21 Juillet 2022.

 

Colombie , Chiles / Cerro Negro :

Bulletin d’activité hebdomadaire des volcans Chiles et Cerro Negro
L’activité des volcans se poursuit en : NIVEAU JAUNE ■ (III) : CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE.

D’après le suivi de l’activité des VOLCANS CHILES ET CERRO NEGRO, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC) rapporte que :

Pour la période évaluée entre le 12 et le 18 juillet 2022, les changements dans le comportement de l’activité volcanique se sont poursuivis. Ces changements, qui ont été accentués par le processus d ‘essaim sismique d’événements associés à la fracture de la roche à l’intérieur du système volcanique, qui a débuté le 27 mai 2022, ont présenté des fluctuations, à la fois dans le nombre et dans l’énergie sismique libérée quotidiennement. Cette manifestation sismique fait partie d’un processus de déformation du sol (observé instrumentalement) qui a débuté fin mars 2022.

Au cours de cette semaine, 15 086 tremblements de terre ont été enregistrés, avec la prédominance d’événements associés à la fracture, qui étaient situés principalement à proximité du sommet et au Sud du volcan Chiles, avec des distances épicentrales jusqu’à 3,5 km et des profondeurs inférieures à 6 km. par rapport à son sommet (4700 m d’altitude). Vingt-deux (22) de ces événements ont eu des magnitudes locales supérieures à M2,0, dont deux ont été signalés comme ressentis dans la zone d’influence volcanique, enregistrés le 12 juillet à 18h01 avec une magnitude de 3,2 et le 16 juillet à 10 h 38 , de magnitude 3,3.
De plus, au cours de la semaine, le nombre de tremblements de terre de faible énergie associés au mouvement des fluides à l’intérieur du système volcanique a augmenté, mettant en évidence le 17 juillet avec la survenue de 60 tremblements de terre, soit l’enregistrement quotidien le plus élevé depuis le début de la surveillance permanente en novembre 2013. 

Source : Sernageomin.

Photo : IGEPN

 

Kamchatka , Sheveluch :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Publié : 20 juillet 2022
Volcan : Sheveluch (CAVW #300270)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2022-79
Emplacement du volcan : N 56 degrés 38 min E 161 degrés 18 min
Région : Kamtchatka, Russie
Altitude du sommet : 3 283 m (10 768,24 pi), l’altitude du dôme ~2 500 m (8 200 pi).

Résumé de l’activité volcanique :
La croissance du dôme de lave se poursuit, une forte activité fumerolienne , une incandescence du dôme de lave, des explosions et des avalanches chaudes accompagnent ce processus. Les données vidéo et satellite du KVERT ont montré un panache de cendres remises en suspension jusqu’à 4,5 km d’altitude s’étendant au Sud-Est du volcan.
L’éruption extrusive du volcan continue. Des explosions de cendres jusqu’à 10-15 km (32 800-49 200 pieds) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs internationaux volant à basse altitude.

Hauteur des nuages ​​volcaniques :
4500 m (14760 ft) AMSL Heure et méthode de détermination de la hauteur du panache de cendres/nuages : 20220720/2050Z – Himawari-8

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques :
Distance du panache de cendres/nuage du volcan : 65 km (40 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : SE / azimut 135 deg
Heure et méthode de détermination du panache de cendres/nuage : 20220720/2050Z – Himawari-8.

Le KVERT a rapporté que l’éruption en cours sur le Sheveluch était caractérisée par des explosions, des avalanches chaudes et une extrusion de dôme de lave. Une anomalie thermique a été identifiée sur les images satellites du 7 au 14 juillet. Les images satellites ont montré des panaches de cendres dérivant de 82 km au Sud-Ouest et au Sud-Est du 11 au 13 juillet. Le code couleur de l’aviation est resté à Orange (le deuxième niveau le plus élevé sur une échelle de quatre couleurs). Les dates sont basées sur les heures UTC ; les événements spécifiques sont à l’heure locale, le cas échéant.

