04 Novembre 2022. FR. La Réunion : Piton de la Fournaise , Italie : Vulcano , Iles Kouriles : Ebeko , Colombie : Purace / Chaîne volcanique Los Coconucos , Equateur : Cotopaxi .

Home / blog georges Vitton / 04 Novembre 2022. FR. La Réunion : Piton de la Fournaise , Italie : Vulcano , Iles Kouriles : Ebeko , Colombie : Purace / Chaîne volcanique Los Coconucos , Equateur : Cotopaxi .

04 Novembre 2022. FR. La Réunion : Piton de la Fournaise , Italie : Vulcano , Iles Kouriles : Ebeko , Colombie : Purace / Chaîne volcanique Los Coconucos , Equateur : Cotopaxi .

04 Novembre 2022.

 

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Activité du Piton de la Fournaise , Bulletin mensuel , Octobre 2022.
Sismicité
Au mois d’octobre 2022, l’OVPF-IPGP a enregistré au niveau du massif du Piton de la Fournaise au total :
• 252 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2,5 km au-dessus du niveau de la mer) sous les cratères sommitaux ;
• 0 séisme profond (en dessous du niveau de la mer) ;
• 144 séismes de type longue-période ;
• 668 éboulements (dans le Cratère Dolomieu, les remparts de l’Enclos Fouqué et du Piton de Crac, et de la Rivière de l’Est).

 

L’activité volcano-tectonique en octobre 2022 au Piton de la Fournaise a été marquée par une forte augmentation de la sismicité sommitale entre le 1er et le 5 octobre (fin de l’éruption du 19 septembre – 5 octobre) sous la bordure Sud-Est du cratère Dolomieu, avec jusqu’à 65 séismes par jour les 2, 3 et 4 octobre . Ces séismes volcano-tectoniques montrent généralement des premières polarités négatives sur l’ensemble du réseau sismologique de l’OVPF-IPGP, suggérant une déstabilisation du toit Sud du réservoir magmatique, probablement liée à la vidange du réservoir (également visible par la déflation de la zone sommitale ).

Suite à l’arrêt de l’éruption le 5 octobre, la sismicité est restée relativement faible avec moins d’1 séisme volcano-tectonique par jour.
A noter cependant la persistance d’une sismicité très longue-période (VLP) du 11 au 24 octobre probablement liée à la résonance d’un corps magmatique sous le sommet. Ce corps magmatique peut correspondre au réservoir magmatique situé au niveau de la mer ou à la présence de magma résiduel dans l’édifice suite à l’éruption du 19 septembre – 5 octobre 2022. Cette activité s’est intensifiée le 23 octobre avec un essaim d’évènements VLP vers 8h UTC , suivie par l’apparition de faibles signaux de type tremor à 8h38 UTC persistant pendant quelques heures (sans crise sismique et sans activité éruptive visible en surface).

Histogramme représentant le nombre de séismes volcano-tectoniques superficiels (en haut) et d’éboulements (en bas) par jour enregistrés en octobre 2022 (© OVPF-IPGP)

Déformation
Suite à la propagation du dike le 19 septembre qui a généré des déplacements pluri-décimétriques sur le flanc sud du volcan (cf. bulletin mensuel de l’OVPF-IPGP de septembre 2022), une légère déflation de l’édifice en champ lointain a été enregistrée liée au transfert de magma depuis la zone de stockage magmatique située sous le sommet vers le site éruptif. Les déplacements sont ensuite restés faibles avec uniquement une très légère inflation de la zone sommitale et de la base du cône observée jusque fin septembre .
Au 1er octobre une déflation de l’ensemble de l’édifice a été enregistrée sur l’ensemble du réseau GPS de l’OVPF-IPGP, indiquant la dépressurisation du système d’alimentation du volcan située sous les cratères sommitaux .
Avec l’arrêt de l’éruption le 5 octobre 2022, une reprise de l’inflation de l’ensemble de l’édifice a été enregistrée jusqu’au 23 octobre .

Source : OVPF.

Lire l’articlehttps://www.ipgp.fr/sites/default/files/ovpf_20221102_bullmensu.pdf

Photos :Imaz Press , OVPF/ IPGP.

