22 Octobre 2021. FR . Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Italie / Sicile : Etna , Colombie : Nevado del Ruiz , Hawaii : Kilauea , Papouasie Nouvelle Guinée : Kadovar .

Home / blog georges Vitton / 22 Octobre 2021. FR . Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Italie / Sicile : Etna , Colombie : Nevado del Ruiz , Hawaii : Kilauea , Papouasie Nouvelle Guinée : Kadovar .

22 Octobre 2021. FR . Espagne / La Palma : Cumbre Vieja , Italie / Sicile : Etna , Colombie : Nevado del Ruiz , Hawaii : Kilauea , Papouasie Nouvelle Guinée : Kadovar .

22 Octobre 2021.

 

 

Espagne / La Palma , Cumbre Vieja :

La coulée de lave du volcan Cumbre Viejaà La Palma, qui a dévasté la station-service de La Laguna, a apparemment ralenti son avance vers l’intérieur de la ville, rapporte jeudi l’Institut volcanologique des îles Canaries (Involcan). Pour le moment, elle se dirige principalement vers la côte. Le magma couvre 866,1 hectares et a détruit 2 185 bâtiments, dont 229 de plus en 48 heures, selon les données de Copernicus, le programme d’observation de la Terre de l’Union européenne. L’activité sismique a légèrement augmenté ces dernières heures sur l’île, où 50 tremblements de terre ont été enregistrés au cours de la nuit, selon les données de l’Institut géographique national (IGN). La plus grande magnitude, de 4,3, s’est produite à Villa de Mazo, à 37 kilomètres de profondeur.

21 Octobre 2021 , 09:00 UTC, L’activité éruptive se poursuit sur La Palma.

Depuis le dernier communiqué, 124 tremblements de terre ont été localisés dans la zone touchée par la réactivation volcanique de Cumbre Vieja, 12 de ces tremblements de terre ont été ressentis par la population, l’intensité maximale étant dans la zone épicentrale IV (EMS98), avec les tremblements de terre qui se sont produits à 13h43 UTC le 20, avec une magnitude de 3,6 mbLg et à 02h14 aujourd’hui, avec une magnitude de 4,3 mbLg et des profondeurs de 11 et 37 km respectivement. Le séisme de 02h14 aujourd’hui (4,3 mbLg) est le plus grand séisme de la période considérée.

Un seul séisme a été localisé à une profondeur d’environ 30 km, le reste des hypocentres de la période sont situés à une profondeur plus faible, à environ 12 km.
Le signal de tremor volcanique maintient une amplitude moyenne élevée, avec peu d’impulsions d’intensification.

La hauteur de la colonne d’émission mesurée à 08h00 UTC est estimée à 4 000 m.
Le réseau de stations GNSS permanentes de l’île ne montre toujours pas de tendance claire à la déformation des stations les plus proches des centres éruptifs, tandis que dans les stations plus éloignées, une légère déflation est maintenue, peut-être liée à une sismicité profonde.

Le quartier de La Laguna (Los Llanos de Aridane) suit avec impatience l’évolution des deux coulées de lave qui ont pénétré dans sa zone urbaine mercredi et qui, converties en une seule langue, ont ralenti leur avance vers l’intérieur de la ville et semblent prendre une direction qui les éloignerait de cette zone pour aller vers la montagne. C’est l’option la moins néfaste pour ce quartier évacué, qui vit ces dernières heures la menace de disparaître enfoui sous la lave, comme cela s’est produit il y a quelques semaines à Todoque. Cependant, le plan d’urgence volcanique des îles Canaries (Pevolca) envisage une deuxième option: que cette coulée continue à surmonter les différents creux qu’ils trouvent sur son chemin et finissent par courir vers la côte, ce qui causerait des dommages plus importants.  

Sources : El Pais , IGN es.

