23 Avril 2020. FR. Italie : Stromboli , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Kamchatka : Klyuchevskoy , Philippines : Taal , Guatemala : Fuego / Santiaguito , Japon : Kuchinoerabujima .

Home / blog georges Vitton / 23 Avril 2020. FR. Italie : Stromboli , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Kamchatka : Klyuchevskoy , Philippines : Taal , Guatemala : Fuego / Santiaguito , Japon : Kuchinoerabujima .

23 Avril 2020. FR. Italie : Stromboli , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Kamchatka : Klyuchevskoy , Philippines : Taal , Guatemala : Fuego / Santiaguito , Japon : Kuchinoerabujima .

23 Avril 2020.

 

 

 

Italie , Stromboli : 

Bulletin hebdomadaire du 13/04/2020 au 19/04/2020 . (date d’émission 21/04/2020) .

RÉSUMÉ DU STATUT D’ACTIVITÉ

À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence:
1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES: Pendant cette période, une activité explosive normale de type Strombolienne a été observée accompagnée d’activités de dégazage et d’éclaboussures et de deux débordements de lave. La fréquence horaire des explosions a oscillé entre des valeurs moyennes-élevées (18 événements / h les 13-16 et 17 avril) et des valeurs élevées (21 événements / h les 15-18 et 19 avril). L’intensité des explosions était principalement moyenne-faible dans la zone du cratère Nord et moyenne-élevée dans la zone du cratère Centre-Sud.
2) SISMOLOGIE: Les paramètres sismologiques ne montrent pas de variations significatives.
4) DÉFORMATIONS: Aucune variation significative n’est observée dans les déformations du sol.
5) GÉOCHIMIE: le flux de SO2 est à un niveau moyen-élevé. La dernière mesure du rapport CO2 / SO2 se situe à une valeur moyenne (dernière mise à jour le 09/02/2020). Le rapport isotopique de l’hélium reste sur les valeurs moyennes (dernière mise à jour du 09/03/2020). Il n’y a pas de mise à jour concernant le CO2 diffusé par les sols.
6) OBSERVATIONS SATELLITES: L’activité thermique dans la zone du sommet est à un niveau moyen-bas.

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES
L’analyse des images enregistrées par les caméras placées à une altitude de 400m et à une altitude de 190m a permis de caractériser l’activité éruptive de Stromboli. Au cours de la période examinée, l’activité explosive a été principalement produite par au moins 4 (quatre) évents éruptifs situés dans la zone du cratère Nord et par au moins 3 (trois) évents éruptifs situés dans la zone du cratère Centre-Sud. Tous les évents sont situés à l’intérieur de la dépression qui occupe la terrasse du cratère .

Débordement de lave du 15 avril 2020:  Le 15 avril à partir de 07:22 UTC a commencé à partir de l’embouchure Nord située sur le bord de la zone du cratère Nord, surplombant la Sciara del Fuoco, un débordement de lave, qui a produit un écoulement qui s’étendait sur la Sciara jusqu’à atteindre la côte. L’événement s’est terminé vers 6 h 40 UTC le 16 avril 2020 lorsqu’une intense activité de projections a affecté la bouche située à quelques dizaines de mètres du point d’émission de la coulée de lave .
Débordement de lave du 19 avril 2020 : Le 19 avril à partir de 19 h 45 UTC a commencé à partir de l’embouchure Nord située sur le bord de la zone du cratère Nord, surplombant la Sciara del fuoco, un débordement de lave, qui a produit un écoulement modeste qui est resté confiné dans la partie supérieure de la Sciara del Fuoco tandis que les blocs détachés du front de lave descendaient le long de la Sciara et que certains blocs atteignaient la côte. L’événement s’est terminé vers 21 h 55 UTC le même jour d’émission  .

Dans la zone Nord, les explosions étaient principalement d’intensité variable, de faible (moins de 80 m de hauteur) à haute (plus de 150 m de hauteur) émettant des matières grossières (lapilli et bombes). Lors de nombreuses explosions, les abondantes retombées ont couvert les pentes extérieures de la zone surplombant la Sciara del Fuoco et les blocs ont roulé jusqu’à ce qu’ils atteignent la côte. La fréquence moyenne des explosions dans la zone Nord était variable entre 8 et 15 événements / h. L’activité explosive de la zone Centre-Sud a produit des explosions de matières grossières mélangées à des fines (cendres) d’intensité moyenne (moins de 150 m de haut) parfois élevées (les produits dépassaient 250 m de haut). La fréquence des explosions de la zone Centre-Sud était variable entre 6 et 10 événements / h.

