11 Juin 2022. FR. Indonésie : Merapi , Chili : Lascar , Alaska : Pavlof , La Martinique : Montagne Pelée , Costa Rica : Rincon de la Vieja .

Home / Alaska / 11 Juin 2022. FR. Indonésie : Merapi , Chili : Lascar , Alaska : Pavlof , La Martinique : Montagne Pelée , Costa Rica : Rincon de la Vieja .

11 Juin 2022. FR. Indonésie : Merapi , Chili : Lascar , Alaska : Pavlof , La Martinique : Montagne Pelée , Costa Rica : Rincon de la Vieja .

11 Juin 2022.

 

Indonésie , Merapi :

Rapport d’activité du mont Merapi du 3 au 9 juin 2022

– Cette semaine, 75 avalanches de lave ont été observées en direction Sud-Ouest, descendant la rivière Bebeng avec une distance de glissement maximale de 2 000 m.
– Pour le dôme sud-ouest, il n’y a pas de changement dans la hauteur du dôme. Pour le dôme central, aucun changement morphologique significatif n’a été observé. D’après l’analyse de photos, le volume du dôme de lave Sud-Ouest est de 1 551 000 m3 et celui du dôme central de 2 582 000 m3.

 

Sismicité:
Cette semaine, la sismicité du mont Merapi a enregistré:
2 tremblements de terre basses fréquences (LF)
84 tremblements de terre volcaniques peu profonds (VTB),
283 tremblements de terre multi-phases (MP),
666 séismes d’avalanches (RF),
23 tremblements de terre d’émissions (DG),
9 séismes tectoniques (TT).

– L’intensité de la sismicité cette semaine est encore assez élevée.

La déformation du mont Merapi, qui a été surveillée à l’aide de l’EDM cette semaine, a montré un taux de raccourcissement de la distance de 1,5 cm/jour.
On enregistre une intensité des précipitations de 21 mm/heure pendant 35 minutes à Pos Ngepos le 8 juin 2022. Aucun signalement de lahars ou de débit supplémentaire dans les rivières qui prennent leur source sur le mont Merapi.

Conclusion:
1. L’activité volcanique du Merapi est encore assez élevée sous la forme d’une activité d’éruption effusive. L’état de l’activité est défini au niveau « SIAGA ».
2. Le danger potentiel actuel est constitué d’avalanches de lave et de nuages ​​chauds dans le secteur Sud-Sud-Ouest couvrant la rivière Boyong sur un maximum de 5 km, la rivière Bedog, Krasak, Bebeng sur un maximum de 7 km. Le secteur Sud-Est couvre la rivière Woro sur un maximum de 3 km et la rivière Gendol sur un maximum de 5 km. Pendant ce temps, l’éjection de matériel volcanique en cas d’éruption explosive peut atteindre un rayon de 3 km autour du sommet.
Le public ne doit mener aucune activité dans les zones potentiellement dangereuses, anticiper les perturbations dues aux cendres volcaniques de l’éruption du Merapi et être conscient des dangers des lahars, en particulier lorsqu’il pleut autour du Merapi.

Source et photos: BPPTKG

 

Chili , Lascar :

Sismologie
L’activité sismologique de la période a été caractérisée par l’enregistrement de :
5 Evénements sismiques de type VT, associés à la fracturation des roches (Volcano-Tectonique). Le séisme le plus énergétique a présenté une valeur de Magnitude Locale (ML) égale à 2,5, situé à 1,2 km au Sud-Sud-Est de l’édifice volcanique, à une profondeur de 4,5 km par rapport au cratère.
6 événements sismiques de type LP, associés à la dynamique des fluides au sein du système volcanique (type Longue Période). La taille du plus grand tremblement de terre évaluée à partir du paramètre de déplacement réduit (RD) était égale à 7 cm2. Aucun événement n’a présenté l’énergie minimale pour le localiser

Géochimie des fluides
Les données sur les émissions de dioxyde de soufre (SO2) obtenues au moyen de l’équipement de spectroscopie optique d’absorption différentielle (DOAS), correspondant à la station Emu, située à 6 km à l’Est-Sud-Est (ESE) du cratère actif, ont présenté une valeur moyenne de 780 ± 99 t/j, avec une valeur quotidienne maximale de 1207 t/j le 27 mai, en observant des taux similaires de SO2 qu’au cours de la période précédente. Les valeurs se situent dans des fourchettes basses pour le volcan Láscar.
Aucune anomalie n’a été signalée dans les émissions de dioxyde de soufre (SO2) dans l’atmosphère dans la zone proche du complexe volcanique, selon les données publiées par le Tropospheric Monitoring Instrument.

 

Anomalies thermiques satellitaires
20 alertes thermiques ont été enregistrées dans la zone associée à l’édifice volcanique au cours de la période, avec une Puissance Radiative Volcanique (VRP) maximale de 4 MW les 20 et 27 mai, une valeur considérée comme faible selon les données traitées par l’Observation Infrarouge Moyen de Activité volcanique (MIROVA (http://www.mirovaweb.it/). Pendant ce temps, selon le traitement analytique des images satellites (Sentinel 2-L2A en combinaison de bandes de fausses couleurs), des anomalies de luminance ont été observées les jours 3, 8, 13, 18, 23, 28 et 31, avec une surface de luminance maximale estimée à 7200 m2 le 31 mai.

Géodésie
A partir des données fournies par 2 stations GNSS installées sur l’édifice volcanique, au cours du mois évalué, une période de stabilité a été enregistrée par rapport au mois précédent, présentant de légères variations de position, atteignant un taux maximum ne dépassant pas 0,1 cm/mois sur le suivi ligne. Par conséquent, aucun signe de déformation du volcan associé à une activité volcanique n’a été observé.