Photos : I love the world

 

Italie / Sicile , Etna :

 Communication sur l’activité de l’ETNA , 21 Octobre 2021, 20:35 (18:35 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo  annonce qu’à partir d’environ 17h20 UTC, une augmentation progressive de l’activité explosive est observée au niveau du Cratère Sud-Est qui génère la projection de lambeaux de matière incandescente au-delà du bord du cratère. Actuellement, l’activité en cours produit des émissions de cendres discontinues et faibles qui se dispersent en direction des quadrants Est du bâtiment volcanique.

L’amplitude moyenne du tremor volcanique se situe actuellement à des niveaux moyens avec une légère tendance à l’augmentation. L’emplacement du centroïde des sources de tremor volcaniques reste situé dans la zone entre la Voragine et la Bocca Nuova à une altitude comprise entre 2900 et 3000 m d’altitude. L’activité infrasonore reste à de faibles niveaux.
A l’heure actuelle, les réseaux de surveillance de la déformation des sols ne montrent pas de variations significatives.

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement.

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Date d’émission : 20 octobre 2021
Volcan : Etna
Code couleur actuel : ORANGE
Code couleur précédent : jaune
Source : Observatoire du volcan Etna
Numéro d’avis : 2021/0212/06N83
Emplacement du volcan : 3744N 01500E
Région : Italie
Altitude du sommet : 3300 m

Résumé de l’activité volcanique :
UNE ACTIVITÉ EXPLOSIVE EST OBSERVÉE AUX CRATÈRES DU SOMMET, QUI A COMMENCÉ À 02h47 . ÉMISSION DE CENDRES NÉGLIGEABLE.

Hauteur des nuages volcaniques : AUCUN NUAGE DE CENDRES N’EST PRODUIT

Autres informations sur les nuages volcaniques : LES CENDRES VOLCANIQUES SONT DES CENDRES VOLCANIQUES CONFINÉES À LA ZONE DU SOMMET

Remarques : LE PHÉNOMÈNE EST OBSERVÉ EN VISIBLE ET CAMÉRAS DE SURVEILLANCE THERMIQUE

Source : INGV.

Photo : Gio Giusa.

 

Colombie , Nevado del Ruiz :

Bulletin du niveau d’activité du volcan Nevado del Ruiz.

Le niveau d’activité continue au : Niveau d’activité jaune ou (III) : Changements dans le comportement de l’activité volcanique.

Concernant le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE rapporte que :

La sismicité générée par la fracturation des roches a augmenté en nombre de séismes et en énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente. Cette activité sismique était localisée principalement dans les secteurs Ouest, Sud-Sud-Ouest, Est et Nord-Est du volcan et dans le cratère Arenas. Les profondeurs des tremblements de terre variaient entre 0,7 et 6,7 km. La magnitude la plus élevée enregistrée au cours de la semaine était de 1,4 ML (Magnitude Locale), correspondant au séisme survenu le 18 octobre à 22h25 (heure locale), situé à 4,4 km au Sud-Sud-Ouest du cratère Arenas, à 3,8 km de profondeur.

Il y a eu plusieurs épisodes de sismicité de type « drumbeat », de faible niveau énergétique, associés à la fracturation de la roche les 13 et 15 octobre. Cette sismicité a été liée aux processus
d’ascension, de localisation-croissance et d’évolution d’un dôme de lave au fond du cratère Arenas.

La sismicité liée à la dynamique des fluides à l’intérieur des conduits volcaniques a augmenté en nombre de tremblements de terre enregistrés et en énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente. Ce type de sismicité était caractérisé par l’enregistrement de trémors volcaniques continus de niveau d’énergie faible à modéré, parfois spasmodique et pulsés, ainsi que des impulsions de trémor, des séismes de types longue et très longue période avec des niveaux d’énergie variables. Ces séismes se situaient principalement dans le cratère Arenas. Certains de ces signaux étaient associés à des émissions de gaz et de cendres confirmées par les caméras installées dans la région du volcan et par les rapports des responsables du Service géologique colombien et du Parc naturel national de Los Nevados. De plus, une chute de cendres volcaniques a été signalée dans le secteur Ouest à Sud-Ouest de Manizales, le matin du 18 octobre 2021.

