 met en évidence que la concentration des espèces indicatives d’un apport magmatique (c’est-à-dire CO2 et He) est stable dans l’une des fumerolles échantillonnées et en légère augmentation dans une autre, avec des valeurs comprises entre 14 et 20 % pour le CO2, qui restent dans un niveau moyen ou moyen-élevé. Les données sur la composition isotopique du carbone et de l’hélium indiquent des valeurs stables par rapport au dernier prélèvement.

Source : INGV

Photo : INGV-Roma1

 

Alaska , Shishaldin :

Jeudi 31 août 2023, 12h22 AKDT (jeudi 31 août 2023, 20h22 UTC)

54°45’19 » N 163°58’16 » O,
Altitude du sommet :9 373 pieds (2 857 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : ATTENTION
Code couleur aviation actuel : ORANGE

Une activité explosive de faible niveau se produit probablement dans le cratère sommital du volcan Shishaldin. Les vents violents ont masqué les observations sismiques et aucun événement n’a été observé dans les données infrasons. Les vues des satellites et des caméras Web ont été obscurcies par les nuages au cours de la dernière journée.

Le Shishaldin a maintenant connu huit périodes d’activité éruptive élevée, entraînant d’importantes émissions de cendres et des flux massifs de débris volcaniques sur les flancs du volcan. Ces périodes d’activité éruptive élevée ont été précédées par une augmentation de la sismicité dans les heures précédant leur apparition. L’effondrement de la lave accumulée près du cratère sommital peut se produire sans avertissement et générer des coulées de masse chaude sur les flancs supérieurs et de petits nuages ​​de cendres volcaniques. La période éruptive en cours a commencé le 12 juillet et on ne sait pas combien de temps durera cet épisode éruptif. Cependant, les éruptions précédentes du volcan Shishaldin ont duré des semaines, voire des mois, avec des cycles d’activité répétés comme ceux observés au cours du mois dernier.

Des capteurs sismiques et infrasons locaux, des caméras Web et un réseau géodésique surveillent le volcan Shishaldin. En plus du réseau de surveillance local, l’AVO utilise les réseaux géophysiques à proximité, les données régionales d’infrasons et de foudre, ainsi que les images satellite pour détecter les éruptions.

Source : AVO.

Photo : Woodsen Saunders , avo.

 

Hawaii , Kilauea : 

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet : 4091 pieds (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : AVIS
Code couleur aviation actuel : JAUNE

Résumé de l’activité :
Le volcan Kīlauea n’est pas en éruption. Le sommet du Kīlauea montre actuellement des signes d’agitation accrue. Aucune activité inhabituelle n’a été notée le long de la zone de rift Est ou de la zone de rift Sud-Ouest du volcan.

Observations du sommet :
Une activité sismique élevée se poursuit dans une zone au Sud de la caldeira sommitale du Kīlauea. Des taux de tremblements de terre stables ont persisté dans cette zone depuis le 22 août, sans essaim notable au cours de la dernière journée. La plupart des tremblements de terre se sont produits à des profondeurs de 2 à 3 kilomètres sous la surface, sans qu’aucune migration vers le haut n’ait été détectée. Les inclinomètres du sommet ont suivi une inflation lente au cours des deux derniers jours, à l’exception d’une brève période de déflation mineure tôt ce matin. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) du sommet restent faibles ; le taux d’émission de SO2 le plus récent, d’environ 75 tonnes par jour, a été mesuré le 24 août.

Les données sismiques et d’inclinaison indiquent que le sommet du Kīlauea est de plus en plus sous pression. Des épisodes similaires de tremblements de terre et de déformation du sol se sont produits en novembre 2020 et août 2021, avant les éruptions de décembre 2020 et septembre 2021. L’activité est actuellement confinée dans la région sommitale du Kīlauea et, si elle continue, pourrait dégénérer en éruption dans les prochains jours,  semaines ou mois. L’activité pourrait également diminuer en raison de l’intrusion de magma sous terre ou d’autres changements, ce qui n’entraînerait aucune éruption. En outre, les niveaux d’activité devraient augmenter et diminuer pendant cette période de troubles.

Source : HVO

Photo : USGS / K. Mulliken.

 

Indonésie , Ibu :

Le mont Ibu a présenté une éruption le jeudi 31 août 2023 à 22h46 WIT avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 1 500 m au-dessus du sommet (± 2 825 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée comme étant grise avec une intensité épaisse , orientée vers le Nord. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 28 mm et une durée de 88 secondes.

AVIS D ‘OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Publié : 31 août 2023
Volcan : Ibu (268030)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : Observatoire du Volcan Ibu
Numéro d’avis : 2023IBU029
Localisation du volcan : N 01 degrés 29 min 17 sec E 127 degrés 37 min 48 sec
Zone : Moluques du Nord, Indonésie
Altitude du sommet : 4 240 pieds (1 325 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 13h57 UTC (22h57 locale).

Hauteur des Nuages Volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres se situe à environ 9 040 pieds (2 825 m) au-dessus du niveau de la mer ou 4 800 pieds (1 500 m) au-dessus du sommet. Peut être supérieur à ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers le Nord. Les cendres volcaniques sont grises. L’intensité des cendres volcaniques est observée comme étant épaisse.

Remarques :
Éruption enregistrée sur sismogramme avec une amplitude maximale de 28 mm et une durée maximale de 88 secondes.

Source : Magma Indonésie.

Photo : Andi Rosati / Volcanodiscovery.

 

Colombie , Puracé – Chaîne volcanique Los Coconucos :

Bulletin hebdomadaire de l’activité du volcan Puracé – Chaîne volcanique Los Coconucos

Du suivi de l’activité du VOLCAN PURACÉ – CHAÎNE VOLCANIQUE LOS COCONUCOS, le MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE à travers le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC)
rapporte que:

Au cours de la semaine du 22 au 28 août 2023, l’activité sismique a montré une tendance similaire à celle observée les semaines précédentes, maintenant les valeurs au-dessus de la ligne de base.
de l’activité historique, tant en énergie libérée qu’en nombre d’événements enregistrés. Les événements sismiques liés au mouvement des fluides dans les conduits volcaniques prédominaient, situés principalement sous le cratère du volcan Puracé. Cette activité s’est accompagnée de déformations localisées dans la partie supérieure de la chaîne volcanique. De plus, des valeurs stables ont été enregistrées dans le flux de dioxyde de soufre (SO2) et des valeurs élevées dans la concentration de dioxyde de carbone (CO2) par rapport à ce qui a été enregistré au second semestre 2022.

Les autres paramètres mesurés et utilisés pour le diagnostic de l’activité volcanique n’ont montré aucun changement notable au cours de la période évaluée.