Source : INGV.

Lire l’article en entier file:///C:/Users/Utilisateur/AppData/Local/Packages/Microsoft.MicrosoftEdge_8wekyb3d8bbwe/TempState/Downloads/BollettinoStromboli20200421%20(1).pdf

Photos : LGS , Web cam.

 

Colombie , Chiles / Cerro Negro :

Bulletin d’activité hebdomadaire des volcans Chiles et Cerro Negro
L’activité volcanique se poursuit au NIVEAU JAUNE ■ (III): CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE.

D’après le suivi de l’activité des VOLCANS CHILES et CERRO NEGRO, le COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC) rapporte que:

Entre le 14 et le 20 avril 2020, l’activité sismique dans la région des volcans Chiles – Cerro Negro a présenté une légère augmentation en énergie et , plus visible, mais surtout en nombre , se reflétant principalement dans la survenue de tremblements de terre de type volcano-tectoniques (associés à une fracture de matériaux rocheux dans le bâtiment volcanique), passant de 499 tremblements de terre la semaine précédente à 1725 durant cette période.

Cette sismicité était localisée principalement au Sud du complexe volcanique, à des distances épicentrales à moins de 9 km du sommet du Chiles , des profondeurs allant jusqu’à 10 km et une magnitude locale maximale de 3,1 sur l’échelle de Richter. Aucun des tremblements de terre enregistrés n’a été signalé comme ressenti par les habitants de la zone d’influence de ces volcans. La déformation s’est maintenue à l’une des stations de surveillance. Les autres paramètres géophysiques et géochimiques de la surveillance volcanique n’ont pas montré de variations significatives.

Le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN et l’INSTITUT GÉOPHYSIQUE DE L’ÉCOLE POLYTECHNIQUE NATIONALE D’ÉQUATEUR continuent de suivre l’évolution du phénomène volcanique, en signalant en temps opportun les changements observés.

Source : SGC.

Photo : Ingeominas .

 

Kamchatka , Klyuchevskoy :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Émis: 22 Avril 2020.
Volcan: Klyuchevskoy (CAVW # 300260)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: KVERT
Numéro de l’avis: 2020-57
Emplacement du volcan: N 56 deg 3 min E 160 deg 38 min
Région: Kamchatka, Russie
Altitude du sommet: 15580 pi (4750 m).

 

L’éruption explosive et effusive du volcan Klyuchevskoy se poursuit. On note une coulée de lave dans la « goulotte » d’Apakhonchich sur le flanc Sud-Est du volcan le 21 avril 2020.

Résumé de l’activité volcanique:
Une éruption explosive modérée de type strombolienne et parfois vulcanienne se poursuit sur le volcan. Selon les données satellitaires, un panache gaz-vapeur contenant une certaine quantité de cendres s’étend sur environ 70 km au Nord-Est du volcan.
Cette éruption du volcan continue. Des explosions de cendres jusqu’à 16 400-23 000 pi (5-7 km) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs volant à basse altitude.

Hauteur des nuages ​​volcaniques:
16400-18040 pi (5000-5500 m) AMSL Heure et méthode de détermination du panache de cendres / hauteur des nuages: 20200422 / 2030Z – Himawari-8

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques:
Distance du panache de cendres / nuage du volcan: 70 km
Direction de la dérive du panache de cendres / nuage du volcan: NE / azimut 40 deg
Temps et méthode de détermination du panache de cendres / nuages: 20200422 / 2030Z – Himawari-8.

Source :  Kvert

Photo : Yu. Demyanchuk, IVS FEB RAS, KVERT ( 21 / 04/ 2020).

 

Philippines , Taal :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL , 23 avril 2020 , 08:00 A.M.

Au cours des dernières 24 heures, le réseau de capteurs du volcan  Taal a enregistré trente-neuf (39) tremblements de terre volcaniques associés principalement à des processus de fracturation des roches sous et autour de l’édifice. Vingt-quatre d’entre eux étaient des tremblements de terre de type volcano-tectoniques dans la municipalité de Mabini et la baie de Balayan. Le plus grand de ces événements s’est produit hier à 11 h 06 et à 11 h 19 et a été enregistré aux magnitudes M4,5 et M4,6 et a été ressenti respectivement à Intensité I à Agoncillo et Lemery, dans la province de Batangas, et Intensité III à Mabini et Bauan, à l’intensité II à Taal et San Nicolas, et à l’intensité I à Agoncillo et Lemery, province de Batangas. Une faible émission de vapeur ou activité fumerolienne a été observée dans les évents du cratère principal et dans les évents de fissure le long du sentier Daang Kastila.

