08 Juillet 2021. FR . Italie / Sicile : Etna , Philippines : Taal , Kamchatka : Karymsky , Pérou : Sabancaya , Italie : Stromboli .

Home / blog georges Vitton / 08 Juillet 2021. FR . Italie / Sicile : Etna , Philippines : Taal , Kamchatka : Karymsky , Pérou : Sabancaya , Italie : Stromboli .

08 Juillet 2021. FR . Italie / Sicile : Etna , Philippines : Taal , Kamchatka : Karymsky , Pérou : Sabancaya , Italie : Stromboli .

08 Juillet 2021.

 

 

Italie / Sicile , Etna :

Bulletin Hebdomadaire du 28 Juillet 2021 au 04 Juillet 21 (date d’émission 06 Juillet 2021)

ÉTAT RÉSUMÉ DE L’ACTIVITÉ

Au vu des données de suivi, il est mis en évidence :
1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES : activité strombolienne, fontaines de lave et formation de colonnes éruptives au Cratère Sud-Est ; émission occasionnelle de cendres au Cratère Nord-Est ; dégazage pulsé avec de faibles émissions de cendres au Cratère de la Bocca Nuova ; dégazage ordinaire au Cratère de la Voragine.
2) SISMOLOGIE : Faible activité sismique de fracturation, valeurs élevées du tremor lors des fontaines de lave.
3) INFRASONS : Faible activité infrasonore sauf pour les événements éruptifs au Cratère Sud-Est.
4) DEFORMATIONS : Au cours de la semaine dernière, le réseau inclinométrique a enregistré des changements significatifs en correspondance avec les événements de fontaines de lave.
L’analyse des données GNSS acquises à haute fréquence n’a pas montré de changements significatifs.
5) GÉOCHIMIE : Le flux de SO2 à un niveau moyen, avec des valeurs élevées pendant les phases éruptives. Flux HCl : Données non disponibles, les dernières mesures sont à un niveau moyen. Le flux de CO2 du sol diminue, les valeurs les plus récentes sont passées d’élevées à moyennes.
La pression partielle de CO2 dissous ne montre pas de changements significatifs.
Il n’y a pas de mises à jour pour le rapport C/S.
Le rapport isotopique de l’hélium reste stable sur des valeurs moyennes (dernière mise à jour du 21/06/2021).
6) OBSERVATIONS SATELLITES : L’activité thermique dans la zone sommitale était élevée à très élevée en correspondance avec les fontaines de lave.

REMARQUES VOLCANOLOGIQUES
Au cours de la semaine, la surveillance de l’activité volcanique de l’Etna a été réalisée en analysant les images du réseau de caméras de surveillance de la section INGV de Catane, Osservatorio Etneo (INGV-OE), et par le personnel de l’INGV sur le terrain .
Au cours de la semaine, il y a eu 3 épisodes de fontaines de lave dans le Cratère Sud-Est (SEC), avec la formation de colonnes éruptives, qui ont atteint des hauteurs variables d’un minimum de 5 km à un maximum de 10 km au-dessus du niveau de la mer. Toutes les fontaines de lave étaient principalement accompagnées de débordements de lave vers le Sud-Ouest (Fig. 1).
Les retombées des produits au sol ont principalement touché les secteurs Est et Sud-Est du volcan. L’épisode du 4 juillet a été caractérisé par l’émission de cendres pulsées qui a duré environ 2 heures après la fin de la fontaine de lave.

 

 Carte des écoulements de l’Etna du 28 juin au 1er juillet sur un modèle ombré du terrain. BN : Bocca Nuova, VOR : Voragine ; NEC : cratère nord-est ; SEC : cratère sud-est. La base de référence topographique sur laquelle les mises à jour morphologiques ont été superposées est le DEM 2014 élaboré par le Laboratoire d’Aérogéophysique-Section Rome 2.