Le niveau d’activité du volcan reste au
NIVEAU JAUNE (III) : CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE

Le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN continuera à surveiller l’évolution du phénomène volcanique et informera en temps utile de tout changement qui pourrait survenir.

Source et photo : SGC

August 02 , 2023. EN. Italy / Sicily : Etna , Philippines : Bulusan , La Réunion Island : Piton de la Fournaise , United States : Yellowstone , Colombia : Puracé – Los Coconucos volcanic chain .

August 02 , 2023.

 

Italy / Sicily , Etna :

WEEKLY BULLETIN, from July 24, 2023 to July 30, 2023. (issue date 01 August 2023)

ACTIVITY STATUS SUMMARY

In the light of the monitoring data, it is highlighted:
1) VOLCANOLOGICAL OBSERVATIONS: Degassing activity at the level of the summit craters, in particular at the Bocca Nuova crater and at the Southeast crater.
2) SEISMOLOGY: 2 earthquakes of ML equal to or greater than 2.0 were recorded. The average amplitude of the volcanic tremor remained at average values. The locations of the centroids of the sources of the tremor remain in the area of the Southeast crater.
3) INFRASOUND: Weak infrasonic activity.
4) GROUND DEFORMATIONS: During the last week, the ground deformation monitoring networks have not recorded any significant variations.

5) GEOCHEMISTRY: SO2 flux at an average level
The CO2 streams show average degassing values.
There are no Helium isotope ratio updates.
The partial pressure of dissolved CO2 does not show any significant variations.
6) SATELLITE OBSERVATIONS: Thermal activity observed from the satellite was generally weak.
7) OTHER OBSERVATIONS: The digital surface model (DSM) of the Etna volcano was updated in July 2023 and the thicknesses of the volcanic deposits accumulated during the eruptive events that occurred from November 2022 were calculated.

VOLCANOLOGICAL OBSERVATIONS
The monitoring of volcanic activity during the week was carried out through the analysis of images from the network of surveillance cameras of the INGV, Osservatorio Etneo (INGV-OE) and through various inspections carried out in the area of the summit by INGV-OE staff. The week was characterized by degassing activity at the Bocca Nuova crater and the Southeast crater.

During the reporting period, the presence of degassing activity at the Southeast crater (CSE) was observed, mainly from vents located in the eastern sector of the crater area. Regarding the activity at the Bocca Nuova crater, the BN1 showed a pulsed degassing activity coupled with well audible roars during the inspection carried out on July 28, while the B2 showed a degassing activity continues. In addition, the new pit, formed near the southern part of the Bocca Nuova crater rim (see also Rep. N. 30/2023 ETNA), showed degassing activity interspersed with vigorous gas/vapor emissions that generated, intermittently, rings observed several times during the different inspections. Finally, the Voragine crater showed no degassing activity, while the Northeast crater is occluded and showed weak fumarolic degassing in limited areas of the North wall.

Source : INGV.

Photos : Gio Giusa.

 

Philippines , Bulusan :

BULUSAN VOLCANO ADVISORY ,1 August 2023 , 03:00 P.M.

A total of eight (8) volcano-tectonic earthquakes were detected by the Bulusan Volcano Network (BVN) from 09:08 AM to 10:46 AM today, 1 August 2023. The strongest of these were recorded at magnitudes of ML0.7- ML2.0 and occurred between 4 to 7 kilometers deep beneath the southern sector of Bulusan Volcano. Degassing at the summit crater and the active northwest vents has been otherwise weak the past days. Ground deformation data from continuous GPS monitoring have recorded inflation of the edifice since December 2022, while electronic tilt data indicate a shorter-term and ongoing inflation of the southwestern flank since February 2023. In sum, these changes in the condition of the volcano may progress into further unrest and potentially trigger steam-driven or phreatic eruptions from any of its active vents.

Alert Level 0 (Normal) is maintained over Bulusan Volcano but there are chances of steam-driven or phreatic eruptions occurring from the summit crater and lateral vents. Should current monitoring parameters persist, the status of Bulusan may be raised to Alert Level 1. Local government units and the public are reminded that entry into the 4-kilometer radius Permanent Danger Zone (PDZ) particularly near the vents on the south-southeastern slopes, should be avoided due to the possibility of sudden and hazardous steam-driven or phreatic eruption, rockfall, and landslide. Civil aviation authorities must also advise pilots to avoid flying close to the volcano’s summit as ash from any sudden phreatic eruption can be hazardous to aircraft. Furthermore, people living within valleys and along river/stream channels should be vigilant against sediment-laden stream flows and lahars in the event of heavy and prolonged rainfall.

DOST-PHIVOLCS is closely monitoring Bulusan Volcano’s condition and any new development will be relayed to all concerned.

Source : Phivolcs

Photo : Sorsogon news.

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Monthly Bulletin – July 2023 , Piton de la Fournaise Volcanological Observatory – IPGP

Piton de la Fournaise activity

Seismicity
In July 2023, the OVPF-IPGP recorded at the level of the Piton de la Fournaise massif in total:
• 2189 superficial volcano-tectonic earthquakes (0 to 2.5 km above sea level) under the summit craters;
• 45 deep earthquakes (below sea level);
• 111 long-period type earthquakes;
• 235 landslides.

The volcano-tectonic activity under the Piton de la Fournaise in July 2023 will have been marked by the seismic crisis of July 2.
The seismic crisis began at 07:36 (local time; 03:36 UTC) and was accompanied by rapid deformations. It preceded the appearance of an eruptive tremor by 54 minutes (8:30 a.m. local time; 04:30 UTC), indicating the arrival of magma near the surface. This eruption was characterized by the opening of eruptive fissures on the eastern flank of the volcano around 8:30 a.m. and 12:30 p.m. (local time, 4:30 a.m. and 8:30 a.m. UTC), then on the southeast flank of the volcano around 5:50 p.m. (local time, 1:50 p.m.) at inside the Enclos Fouqué caldera.
The eruption is still ongoing as of this writing.
During this seismic crisis, 578 superficial volcano-tectonic earthquakes (0 to 2.5 km above sea level) were recorded under the southern and northern rim of the Dolomieu crater.
Following the start of the eruption, seismicity continued for several days, especially under the summit area; thus 1754, 232, 70, 18, 33 and 12 superficial volcano-tectonic earthquakes were recorded respectively on July 2, 3, 4, 5, 6 and 7.

