29 Juillet 2021 . FR . Italie / Sicile : Etna / Stromboli , Alaska : Gareloi , Kamchatka : Ebeko , Indonésie : Sinabung , Islande : Geldingadalur / Fagradalsfjall , Japon : Suwanosejima .

Home / Alaska / 29 Juillet 2021 . FR . Italie / Sicile : Etna / Stromboli , Alaska : Gareloi , Kamchatka : Ebeko , Indonésie : Sinabung , Islande : Geldingadalur / Fagradalsfjall , Japon : Suwanosejima .

29 Juillet 2021 . FR . Italie / Sicile : Etna / Stromboli , Alaska : Gareloi , Kamchatka : Ebeko , Indonésie : Sinabung , Islande : Geldingadalur / Fagradalsfjall , Japon : Suwanosejima .

29 Juillet 2021 .

 

 

Italie / Sicile , Etna  / Stromboli :

Communiqué de presse sur l’activité de l’ETNA , 28 Juillet 2021 , 10:30 (08:30 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo , annonce qu’à partir de 07h25 UTC , une reprise de l’activité strombolienne est observée au niveau du Cratère Sud-Est. L’activité est actuellement confinée dans le cratère et génère des émissions de cendres discontinues et légères qui sont dispersées dans la zone du sommet.

L’amplitude moyenne du tremor volcanique a montré une augmentation soudaine à partir de 07:40 UTC atteignant des valeurs élevées. Un retour progressif à des valeurs moyennes est actuellement observé. La source du tremor est située en correspondance avec les cratères de la Bocca Nuova et le Cratère du Sud-Est à une altitude d’environ 2800 m au-dessus du niveau de la mer.
L’activité infrasonore est en augmentation et se situe dans le Cratère Sud-Est.
À l’heure actuelle, les signaux de déformation des réseaux permanents GNSS et inclinométriques ne montrent pas de changements significatifs.

Communiqué de presse sur l’activité de STROMBOLI , 28 Juillet 2021 , 10:30 (08:30 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo , annonce qu’à 14h47 UTC le réseau de surveillance a enregistré un événement explosif énergétiquement plus intense que l’ordinaire dans le secteur Central/Centre-Sud de la terrasse du cratère . Les produits de l’activité explosive se sont dispersés radialement dans la zone de la terrasse du cratère avec rechute le long de la Sciara del Fuoco et de la zone du Pizzo.


Du point de vue sismique, l’événement explosif de 14h47 UTC est clairement visible à toutes les stations sismiques de Stromboli. En ce qui concerne l’amplitude du tremor volcanique, une augmentation a été observée à partir de 14h00 UTC. Actuellement, l’amplitude du tremor est sur des valeurs moyennes-élevées.

Aucune variation significative n’est observée dans les signaux de déformation des réseaux GPS et inclinométriques de Stromboli.

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement  .

Source : INGV

Photos : Gio Giusa , LGS

 

Alaska , Gareloi :

Avis d’activité volcanique AVO/USGS

Niveau d’alerte volcan actuel : NORMAL
Niveau d’alerte volcanique précédent : AVIS 
Code couleur de l’aviation actuel : VERT
Code couleur aviation précédent : JAUNE

Émis: mercredi 28 juillet 2021, 11h33 AKDT
Source : Observatoire des volcans de l’Alaska
Numéro d’avis : 2021/A569
Emplacement : N 51 deg 47 min W 178 deg 47 min
Altitude : 5161 pi (1573 m)
Région : Aléoutiennes

Résumé de l’activité volcanique :
L’augmentation de l’activité sismique observée en mai et juin 2021 sur le mont Gareloi (volcan Gareloi) a diminué. Étant donné que le niveau d’activité sismique est maintenant au niveau de fond, l’AVO abaisse le code de couleur de l’aviation au VERT et le niveau d’alerte volcanique à NORMAL.

Le Gareloi est surveillé par un réseau local de sismique et d’infrasons, des données satellitaires et des réseaux régionaux d’infrasons et de détection de la foudre.

Observations récentes :
[Hauteur des nuages ​​volcaniques] Aucun
[Autres informations sur les nuages ​​volcaniques] n/a

Remarques:
Le mont Gareloi, qui constitue l’ensemble de l’île Gareloi, est un stratovolcan situé dans le groupe des îles Delarof des îles Aléoutiennes, à environ 2 000 km (1 242 mi) à l’Ouest-Sud-Ouest d’Anchorage et à environ 150 km (93 mi) à l’Ouest d’Adak, le communauté la plus à l’Ouest de l’Alaska. Ce petit volcan mesure 10 × 8 km (6,2 × 5,0 mi) de diamètre à sa base avec deux sommets, séparés par une selle étroite. Le pic Nord, légèrement plus élevé, contient un cratère d’environ 300 m (1 000 pi) de diamètre. Le sommet Sud a un cratère ouvert au Sud et un évent de dégazage persistant (fumerole) sur son bord Ouest. Le Gareloi a été l’un des plus actifs dans les Aléoutiennes depuis les années 1740, avec 16 rapports d’activité éruptive depuis 1760. En 1929, sa plus grande éruption historique a produit seize petits cratères d’orientation Sud-Sud-Est qui s’étendent du sommet Sud à la côte, ainsi que des coulées de lave et des dépôts pyroclastiques sur le flanc Sud-Est du volcan. Les éruptions du Gareloi produisent généralement des nuages ​​de cendres et des coulées de lave, et le principal danger est constitué de nuages ​​de cendres en suspension dans l’air qui pourraient affecter les avions. Depuis que les instruments sismiques ont été installés en 2003, ils ont détecté des signaux sismiques petits mais cohérents sous l’édifice du mont Gareloi.

Source : AVO

Photo : , Read, Cyrus

 

Kamchatka , Ebeko :

AVIS D’OBSERVATOIRE DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Date d’émission : 28 juillet 2021
Volcan : Ebeko (CAVW #290380)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2021-76
Emplacement du volcan : N 50 deg 41 min E 156 deg 0 min
Région : Kouriles du Nord, Russie
Altitude du sommet : 1156 m (3791,68 pi)

Résumé de l’activité volcanique :
Une activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Selon les données visuelles des volcanologues de Severo-Kurilsk, une explosion a envoyé des cendres jusqu’à 2 km d’altitude, un nuage de cendres dérive vers le Sud du volcan.
Cette activité se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 6 km (19 700 pieds) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude et l’aéroport de Severo-Kurilsk.

Hauteur des nuages ​​volcaniques :
2000 m (6560 ft) AMSL Heure et méthode de détermination de la hauteur du panache de cendres/des nuages : 20210728/2248Z – Données visuelles

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques :
Distance du panache de cendres/nuage du volcan : 10 km (6 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : S
Heure et méthode de détermination du panache de cendres/nuage : 20210728/2248Z – Données visuelles.

Source : Kvert

Photo : T. Kotenko,

 

Indonésie , Sinabung :

Éruption le 28 juillet 2021  du mont Sinabung – Nord Sumatra, 29 juillet 2021 .

Le mont Sinabung dans la régence de Karo, dans la province de Sumatra du Nord, est en éruption par intermittence depuis 2013. Le caractère de l’éruption est une éruption explosive accompagnée de la formation d’un dôme de lave au sommet. Le niveau d’activité est de niveau III (SIAGA) depuis le 20 mai 2019.

Du 1er au 19 juillet 2021, il y a eu 4 (quatre) éruptions résultant en une colonne d’éruption d’une hauteur de 700 à 1000 m. Le 28 juillet 2021, à 13h20 WIB, une éruption s’est produite avec une colonne de cendres de 4500 m d’altitude, enregistrée sur le sismogramme comme un séisme d’éruption d’une amplitude de 120 mm et d’une durée de 742 secondes.

Cette éruption a été suivie par des nuages ​​chauds d’éruption avec une distance de glissement de 1000 m à l’Est et de 1000 m au Sud-Est, avec des directions de vent dominantes à l’Est et au Sud. Il y a eu de fortes pluies de cendres dans le secteur oriental du mont Sinabung (sous-districts de Namanteran, Merdeka et Berastagi). Légère pluie de cendres – se produisant actuellement dans le district de Simpang Empat.