Source : Kvert. GVP.

Photo : Tom Pfeiffer / VolcanoDiscovery .

 

Italie , Vulcano :

BULLETIN HEBDOMADAIRE du 07 Juillet 2022 au 07 Juillet 2022 (Date d’émission 19 Juillet 2022)

SOMMAIRE DE L’ÉTAT DE L’ACTIVITÉ

À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence :
1) Température des fumerolles du cratère : Les températures enregistrées sur le rebord du cratère montrent des valeurs très stables avec une moyenne hebdomadaire de 376°C.
2) Flux de CO2 dans la zone du cratère : Le flux de CO2 dans la zone du cratère reste sur des valeurs moyennes-élevées.
3) Flux de SO2 dans la zone du cratère : flux de SO2 à un niveau moyen-élevé et stable.
4) Géochimie des gaz fumeroliens : Il n’y a pas de mises à jour. Un prélèvement sera effectué dans les prochains jours.
5) Flux de CO2 à la base du cône de La Fossa et dans la zone de Vulcano Porto : Les flux de CO2 enregistrés dans les sites de Rimessa et P4max montrent une légère tendance à la baisse, mais restent sur des valeurs supérieures au niveau de fond, alors que dans le site de Faraglione les valeurs proches du niveau de fond sont enregistrées.
6) Géochimie des aquifères thermiques : Les paramètres physico-chimiques enregistrés dans le puits Camping Sicilia montrent des valeurs non fiables en raison de problèmes avec la sonde qui sera remplacée à la fin du mois en cours. Les valeurs de niveau et de conductivité mesurées dans le puits Bambara ne montrent pas de variations significatives.
7) Sismicité locale : Faible taux d’occurrence de micro-sismicité locale avec un pic spectral supérieur à 1 Hz. Augmentation modérée du nombre quotidien d’événements de basse fréquence (type VLP).

8) Sismicité régionale : Aucun tremblement de terre avec Ml> = 1,0 n’a été localisé dans la région de Vulcano la semaine dernière.
9) Déformations – GNSS : Le réseau de stations GNSS n’a pas enregistré de changements significatifs.
10) Déformations – Inclinométrie : Le réseau inclinométrique n’a pas enregistré de changements significatifs.
11) Gravimétrie : Aucune variation significative à moyen-long terme n’a été enregistrée.
12) Autres remarques : GNSS mobile. Le réseau mobile GNSS acquiert et transmet les mouvements en temps réel à une fréquence de 1 Hz. Les séries temporelles acquises jusqu’à présent ne montrent pas de variations significatives.

FLUX DE CO2 A LA BASE DU CONE DE LA FOSSA ET DANS LA ZONE DE PORTO VULCANO :
Les flux de CO2 à la base du cratère dans le site de C. Sicilia sont légèrement plus élevés que la semaine précédente ; Ces derniers jours, une vérification technique et de mesures sur le terrain a été effectuée sur ce site, ce qui a permis de confirmer la validité des données acquises jusqu’à présent. Le site de Rimessa a enregistré des valeurs juste au-dessus du niveau de fond et stables par rapport à la semaine dernière ; le site P4max montre des valeurs légèrement décroissantes ; dans le site de Faraglione, il y a des valeurs proches du niveau de fond.

Source : INGV

Photos :  Ketty Zambuto via Vulcano Trekking.

Lire l’article https://www.ct.ingv.it/index.php/monitoraggio-e-sorveglianza/prodotti-del-monitoraggio/bollettini-settimanali-multidisciplinari/668-bollettino-Settimanale-sul-monitoraggio-vulcanico-geochimico-e-sismico-del-vulcano-Vulcano-del-2022-07-19/file

 

Indonésie , Ili Lewotolok :

Le mont Ili Lewotolok a présenté une éruption le mercredi 20 juillet 2022 à 16h40 WITA avec une hauteur de la colonne de cendres observée à ± 700 m au-dessus du pic (± 2123 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée de couleur blanche / grise avec une intensité faible / modérée , orientée vers l’Ouest. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 17,5 mm et une durée de 30 secondes.