Deep seismicity under the eastern flank (33 events) was also recorded on July 2 following the start of the eruption. Since July 7, seismicity has remained low.
This seismic crisis – and the eruption that followed – were preceded by an increase in seismicity from June 12, 2023. Thus between June 12 and the start of the seismic crisis of July 2, 2023, 789 superficial volcano-tectonic earthquakes below the summit. These earthquakes were located under the Dolomieu crater between -500 and 1200 m above the level
of the sea .
Numerous landslides in the Cratère Dolomieu, at the Cassé de la Rivière de l’Est and at the level of the flow of the eruption of September-October 2022 were also recorded in July 2023.

Deformation
Summit inflation – linked to pressurization of the superficial magma reservoir located 1.5-2 km deep under the craters – which had resumed in mid-June 2023 continued until the injection of magma towards the surface, which led to the eruption of July 2, 2023. This injection of magma towards the surface was accompanied by rapid deformations (of a few decimeters), reaching up to 75 cm of uplift on the eastern flank of the terminal cone.
Following the start of the eruption, a slight deflation of the edifice – linked to the transfer of magma from the magmatic storage zone located under the summit to the eruptive site – was recorded until mid-July. Since mid-July, a weak inflation of the summit zone has been recorded, indicating a re-pressurization of the volcano’s feeding system, with possible transfer of deep magma to the latter.

The eruption started on July 02, 2023, around 08:30 local time continues. The amplitude of the volcanic tremor (indicator of an emission of lava and gas on the surface) remains very low compared to the start of the eruption and is still slowly decreasing.

The flow front has not changed since July 5 and is now frozen. It is located 1.8 km from the road.

Source : OVPF

Photos : sly/rb/www.imazpress.com

 

 United – States , Yellowstone :

Tuesday, August 1, 2023, 6:15 AM MDT (Tuesday, August 1, 2023, 12:15 UTC)

44°25’48 » N 110°40’12 » W,
Summit Elevation 9203 ft (2805 m)
Current Volcano Alert Level: NORMAL
Current Aviation Color Code: GREEN

Recent Work and News
Steamboat Geyser did not experience an eruption in July, and the total number of eruptions for the year remains at five.

The thermal features near Doublet Pool on Geyser Hill, not far from Old Faithful, that formed and became more active in late May and early June were dormant by the end of July. A small section of boardwalk between Sponge Geyser and Doublet Pool remained closed during July due to the proximity of thermal features that had been spattering hot water and some debris onto the pathway, but that closure will be lifted soon.

Sapphire Pool, in Biscuit Basin, steams on a stormy morning. A few “biscuits” remain along the pool’s southern edge (center right of photo) – violent geyser eruptions destroyed hundreds of the features when the pool’s plumbing system changed after being jarred by the 1959 Hebgen Lake earthquake.

Summer field work by Yellowstone Volcano Observatory scientists during July included maintenance on geophysical and geochemical sensors, water sampling, and geological studies of hydrothermal explosion craters and glacial deposits. Additional maintenance of geophysical monitoring stations is planned in August.

Seismicity
During July 2023, the University of Utah Seismograph Stations, responsible for the operation and analysis of the Yellowstone Seismic Network, located 88 earthquakes in the Yellowstone National Park region. The largest event of the month was a minor earthquake of magnitude 2.2 located about 14 miles north-northwest of Lake, Yellowstone National Park, on July 25 at 8:52 PM MDT.

July seismicity in Yellowstone was marked by a swarm of 12 earthquakes, located approximately 10 miles northeast of West Yellowstone, MT, during July 10–13. The largest earthquake in the sequence, a magnitude 1.5, occurred July 10 at 11:09 PM MDT.

Yellowstone earthquake activity is currently at background levels.

Silica sinter (an amorphous form of silicon dioxide) forms from the waters that flow from hot springs near Shoshone Lake, Yellowstone National Park.

Ground Deformation
During the month of July, continuous GPS stations in Yellowstone Caldera recorded a pause in long-term ground subsidence, which has been ongoing since 2015 at rates of a few centimeters (about 1–2 inches) per year. A small amount of seasonal uplift of about 1 cm (0.4 inch) has been recorded as water from snowmelt and runoff percolates into the subsurface, causing the ground to swell like a wet sponge—a style of deformation that occurs each summer. A GPS station near Norris Geyser Basin did not record any deformation during the past month after seeing steady subsidence totaling about 3 cm (slightly more than 1 inch) between October 2022 and June 2023.

Source : YVO.

Photos : National Park Service / Jacob W. Frank, July 20, 2020.  USGS / Jake Lowenstern.

 

Colombie , Purace – Los Coconucos volcanic chain :

Puracé Volcano Weekly Activity Bulletin – Los Coconucos Volcanic Range

From the monitoring of the activity of the PURACÉ VOLCANO – VOLCANIC CHAIN LOS COCONUCOS, the MINISTRY OF MINES AND ENERGY, through the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC), reports that:

During the week of July 25 to 31, 2023, seismic activity showed an upsurge in the occurrence of events related to the fracturing of rocks on Wednesday 26, which were located under the Piocollo volcano, located southeast of the Purace volcano. However, these were of low energy intake. The predominance of seismic events related to the movement of fluids in the volcanic conduits, which were located mainly under the crater of the Puracé volcano, continued.

This activity was accompanied by localized deformation in the upper part of the volcanic chain. Likewise, stable values continued to be observed in sulfur dioxide (SO2) fluxes. On the other hand, the concentration of carbon dioxide (CO2) continued to show high values compared to what had been recorded in the second half of 2022.
The other parameters measured and used for the diagnosis of volcanic activity did not show significant changes during the period evaluated.

The activity level of the volcano remains at: YELLOW LEVEL (III): CHANGES IN THE BEHAVIOR OF VOLCANIC ACTIVITY

Source et photo : SGC

02 Aout 2023. FR. Italie / Sicile : Etna , Philippines : Bulusan , La Réunion : Piton de la Fournaise , Etats – Unis : Yellowstone , Colombie : Puracé – Chaîne volcanique de Los Coconucos .

02 Aout 2023.

 

Italie / Sicile , Etna :

BULLETIN HEBDOMADAIRE , du 24 Juillet 2023 au 30 Juillet 2023 . (date d’émission 01 Aout 2023)

RÉSUMÉ DE L’ÉTAT DE L’ACTIVITÉ

A la lumière des données de suivi, il est mis en évidence :
1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES : Activité de dégazage au niveau des cratères sommitaux, en particulier au cratère de la Bocca Nuova et au cratère Sud-Est.
2) SISMOLOGIE : 2 séismes de ML égale ou supérieur à 2,0 ont été enregistrés. L’amplitude moyenne du tremor volcanique est restée à des valeurs moyennes. Les emplacements des centroïdes des sources du tremor restent dans la zone du cratère Sud-Est.
3) INFRASONS : Faible activité infrasonore.
4) DEFORMATIONS DU SOL : Au cours de la dernière semaine, les réseaux de surveillance des déformations du sol n’ont pas enregistré de variations significatives.