Caméras de surveillance
Grâce à l’analyse des images des caméras fixes, des périodes de dégazage ont été observées, avec des colonnes composées majoritairement de gaz et de vapeur d’eau. La hauteur maximale des colonnes a atteint 360 m le 8 mai 2022.
Concernant l’incandescence, il y a eu une augmentation des épisodes d’incandescence au cours du mois (02, 03, 08, 09, 10, 20, 21, 22, 27, 29 et 31), mettant en évidence l’épisode survenu le 20 avec une incandescence qu’il a duré quelques heures (01:40 – 07:00 UTC).

ALERTE TECHNIQUE VERTE : Volcan actif au comportement stable – Il n’y a pas de risque immédiat

Source : Sernageomin.

Photo :80 jours voyages / Sylvain Chermette.

 

Alaska , Pavlof :

55°25’2″ N 161°53’37 » O,
Altitude du sommet :8261 pieds (2518 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation : ORANGE

Le volcan Pavlof continue son éruption depuis l’évent actif sur le flanc Est juste en dessous du sommet du volcan. Des secousses sismiques et des températures de surface élevées ont été observées tout au long de la semaine. Ceux-ci sont associés à une éruption de bas niveau et à la formation de courtes coulées de lave s’étendant jusqu’à 500 m (1640 pieds) de long sur le flanc supérieur. Aucune explosion ou émission de cendres n’a été observée sur les images satellite ou webcam cette semaine.

Des périodes d’éclaboussures de lave et de fontaines provenant de l’évent sur le flanc supérieur Est du volcan se produisent depuis la mi-novembre 2021. Cette activité a construit un petit cône et envoyé des écoulements sur le flanc qui font fondre la neige et la glace et produisent des quantités variables d’eau de fonte. L’eau de fonte incorpore généralement des débris sur le flanc du volcan et forme des lahars minces (moins de 2 m d’épaisseur). Les dépôts de lahar s’étendent sur le flanc Est-Sud-Est sur plusieurs kilomètres, pas tout à fait jusqu’à la base du volcan.

Les éruptions précédentes du Pavlof indiquent que le niveau d’agitation peut changer rapidement et que la progression vers une activité éruptive plus importante peut se produire avec peu ou pas d’avertissement.

Le Pavlof est surveillé par des capteurs sismiques et infrasonores locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux de capteurs d’infrasons et de foudre à distance.

Source : AVO.

Photo : Loewen, Matt / Alaska Volcano Observatory / U.S. Geological Survey.

 

La Martinique , Montagne Pelée :

Bilan hebdomadaire de l’activité de la Montagne Pelée pour la période du 03 Juin 2022 au 10 Juin 2022 .

Entre le 27 Mai 2022 à 16 heures (UTC) et le 03 Juin 2022 à 16 heures (UTC), l’OVSM a enregistré au moins 4 séismes de type volcano-tectonique dont :

  • 2 Seismes de magnitude inférieure ou égale à 0,1. Ces séismes ont été localisés à l’intérieur de l’édifice volcanique entre 0,5 et ,9 km de profondeur sous la surface. Cette sismicité superficielle de type volcano-tectonique est associée à la formation de micro-fractures dans l’édifice volcanique.
  • 2 séismes avec une magnitude de 0,2 et 1,9 , localisés respectivement à 8,6 et 13,5 km de profondeur sous la surface, à environ 1 km de distance au Sud-Ouest et au Nord-Ouest du volcan. Ces séismes pourraient être associés à de la fracturation à l’intérieur de la plaque Caraïbe située sous l’édifice volcanique .

Aucun de ces séismes n’a été ressenti par la population .

 

La zone de dégazage en mer à faible profondeur entre St Pierre et le Prêcheur est toujours observée. L’IGP a procédé à des prélèvements de fluides afin de comprendre l’origine de ce dégazage et d’évaluer sa relation éventuelle avec le système hydrothermal de la Montagne Pelée. 

Une extension de deux zones de végétation dégradée situées entre le Morne Plumé et la rivière Chaude a été constatée lors d’un survol héliporté réalisé le 9 Février , avec le soutien du Dragon 972 , et confirmées par analyse d’images satellites. 

Le niveau d’alerte reste JAUNE : vigilance.

Source : Direction de l’OVSM IPGP.

Photo : cntraveler.com

 

Costa Rica , Rincon de la Vieja :

Le 10/06/2022 à 16h52 heure locale, une éruption a été enregistrée au niveau du volcan Rincón de la Vieja, la hauteur atteinte par la colonne est inconnue en raison des conditions de visibilité du site.
Durée de l’activité : 1 minute.
Chute de cendres : Aucune chute de cendres signalée
Odeur de soufre  : Aucune odeur de soufre signalée

Commentaires : Une petite éruption a été détectée dans les enregistrements sismiques et infrasonores.

L’activité sismique est similaire, par rapport à hier.
Au moment de ce rapport, les vents soufflent vers l’Ouest.

Hier une petite éruption hydrothermale a été enregistrée à 12h48. La colonne de gaz et de vapeur d’eau a atteint une hauteur de 200 mètres. La sismicité est maintenue avec de fréquents tremblements de terre volcaniques à basse fréquence, des tremblements de terre de type « Tornillos » et des tremors de basse fréquence et de courte durée. Aucune déformation significative de l’édifice volcanique n’est enregistrée.

Source : Ovsicori.

Photo : Juan Carlos López del ICE.

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search