 

Le niveau d’alerte 1 (anormal) est maintenu sur le volcan Taal. Le DOST-PHIVOLCS rappelle au public qu’au niveau d’alerte 1, des explosions soudaines , de vapeur ou phréatiques, des tremblements de terre volcaniques, des chutes de cendres mineures et des accumulations ou expulsions mortelles de gaz volcanique peuvent se produire et menacer des zones de l’île du volcan Taal (TVI). Le DOST-PHIVOLCS recommande vivement que l’entrée sur l’ile, la zone de danger permanent du Taal ou PDZ, en particulier les environs du cratère principal et de la fissure de Daang Kastila, doit rester strictement interdite. Les autorités locales sont invitées à évaluer en permanence les barangays précédemment évacués autour du lac Taal pour les dommages et l’accessibilité des routes et à renforcer les mesures de préparation, d’urgence et de communication en cas de nouvelle agitation. Il est également conseillé aux gens d’observer les précautions dues au déplacement du sol à travers les fissures, les chutes de cendres possibles et les tremblements de terre mineurs. Les autorités de l’aviation civile doivent conseiller aux pilotes d’éviter de voler près du volcan, car les cendres en suspension dans l’air et les fragments balistiques d’explosions soudaines et de cendres remobilisées par le vent peuvent présenter des risques pour les avions.

Le DOST-PHIVOLCS surveille de près l’activité du volcan Taal et tout nouveau développement significatif sera immédiatement communiqué à toutes les parties prenantes.

Source : Phivocs .

Photo : Raffy Tima.

 

Guatemala , Fuego / Santiaguito :

Bulletin spécial volcanologique
Mis à jour par Flavio Emmanuel Muñoz Barrera le 22 avril 2020, 11h14 heure locale

BULLETIN SPÉCIAL, DÉBUT DE LA SAISON DES LAHARES POUR LES VOLCANS FUEGO ET SANTIAGUITO
Les rapports météorologiques de l’INSIVUMEH indiquent que la saison des pluies sur le territoire national sera établie au cours des prochains jours ou semaines. Ces derniers jours, dans la région de Boca Costa et sur la chaîne volcanique, des précipitations ont déjà été enregistrées, avec une probabilité de persister plusieurs heures, principalement l’après-midi et la nuit.
Les produits volcaniques, en raison des éruptions et de l’activité quotidienne déposées dans les ravins autour des volcans Fuego et Santiaguito, en combinaison avec la pluie, génèrent des lahars (boues et décombres d’origine volcanique).

Comme nous le savons, les lahars sont le phénomène le plus important après les éruptions. Au cours de l’année 2019, il y a eu 68 lahars sur le volcan Fuego. Pour cette année, des lahars modérés et forts sont à nouveau attendus, ce qui endommagera les routes , avec des débordements qui peuvent entraîner l’isolement des communautés. Sur le volcan Fuego, les lahars descendent par les ravins Honda, Las Lajas, El Juté, Trinidad, Cenizas, Taniluya, Mineral, Seca, affluents des rivières Guacalate, Achiguate et Pantaleón. Sur le volcan Santiaguito, les lahars descendent par les rivières Nimá I, Nimá II, San Isidro, Tambor, Cabello de Angel, affluents de la rivière Samala.

Source : Insivumeh .

Photo : Caroline Sarrazin , Rés-EAUx .

 

Japon , Kuchinoerabujima :

30,443 ° N, 130,217 ° E
Élévation 657 m

Le JMA a signalé que du 13 au 20 avril, de très petits événements éruptifs dans le cratère Shindake du Kuchinoerabujima ont produit des panaches blanc grisâtre qui se sont élevés à 600 m au-dessus du bord du cratère.

Un événement à 01h47 le 20 avril a généré un panache blanc grisâtre qui s’est élevé de 800 m et a dérivé vers le Sud-Est. Le niveau d’alerte est resté à 3 (le niveau moyen sur une échelle de 1 à 5).

Source: Agence météorologique japonaise (JMA), GVP.

Photo : Auteur inconnu .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search