12 Septembre 2021. FR. Italie : Stromboli , Islande : Geldingadalur / Fagradalsfjall , Alaska : Pavlof , Costa Rica : Rincon de la Vieja / Turrialba / Poas , La Martinique : Montagne Pelée .

Home / Alaska / 12 Septembre 2021. FR. Italie : Stromboli , Islande : Geldingadalur / Fagradalsfjall , Alaska : Pavlof , Costa Rica : Rincon de la Vieja / Turrialba / Poas , La Martinique : Montagne Pelée .

12 Septembre 2021. FR. Italie : Stromboli , Islande : Geldingadalur / Fagradalsfjall , Alaska : Pavlof , Costa Rica : Rincon de la Vieja / Turrialba / Poas , La Martinique : Montagne Pelée .

12 Septembre 2021.

 

 

Italie , Stromboli :

COMMUNIQUÉ DE PRESSE SUR L’ACTIVITE DE STROMBOLI , 11 Septembre 2021, 21:17 (19:17 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo  annonce que les réseaux de surveillance ont enregistré une variation des paramètres surveillés à 21h16 (19h16 UTC).
En particulier, une anomalie thermique est observée à partir des caméras de surveillance.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE SUR L’ACTIVITE DE STROMBOLI , 11 Septembre 2021, 21:51 (19:51 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, annonce qu’à partir de 19h09 UTC, les réseaux de surveillance ont enregistré un événement explosif d’une plus grande intensité que d’ordinaire. L’événement a produit une émission importante de matière qui a traversé la terrasse du cratère en roulant le long de la Sciara del Fuoco. En raison de la couverture nuageuse, les observations sont très limitées.

A 19h09 (UTC) le réseau sismique de l’île de Stromboli a enregistré un événement sismique, lié à une explosion, avec une amplitude bien supérieure à la moyenne des amplitudes des événements enregistrés récemment. Cet événement sismique a été suivi après environ 1 minute par un autre événement de forte amplitude et par d’autres de moindre amplitude.
Après le premier événement, le signal sismique est resté à des niveaux élevés pendant environ 3,5 minutes en raison des phénomènes de roulement des produits émis.
À 19h13 (UTC), l’amplitude moyenne du signal sismique est revenue aux niveaux moyens-bas qui ont précédé l’événement. Il n’y a pas de changements significatifs dans le nombre et l’ampleur des événements VLP.
Les signaux des réseaux de surveillance de la déformation des sols, GNSS et inclinométrique, ne montrent pas de variations significatives

Les réseaux de surveillance ont enregistré le retour des paramètres à une activité normale à 23h02 (21h02 UTC).

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement

Source : INGV.

Photo : Webcam.

 

Islande , Geldingadalur / Fagradalsfjall :

Le point sur l’éruption de Fagradalsfjall au 12 septembre 2021.
Ceci est une mise à jour tardive et courte sur l’éruption de Fagradalsfjall du 12 septembre-2021. Fagradalsfjall fait partie du système volcanique Krýsuvík-Trölladyngja.

Hier (11-septembre-2021) vers 05h00, la sismicité sur les stations SIL autour de Fagradalsfjall a commencé à montrer une augmentation du tremor harmonique après une pause de 8 jours. Il a fallu quelques heures pour que le magma atteigne le cratère et de la lave était visible dans le cratère vers 12h00 UTC.

Tremor harmonique croissant à 00:38 UTC sur la station SIL de Fagradalsfjall. Le droit d’auteur de cette image appartient à Icelandic Met Office.

Il y a eu de nouveaux évents possibles qui se sont ouverts hier et aujourd’hui dans le champ de lave. Le Met Office islandais dit qu’il s’agit d’une coulée de lave sous l’ancienne lave plus froide  qui se brise maintenant et ressemble à de nouveaux évents. On ne sais pas encore si c’est exact, mais la première évaluation est qu’il s’agit de nouveaux évents et qu’ils vont construire un nouveau cratère, au moins il y aura peut-être une construction de cratère si les nouveaux évents restent actifs assez longtemps.

Geldingadalur se réveille à nouveau
De la lave a été observé dans le volcan de Geldingadalur ce matin,  il n’y avait eu aucune activité depuis neuf jours. Ici vous pouvez voir les photos que Donatas Arlauskas a prises aujourd’hui.

« Il y a eu de nouveau des troubles à Geldingadalur tôt ce matin, probablement vers cinq heures ou quelque chose comme ça et cela continue d’augmenter. Nous n’avons pas encore vu de lave émerger du cratère, mais cela peut prendre un certain temps entre le moment où les turbulences commencent à augmenter jusqu’à ce que nous commencions à voir quelque chose », explique Böðvar Sveinsson, spécialiste de la conservation de la nature au Bureau météorologique islandais. Bien que le volcan ait été calme depuis un certain temps, jusqu’à ce matin, Böðvar dit que les experts n’avaient pas commencé à envisager de déclarer la fin de l’éruption.

La sismicité continue sur l’ Askja et il y a eu sept tremblements de terre mineurs dans la région ce matin, mais Böðvar dit que ce n’est pas inhabituel dans cette région.

Source : icelandgeology.net , RUV.

Photos : Icelandic Met Office , Donatas Arlauskas / RUV.

 

Alaska , Pavlof :

55°25’2″ N 161°53’37 » O,
Altitude du sommet : 8261 pi (2518 m)
Niveau d’alerte volcan actuel : ATTENTION
Code couleur aviation actuel : ORANGE.

