05 Avril 2020 . FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Hawaii : Kilauea , Islande : Péninsule de Reykjanes , Costa Rica : Turrialba / Poas / Rincon de la Vieja .

Home / blog georges Vitton / 05 Avril 2020 . FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Hawaii : Kilauea , Islande : Péninsule de Reykjanes , Costa Rica : Turrialba / Poas / Rincon de la Vieja .

05 Avril 2020 . FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Hawaii : Kilauea , Islande : Péninsule de Reykjanes , Costa Rica : Turrialba / Poas / Rincon de la Vieja .

05 Avril 2020.

 

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Bulletin d’activité du samedi 4 avril 2020 à 15h30 (Heure locale)
Niveau d’alerte : 2-2

L’éruption qui a débuté le 02/04/2020 sur le flanc Est du Piton de la Fournaise, aux alentours de 12h20 heure locale, se poursuit. L’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité de l’éruption) est relativement stable sur les dernières 24 heures malgré une hausse temporaire entre 09H00 et 11h00 (heure locale) ce matin (Figure 1).

Figure 1 : Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) depuis le 02/04/2020 00h heure TU (04h heure locale) sur la station sismologique DSO située au sommet du volcan. (© OVPF/IPGP).

Le mauvais temps régnant sur la zone est du Piton de la Fournaise en début de matinée n’a pas permis de localiser le front de coulée à l’aide des images de nos caméras.
Depuis hier matin 00H00 UTC (04h00 Heure locale) aucune déformation significative n’a été enregistrée, et 5 séismes volcano-tectoniques superficiels ont été enregistrés sous les cratères sommitaux.

Les débits de surface estimés, à partir des données satellites via la plateforme HOTVOLC (OPGC – université d’Auvergne) restent fortement perturbés par la couverture nuageuse au-dessus du massif du Piton de la Fournaise. Les rares estimations effectuées depuis hier soir fluctuent entre 5 et 37 m3/s avec une moyenne autour de 7-10 m3/s.

 

A noter que pendant cette période de confinement l’ensemble des équipes de l’OVPF et de l’IPGP reste mobilisé pour le suivi de cette crise à distance en télétravail et s’appuie sur un dense réseau d’instrumentation (100aine de capteurs permanents installés sur le volcan) dont les données arrivent en temps réel sur les serveurs de l’observatoire.

Bulletin d’activité du dimanche 5 avril 2020 (Heure locale)
Niveau d’alerte : 2-2

L’éruption qui a débuté le 02/04/2020 sur le flanc Est du Piton de la Fournaise, aux alentours de 12h20 heure locale, se poursuit. L’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité de l’éruption) est relativement stable sur les dernières 24 heures (Figure 1).

Figure 1 : Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) depuis le 02/04/2020 00h heure TU (04h heure locale) sur la station sismologique DSO située au sommet du volcan. (© OVPF/IPGP).

Sur les dernières 24 heures :
– aucun déformation significative n’a été enregistrée,
– mais une nette reprise de la sismicité sous la zone sommitale est à noter avec 13 séismes volcano-tectoniques superficiels (< 2 km de profondeur) sur les dernières 11 heures, dont 10 sur les dernières 5 heures.
A noter que suite à cette reprise de sismicité, l’OVPF/IPGP a perdu les données de l’une de ses stations située à proximité de la fissure éruptive (station devenue injoignable). Une demande de reconnaissance aérienne via la Section Aérienne de Gendarmerie a été demandée afin d’avoir un retour visuel de la situation au niveau du site éruptif et voir si d’éventuelles nouvelles fissures se seraient ouvertes.
– en parallèle les flux de CO2 dans le sol sur les stations distales (secteur Plaine des Cafres, Plaine des Palmistes) sont de nouveau à la hausse. Cette hausse pourrait traduire la poursuite d’une réalimentation profonde en magma.

Une acquisition du satellite Sentinel1 hier en fin d’après midi (4/4/2020 à 18h52 heure locale) a permis de réaliser une cartographie de la coulée de lave (Figure 2) ainsi qu’un interferogramme afin de visualiser les déformations à l’échelle de l’Enclos Fouqué (Figure 4).


Figure 2 : Cartographie de la coulée de lave en date du 4/4/2020 à 18h52 heure locale (© OVPF/IPGP/LMV/OPGV).

Ainsi hier, 4/4/2020 à 18h52 (heure locale), le front de coulée se situait aux alentours de 800 m d’altitude (contre 1000 m d’altitude le 03/04 matin), soit environ à 3,3 km (contre 3,8 km le 03/04 matin) de la RN2. Compte tenu des pentes dans le secteur, le front de coulée a très certainement du continuer sa propagation dans la nuit. En effet, les prises de vue réalisées cette nuit par la gendarmerie de Sainte Rose et la webcam de l’OVPF/IPGP située à Piton Cascade (Sainte Rose) montre que le front de coulée continue sa progression (Figure 3).
La demande de reconnaissance aérienne permettra de déterminer la nouvelle position du front de coulée.