 OBSERVATION VISUELLE
Le volcan est bien visible. La fumée issue du cratère principal est blanche avec une intensité faible / moyenne s’ élevant à environ 100-200 mètres au dessus du sommet. Le temps est ensoleillé, le vent est faible à modéré d’Ouest.
La température de l’air est d’environ 21-32,8°C. Humidité 54,7-83,1 %.

OBSERVATION DE LA SISMICITE
8 tremblements de terre d’émissions avec une amplitude de 1,2 à 2,8 mm et une durée de 18 à 72 secondes.
2  tremblements de terre de type Tornillo avec une amplitude de 2,1 à 12,6 mm et une durée de 7 à 15 secondes.
1 tremblement de terre volcanique peu profond d’une amplitude de 1,3 mm et d’une durée de 10 secondes.
1 séisme tectonique local avec une amplitude de 5,2 mm, S-P 7 secondes et une durée de séisme de 37 secondes.
 Tremor continu d’une amplitude de 0,5 mm, valeur dominante 0,5 mm.

Sur la base des résultats d’une analyse et d’une évaluation approfondies, jusqu’au 13 juillet 2022, le niveau d’activité du volcan Ili Lewotolok est toujours au niveau III (SIAGA) avec des recommandations adaptées aux derniers dangers potentiels.

Le PVMBG a rapporté que l’éruption sur l’Ili Lewotolok s’est poursuivie du 12 au 19 juillet. Les émissions blanches ou blanches et grises quotidiennes ont atteint 800 m au-dessus du sommet et ont dérivé dans de multiples directions. Des photos dans certains rapports publiés montraient une activité strombolienne du cratère. Le niveau d’alerte est resté à 3 (sur une échelle de 1 à 4) et le public a été averti de rester à 3 km du cratère sommital et à 4 km du cratère sur le flanc Sud-Est.

Source : Magma Indonésie , GVP .

Photo : Magma Indonésie .

 

Japon , Suwanosejima :

Le JMA a rapporté que l’éruption du cratère Ontake , sur le Suwanosejima s’est poursuivie du 11 au 18 juillet. Il y a eu 13 explosions, produisant des panaches d’éruption qui se sont élevés jusqu’à 1,5 km au-dessus du bord du cratère et éjectant des matériaux à 700 m de l’évent. L’incandescence du cratère a été observée la nuit. Le niveau d’alerte est resté à 2 et le public a été averti de rester à 1 km du cratère.

L’île de Suwanosejima, en forme de fuseau, longue de 8 km, dans le nord des îles Ryukyu, est constituée d’un stratovolcan andésitique avec deux cratères sommitaux historiquement actifs. Le sommet est tronqué par un grand cratère fracturé s’étendant jusqu’à la mer sur le flanc Est qui a été formé par l’effondrement de l’édifice. Le Suwanosejima, l’un des volcans les plus actifs du Japon, était dans un état d’activité strombolienne intermittente depuis l’Ontake, le cratère sommital Nord-Est, qui a commencé en 1949 et a duré jusqu’en 1996, après quoi les périodes d’inactivité se sont allongées. La plus grande éruption historique a eu lieu en 1813-14, lorsque d’épais dépôts de scories ont recouvert des zones résidentielles, et le cratère Sud-Ouest a produit deux coulées de lave qui ont atteint la côte Ouest. À la fin de l’éruption, le sommet de l’Ontake s’est effondré, formant une grande avalanche de débris et créant la caldeira de Sakuchi en forme de fer à cheval, qui s’étend jusqu’à la côte Est. L’île est restée inhabitée pendant environ 70 ans après l’éruption de 1813-1814. Des coulées de lave ont atteint la côte est de l’île en 1884. Seulement une cinquantaine de personnes vivent sur l’île.

Source : Agence météorologique japonaise (JMA) , GVP.

Photo : MASANORI GENKO

 

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *