17 Février 2020 . FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Alaska : Semisopochnoi , Philippines : Taal / Mayon , Islande : Mt Thorbjorn , Mexique : Popocatepetl .

Home / Alaska / 17 Février 2020 . FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Alaska : Semisopochnoi , Philippines : Taal / Mayon , Islande : Mt Thorbjorn , Mexique : Popocatepetl .

17 Février 2020 . FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Alaska : Semisopochnoi , Philippines : Taal / Mayon , Islande : Mt Thorbjorn , Mexique : Popocatepetl .

17 Février 2020 .

 

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Bulletin d’activité du dimanche 16 février à 16h00 (Heure locale)

Niveau d’alerte : 2-2

Après avoir chuter rapidement lors de la journée d’hier (15/02/2020) à partir de 14h (heure local), un trémor résiduel a été enregistré sur les stations sismologiques les plus proches de l’éruption jusque 14h12 heure locale ce jour (16/02/2020 , Figure 1). Depuis , seules quelques bouffées de gaz sporadiques sont enregistrées sur les stations sismologiques.


Figure 1 : Spectrogramme montrant l’évolution du signal sismique entre le 15/02/2020 et le 16/02/2020 16h00 heure locale (12h00 TU) sur la station sismologique FLR située sur le flanc est du volcan. (© OVPF/IPGP).

Bulletin d’activité du lundi 17 février à 08h40 (Heure locale) .

Suite à l’arrêt du trémor volcanique le 16/02/2020 à 14h12 heure locale, aucune reprise n’a été constatée. L’éruption s’est donc arrêté le 16/02/2020 à 14h12.
Aucun séisme n’a été enregistré depuis l’arrêt de l’éruption.
A noter qu’une acquisition satellite le 16/02/2020 à 10h35 heure locale, montrait toujours une anomalie thermique au niveau de l’évent éruptif (Figure 1). Cette anomalie ainsi que les bouffées de gaz persistantes lors de la matinée du 16/02/2020 indiquaient une faible activité de subsurface résiduelle jusqu’à l’arrêt définitif du trémor à 14h12.


Figure 1 : Anomalie thermique détectée par une image ESA (European Space Agency) traité par sentinel playground . (© ESA/Sentinel).

Niveau d’alerte proposé : Sauvegarde

Source : OVPF.

Lire les articles http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/bulletin-dactivite-dimanche-16-fevrier-a-16h00-heure-locale

http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/bulletin-dactivite-lundi-17-fevrier-a-08h40-heure-locale

 

Alaska , Semisopochnoi :

51 ° 55’44 « N 179 ° 35’52 » E,
Altitude du sommet : 2625 pi (800 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE.

Les données sismiques montrent une activité continue avec de petites explosions et des salves de tremors d’une durée de six à dix minutes toutes les quelques heures. Aucun panache de cendres n’a été observé, mais des émissions de cendres de faible niveau peuvent accompagner ces explosions mineures. Toutes les émissions de cendres peuvent être masquées par une couverture nuageuse variable sur le volcan entre 5 000 et 15 000 pieds.

Le Semisopochnoi est surveillé par des capteurs sismiques locaux, des données satellite et des réseaux de capteurs de foudre distants. Un réseau de capteurs d’infrasons sur l’île d’Adak peut détecter les émissions explosives du Semisopochnoi avec un léger retard (environ 13 minutes) si les conditions atmosphériques le permettent.

Source : AVO.

Photo : Roger Clifford.

 

Philippines , Taal / Mayon :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL , 17 février 2020 , 8h00 .

L’activité dans le cratère principal au cours des dernières 24 heures a été caractérisée par une faible émission de panaches chargés de vapeur atteignant 100 à 200 mètres de haut avant de dériver vers le Sud-Ouest. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées à une moyenne de 58 tonnes / jour le 16 février 2020. Le réseau de capteurs du volcan Taal a enregistré soixante-cinq (65) tremblements de terre volcaniques associés à des processus de fracturation des roches sous et autour de l’édifice.

Le niveau d’alerte 2 est maintenu sur le volcan Taal.

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN  MAYON , 17 février 2020 , 08h00 .

Le réseau de surveillance sismique du volcan Mayon a enregistré un (1) tremblement de terre volcanique au cours de la période d’observation de 24 heures. Des émissions faibles à modérées de panaches blancs chargés de vapeur d’eau qui se sont glissés en aval avant de dériver d’Ouest – Sud-Ouest vers le Sud-Ouest ont été observées. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées à une moyenne de 529 tonnes / jour le 14 février 2020. De récentes données électroniques d’inclinaison ont montré une inflation des parties médiane à supérieure de l’édifice volcanique qui a commencé au dernier trimestre de 2019. Cela fait suite à une tendance à l’inflation amorcée en février 2019 telle qu’enregistrée par la surveillance GPS continue.

Source : Phivolcs.

Photo : Raffy Tima.

 

Islande , Mt Thorbjorn :

L’activité sismique dans la zone au Nord de Grindavík a diminué mais reste supérieure à la moyenne, mais inférieure à son niveau record de fin janvier. Le plus grand tremblement de terre détecté la semaine dernière a été de M3.2 le 11 février à 18h46 à l’Ouest de Thorbjorn.

Les indications sont que la déformation crustale a diminué mais est toujours en cours. Des moniteurs supplémentaires ont été installés autour de Thorbjorn avec deux nouveaux sismographes installés la semaine dernière. Le gaz sera surveillé régulièrement et les scientifiques recommandent la surveillance continue de la zone.
L’explication la plus probable de l’activité de soulèvement et de tremblement de terre est qu’une intrusion magmatique est située à 3 à 5 km de profondeur juste à l’Ouest du Mt Thorbjorn. Il est très probable que cette activité s’arrête sans éruption. La prochaine réunion du conseil scientifique de la protection civile se tiendra le jeudi 20 février.

Source : Vedur is .

 

Mexique , Popocatepetl :

16 février, 11h00 (16 février, 17h00 GMT)

Grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatepetl, 248 exhalations et 395 minutes de tremors ont été identifiés. Certains de ces événements ont été accompagnés par l’émission de gaz et de légères quantités de cendres qui se sont dispersées vers le Nord-Ouest . De plus, il y a eu une explosion mineure accompagnée d’une colonne de 1000 m de haut .

Au cours de la matinée, il y a eu une séquence d’exhalations à faible teneur en cendres qui ont eu en moyenne une hauteur maximale de 700 m et une direction de dispersion orientée vers le Nord-Ouest .

Il est à noter qu’à l’heure actuelle aucun rapport n’a été reçu en raison de chutes de cendres.

Le CENAPRED demande instamment de NE PAS APPROCHER le volcan et surtout le cratère, en raison du danger de chute de fragments balistiques, et en cas de fortes pluies de rester loin du fond des ravins en raison du danger de coulées de boue et de débris.

Le feu de signalisation volcanique du Popocatépetl est en PHASE JAUNE 2.

Source : Cenapred .

Photo : Webcamdemexico .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search