 

Italie , Vulcano :

BULLETIN HEBDOMADAIRE, du 25 Octobre 2022 au 31 Octobre 2022, (date d’émission 02 Novembre 2022)

SOMMAIRE DE L’ÉTAT DE L’ACTIVITÉ

À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence :
1) Température des fumerolles du cratère : Le long du bord supérieur, la température maximale d’émission a des valeurs stables et élevées, autour de 374°C.
2) Flux de CO2 dans la zone du cratère : Le flux de CO2 dans la zone du cratère reste sur des valeurs moyennes-élevées.
3) Flux de SO2 dans la zone du cratère : stable à un niveau modérément moyen-élevé
4) Géochimie des gaz fumeroliens : Il n’y a pas de mises à jour.
5) Flux de CO2 à la base du cône de La Fossa et dans la zone de Vulcano Porto : Les flux de CO2 enregistrés dans les sites de Rimessa, C. Sicilia affichent toujours des valeurs supérieures aux niveaux de fond. Le site P4max affiche des valeurs moyennes, tandis que sur le site Faraglione, il y a des valeurs proches du niveau de fond.
Campagne mensuelle de flux de CO2 : les émissions de CO2 dans la région de Vulcano Porto ne montrent aucun changement significatif par rapport au mois précédent et restent toujours à des niveaux supérieurs au niveau de fond.

 

6) Géochimie des aquifères thermiques : dans le puits Camping Sicilia, des valeurs de température encore élevées et des valeurs de conductivité à des niveaux moyens-bas sont enregistrées ; dans le puits Bambara, les valeurs de conductivité ne montrent pas de changements significatifs, les données de niveau sont sur une tendance légèrement décroissante.
Campagne de forage mensuelle : on observe généralement une stabilisation de l’apport des fluides d’origine fumerolienne à l’aquifère thermique, qui reste encore à des niveaux anormaux dans certains sites pour certains paramètres suivis.
7) Sismicité locale : activité locale avec événements à haute fréquence et VLP faible
8) Sismicité régionale : Aucune activité sismique régionale
9) Déformations – GNSS : Les données du réseau GNSS ne montrent pas de variations significatives
10) Déformations – Inclinométrie : Le réseau d’inclinaison ne montre pas de variations significatives
11) Gravimétrie : Il n’y a pas de variations significatives.
12) Autres remarques : GNSS mobile. Le réseau mobile GNSS acquiert et transmet les mouvements en temps réel à une fréquence de 1 Hz. Les séries historiques acquises jusqu’à présent ne montrent pas de variations significatives autour de la zone de Porto di Levante.

FLUX DE CO2 DANS LA ZONE DU CRATÈRE
Les valeurs de flux de CO2 au sol dans la zone haute de la station VSCS restent moyennes-élevées autour de 8000 g m-2 j-1. Aucun changement significatif n’est observé par rapport à la semaine précédente, et les valeurs restent anormales par rapport à celles du niveau de fond évaluées au cours de la dernière décennie de mesures.

Source : INGV.

Lire l’article https://www.ct.ingv.it/index.php/monitoraggio-e-sorveglianza/prodotti-del-monitoraggio/bollettini-settimanali-multidisciplinari/703-bollettino-Settimanale-sul-monitoraggio-vulcanico-geochimico-e-sismico-del-vulcano-Vulcano-del-2022-11-02/file

Photo : Boris Behncke

 

Iles Kouriles , Ebeko :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Émis : 04 novembre 2022
Volcan : Ebeko (CAVW #290380)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2022-163
Emplacement du volcan : N 50 deg 41 min E 156 deg 0 min
Région : Kouriles du Nord, Russie
Altitude du sommet : 1156 m (3791,68 pi).

Résumé de l’activité volcanique :
Une activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Selon les données visuelles des volcanologues de Severo-Kurilsk, des explosions ont envoyé des cendres jusqu’à 2,2 km d’altitude, un nuage de cendres dérive vers le Nord-Est du volcan.
Cette activité continue. Des explosions de cendres jusqu’à 6 km (19 700 pieds) au-dessus du niveau de la mer pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude et l’aéroport de Severo-Kurilsk.