Les troubles se poursuivent sur le volcan Pavlof, avec 4 émissions de cendres très mineures observées sur les images des caméras Web pendant une période de 5 heures par temps clair hier après-midi. Ces émissions d’un évent sur le flanc Est étaient si faibles qu’elles ne montaient pas à l’altitude du sommet. Elles se sont dissipées en quelques minutes et n’ont pas dérivé très loin de l’évent. La sismicité se poursuit mais à des niveaux faibles. De petites explosions supplémentaires accompagnées d’émissions de cendres de faible niveau pourraient se produire à tout moment.

Le niveau d’agitation sur le Pavlof peut changer rapidement et la progression vers une activité éruptive plus importante peut se produire avec peu ou pas d’avertissement. Le volcan Pavlof est surveillé par des capteurs sismiques et infrasons locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux distants de capteurs d’infrasons et de foudre.

Source : AVO.

Photo : Ben David Jacob. 20 Aout 2021 .

 

Costa Rica , Rincon de la Vieja / Turrialba / Poas :

Bulletin Hebdomadaire du Programme de Veille Volcanique, 6 septembre 2021.

Volcan Rincón de la Vieja
Lat : 10,83°N ; Long : 85,324°W ;
Altitude : 1895 m.s.n.m.
Niveau d’activité actuel : 3 (volcan en éruption)
Dangers potentiellement associés : lahars, gaz, éruptions phréatiques, projections balistiques proximales, chutes de cendres, pluies acides.

Une petite éruption phréatique a été enregistrée le 1er septembre. Il n’y a pas eu d’observation visuelle. Le nombre d’évènements de type « Tornillos » diminue et le nombre d’évènements de type LP est stable. Le RSAM a diminué de manière significative après la dernière éruption et peu d’évènements de type VT ont été enregistrées. La surveillance GPS géodésique montre un rétrécissement localisé au sommet.

Volcan Turrialba
Lat : 10,025 ° N ; Long  : 83,767°O ;
Altitude : 3340 m.s.n.m.
Niveau d’activité actuel : 2 (volcan actif)
Dangers potentiellement associés : gaz, émission de cendres, projections balistiques proximales, pluies acides.

La dernière éruption confirmée a eu lieu le 26 juillet. Le nombre d’évènements de type LP de basse fréquence diminue, le nombre d’évènements de type LP à haute fréquence et de tremors courts augmente. Le RSAM reste relativement faible. Le suivi géodésique avec GPS montre une contraction sur le massif d’Irazú-Turrialba au cours des 3 derniers mois. Les ratios CO2 / SO2 et H2S / SO2 des gaz ne montrent pas de changements significatifs. Le flux de SO2 a une moyenne hebdomadaire de 141 +/- 130 t/j.

Volcan Poas
Lat : 10,2°N ; Long  : 84,233°W ;
Hauteur : 2780 m.s.n.m.
Niveau d’activité actuel : 2 (volcan actif)
Dangers potentiellement associés : gaz, éruptions phréatiques, projections balistiques proximales, lahars, pluies acides.

Aucune éruption n’a été observée. Le nombre d’évènements de type LP quotidiens reste élevé. De courts tremorts continuent d’être enregistrés toutes les 10 à 60 minutes, avec une faible amplitude. Le RSAM reste relativement faible. La surveillance géodésique GPS montre une extension et une inflation à long terme, une petite extension à court terme. Les ratios de gaz SO2/CO2 et H2S/SO2 restent stables. La concentration maximale de SO2 détectée au belvédère était de 1,8 ppm la semaine dernière. Le flux de SO2 affiche une moyenne hebdomadaire de 70 +/- 77 t/j, très similaire à celle des semaines précédentes. Le niveau du lac hyper-acide a montré une légère augmentation de 10 cm.

Source : Ovsicori

Photos : , Federico Chavarría-Kopper / Ovsicori , Ovsicori .

 

La Martinique , Montagne Pelée :

Bilan hebdomadaire de l’activité de la Montagne Pelée pour la période du 03 Septembre au 10 Septembre 2021 .

Entre le 03 Septembre 2021 à 16 heures (UTC) et le 10 Septembre 2021 à 16 heures (UTC), l’OVSM a enregistré au moins 73 séismes de type volcano-tectonique de magnitude inférieure ou égale à 1.0. Ces séismes ont été localisés à l’intérieur de l’édifice volcanique entre 2,5 km sous le niveau de la mer et la surface. Aucun de ces séismes n’a été ressenti par la population. Cette sismicité superficielle de type volcano-tectonique est associée à la formation de micro-fractures dans l’édifice volcanique.

 

Une zone de dégazage en mer a été détectée à faible profondeur ( entre St Pierre et le Prêcheur). L’IGP procède actuellement au montage d’expériences pour cartographier cette zone d’émanation de gaz, réaliser des mesures physico-chimiques des fluides et des prélèvements de ces fluides afin de comprendre l’origine de ce dégazage et d’évaluer sa relation éventuelle avec le système hydrothermal de la Montagne Pelée. Ce genre de manifestations est fréquent sur des sites volcaniques sous marins actifs ou pas . Les analyses en cours par l’OVSM-IPGP permettront de déterminer la relation éventuelle de ce dégazage sous marin avec l’activité de la Montagne Pelée enregistrée par l’OVSM depuis 2019.

Une zone principale de végétation fortement dégradée est toujours observée sur le flanc Sud-Ouest de la Montagne Pelée, entre la haute rivière Claire et la rivière Chaude. 

Le niveau d’alerte reste JAUNE : vigilance.

Source : Direction de l’OVSM IPGP.

Photo : ville-saintemarie

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search