20 Juillet 2021 . FR. Indonésie : Sinabung , Italie / Sicile : Etna , Pérou : Sabancaya , Philippines : Taal , Hawaii : Mauna Loa .

Home / blog georges Vitton / 20 Juillet 2021 . FR. Indonésie : Sinabung , Italie / Sicile : Etna , Pérou : Sabancaya , Philippines : Taal , Hawaii : Mauna Loa .

20 Juillet 2021 . FR. Indonésie : Sinabung , Italie / Sicile : Etna , Pérou : Sabancaya , Philippines : Taal , Hawaii : Mauna Loa .

20 Juillet 2021 .

 

 

Indonésie , Sinabung :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Émis : 19 juillet 2021
Volcan : Sinabung (261080)
Code Couleur Aviation Actuel : ORANGE
Code Couleur Aviation précédent : orange
Source : Observatoire du volcan Sinabung
Numéro d’avis : 2021SIN78
Emplacement du volcan : N 03 deg 10 min 12 sec E 98 deg 23 min 31 sec
Région : Nord Sumatra, Indonésie
Altitude du sommet : 7872 FT (2460 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Éruption avec des nuages de cendres à 02h25 UTC (18h50 heure locale). L’éruption a duré 662 secondes.

 

 

Hauteur des nuages volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres est d’environ 11072 FT (3460 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers l’Est-Sud-Est.

Remarques :
L’activité sismique profonde est caractérisée par un tremor volcanique, des tremblements de terre à basses fréquences et des tremblements de terre hybrides.

Niveau d’activité de niveau III (SIAGA) depuis le 20 mai 2019 à 10h00 WIB. Le volcan Sinabung (2 460 m d’altitude) est en éruption depuis 2013.
Le volcan est clairement visible jusqu’à ce qu’il soit recouvert de brouillard. La fumée blanche issue du cratère principal a été observée avec une intensité élevée à environ 50 mètres au dessus du sommet. Le temps est ensoleillé à nuageux, le vent est faible à fort au Nord-Est, Est et Sud-Est.

Selon les sismographes du 18 juillet 2021, il a été enregistré :
1 tremblement de terre d’émission
3 séismes hybrides/multi-phases
2  tremblements de terre tectoniques locaux

Sources : Magma Indonésie , PVMBG.

Photo : beidar sinabung 18 avril 2021

 

Italie / Sicile , Etna :

Communiqué sur l’activité de l’ ETNA , 20 Juillet 2021 , 00:36 (22:36 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo , annonce qu’à partir d’environ 22h00 UTC la reprise de l’activité strombolienne est observée au niveau du Cratère Sud-Est. Selon le modèle de prévision, les cendres volcaniques produites par l’activité en cours sont dispersées en direction du Sud.
La tendance temporelle de l’amplitude moyenne du signal sismique qui à partir de l’après-midi du 18 a été caractérisée par de grandes fluctuations, et montre actuellement une tendance assez stationnaire sur des valeurs moyennes-élevées. L’emplacement du centroïde des sources de tremor volcaniques est actuellement situé en correspondance avec le Cratère Sud-Est à une altitude d’environ 2700 m au-dessus du niveau de la mer.
L’activité infrasonore montre une reprise vers 21h30 UTC et actuellement une activité de niveau moyen est observée essentiellement localisée dans le Cratère Sud-Est.
Les signaux des réseaux permanents GNSS et de surveillance des déformations inclinométriques ne montrent aucun changement significatif.


 Communiqué sur l’activité de l’ ETNA , 20 Juillet 2021 , 05:37 (03:37 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, rapporte qu’une augmentation de l’activité strombolienne est observée au niveau du Cratère Sud-Est. Selon le modèle de prévision, le nuage éruptif produit par l’activité en cours se disperse vers le Sud-Sud-Est. A partir d’environ 02:20 UTC il y a une augmentation soudaine de l’amplitude du trémor volcanique qui a atteint des valeurs élevées. Le centroïde des sources de tremor est situé en correspondance avec le Cratère Sud-Est à une altitude d’environ 2900 m au-dessus du niveau de la mer.
Également à partir d’environ 02:20 UTC, une augmentation de l’activité infrasonore est observée qui a atteint des niveaux élevés et se situe en correspondance avec le Cratère Sud-Est. Les signaux des réseaux permanents GNSS et de surveillance des déformations inclinométriques ne montrent pas de variations significatives

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement.

07:47 (05:47 UTC):

Nous observons le passage progressif de l’activité strombolienne au stade de fontaine de lave au Cratère Sud-Est. Sur la base du modèle de prévision, le nuage éruptif produit par l’activité en cours se disperse vers le Sud-Sud-Est. De plus, un débordement est observé sur les caméras de surveillance lave qui avance vers le Sud-Ouest.
L’amplitude moyenne du trémor volcanique, par rapport au précédent communiqué a encore augmenté et affiche actuellement des valeurs très élevées.
Le centre de gravité des sources de tremors volcaniques est situé près du Cratère Sud-Est à une altitude d’environ 2900 à 3000 m au-dessus du niveau de la mer.
L’activité infrasonore montre également une augmentation marquée à la fois de la fréquence d’occurrence et de l’amplitude des événements et se situe à proximité du Cratère Sud-Est.

