23 Janvier 2022. FR. Alaska : Great Sitkin , Indonésie : Semeru , Ile de La Martinique : Montagne Pelée , Mexique : Popocatepetl , Hawaii : Mauna Loa .

Home / Alaska / 23 Janvier 2022. FR. Alaska : Great Sitkin , Indonésie : Semeru , Ile de La Martinique : Montagne Pelée , Mexique : Popocatepetl , Hawaii : Mauna Loa .

23 Janvier 2022. FR. Alaska : Great Sitkin , Indonésie : Semeru , Ile de La Martinique : Montagne Pelée , Mexique : Popocatepetl , Hawaii : Mauna Loa .

23 Janvier 2022.

 

 

Alaska , Great Sitkin :

52°4’35 » N 176°6’39 » O,
Altitude du sommet 5709 pi (1740 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation : ORANGE

L’effusion de lave depuis un évent dans le cratère sommital du volcan Great Sitkin se poursuit à un rythme lent. Le niveau global de sismicité est très faible. Des températures de surface faiblement élevées compatibles avec l’ épanchement de lave ont été détectées dans les données satellitaires lorsque le volcan n’était pas obscurci par la couverture nuageuse. Les images du lundi 17 janvier ont montré un épanchement et une propagation continus autour de la source dans le cratère et une progression continue des coulées de lave sur les flancs Sud et Ouest. La vapeur était présente dans les vues des caméras Web et notée par les observateurs locaux le samedi 15 janvier.

La lave en éruption a dépassé le bord du cratère sommital et s’écoule dans de petites vallées sur les flancs Sud, Ouest et Nord du volcan. Le terrain est escarpé dans ces zones, et des blocs de lave pourraient se détacher de l’extrémité des lobes d’écoulement sans avertissement et former de petites avalanches de roches dans ces vallées. De telles avalanches peuvent libérer des cendres et des gaz et parcourir plusieurs centaines de mètres au-delà des coulées de lave ; ils seraient dangereux pour quiconque se trouvant dans ces zones.

Photo du volcan Great Sitkin prise lors du vol 187 d’Alaska Airlines d’Adak à Anchorage le dimanche 19 décembre 2021.

Le Great Sitkin est surveillé par des capteurs sismiques et infrasons locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux de capteurs d’infrasons et de foudre à distance.

Le volcan Great Sitkin est un volcan andésitique / basaltique qui occupe la majeure partie de la moitié nord de l’île Great Sitkin, membre du groupe des îles Andreanof dans les îles Aléoutiennes centrales. Il est situé à 43 km (26 miles) à l’Est de la communauté d’Adak. Le volcan est une structure composite composée d’un ancien volcan disséqué et d’un cône parasite plus jeune avec un cratère sommital de 3 km de diamètre. Un dôme de lave aux parois abruptes, mis en place lors de la plus récente éruption significative en 1974, occupe le centre du cratère. Cette éruption a produit au moins un nuage de cendres qui a probablement dépassé une altitude de 25 000 pieds au-dessus du niveau de la mer. Une éruption mal documentée s’est produite en 1945, produisant également un dôme de lave qui a été partiellement détruit lors de l’éruption de 1974. Au cours des 280 dernières années, une grande éruption explosive a produit des coulées pyroclastiques qui ont partiellement rempli la vallée de Glacier Creek sur le flanc Sud-Ouest.

Source : AVO.

Photo : First Officer Joseph Leman, submitted by Captain Dave Clum.

 

Indonésie , Semeru :

Le volcan est clairement visible jusqu’à ce qu’il soit couvert par le brouillard . La fumée issue du cratère principal est blanche / grise avec une intensité modérée à élevée à environ 300 mètres au dessus du sommet. Le temps est ensoleillé à pluvieux, le vent est faible à modéré au Nord, Nord-Est et Sud.

La nuit, une incandescence est observée.

Les tremblements de terre sont liés au magma et à l’activité tectonique.
– 33 tremblements de terre d’éruptions/explosions
– 4  tremblements de terre d’avalanches
– 26 tremblements de terre d’émissions
– 6 tremors harmoniques
– 1 tremblement de terre volcanique profond
– 1 tremblement de terre tectonique lointain
– 3 tremblements de terre d’inondation.

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Émis : 22 janvier 2022
Volcan : Semeru (263300)
Code Couleur Aviation Actuel : ORANGE
Code Couleur Aviation précédent : orange
Source : Observatoire du volcan Semeru
Numéro d’avis : 2022SMR12
Emplacement du volcan : S 08 deg 06 min 29 sec E 112 deg 55 min 12 sec
Région : Java oriental, Indonésie
Altitude du sommet : 11763 FT (3676 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Eruption avec nuage de cendres volcaniques à 02h11 UTC (09h11 locale). L’éruption et l’émission de cendres se poursuivent.