Analyse:

L’événement d’éruption du 28 juillet 2021 est caractéristique de l’éruption du mont Sinabung qui s’est produite depuis 2013. Le symptôme d’éruption est caractérisé par une augmentation des tremblements de terre hybrides et volcaniques en quelques jours depuis le 23 juillet 2021.
Les observations visuelles et la sismicité jusqu’au 28 juillet 2021 à 19h00 WIB ont montré des fluctuations. Après l’éruption, des tremors et des tremblements de terre hybrides ont été enregistrés, indiquant que l’approvisionnement en magma se produisait toujours. À 2 heures de l’après-midi. 18:30 WIB se produit une coulée de boue dans le secteur oriental du mont Sinabung.

Danger potentiel:
Les éruptions explosives ont encore le potentiel de se produire, mais la menace est toujours dans le rayon recommandé au niveau III (SIAGA).
Des événements d’éruption, des nuages ​​chauds d’avalanches, des nuages ​​chauds d’éruptions et des avalanches rocheuses (lave incandescente) ont le potentiel de se produire, couvrant les secteurs Sud, Est à Sud-Est dans un rayon de 4 à 5 km, tandis que le matériel d’éruptions (cendres) peut être transporté plus loin en fonction de la direction et de la vitesse du vent.
Des lahars ont le potentiel de se produire dans les vallées fluviales qui prennent naissance sur le mont Sinabung, principalement en raison des fortes précipitations.

Conclusion:

Sur la base des résultats d’observations visuelles et instrumentales jusqu’au 28 juillet 2021, il est estimé que le niveau d’activité volcanique du mont Sinabung est toujours au niveau III (SIAGA).

Source : PVMBG.

Photo : Beidar Sinabung.

 

Islande , Geldingadalur / Fagradalsfjall :

L’éruption de fissure dans la partie Ouest du système volcanique Krýsuvík-Trölladyngja, près de Fagradalsfjall sur la péninsule de Reykjanes, s’est poursuivie du 21 au 27 juillet. Des fontaines de lave et des débordements depuis le cinquième évent étaient périodiquement visibles, entre de longues pauses dans l’éruption, et la lave du cratère coulait dans des tubes ainsi qu’à la surface.

L’Institut des sciences de la Terre a noté que du 2 au 19 juillet, le taux d’effusion de lave était en moyenne de 7,5 mètres cubes par seconde, ce qui était nettement inférieur aux moyennes de mai et juin. La superficie du champ d’écoulement avait atteint près de 4 kilomètres carrés et le volume total de l’éruption était de 96 millions de mètres cubes. La lave a coulé dans la vallée de Meradalir et les zones à l’Ouest, mais n’a pas avancé dans les vallées de Geldingadalur, Nátthaga et Sydri Meradalir (Sud-Est du cinquième évent). Le code de couleur de l’aviation est resté à Orange en raison du manque d’émissions de cendres et de téphra, bien que l’OMI ait mis en garde contre le potentiel de retombées de lapilli et de scories dans un rayon de 650 m autour de l’évent actif. Les autorités ont mis en garde contre les risques accrus d’émissions de gaz.

Source : GVP

Photo : Petur Thor via Alicja Szojer 

 

Japon , Suwanosejima :

Le JMA a signalé des explosions en cours dans le cratère Ontake du Suwanosejima du 19 au 26 juillet et que l’incandescence du cratère était visible certaines nuits. Il y a eu 31 explosions enregistrées le 22 juillet après deux jours sans explosion.

Une explosion à 15 h le 23 juillet a produit un panache de cendres qui s’est élevé de 1,6 km et a éjecté des bombes à 200 m. Les panaches d’éruption du 23 au 26 juillet ont atteint 2,3 km ; on ne savait pas si des bombes avaient été éjectées du cratère en raison des conditions météorologiques. Le niveau d’alerte est resté à 3 et le public a été averti de rester à 2 km du cratère.

Source : Agence météorologique japonaise (JMA) , GVP.

Photo : Ray Go.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search