Source : INGV

Vidéo : Guide Alpine Vulcanologiche Etna.

Photo : Gio Giusa

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 12 Juillet 2021 au 18 Juillet 2021 , Arequipa, 19 Juillet 2021.
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 100 explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 2,0 km d’altitude au dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives . Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 1124 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Une moyenne de 100 explosions a été enregistrée quotidiennement . Au cours de cette période, les tremblements de terre de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses ont été localisés principalement dans le Nord , le Nord-Est et le Nord-Ouest du Sabancaya et ont présenté des magnitudes comprises entre M1,8 et M3,1 . 

 

Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un processus d’inflation a été observé dans le secteur  Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ). La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 2,0  km d’altitude au dessus du sommet du volcan , qui étaient dispersées vers les secteurs Sud , Sud-Est , Est  et Nord- Est du Sabancaya.  Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 11 anomalies thermiques ( valeur maximale de 48 MW ) associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan  . 

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : IGP.

Photo : Ingemmet

 

Philippines , Taal :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL : 20 juillet 2021 à 8h00

Au cours des dernières 24 heures, le réseau de capteurs du volcan Taal a enregistré trente-six (36) tremblements de terre volcaniques, dont treize (13) événements de tremor volcanique ayant des durées d’une (1) à dix (10) minutes, vingt (20) tremblements de terre volcanique basses fréquences, trois (3) événements hybrides et un tremor de fond de faible niveau qui persiste depuis le 07 juillet 2021. Deux des événements de tremor se sont produits à 10h18 et 10h38 ont été ressentis à l’intensité I à Pira-piraso, Taal Volcano Island, le premier événement aurait été accompagné d’un grondement. Des niveaux élevés d’émissions de dioxyde de soufre volcanique ou de gaz SO2 et de panaches riches en vapeur qui se sont élevés à mille deux cents (1200) mètres avant de dériver vers l’Est et le Nord-Est ont été générés par le cratère principal du Taal. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) étaient en moyenne de 3 780 tonnes/jour le 19 juillet 2021. Sur la base des paramètres de déformation du sol provenant de l’inclinaison électronique, du GPS continu et de la surveillance InSAR, l’île du volcan Taal a commencé à se dégonfler en avril 2021 tandis que la région du Taal continue de subir une extension très lente depuis 2020.

Le niveau d’alerte 3 (agitation magmatique) prévaut désormais sur le volcan Taal. Au niveau d’alerte 3, le magma sortant du cratère principal pourrait provoquer une éruption explosive. Il est rappelé au public que l’ensemble de l’île du volcan Taal est une zone de danger permanent (PDZ) et que l’entrée dans l’île ainsi que dans les barangays à haut risque d’Agoncillo et de Laurel doit être interdite en raison des dangers des courants de densité pyroclastique et de tsunamis en cas de fortes éruptions. Toutes les activités sur le lac Taal ne devraient pas être autorisées pour le moment. Il est conseillé aux communautés autour des rives du lac Taal de rester vigilantes, de prendre des mesures de précaution contre les cendres et les vogs en suspension dans l’air et de se préparer calmement à une éventuelle évacuation si les troubles s’intensifient. Les autorités de l’aviation civile doivent conseiller aux pilotes d’éviter de survoler l’île volcanique du Taal, car les cendres en suspension et les fragments balistiques provenant d’explosions soudaines et de courants de densité pyroclastiques peuvent présenter des risques pour les aéronefs.

Le DOST-PHIVOLCS maintient sa surveillance étroite du volcan Taal et tout nouveau développement sera communiqué à toutes les parties prenantes concernées.

Source : Phivolcs.

Photo : Stefan Wagner

 

Hawaii , Mauna Loa :

19°28’30 » N 155°36’29 » O,
Élévation du sommet : 13681 pi (4170 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : AVIS 
Code couleur de l’aviation actuel : JAUNE

Résumé de l’activité :
Le volcan Mauna Loa n’est pas en éruption. Les taux de sismicité au sommet restent légèrement élevés et supérieurs aux niveaux de fond à long terme. Les autres flux de données de surveillance du Mauna Loa ne montrent aucun changement significatif qui indiquerait un risque volcanique accru à l’heure actuelle.

Remarques :
Au cours de la semaine dernière, les sismomètres du HVO ont enregistré environ 42 tremblements de terre de faible magnitude (inférieurs à M2,5) sous le sommet et les flancs d’altitude du Mauna Loa, et 106 sous le flanc Sud-Est du volcan. La majorité de ces tremblements de terre se sont produits à de faibles profondeurs inférieures à 8 kilomètres (5 miles) sous le niveau de la mer.

Les mesures du système de positionnement global (GPS) montrent de faibles taux de déformation dans la région du sommet qui se poursuivent au cours de la semaine dernière.

Les concentrations de gaz (0 ppm de SO2 ; jusqu’à 4 ppm de H2S) et les températures des fumerolles (inférieures à 100 °C/212 °F) au sommet et à Sulphur Cone dans la zone du rift Sud-Ouest restent stables.

Les vues de la webcam n’ont montré aucun changement dans le paysage volcanique du Mauna Loa au cours de la semaine dernière.

Source et photo : HVO

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search