5) GEOCHIMIE : flux de SO2 à un niveau moyen
Les flux de CO2 présentent des valeurs moyennes de dégazage.
Il n’y a pas de mises à jour du rapport isotopique de l’Hélium.
La pression partielle du CO2 dissous ne présente pas de variations significatives.
6) OBSERVATIONS SATELLITAIRES : L’activité thermique observée depuis le satellite était généralement faible.
7) AUTRES OBSERVATIONS : Le modèle numérique de la surface (DSM) du volcan Etna a été mis à jour en juillet 2023 et les épaisseurs des dépôts volcaniques accumulés lors des événements éruptifs survenus à partir de novembre 2022 ont été calculées.

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES
Le suivi de l’activité volcanique au cours de la semaine a été réalisé à travers l’analyse des images du réseau de caméras de surveillance de l’INGV, Osservatorio Etneo (INGV-OE) et à travers diverses inspections effectuées dans la zone du sommet par le personnel de l’INGV -OE. La semaine a été caractérisée par une activité de dégazage au cratère de la Bocca Nuova et au cratère Sud-Est.

Au cours de la période considérée, la présence d’une activité de dégazage au niveau du cratère Sud-Est (CSE) a été observée, principalement à partir des évents situés dans le secteur Est de la zone du cratère. En ce qui concerne l’activité au niveau du cratère de la Bocca Nuova, la BN1 a montré une activité de dégazage en régime pulsé couplée à des rugissements bien audibles lors de l’inspection effectuée le 28 juillet, tandis que la B2 a montré une activité de dégazage continue. De plus, la nouvelle fosse, formée près de la partie Sud du bord du cratère de la Bocca Nuova (voir aussi Rep. N. 30/2023 ETNA), a montré une activité de dégazage entrecoupée d’émissions vigoureuses de gaz/vapeur qui ont généré, de manière intermittente , des anneaux observés plusieurs fois au cours des différentes inspections . Enfin, le cratère de la Voragine n’a montré aucune activité de dégazage, tandis que le cratère Nord-Est est occlus et a montré un faible dégazage fumerolien dans des secteurs limités de la paroi Nord.

Source : INGV.

Photos : Gio Giusa.

 

Philippines , Bulusan :

AVIS D’ACTIVITE DU VOLCAN BULUSAN , 1 août 2023 , 15h00

Un total de huit (8) tremblements de terre volcano-tectoniques ont été détectés par le réseau de capteurs volcanique du volcan Bulusan (BVN) de 09h08 à 10h46 aujourd’hui, 1er août 2023. Les plus forts d’entre eux ont été enregistrés à des magnitudes de ML0,7- ML2.0 et se sont produit entre 4 et 7 kilomètres de profondeur sous le secteur Sud du volcan Bulusan. Le dégazage au niveau du cratère sommital et des évents actifs du Nord-Ouest a été par ailleurs faible ces derniers jours. Les données de déformation du sol provenant de la surveillance GPS continue ont enregistré l’inflation de l’édifice depuis décembre 2022, tandis que les données électroniques d’inclinaison indiquent une inflation à court terme et continue du flanc Sud-Ouest depuis février 2023. En résumé, ces changements dans l’état du volcan peuvent progresser vers de nouveaux troubles et déclencher potentiellement des éruptions de vapeur ou phréatiques à partir de l’un de ses évents actifs.

Le niveau d’alerte 0 (normal) est maintenu sur le volcan Bulusan, mais il y a des chances que des éruptions entraînées par la vapeur ou phréatiques se produisent à partir du cratère sommital et des évents latéraux. Si les paramètres de surveillance actuels persistent, le statut du volcan Bulusan pourrait être relevé au niveau d’alerte 1. Il est rappelé aux administrations locales et au public que l’entrée dans la zone de danger permanent (PDZ) d’un rayon de 4 kilomètres, en particulier à proximité des évents sur les pentes Sud-Sud-Est , doit être évitée en raison de la possibilité d’une éruption soudaine et dangereuse entraînée par la vapeur ou phréatique, de chute de pierres et de glissement de terrain. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan, car les cendres d’une éruption phréatique soudaine peuvent être dangereuses pour les aéronefs. En outre, les personnes vivant dans les vallées et le long des canaux des rivières/cours d’eau doivent être vigilantes contre les écoulements et les lahars chargés de sédiments en cas de pluies abondantes et prolongées.

Le DOST-PHIVOLCS surveille de près l’état du volcan Bulusan et tout nouveau développement sera transmis à toutes les personnes concernées.

Source : Phivolcs

Photo : Sorsogon news.

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Bulletin mensuel – Juillet 2023 , Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise – IPGP

 Activité du Piton de la Fournaise

Sismicité
Au mois de juillet 2023, l’OVPF-IPGP a enregistré au niveau du massif du Piton de la Fournaise au total :
• 2189 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2,5 km au-dessus du niveau de la mer) sous les cratères sommitaux ;
• 45 séismes profonds (sous le niveau de la mer) ;
• 111 séismes de type longue-période ;
• 235 éboulements.

L’activité volcano-tectonique sous le Piton de la Fournaise en juillet 2023 aura été marquée par la crise sismique du 2 juillet .
La crise sismique a débuté à 07h36 (heure locale ; 03h36 UTC) et fut accompagnée de déformations rapides . Elle précéda de 54 minutes l’apparition d’un trémor éruptif (8h30 heure locale ; 04h30 UTC), indiquant l’arrivée du magma à proximité de la surface  . Cette éruption a été caractérisée par l’ouverture de fissures éruptives sur le flanc Est du volcan vers 8h30 et 12h30 (heure locale, 4h30 et 8h30 UTC), puis sur le flanc Sud-Est du volcan vers 17h50 (heure locale, 13h50) à l’intérieur de la caldera de l’Enclos Fouqué .
L’éruption est toujours en cours à l’écriture de ce bulletin.
Au cours de cette crise sismique, 578 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2,5 km au-dessus du niveau de la mer) ont été enregistrés sous la bordure Sud et Nord du cratère Dolomieu .
Suite au début de l’éruption, la sismicité a perduré pendant plusieurs jours, notamment sous la zone sommitale ; ainsi 1754, 232, 70, 18, 33 et 12 séismes volcano-tectoniques superficiels ont été enregistrés respectivement les 2, 3, 4, 5, 6 et 7 juillet.