Hauteur des nuages volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres est d’environ 12403 FT (3876 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers le Nord.

Sources : PVMBG , Magma Indonésie .

Photo : Oystein Lund Andersen .

 

Ile de La Martinique , Montagne Pelée : 

Bilan hebdomadaire de l’activité de la Montagne Pelée pour la période du 14 au 21 Janvier 2022 .

Entre le 14 Janvier 2022 à 16 heures (UTC) et le 21 Janvier 2022 à 16 heures (UTC), l’OVSM a enregistré au moins 28 séismes de type volcano-tectonique dont :

-27 séismes de magnitude inférieure ou égale à 0,7 et localisés à l’intérieur de l’édifice volcanique entre 3,0 et 1,0 km de profondeur sous la surface. Cette sismicité superficielle de type volcano-tectonique est associée à la formation de micro-fractures dans l’édifice volcanique.

-1 séisme de magnitude égale à 1,5, localisé à environ 3,7 km au Sud-Est du Pécheur , à environ 26 km de profondeur. Ce  séisme pourrait être associé à la fracturation à l’intérieur de la plaque Caraibe située sous l’édifice volcanique.

Aucun de ces séismes n’a été ressenti par la population .

 

La zone de dégazage en mer à faible profondeur entre St Pierre et le Prêcheur est toujours observée. L’IGP a procédé à des prélèvements de fluides afin de comprendre l’origine de ce dégazage et d’évaluer sa relation éventuelle avec le système hydrothermal de la Montagne Pelée. 

La végétation repousse au niveau de la zone principale de végétation dégradée qui est observée sur le flanc Sud-Ouest de la Montagne Pelée, entre la haute rivière Claire et la rivière Chaude. Cependant , de nouvelles zones de végétation détériorées et mortes ont été détectées par analyse d’images de satellites dans haute rivière Claire et à proximité des sources Chaudes.

Le niveau d’alerte reste JAUNE : vigilance.

Source : Direction de l’OVSM IPGP.

Photo : Ville-Saintemarie.

 

Mexique , Popocatepetl :

22 janvier, 11h00 (22 janvier, 17h00 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, selon les systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, 29 exhalaisons de faible intensité ont été identifiées, accompagnées de gaz volcaniques et de faibles quantités de cendres .

Au cours de la matinée et au moment de ce rapport, une légère émission de gaz volcaniques est observée en direction du Nord-Est.

Le CENAPRED exhorte à NE PAS APPROCHER du volcan et surtout du cratère, en raison du danger de chute de fragments balistiques et, en cas de fortes pluies, de rester à l’écart du fond des ravins en raison du danger de coulées de boue et de débris.

Le feu d’alerte volcanique du Popocatépetl est en JAUNE PHASE 2.

Source : Cenapred .

Photo : Cenapred ( archive).

 

Hawaii , Mauna Loa :

19°28’30 » N 155°36’29 » O,
Altitude du sommet 13681 pieds (4170 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : AVIS
Code couleur actuel de l’aviation : JAUNE

Résumé de l’activité :
Le volcan Mauna Loa n’est pas en éruption. Les taux de sismicité restent légèrement élevés au-dessus des niveaux de fond à long terme, mais n’ont pas changé de manière significative au cours de la semaine dernière. Les autres flux de données de surveillance du Mauna Loa – déformation du sol, concentrations de gaz, apparence visuelle dans les webcams – ne montrent aucun changement significatif.

Observations :
Au cours de la semaine dernière, les sismomètres du HVO ont enregistré environ 60 tremblements de terre de faible magnitude (inférieure à M2,5) sous le sommet et les flancs supérieurs du Mauna Loa. La majorité de ces tremblements de terre se sont produits à des profondeurs peu profondes inférieures à 10 kilomètres (6 miles) sous le niveau de la mer.

Les mesures du système de positionnement global (GPS) montrent des taux de déformation très faibles dans la région du sommet qui se sont poursuivis au cours de la semaine dernière.
Les concentrations de gaz et les températures des fumerolles au sommet et à Sulphur Cone sur la zone de Rift Sud-Ouest restent stables.

Les vues de la webcam n’ont montré aucun changement dans le paysage volcanique du Mauna Loa au cours de la semaine dernière.

Source : HVO

Photo : Bruce Omori .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search