Figure 3 : Prise de vue du site éruptif depuis la RN2 par la gendarmerie de Sainte Rose le 4/4/2020 vers 20h30 heure locale.


Figure 3 : Prise de vue du site éruptif depuis la webcam de l’OVPF/IPGP située à Piton Cascades (Sainte Rose) le 5/4/2020 à 05h40 heure locale (01h40 heure TU à gauche) (© OVPF/IPGP).

A noter que les données satellites confirment que les déformations ont été très faibles lors de la propagation latérale du magma vers la surface (moins de 6 cm ; Figure 4). Ceci confirme très certainement que le magma a emprunté un chemin en profondeur déjà bien ouvert et extrêmement fragilisé (par les précédentes éruptions) avant d’atteindre la surface, comme le montre notamment la localisation de la fissure ouverte le 2 avril, dans la continuité de celles de l’éruption du 10-16 février 2020 (Figure 4).


Figure 4 : Interferogramme représentant les déformations au Piton de la Fournaise associées à l’éruption du 2 avril 2020 (© OVPF-IPGP). En plus des mesures au sol, l’OVPF utilise également une technique par satellite appelée dInSAR pour surveiller les cycles d’inflation / déflation de l’édifice associés aux mouvements du magma en profondeur. Pour cela, le satellite “illumine” une zone du sol avec une onde électromagnétique et collecte le signal réfléchi depuis le sol. La comparaison de deux mesures de ce type d’une même surface prises à des moments différents permet d’imager les déformations de la surface. L’interférogramme ci-dessus montre la déformation de la surface associée à l’éruption du 2 avril 2020. Chaque cycle de couleur (du rouge vers le bleu) complet de l’interférogramme correspond à 27,8 mm de déplacement de la surface vers (positif) ou à l’opposé (négatif) du satellite Sentinel-1 (dont la direction est représentée par la flèche « LOS » en haut à droite de la figure). Les traits noirs représentent la localisation des fissures éruptives de l’éruption du 10-16 février 2020 et le trait rouge la localisation de la fissure ouverte le 2 avril 2020 (©OVPF-IPGP).

Les débits de surface estimés, à partir des données satellites via la plateforme HOTVOLC (OPGC – université d’Auvergne) sont toujours fortement perturbés par la couverture nuageuse autour du Piton de la Fournaise. Mais une augmentation semble se dessiner sur les dernière 12h avec des débits fluctuant entre 3 et 63 m3/s et une moyenne autour de 15-25 m3/s sur les dernières 12h.

A noter que pendant cette période de confinement l’ensemble des équipes de l’OVPF et de l’IPGP reste mobilisé pour le suivi de cette crise à distance en télétravail et s’appuie sur un dense réseau d’instrumentation (100aine de capteurs permanents installés sur le volcan) dont les données arrivent en temps réel sur les serveurs de l’observatoire.

Source : OVPF.

Lire L’article http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/bulletin-dactivite-samedi-4-avril-2020-a-15h30-heure-locale

                               http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/bulletin-dactivite-dimanche-5-avril-2020-heure-locale

Photos : IPR , OVPF.

 

 

Hawaii , Mauna Loa :

19 ° 28’30 « N 155 ° 36’29 » O,
Élévation du sommet : 13681 pi (4170 m)
Niveau actuel d’alerte volcanique: AVIS
Code couleur actuel de l’aviation: JAUNE

Résumé de l’activité:
Le volcan Mauna Loa n’est pas en éruption. Les taux de déformation et de sismicité n’ont pas changé de façon significative au cours de la semaine dernière et restent supérieurs aux niveaux de fond à long terme.

Observations:
Au cours de la semaine dernière, les sismomètres du HVO ont enregistré 47 tremblements de terre de petite magnitude sur le sommet du volcan et en altitude sur ses flancs . La plupart de ces tremblements de terre se sont produits à des profondeurs peu profondes de moins de 8 kilomètres (~ 5 milles) sous le niveau du sol. Le plus grand tremblement de terre a été d’une magnitude de 2,1 sur le flanc Nord-Ouest du volcan.

Les mesures du système de positionnement mondial (GPS) montrent une lente inflation continue du sommet, compatible avec l’approvisionnement en magma du système de stockage peu profond du volcan.

Les concentrations de gaz au site de surveillance de Sulphur Cone dans la zone de Rift Sud-Ouest restent stables. Les températures des fumerolles mesurées à la fois à Sulphur Cone et au sommet n’ont pas changé de manière significative.

Source : HVO.

 

Islande , Péninsule de Reykjanes :

Activité sismique et déformation sur la péninsule de Reykjanes.

Une activité sismique considérable a été observée récemment en raison du soulèvement dans la région. L’explication la plus probable du soulèvement est que les intrusions de magma s’introduisent dans la croûte en profondeur. Il y a des indications de trois nouvelles intrusions magmatiques sur la péninsule de Reykjanes, deux en dessous de la zone Nord-Ouest du mont. Þorbjörn (3-4 km de profondeur) et un en dessous de Sýrfell (8-13 km de profondeur), plus à l’Ouest sur la péninsule.

La phase d’incertitude déclarée par la protection civile en raison de cette activité est toujours en vigueur.