Une sismicité profonde sous le flanc Est (33 événements) a également été enregistrée le 2 juillet suite au début de l’éruption. Depuis le 7 juillet, la sismicité est restée faible.
Cette crise sismique – et l’éruption qui a suivi – ont été précédées par une augmentation de la sismicité à partir du 12 juin 2023. Ainsi entre le 12 juin et le début de la crise sismique du 2 juillet 2023, il a été enregistré 789 séismes volcano-tectoniques superficiels sous le sommet. Ces séismes étaient localisés sous le cratère Dolomieu entre -500 et 1200 m au-dessus du niveau
de la mer .
De nombreux éboulements dans le Cratère Dolomieu, au Cassé de la Rivière de l’Est et au niveau de la coulée de l’éruption de septembre-octobre 2022 ont aussi été enregistrés en juillet 2023 .

Déformation
L’inflation sommitale – liée à une mise en pression du réservoir magmatique superficiel localisé à 1,5-2 km de profondeur sous les cratères – qui avait repris mi-juin 2023 s’est poursuivie jusqu’à l’injection de magma vers la surface, qui a conduit à l’éruption du 2 juillet 2023. Cette injection de magma vers la surface a été accompagnée par des déformations rapides (de quelques décimètres ), atteignant jusqu’à 75 cm de soulèvement sur le flanc Est du cône terminal .
Suite au début de l’éruption, une légère déflation de l’édifice – liée au transfert de magma depuis la zone de stockage magmatique située sous le sommet vers le site éruptif – a été enregistrée jusqu’à la mi-juillet. Depuis la mi-juillet, une faible inflation de la zone sommitale est enregistrée, indiquant une re-pressurisation du système d’alimentation du volcan, avec possiblement le transfert de magma profond vers ce dernier .

L’éruption débutée le 02 Juillet 2023, aux alentours de 08h30 heure locale se poursuit. L’amplitude du trémor volcanique (indicateur d’une émission de lave et de gaz en surface) reste très faible par rapport au début d’éruption et décroit toujours lentement .

Le front de coulée n’a pas évolué depuis le 5 juillet et est désormais figé. Il se situe à 1,8 km de la route.

Source : OVPF

Photos : sly/rb/www.imazpress.com

 

Etats – Unis , Yellowstone :

Mardi 1er août 2023, 06h15 HAR (mardi 1er août 2023, 00h15 UTC)

44°25’48 » N 110°40’12 » O,
Altitude du sommet : 9203 pi (2805 m)
Niveau d’alerte volcan actuel : NORMAL
Code couleur actuel de l’aviation : VERT

Travaux récents et nouvelles
Steamboat Geyser n’a pas connu d’éruption en juillet et le nombre total d’éruptions pour l’année reste à cinq.

Les caractéristiques thermiques près de Doublet Pool sur Geyser Hill, non loin d’Old Faithful, qui se sont formées et sont devenues plus actives fin mai et début juin, étaient en sommeil à la fin juillet. Une petite section de promenade entre Sponge Geyser et Doublet Pool est restée fermée en juillet en raison de la proximité de caractéristiques thermiques qui avaient projeté de l’eau chaude et des débris sur le sentier, mais cette fermeture sera bientôt levée.

Sapphire Pool, à Biscuit Basin, fume un matin orageux. Quelques « biscuits » restent le long du bord Sud de la piscine (au centre à droite de la photo) – de violentes éruptions de geyser ont détruit des centaines de caractéristiques lorsque le système de plomberie de la piscine a changé après avoir été secoué par le tremblement de terre de 1959 au lac Hebgen.

Les travaux d’été sur le terrain effectués par les scientifiques de l’Observatoire du volcan Yellowstone en juillet comprenaient la maintenance des capteurs géophysiques et géochimiques, l’échantillonnage de l’eau et des études géologiques des cratères d’explosion hydrothermale et des dépôts glaciaires. Un entretien supplémentaire des stations de surveillance géophysique est prévu en août.

Sismicité
En juillet 2023, les stations sismographiques de l’Université de l’Utah, responsables de l’exploitation et de l’analyse du réseau sismique de Yellowstone, ont localisé 88 tremblements de terre dans la région du parc national de Yellowstone. Le plus grand événement du mois a été un tremblement de terre mineur de magnitude 2,2 situé à environ 22 km au Nord-Nord-Ouest du lac, dans le parc national de Yellowstone, le 25 juillet à 20h52 MDT.

La sismicité de juillet à Yellowstone a été marquée par un essaim de 12 tremblements de terre, situés à environ 10 miles au Nord-Est de West Yellowstone, MT, du 10 au 13 juillet. Le plus grand tremblement de terre de la séquence, d’une magnitude de 1,5, s’est produit le 10 juillet à 23h09 MDT.

L’activité sismique de Yellowstone est actuellement à des niveaux de fond.

Un fritté de silice (une forme amorphe de dioxyde de silicium) se forme à partir des eaux qui s’écoulent des sources chaudes près du lac Shoshone, dans le parc national de Yellowstone.

Déformation du sol
Au cours du mois de juillet, les stations GPS continues de Yellowstone Caldera ont enregistré une pause dans l’affaissement du sol à long terme, qui se poursuit depuis 2015 à des taux de quelques centimètres (environ 1 à 2 pouces) par an. Une petite quantité de soulèvement saisonnier d’environ 1 cm (0,4 pouce) a été enregistrée lorsque l’eau de fonte des neiges et de ruissellement s’infiltre dans le sous-sol, faisant gonfler le sol comme une éponge humide – un style de déformation qui se produit chaque été. Une station GPS près de Norris Geyser Basin n’a enregistré aucune déformation au cours du mois dernier après avoir observé un affaissement régulier totalisant environ 3 cm (un peu plus de 1 pouce) entre octobre 2022 et juin 2023.

Source : YVO.

Photos : National Park Service / Jacob W. Frank, July 20, 2020.  USGS / Jake Lowenstern.

 

Colombie , Puracé – Chaîne volcanique de Los Coconucos :

Bulletin hebdomadaire d’activité du volcan Puracé – Chaîne volcanique de Los Coconucos

De la surveillance de l’activité du VOLCAN PURACÉ – CHAÎNE VOLCANIQUE LOS COCONUCOS, le MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE, à travers le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC), rapporte que:

Au cours de la semaine du 25 au 31 juillet 2023, l’activité sismique a montré une recrudescence de la survenue d’événements liés à la fracturation des roches le mercredi 26, qui se situaient sous le volcan Piocollo, situé au Sud-Est du volcan Puracé . Cependant, ceux-ci étaient de faible apport énergétique. La prédominance des événements sismiques liés au mouvement des fluides dans les conduits volcaniques, qui étaient situés principalement sous le cratère du volcan Puracé, s’est poursuivie.