Hauteur des nuages ​​volcaniques :
2200 m (7216 ft) AMSL Heure et méthode de détermination de la hauteur du panache de cendres/nuages : 20221104/0342Z – Données visuelles

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques :
Distance du panache de cendres/nuage du volcan : 5 km (3 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : NE / azimut 50 deg
Heure et méthode de détermination du panache de cendres/nuage : 20221104/0342Z – Données visuelles

Source : Kvert. 

Photo : L. Kotenko. IVS FEB RAS.

 

Colombie , Purace / Chaîne volcanique Los Coconucos :

Bulletin hebdomadaire de l’activité du volcan Puracé – Chaîne volcanique Los Coconucos
Le niveau d’activité du volcan continue au  Niveau d’activité Jaune ou (III) : changements dans le comportement de l’activité volcanique.

À partir de l’analyse et de l’évaluation des informations obtenues grâce au réseau de surveillance du volcan Puracé – chaîne volcanique Los Coconucos, au cours de la semaine du 25 au 31 octobre 2022, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN – Observatoire volcanologique et sismologique de Popayan rapporte que :

• En ce qui concerne l’activité sismique enregistrée, il n’y a pas eu de variations notables en termes de nombre d’événements et d’énergie libérée. Au cours de la semaine, 546 événements sismiques ont été enregistrés, dont 73 étaient associés à des processus de fracturation des roches (type VT) et 473 à la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques.
• Le réseau géodésique de stations GNSS (Global Navigation Satellite System) de surveillance de la déformation du sol continue d’enregistrer un processus associé à l’inflation.
• En surveillant l’activité de surface avec les images obtenues au cours de la semaine grâce aux caméras Web Mina, Lavas Rojas, Cerro Sombrero et Curiquinga, un dégazage du système volcanique a été mis en évidence, avec une colonne blanche orientée préférentiellement vers le Nord-Ouest.

• Concernant le suivi des gaz volcaniques, les mesures de dioxyde de soufre (SO2) continuent d’évoluer, avec un débit maximum de 1955 t/jour pour la semaine évaluée. Les autres instruments pour mesurer la concentration de dioxyde de carbone (CO2) et de gaz radon (222Rn) dans la zone d’influence volcanique enregistrent des augmentations pour la période évaluée, ce qui est normal dans les systèmes volcaniques actifs.
• Les capteurs de surveillance des champs magnétiques et des ondes infrasonores n’ont pas enregistré les variations associées aux modifications de l’activité volcanique.

On conclut de ce qui précède que des variations d’activité volcanique continuent d’être enregistrées, conformes au comportement attendu au niveau d’activité III (niveau jaune), qui pourrait évoluer vers des états d’activité plus importante. Le Service géologique colombien continue de surveiller l’évolution du phénomène volcanique et signalera tout changement qui pourrait survenir en temps opportun.

Source et photo : SGC.

 

Equateur : Cotopaxi :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DU VOLCAN COTOPAXI , Jeudi 03 Novembre 2022.
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Bas , Tendance de surface : Descendante
Niveau d’activité interne: Bas , Tendance interne : Pas de changement .

Sismicité : Du 02 Novembre 2022 , 11:00h au 03 Novembre 2022 , 11:00h : 

Il n’y a eu aucune interruption dans la transmission des données de la station de référence BREF pour les statistiques sismiques.

Longues périodes (LP) : 68
Tremors d’émissions (TREMI ) : 6.

Pluies / Lahars :
Des pluies ont été enregistrées dans la zone du volcan au cours de l’après-midi et de la soirée d’hier, qui n’ont pas généré de lahars.

Émission / colonne de cendres :
Au cours de la matinée, de légères émissions de vapeur et de gaz ont été observées à une hauteur de 500 mètres au-dessus du niveau du cratère , orientées vers l’Ouest.

Observation:
Au cours de la matinée d’aujourd’hui, une légère émission de vapeur et de gaz décrite ci-dessus a été observée. Pour le moment, le secteur est partiellement nuageux.

Niveau d’alerte: Jaune .

Source  et photos : IGEPN.

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search