Source et photo : SGC

 

Hawaii , Kilauea :

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet : 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcan actuel : ATTENTION
Code couleur aviation actuel : ORANGE

Résumé de l’activité :
Le volcan Kīlauea est en éruption. Le matin du 21 octobre 2021, de la lave continue d’émerger d’un seul évent dans la paroi Ouest du cratère Halema’uma’u. Toute l’activité de lave est confinée dans le cratère Halema’uma’u dans le parc national des volcans d’Hawai’i. L’activité sismique et les taux d’émission de gaz volcaniques restent élevés.

Observations du Sommet :
Les taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) restent élevés, avec un taux d’émission préliminaire pour le 17 octobre 2021, d’environ 2 700 tonnes par jour. Aucun changement significatif observé dans l’inclinaison du sommet ou les observations GPS. L’activité sismique reste inférieure au bruit de fond et le trémor volcanique reste élevé depuis le début de l’éruption.

Vue vers l’Est (debout sur le bord Ouest de la caldeira du Kīlauea) du lac de lave du cratère Halema’uma’u et de l’évent Ouest alimentant le lac de lave. Certaines parties du lac de lave oriental continuent de monter mais n’ont pas de coulées de lave actives sur le dessus de leur surface. La partie Ouest du lac de lave a encore des coulées actives à la surface, qui s’écoulent autour du Nord et du Sud de l’île brune au milieu du lac de lave.

Observations du lac de lave du cratère Halema’uma’u :
La lave continue d’émerger d’un seul évent dans le mur Ouest du cratère Halema’uma’u. L’extrémité Ouest du lac a montré une altitude maximale d’environ 791 mètres (2595 pieds) au-dessus du niveau de la mer par le télémètre laser permanent du HVO le 21 octobre 2021, ce qui représente une augmentation de 1 mètre (3 pieds) par rapport au 19 octobre 2021, et une augmentation totale d’environ 47 mètres (154 pieds) depuis que la lave a émergé le 29 septembre. Le volume total en éruption depuis le début de l’éruption a été estimé à environ 19,9 millions de mètres cubes (5,3 milliards de gallons) le 15 octobre. L’évent Ouest avait des hauteurs de fontaine constantes jusqu’à 5 m (16 pi) avec des éclats occasionnels jusqu’à 10 m (33 pi) observés par les équipes de terrain le 20 octobre. Le lac de lave n’est pas de niveau sur toute sa surface en raison de l’emplacement de l’évent à l’extrémité Ouest. Il y a une différence d’altitude d’environ 8 mètres (26 pieds) entre la partie Ouest active et la partie Est stagnante du lac.

Source : HVO.

Photo : USGS / D. Downs.

 

Papouasie Nouvelle Guinée , Kadovar :

Sur la base de données satellitaires et de modèles de vent, le VAAC de Darwin a signalé qu’au cours des 8 et 9 octobre, les panaches de cendres de Kadovar ont atteint une altitude de 1,5 km (5 000 pieds) d’altitude et ont dérivé vers l’Ouest et le Nord-Ouest.

L’île de Kadovar, large de 2 km, est le sommet émergent d’un stratovolcan de la mer de Bismarck datant de l’Holocène. Elle fait partie des îles Schouten et se situe au large des côtes de la Nouvelle-Guinée, à environ 25 km au Nord de l’embouchure du fleuve Sepik. Avant une éruption qui a commencé en 2018, un dôme de lave formait le point culminant du volcan andésitique, remplissant un escarpement de glissement de terrain arqué ouvert au Sud; des dépôts de débris-avalanches sous-marins se produisent dans cette direction. Des coulées de lave épaisses avec des colonnes  jointées forment des falaises basses le long de la côte. La jeune île manque de récifs frangeants ou au large. Une période de phénomènes thermiques accrus a eu lieu en 1976. Une éruption a commencé en janvier 2018 qui comprenait une effusion de lave depuis es évents au sommet et sur la côte Est.

Sources : Centre d’avis de cendres volcaniques de Darwin (VAAC), GVP

Photo : ZetssFoolz GrubbyDocc

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search