Cette activité s’est accompagnée d’une déformation localisée dans la partie supérieure de la chaîne volcanique. De même, des valeurs stables ont continué à être observées dans les flux de dioxyde de soufre (SO2). En revanche, la concentration de dioxyde de carbone (CO2) a continué d’afficher des valeurs élevées par rapport à ce qui avait été enregistré au second semestre 2022.
Les autres paramètres mesurés et utilisés pour le diagnostic de l’activité volcanique n’ont pas montré de changements significatifs au cours de la période évaluée.

Le niveau d’activité du volcan reste à : NIVEAU JAUNE (III) : CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE

Source et photo : SGC

July 29, 2023. EN. La Réunion : Piton de la Fournaise , Indonesia : Merapi , Iceland : Litli Hrútur , Colombia : Puracé – Los Coconucos Volcanic Range , Kamchatka : Sheveluch .

July 29 , 2023.

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Press release from the Paris Institute of Earth Physics, Piton de la Fournaise Volcanological Observatory, July 28, 2023 – 12:00 – 08:00 UTC
Ongoing eruption

The eruption which began on July 02, 2023, around 08:30 local time continues. The amplitude of the volcanic tremor (indicator of an emission of lava and gas on the surface) remains very low compared to the start of the eruption and still shows fluctuations.
Between 11:50 p.m. and 12:15 a.m. local time, a piston gas phase was recorded, resulting in renewed activity at the lava field.

Over the past 24 hours, the flows – estimated by satellite method on the HOTVOLC platform (OPGC – Clermont Auvergne University) – were always < or = 4 m3/sec. Given the cloud mass present regularly on the eruptive site as well as the presence of lava tunnels, these flows may be underestimated.

With the low surface activity, the morphology of the active volcanic cone – located southeast of the Enclos Fouqué at 1720 m altitude – hardly changes, even if its summit tends to close. Lava projections are rare and the flow of lava takes place mainly in lava tunnels. This morning during a field mission by an OVPF-IPGP team carried out with the assistance of SAG and PGHM, no resurgence of flow from the lava tunnels was visible near the eruptive cone. The resurgence points – and therefore the visible flows – are currently located at lower altitudes at distances between 1200 and 2000 m from the eruptive cone, i.e. down to a minimum altitude of 1000-1100 m.
The flow front has not changed since July 5 and is now frozen. It is 1.8 km from the road.
A weak inflation of the summit zone is always recorded since mid-July, indicating a re-pressurization of the feeding system of the volcano centered under the summit zone, with possibly the transfer of deep magma towards the latter, then coming to feed the eruption.

The field mission to the eruptive site carried out today enabled a team from the OVPF-IPGP to carry out a sampling of eruptive products emitted at the level of the active cone. The analysis of the samples collected this morning will make it possible to know the nature of the lavas which are currently emerging at the level of the eruptive vent and to compare them with the lavas sampled at the start of the eruption, to determine if a deeper magma is currently in going out.
The seismic activity recorded under the summit zone remains weak. Thus over the last 24 hours, two superficial volcano-tectonic earthquakes have been recorded. This low seismic activity leads to a reduction in the risk of the appearance of a new crack and/or collapse in the crater, but does not mean that it can be excluded, as shown by the continuation of the summit inflation and the fluctuations in the amplitude of the tremor which are regularly observed.

Alert level: Alert 2-1 (eruption in the Enclos  without any particular threat to the safety of people, property or the environment).

Source et photos : OVPF

 

Indonesia , Merapi :

Report on the activity of Mount Merapi from July 14, 2023 to July 20, 2023, Published on July 22, 2023.

RESULTS OF OBSERVATIONS
Visual
The weather around Mount Merapi is usually sunny in the morning and afternoon, while the evening is foggy. White, fine to thick, low to medium pressure, 350 m high white smoke was observed from the Mount Merapi de Selo observation post on July 27, 2023 at 09:10.

This week lava avalanches were observed 254 times towards the South-West, including 2 times upstream of Kali Sat/Putih up to 1,500 m, 30 times upstream of Kali Boyong up to 1,800 m maximum and 222 times at upstream of Kali Bebeng up to 2,000 m. The sound of the avalanches was heard 31 times from Babadan post with low to moderate intensity.

The morphology of the southwest dome has undergone slight changes due to lava activity, while no significant changes have been observed for the central dome. According to an aerial photo dated June 24, 2023, the measured volume of the southwest dome is 2,465,900 m3 and that of the central dome is 2,346,500 m3.

Seismicity
This week, the seismicity of Mount Merapi showed:

4 shallow volcanic earthquakes (VTB),
51 multiphase earthquakes (MP),
1 low frequency (LF) earthquakes,
907 avalanche earthquakes (RF)
16 times tectonic earthquakes (TT).

The intensity of seismicity this week is lower than last week, but the number of earthquakes is still quite high.

 

Deformation
Mount Merapi’s deformation that was monitored using EDM this week showed a shortening of the steepening distance by 2 cm/day.

Rain and lahars:
This week, there was no rain at the Mount Merapi observation post. There have been no reports of additional flows or lahars from rivers descending from Mount Merapi.

Conclusion
Based on the results of visual and instrumental observations, it is concluded that:
-The volcanic activity of Mount Merapi is still quite high in the form of effusive eruption activity. The state of the activity is defined at the « SIAGA » level.

The current danger potential is in the form of lava avalanches and hot clouds in the South-South-West sector comprising the Boyong River for a maximum of 5 km, the Bedog, Krasak, Bebeng rivers for a maximum of of 7 km. In the South-East sector, it includes the Woro River for a maximum of 3 km and the Gendol River for 5 km. While the ejection of volcanic material in the event of an explosive eruption can reach a radius of 3 km from the summit.

Source : BPPTKG

Photo :  Andi volcanist

 

Iceland , Litli Hrútur :

Loud explosion noises at the eruption site . The reason for the loud noise are methane exposions.

Loud bangs are heard regularly at the eruption site at Litli-Hrútur. The reason for the bangs is methane explosions.

It shows that when lava flows over a vegetated area, methane gas can form when vegetation is not completely burned. The gas then builds up in the gaps and voids in the lava flow.

“It mixes with oxygen and when it is bombarded with a burning ember or flame from the volcanic eruption, an explosion occurs.”

The Icelandic Met Office says there are reasons to avoid this hazard and not to get too close to the edge of the lava.

The Litli-Hrútur volcanic eruption is ongoing and Monday’s gas measurements indicate that 40-72 kg of SO2 are being released into the atmosphere every second, which is similar to previous measurements. The weather forecast predicts northerly winds, 5-10 m/s by the eruption site today, so the pollution is moving south. Variable light winds will be in the area tonight and tomorrow, so there is a chance of pollution buildup around the volcano.

Source : Icelandmonitor.mbl.is , Veðurstofa Íslands .

Photo : Sigridur Kristjánsdóttir.

