27 Aout 2022. FR. Indonésie : Merapi , Iles Samoa : Ta’u , Alaska : Semisopochnoi , Kamchatka : Klyuchevskoy , La Martinique : Montagne Pelée .

Home / Alaska / 27 Aout 2022. FR. Indonésie : Merapi , Iles Samoa : Ta’u , Alaska : Semisopochnoi , Kamchatka : Klyuchevskoy , La Martinique : Montagne Pelée .

27 Aout 2022. FR. Indonésie : Merapi , Iles Samoa : Ta’u , Alaska : Semisopochnoi , Kamchatka : Klyuchevskoy , La Martinique : Montagne Pelée .

27 Aout 2022.

 

Indonésie , Merapi :

Rapport sur l’activité du Mont Merapi du 19 au 25 août 2022 , Publié le 26 août 2022

RÉSULTATS DES OBSERVATIONS
Visuel
Le temps autour du mont Merapi est généralement ensoleillé le matin et l’après-midi, tandis que le soir est brumeux. Une fumée blanche, d’épaisseur faible à moyenne, de faible pression et de 225 m de haut a été observée depuis le poste d’observation du mont Merapi de Babadan le 23 août 2022 à 07h30 WIB.
Cette semaine, 19 avalanches de lave ont été observées au Sud-Ouest, descendant la rivière Bebeng avec une distance de glissement maximale de 1 800 m.
Sur le dôme Sud-Ouest, il n’y a pas de changement dans la hauteur du dôme. Pour le dôme central, aucun changement morphologique significatif n’a été observé. Sur la base d’une analyse photo, le volume du dôme est toujours calculé à 1 664 000 m3, et pour le dôme central, il est de 2 772 000 m3.

Sismicité
Cette semaine, la sismicité du mont Merapi a montré :

176 tremblements de terre volcaniques profonds (VTA),
36 tremblements de terre volcaniques peu profonds (VTB),
229 tremblements de terre multi-phases (MP),
1 séisme de basse fréquence (LF),
448 séismes d’avalanches (RF),
50 tremblements de terre d’émissions (DG),
9 séismes tectoniques (TT).
L’intensité de la sismicité de cette semaine est encore assez élevée.

 

Déformation
La déformation du mont Merapi qui a été surveillée à l’aide d’EDM et de GPS cette semaine n’a montré aucun changement significatif. 

Pluie et lahars:
Cette semaine, aucune pluie n’a été signalée au poste d’observation du mont Merapi. Il n’y a aucun rapport de lahars ou de débit supplémentaire dans les rivières qui prennent leur source  sur le mont Merapi.  

Conclusion
Sur la base des résultats des observations visuelles et instrumentales, il est conclu que :
 L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée sous la forme d’une activité d’éruption effusive. L’état de l’activité est défini au niveau « SIAGA ».

Source et photo : BPPTKG.

 

Iles Samoa , Ta’u :

Résumé de l’activité volcanique :
Le volcan des îles Ofu-Olosega a été exclu comme source de l’essaim de tremblements de terre des îles Manuʻa en cours. Les données des sismomètres installés dans les îles Manuʻa cette semaine confirment que l’activité sismique en cours est liée au volcan de l’île Taʻū et non à Ofu-Olosega. En conséquence, l’USGS abaisse le niveau d’alerte du volcan à NORMAL et le code couleur de l’aviation à VERT pour Ofu-Olosega. L’île de Taʻū reste à AVIS / JAUNE.

En raison de la proximité des îles Ofu-Olosega avec l’île de Taʻū, les résidents d’Ofu-Olosega pourraient encore être considérablement affectés par les événements qui pourraient avoir lieu sur ou autour de l’île de Taʻu. L’essaim de tremblements de terre est toujours en cours et les habitants d’Ofu-Olosega risquent de se sentir secoués par les événements futurs. Les résidents d’Ofu-Olosega peuvent désormais trouver des mises à jour sur les dangers pertinents et d’autres informations importantes dans les rapports quotidiens de l’île de Taʻū. Les dangers possibles qui pourraient affecter les résidents d’Ofu-Olosega comprennent les secousses liées aux tremblements de terre puissants et destructeurs, les tsunamis locaux ou les grandes vagues liées à l’activité volcanique sous-marine ou aux glissements de terrain, et/ou les cendres et les gaz des éruptions volcaniques.

Les scientifiques de l’USGS continuent de surveiller l’essaim de tremblements de terre avec six micro-sismomètres placés sur les îles Tutuila, Taʻū et Olosega et deux sismomètres plus sensibles sur les îles Taʻū et Ofu. Nous travaillons à la mise en ligne d’un troisième sismomètre avancé dans l’Est de l’île de Ta’u.

Source : HVO.