Environ 1200 tremblements de terre ont été localisés par le réseau sismique SIL de l’OMI cette semaine, moins que la semaine précédente où environ 1500 tremblements de terre avaient été localisés. L’activité à Reykjanesskagi reste élevée après le début d’un essaim de tremblements de terre le 12 mars. Environ 800 tremblements de terre y ont été localisés cette semaine, dont un de M3.3 le 25. mars qui a été largement ressenti à Reykjanes et dans la région de la capitale. Trois autres tremblements de terre inférieurs à M3.0 ont également été ressentis à Grindavík. Les plus grands tremblements de terre de la semaine ont été deux M3,5 qui se sont produits dans le cadre d’un essaim sur la crête de Reykjanes, juste au nord d’Eldey le 28 mars. Trois autres tremblements de terre supérieurs à M3.0 ont été localisés dans l’essaim. Un essaim de tremblements de terre a commencé à Öxarfjörður à environ 8 km au Sud-Ouest de Kópasker le 27 mars. Le plus grand tremblement de terre de l’essaim a été de M3.1 et a été ressenti à Kópasker. Un total de sept tremblements de terre supérieurs à M3.0 ont été localisés cette semaine. Un petit tremblement de terre a été localisé sur l’ Hekla.

Source : IMO

Photo : Visit Reykjanes.

 

Costa Rica , Turrialba / Poas / Rincon de la Vieja :

Bulletin hebdomadaire du programme de surveillance volcanique 30 mars 2020

Volcan Turrialba:
Lat: 10,025 ° N; Long: 83 767 ° O;
Hauteur: 3340 m d’altitude
Niveau d’activité actuel: 2 (volcan actif)
Dangers potentiellement associés: gaz, émission de cendres, émissions balistiques proximales.

Aucune émission de cendres n’a été détectée. La sismicité est stable depuis plus d’un an. Aucun évènement de type VT n’a été enregistré. Les mesures géodésiques indiquent une tendance à la contraction horizontale et un léger soulèvement du massif (<1 cm à partir de janvier). Le sommet continue de se déplacer en direction du cratère actif. Les rapports gaz CO 2 / SO 2 et H 2 S / SO 2 ont des valeurs légèrement plus élevées qu’il y a quelques semaines, mais n’atteignent pas des valeurs anormales. Le flux de SO 2 reste stable et faible (<300 t / j).

Volcan Poás.
Lat: 10,2 ° N; Long: 84 233 ° O;
Hauteur: 2780 m d’altitude
Niveau d’activité actuel: 3 (volcan actif)
Dangers potentiellement associés: gaz, émission de cendres, éruptions phréatiques , émissions balistiques proximales.

3 de abril 2020.Se observa una vigorosa desgasificación alrededor del antiguo domo.

Publiée par OVSICORI-UNA sur Vendredi 3 avril 2020

 

L’activité sismique présente une augmentation du 28 au 29 mars: le tremor est continu, montre des changements de fréquence et une augmentation d’intensité, le nombre d’ évènement de type LP est proche de 300 événements quotidiens. Le 23 mars, un évènement de type VT de magnitude 2,2 a présenté un mécanisme normal de défaillance focale à 3 km de profondeur. Les observations géodésiques détectent une stabilisation du soulèvement qui a commencé en décembre (~ 1,5 cm). Le rapport SO 2 / CO 2 s’est stabilisé à une valeur élevée proche de la valeur critique (~ 2,0), ce qui laisse à prévoir des éruptions phréatiques. Le rapport H 2 S / SO 2 est maintenu très bas avec des mesures isolées plus élevées. Le flux de SO 2 reste stable entre 100 et 200 t / j. Le niveau du lac continue de baisser, maintenant rapidement. Depuis le 7 février, il a perdu environ 26 000 m 3 (33%).

Volcan Rincon de la Vieja:
Lat: 10,83 ° N; Long: 85,324 ° O;
Hauteur: 1895 m d’altitude
Niveau d’activité actuel: 3 (volcan en éruption)
Dangers potentiellement associés: gaz, éruptions phréatiques, émissions balistiques proximales , lahars.

 

2-3 petites éruptions ont été détectées quotidiennement la plupart des jours de la semaine. Certains ont pu atteindre le bord du cratère mais sans générer de lahars. Le tremor est continu jusqu’au moment où une petite éruption se produit, puis disparaît pendant un intervalle indéterminé. Peu d’ évènement de type TV et un évènement de type « Tornillo » ont été enregistrés. Les observations géodésiques détectent une légère inflation du bâtiment avec une élévation qui atteint ~ 1,5 cm depuis le début février. Le potentiel redox d’une source chaude dans la zone nord s’est stabilisé.

À 08:24:00 heure locale le 04 avril 2020, une éruption a été enregistrée sur le volcan Rincon de la Vieja, avec une colonne qui s’élève à 1000 mètres au-dessus de la hauteur du cratère et à 2916 mètres au-dessus du niveau de la mer. (9564,48 pi).

Source : Ovsicori .

Photos : RSN.

Video : Ovsicori.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search