 

Colombia , Purace – Los Coconucos Volcanic Range :

Weekly bulletin of activity of the Puracé volcano – Volcanic chain of Los Coconucos.

From the monitoring of the activity of the PURACÉ VOLCANO – VOLCANIC CHAIN OF LOS COCONUCOS, the MINISTRY OF MINES AND ENERGY through the COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC) reports that:

During the week of July 18 to 24, 2023, seismic activity showed a similar trend to that observed in previous weeks, both in energy released and in number of
recorded events, maintaining the predominance of seismic events related to the movement of fluids in the volcanic conduits, which were located mainly under the crater of the Puracé volcano. This activity was accompanied by localized deformations in the upper part of the volcanic chain.

Similarly, stable values continued to be evidenced in sulfur dioxide (SO2) fluxes. On the other hand, the concentration of carbon dioxide (CO2) is currently showing high values compared to what was recorded in the second half of 2022.
The other parameters measured and used for the diagnosis of volcanic activity did not show significant changes during the period evaluated.

The activity level of the volcano remains at YELLOW LEVEL (III): CHANGES IN THE BEHAVIOR OF VOLCANIC ACTIVITY

Source et photo : SGC

 

Kamchatka , Sheveluch :

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION (VONA)

Issued: July 28 , 2023.
Volcano: Sheveluch (CAVW #300270)
Current aviation colour code: ORANGE
Previous aviation colour code: red
Source: KVERT
Notice Number: 2023-88
Volcano Location: N 56 deg 38 min E 161 deg 18 min
Area: Kamchatka, Russia
Summit Elevation: 3283 m (10768.24 ft), the dome elevation ~2500 m (8200 ft)

Volcanic Activity Summary:
An extrusive-effusive eruption of the volcano continues. Satellite data by KVERT showed ash plume is extending on the height of 5.5-5.7 km a.s.l. to the east-northeast of the volcano.
An extrusive-effusive eruption of the volcano continues. A danger of ash explosions up to 10 km (32,800 ft) a.s.l. is remains. Ongoing activity could affect international and low-flying aircraft.

Volcanic cloud height:
5500-5700 m (18040-18696 ft) AMSL Time and method of ash plume/cloud height determination: 20230728/0510Z – Himawari-9 14m15

Other volcanic cloud information:
Distance of ash plume/cloud of the volcano: 82 km (51 mi)
Direction of drift of ash plume/cloud of the volcano: ENE / azimuth 78 deg
Time and method of ash plume/cloud determination: 20230728/0510Z – Himawari-9 14m15

Source : Kvert.

Photo : Yu Demyanchuck / Volkstat ru.

 

29 Juillet 2023. FR. La Réunion : Piton de la Fournaise , Indonésie : Merapi , Islande : Litli Hrútur , Colombie : Puracé – Chaîne volcanique de Los Coconucos , Kamchatka : Sheveluch .

29 Juillet 2023.

 

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Communiqué de l’ Institut de physique du globe de Paris , Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise , 28 Juillet 2023 – 12h00 – 08h00 UTC
Éruption en cours

L’éruption qui a débuté le 02 Juillet 2023, aux alentours de 08h30 heure locale se poursuit. L’amplitude du trémor volcanique (indicateur d’une émission de lave et de gaz en surface) reste très faible par rapport au début d’éruption et montre toujours des fluctuations .
Entre 23h50 et 00h15 heure locale, une phase de gaz à piston a été enregistrée, entraînant un regain d’activité au niveau du champ de lave .

Au cours des dernières 24h les débits – estimés par méthode satellite sur la plateforme HOTVOLC (OPGC – université Clermont Auvergne) – étaient toujours < ou = à 4 m3/sec. Compte tenu de la masse nuageuse présente régulièrement sur le site éruptif ainsi que de la présence de tunnels de lave, ces débits peuvent être sous évalués.

Avec la faible activité de surface, la morphologie du cône volcanique actif – situé au Sud-Est de l’Enclos Fouqué à 1720 m d’altitude – n’évolue guère, même si son sommet à tendance à se refermer . Les projections de lave sont rares et l’écoulement de la lave s’effectue principalement en tunnel de lave . Ce matin lors d’une mission de terrain d’une équipe de l’OVPF-IPGP réalisée avec le concours de la SAG et du PGHM, aucune résurgence de coulée depuis les tunnels de lave n’était visible à proximité du cône éruptif  . Les points de résurgence – et donc les coulées visibles – se situent actuellement à plus basse altitude à des distances comprises entre 1200 et 2000 m du cône éruptif, soit jusqu’à une altitude minimale de 1000-1100 m  .
Le front de coulée n’a pas évolué depuis le 5 juillet et est désormais figé. Il se situe à 1,8 km de la route.
Une faible inflation de la zone sommitale est toujours enregistrée depuis la mi-juillet, indiquant une re-pressurisation du système d’alimentation du volcan centré sous la zone sommitale, avec possiblement le transfert de magma profond vers ce dernier, venant ensuite alimenter l’éruption.

La mission de terrain sur le site éruptif réalisée ce jour a permis à une équipe de l’OVPF-IPGP de procéder à un échantillonnage de produits éruptifs émis au niveau du cône actif. L’analyse des échantillons récoltés ce matin permettra de connaître la nature des laves qui sortent actuellement au niveau de l’évent éruptif et de les comparer aux laves échantillonnées en début d’éruption, pour déterminer si un magma de nature plus profonde est actuellement en train de sortir.
L’activité sismique enregistrée sous la zone sommitale reste faible. Ainsi sur les dernières 24h, deux séismes volcano-tectoniques superficiels ont été enregistrés. Cette faible activité sismique entraine une diminution du risque d’apparition d’une nouvelle fissure et/ou d’effondrement dans le cratère, mais ne permet pas pour autant de l’exclure comme le montrent la poursuite de l’inflation sommitale et les fluctuations dans l’amplitude du trémor qui sont régulièrement observées.

Niveau d’alerte : Alerte 2-1 (éruption dans l’Enclos sans menace particulière pour la sécurité́ des personnes, des biens ou de l’environnement) .

Source et photos : OVPF

 

Indonésie , Merapi :

Rapport sur l’activité du Mont Merapi du 14 Juillet 2023 au 20 Juillet 2023 , Publié le 22 Juillet 2023.

RÉSULTATS DES OBSERVATIONS
Visuel
Le temps autour du mont Merapi est généralement ensoleillé le matin et l’après-midi, tandis que le soir est brumeux. Une fumée blanche, fine à épaisse, de pression faible à moyenne et de 350 m de haut a été observée depuis le poste d’observation du mont Merapi de Selo le 27 Juillet 2023 à 09h10 .