Photo : Ofu  Beach , Wikiwand / Parcs nationaux des Samoa américaines

 

Alaska , Semisopochnoi :

51,55’44 » N 179,35’52 » E,
Altitude du sommet 2625 pi (800 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation : ORANGE

Les troubles se poursuivent sur le volcan Semisopochnoi. Le dimanche 21 août 2022, un nuage de cendres de bas niveau a été observé dans les données de la caméra Web et enregistré dans les données sismiques et infrasonores. En raison de cette augmentation de l’activité, le code de couleur de l’aviation et le niveau d’alerte du volcan ont été relevés à ORANGE/ATTENTION. Des émissions de vapeur ont ensuite été observées depuis le cratère Nord du mont Cerberus dans des images webcam claires tout au long de la semaine. De petits tremblements de terre occasionnels et des périodes de tremor sismique ont été observés dans les données sismiques.

Panache de cendres du cratère Cerberus Nord du Semisopochnoi 9 minutes après le début de l’éruption. Cet événement a été la première émission de cendres confirmée depuis le 12 juin 2022 et a entraîné une augmentation du code couleur du: Semisopochnoi à ORANGE.

Avant ce panache de cendres de faible niveau le 21 août, il n’y avait eu aucune observation d’émissions de cendres du cratère Nord du mont Cerberus depuis la mi-juin 2022. De petites éruptions produisant des dépôts de cendres mineurs à proximité du cratère Nord actif du mont Cerberus et des nuages ​​​​de cendres généralement à moins de 10 000 pieds (3 km) au-dessus du niveau de la mer ont caractérisé la période éruptive actuelle, qui a commencé en février 2021 et pourrait recommencer avec peu d’avertissement. 

Le Semisopochnoi est surveillé par des capteurs sismiques et infrasonores locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux de capteurs régionaux d’infrasons et de foudre.

Source : AVO.

Photo : Loewen, Matt / Alaska Volcano Observatory / U.S. Geological Survey .

 

Kamchatka , Klyuchevskoy :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Publié : 26 août 2022
Volcan : Klyuchevskoy (CAVW #300260)
Code couleur aviation actuel : VERT
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2022-95
Emplacement du volcan : N 56 degrés 3 min E 160 degrés 38 min
Région : Kamtchatka, Russie
Altitude du sommet : 4 750 m (15 580 pi).

L’état du volcan Klyuchevskoy le 09 août 2022. Au premier plan se trouve la ravine Apakhonchichsky.

Résumé de l’activité volcanique :
Un vent fort a soulevé des cendres depuis les pentes orientales du volcan Klyuchevskoy les 25 et 26 août 2022. Les données satellite du KVERT montrent qu’un panache de cendres remises en suspension est observé à partir de 22h00 UTC le 26 août 2022. Le KVERT continue de surveiller le volcan Klyuchevskoy .
Le volcan Klyuchevskoy est calme. Le volcan n’a pas d’éruption pour le moment, mais son activité gaz-vapeur pourrait affecter les avions volant à basse altitude.

Source : Kvert.

Photo : V. Tsvetkov, IVS FEB RAS

 

La Martinique , Montagne Pelée : 

Bilan hebdomadaire de l’activité de la Montagne Pelée pour la période du 19 Aout 2022 au 26 Aout 2022 .

Entre le 19 Aout 2022 à 16 heures (UTC) et le 26 Aout 2022 à 16 heures (UTC), l’OVSM a enregistré au moins 9 séismes de type volcano-tectonique de magnitude inférieure à 0,1 . Ces séismes de faible énergie ont été localisé à l’intérieur de l’édifice volcanique entre 0,5 / 0,9 km de profondeur sous la surface . Cette sismicité superficielle de type volcano-tectonique est associée à la formation de micro-fractures dans l’édifice volcanique . Aucun de ces séismes n’a été ressenti par la population.

 

Lors des phases de réactivation volcaniques, des périodes de plus forte activité sismique alternent souvent avec des phases de sismicité plus faible . Depuis la réactivation du système hydrothermal-magmatique ( fin 2018) , l’OVSM n’a pas enregistré de séismes d’origine volcanique lors du mois de Mai 2019 et moins de 3 séismes en Octobre 2019 et Aout 2020. Cette variabilité du nombre de séismes a déjà , par exemple été observée à la suite de la réactivation de la Soufrière de Montserrat .

Une extension de deux zones de végétation dégradée situées entre le Morne Plumé et la rivière Chaude a été constatée lors d’un survol héliporté réalisé le 9 Février et le 5 Mai , avec le soutien du Dragon 972 , et confirmées par analyse d’images satellites et de drone ( survol du 11 Mai) . 

Le niveau d’alerte reste JAUNE : vigilance.

Source  : OVSM-IPGP.

Photo : tameteo.com

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search