16 Octobre 2019. FR. Colombie : Nevado del Huila , Pérou : Sabancaya , Indonésie : Karangetang , Guatemala : Fuego .

Home / blog georges Vitton / 16 Octobre 2019. FR. Colombie : Nevado del Huila , Pérou : Sabancaya , Indonésie : Karangetang , Guatemala : Fuego .

16 Octobre 2019. FR. Colombie : Nevado del Huila , Pérou : Sabancaya , Indonésie : Karangetang , Guatemala : Fuego .

16 Octobre 2019.

 

 

Colombie , Nevado del Huila :

Bulletin hebdomadaire d’activité du volcan Nevado del Huila.
Le niveau d’activité du volcan se poursuit au niveau : Niveau d’activité Jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

D’après l’analyse et l’évaluation des informations obtenues par l’intermédiaire du réseau de surveillance du volcan Nevado del Huila, pendant la semaine du 8 au 14 octobre 2019, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN – Observatoire volcanologique et sismologique de Popayán informe que :

 Au cours de la période évaluée, 325 événements sismiques ont été enregistrés, dont 150 étaient liés aux processus de fracturation de roche (type VT) et 175 à la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques. Parmi ces derniers, 174 ont été catalogués comme événements de type longue période (type LP) et un (1) comme signal hybride (type HB).

 Le 11 octobre, une mesure mobile des émissions de SO2 a été réalisée sur le volcan Nevado del Huila, entre les routes de Popayán et de Puerto Tejada (Cauca). La colonne de gaz a été détectée entre les populations de Popayán et de Mondomo (Cauca) et le débit calculé était de 586 t / jour, ce qui est considéré comme faible.

 Les images obtenues au cours de la semaine par les webcams de Caloto, Tafxnú, Maravillas et La Palma montraient un faible dégazage du système volcanique.
 Les capteurs permettant de surveiller la déformation du sol, les champs magnétiques et les ondes infrasons, n’ont pas enregistré de variations associées aux changements de l’activité volcanique.

Par conséquent, il est conclu que le volcan a continué à afficher un comportement stable pendant la période évaluée. Le service géologique colombien reste attentif à l’évolution du phénomène volcanique et informera en temps utile les changements qui pourraient survenir.

Source : SGC.

Photo : Parque Nacional

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 7 au 13 octobre 2019 . Arequipa, le 14 octobre 2019.
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya s’est maintenue à des niveaux modérés; c’est-à-dire avec l’enregistrement d’explosions modérées continues et l’émission de cendres et de gaz qui en résulte. Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif du niveau d’activité n’est attendu.

L’analyse des enregistrements obtenus du réseau sismique du volcan Sabancaya pour la période du 7 au 13 octobre 2019 a permis d’identifier l’apparition d’environ 1983 tremblements de terre d’origine volcanique, dont le pourcentage le plus élevé était associé aux mouvements de fluides magmatiques (gaz et magma). Au cours de cette semaine, on a observé en moyenne 36 explosions par jour d’intensité moyenne à faible.

Le suivi de la déformation de la structure volcanique, à l’aide de données GNSS (traitées avec des orbites rapides), ne présente pas d’anomalies significatives; néanmoins, on observe toujours une légère inflation du secteur Nord du volcan, déformation observée depuis le début du processus éruptif. La surveillance visuelle, à l’aide de caméras de surveillance, nous a permis d’identifier l’apparition de colonnes de gaz et de cendres atteignant 3,5 km de haut au dessus du sommet du volcan, qui se sont dispersées dans les secteurs Sud-Ouest et Sud-Est du Sabancaya. La surveillance par satellite a permis d’identifier, sur le volcan, la présence de 15 anomalies thermiques d’une valeur comprise entre 1 et 50 MW, associées à la présence d’un corps chaud à l’intérieur du cratère du volcan.

Source : Cenvul.

Photo : Ingemmet.

 

Indonésie , Karangetang :

Niveau d’activité de niveau III (SIAGA). Le G. Karangetang (1 784 m d’altitude) a réintégré une période d’éruption depuis le 25 novembre 2018.
Temps nuageux à pluvieux, vents faibles à l’Est et au Sud. La température est d’environ 25 à 32 ° C. Le volcan est clairement visible jusqu’à ce qu’il soit recouvert de brouillard. La fumée issue  du cratère principal est observée de couleur blanche avec une intensité faible , épaisse , à environ 400 mètres au dessus du sommet.

Les sismographes , le 15 octobre 2019, ont enregistré:
149 tremblements de terre d’ avalanches.
15  tremblements de terre d’ explosions
1 tremblement de terre hybride  
3 séismes volcaniques  peu profonds
3 séismes tectoniques lointains
Tremor continu d’amplitude de 0,25 à 7 mm, valeur dominante de 3 mm.

 

Recommandations:  
Il est conseillé au public et aux visiteurs / touristes de ne pas se déplacer dans un rayon de 2,5 km autour du cratère principal (Sud) et du cratère II (Nord), ainsi que dans la zone d’expansion sectorielle du cratère II vers le Nord-Ouest sur 4 km et à partir du cratère principal à l’Ouest jusqu’à 3 km.
Les communautés qui vivent autour des rivières qui prennent leur origine au sommet du mont Karangetang doivent se préparer face à la menace potentielle de lahars et d’inondations soudaines pouvant se propager jusqu’à la côte.

VONA: Le dernier code de couleur VONA , de couleur Jaune, a été publié le 25 novembre 2018 à 13h32 , relatif aux émissions de cendres volcaniques à une altitude d’environ 2 284 mètres au-dessus du niveau de la mer ou à environ 500 mètres au-dessus du sommet, le vent soufflait à l’Est.

Source : PVMBG.

Video : Streaming Planet / Marc Szeglat .

 

Guatemala , Fuego :

Conditions atmosphériques: Nuageux
Vent: Sud-Est  
Précipitations: 38,2 mm

Activité:
Présence d’un dégazage de couleur blanche , faible , à une hauteur approximative de 4 300 mètres au-dessus du niveau de la mer (14 108 pieds) dispersé dans une direction Ouest et Sud-Ouest. On observe de 6 à 14 émissions de cendres présentant des caractéristiques faibles à modérées. Les colonne de cendres ont une hauteur approximative de 4 500 à 4 800 m d’altitude se déplaçant sur 10 à 15 km vers l’Ouest et le Sud-Ouest.

On enregistre des grondements faibles à modérés , ainsi que des ondes de choc faibles à modérées provoquant des vibrations dans les toits et les fenêtres des habitations proches du volcan. Des sons faibles similaires à ceux d’une locomotive avec des intervalles de 3 à 5 minutes, associés aux dégazages sont entendus . En soirée et tôt le matin, une incandescence a été observée dans le cratère à une hauteur approximative de 200 à 300 mètres au-dessus du cratère, provoquant des avalanches faibles, modérées à fortes sur le contour du cratère, certaines atteignant de longues distances vers la végétation en direction des ravins: Seca, Ceniza et Las Lajas. Les cendres retombent entre autres dans : Morelia, Santa Sofia, El Porvenir, Sangre de Cristo, San Pedro Yepocapa, Panimaché I et II.

Source : Insivumeh

Photo : Nath Duverlie

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search