Cette semaine des avalanches de lave ont été observées 254 fois vers le Sud – Ouest , dont 2 fois à l’amont de Kali Sat/Putih jusqu’à 1 500 m, 30 fois à l’amont de Kali Boyong jusqu’à 1 800 m maximum et 222 fois à en amont de Kali Bebeng jusqu’à 2 000 m. Le bruit des avalanches a été entendu 31 fois depuis le poste de Babadan avec une intensité faible à modérée.

La morphologie du dôme sud-ouest a subi de légers changements dus à l’activité de la lave, alors qu’aucun changement significatif n’a été observé pour le dôme central. D’après une photo aérienne datée du 24 juin 2023, le volume mesuré du dôme sud-ouest est de 2 465 900 m3 et celui du dôme central est de 2 346 500 m3.

Sismicité

Cette semaine, la sismicité du mont Merapi a montré :

4 tremblements de terre volcaniques peu profonds (VTB),
51 tremblements de terre multiphases (MP),
1 tremblements de terre à basse fréquence (LF),
907 tremblements de terre d’ avalanches (RF)
16 fois des tremblements de terre tectoniques ( TT).

L’intensité de la sismicité cette semaine est inférieure à celle de la semaine dernière, mais le nombre de séismes est encore assez élevé.

 

 

Déformation

La déformation du mont Merapi qui a été surveillée à l’aide de l’EDM cette semaine a montré un raccourcissement de la distance de pentification de 2 cm/jour.

Pluie et lahars:
Cette semaine, il n’y a pas eu de pluie au poste d’observation du mont Merapi. Il n’y a eu aucun rapport de coulées supplémentaires ou de lahars provenant de rivières qui descendent du mont Merapi.

Conclusion
Sur la base des résultats des observations visuelles et instrumentales, il est conclu que :
-L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée sous la forme d’une activité d’éruption effusive. L’état de l’activité est défini au niveau « SIAGA ».

Le potentiel de danger actuel se présente sous la forme d’avalanches de lave et de nuages ​​chauds dans le secteur Sud-Sud-Ouest comprenant la rivière Boyong sur un maximum de 5 km, les rivières Bedog, Krasak, Bebeng sur un maximum de 7 km. Dans le secteur Sud-Est, il comprend la rivière Woro sur un maximum de 3 km et la rivière Gendol sur 5 km. Tandis que l’éjection de matière volcanique en cas d’éruption explosive peut atteindre un rayon de 3 km du sommet.

Source : BPPTKG

Photo :  Andi volcanist

 

Islande , Litli Hrútur :

Forts bruits d’explosion sur le site de l’éruption . La raison du bruit fort sont les expositions au méthane.

De fortes détonations se font entendre régulièrement sur le site d’éruption de Litli-Hrútur. La raison de la détonation est des explosions de méthane.

Il se montre que lorsque la lave coule sur une zone végétalisée, du méthane peut se former lorsque la végétation n’est pas complètement brûlée. Le gaz s’accumule alors dans les interstices et les vides de la coulée de lave.

« Le méthane se mélange à l’oxygène et lorsqu’il est bombardé par une braise brûlante ou une flamme provenant de l’éruption volcanique, une explosion se produit. »

Le Met Office islandais dit qu’il y a des raisons d’éviter ce danger et de ne pas s’approcher trop près du bord de la coulée de lave.

L’éruption volcanique de Litli-Hrútur est en cours et les mesures de gaz de lundi indiquent que 40-72 kg de SO2 sont libérés dans l’atmosphère chaque seconde, ce qui est semblable aux mesures précédentes. Les prévisions météo prédisent des vents du Nord, 5-10 m/s par le site d’eurption aujourd’hui, donc la pollution se déplace vers le Sud. Des vents légers variables seront dans la région ce soir et demain, il y a donc des chances d’accumulation de pollution aux environs du volcan.

Source : Icelandmonitor.mbl.is , Veðurstofa Íslands .

Photo : Sigridur Kristjánsdóttir.

 

Colombie , Puracé – Chaîne volcanique de Los Coconucos :

Bulletin hebdomadaire d’activité du volcan Puracé – Chaîne volcanique de Los Coconucos.

De la surveillance de l’activité du VOLCAN PURACÉ – CHAÎNE VOLCANIQUE DE LOS COCONUCOS, le MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE à travers le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC) rapporte que:

Au cours de la semaine du 18 au 24 juillet 2023, l’activité sismique a montré une tendance similaire à celle observée les semaines précédentes, tant en énergie libérée qu’en nombre de
événements enregistrés, maintenant la prédominance des événements sismiques liés au mouvement des fluides dans les conduits volcaniques, qui étaient situés principalement sous le cratère du volcan Puracé. Cette activité s’est accompagnée de déformations localisées dans la partie supérieure de la chaîne volcanique.

De même, des valeurs stables ont continué à être mises en évidence dans les flux de dioxyde de soufre (SO2). D’autre part, la concentration de dioxyde de carbone (CO2) affiche actuellement des valeurs élevées par rapport à ce qui a été enregistré au second semestre 2022.
Les autres paramètres mesurés et utilisés pour le diagnostic de l’activité volcanique n’ont pas montré de changements significatifs au cours de la période évaluée.

Le niveau d’activité du volcan reste au NIVEAU JAUNE (III) : CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE

Source et photo : SGC

 

Kamchatka , Sheveluch :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Publié : 28 juillet 2023.
Volcan : Sheveluch (CAVW #300270)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : rouge
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2023-88
Emplacement du volcan : N 56 degrés 38 min E 161 degrés 18 min
Région : Kamtchatka, Russie
Altitude du sommet : 3 283 m (10 768,24 pi), altitude du dôme ~2 500 m (8 200 pi).

Résumé de l’activité volcanique :
L’ éruption extrusive-effusive du volcan se poursuit. Les données satellitaires du KVERT ont montré que le panache de cendres s’étend sur une hauteur de 5,5 à 5,7 km au-dessus du niveau de la mer. à l’Est-Nord-Est du volcan.
Cette éruption extrusive-effusive continue. Un danger d’explosion de cendres jusqu’à 10 km (32 800 pieds) d’altitude persiste. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs internationaux   volant à basse altitude.

Hauteur des nuages volcaniques :
5500-5700 m (18040-18696 ft) AMSL Heure et méthode de détermination de la hauteur du panache de cendres/nuage : 20230728/0510Z – Himawari-9 14m15

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Distance du panache de cendres/nuage du volcan : 82 km (51 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : ENE / azimut 78 deg
Heure et méthode de détermination du panache de cendres/nuage : 20230728/0510Z – Himawari-9 14m15

Source : Kvert.

Photo : Yu Demyanchuck / Volkstat ru.