COMMUNICATION SUR L’ACTIVITE DE L’ETNA 07 Juillet 2021 , 00:15 (22:15 UTC) .
L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, rapporte qu’à partir d’environ 22h00 UTC, une intense activité explosive est en cours depuis le Cratère Sud-Est. Sur la base du modèle de prévision, le nuage volcanique s’est dispersé vers le Sud-Est. L’augmentation de l’amplitude du tremor se poursuit, atteignant des valeurs élevées. La fréquence et l’amplitude des événements infrasonores augmentent. Les données du réseau inclinométrique montrent une faible variation à la station Cratere del Piano (ECP). Les données du réseau GNSS ne montrent pas de changements significatifs.

 01:02 (23:02 UTC) . A partir de 22h30 UTC, nous observons le passage progressif de l’activité strombolienne sous forme de fontaine de lave au Cratère Sud-Est. Selon le modèle de prévision, le nuage éruptif produit par l’activité en cours se disperse dans la direction Sud, atteignant une hauteur d’environ 5000 m d’altitude. Les observations effectuées par le personnel d’INGV présent sur le terrain montrent une retombée abondante de matériaux grossiers qui recouvre les flancs du cône du Cratère Sud-Est jusqu’à la zone de l’ancienne Torre del Filosofo. Une rechute de Lapilli est signalée à Tremestieri (côté Sud).

COMMUNICATION SUR L’ACTIVITE DE L’ETNA 07 Juillet 2021 , 02:19 (00:19 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, rapporte que la fontaine de lave du Cratère Sud-Est est terminée, tandis qu’une faible activité strombolienne avec émission de cendres se poursuit. L’activité éruptive a produit une petite coulée de lave du flanc Sud du cône du Cratère Sud-Est. Le flux, qui se dirigeait vers le Sud-Ouest, est actuellement alimenté et se situe à une altitude d’environ 2800 m.
Des rapports ont été reçus sur des retombées de matériaux volcaniques sur la ville de Nicolosi (côté Sud).
L’amplitude du tremor diminue nettement, bien que toujours dans la gamme haute. Les sources du tremor sont situées dans la zone du Cratère Sud-Est à un niveau de 2800-3000 m s.l.m. Une activité infrasonore résiduelle est notée. Les stations du réseau inclinométrique ont enregistré des variations modestes, à l’exception des stations du Cratere del Piano (CPN) et Pizzi Deneri (PDN), qui ont montré des variations de l’ordre de 3 microradians et 1 microradians respectivement. Aucun changement significatif n’est observé dans les signaux acquis par le réseau GNSS.

23:29 (21:29 UTC) :

à partir d’environ 20:35 UTC, nous observons la reprise de l’activité strombolienne au Cratère Sud-Est associée à une faible émission de cendres qui se disperse dans la zone sommitale. Pour le moment (21:20 UTC) l’amplitude du tremor est stationnaire dans la plage basse. Les sources de signaux sont situées dans la zone des cratères centraux à un niveau compris entre 2880 et 3000 m d’altitude. L’activité infrasonore est faible. Les données du réseau inclinométrique et du réseau GNSS ne montrent pas de changements significatifs.

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement.

Source : INGV.

Lire l’article https://www.ct.ingv.it/index.php/monitoraggio-e-sorveglianza/prodotti-del-monitoraggio/bollettini-settimanali-multidisciplinari/517-bollettino-settimanale-sul-monitoraggio-vulcanico-geochimico-e-sismico-del-vulcano-etna20210706/file

Photos : Guide Alpine Vulcanologiche Etna , Ingv , Gio Giusa.

 

Philippines , Taal :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL , 07 juillet 2021 , 8:00 AM .

À 5h18 aujourd’hui, une éruption phréato-magmatique de courte durée s’est produite dans le cratère principal et a généré un panache grisâtre qui s’est élevé de 300 mètres avant de dériver vers le Sud-Est.

Au cours des dernières 24 heures, le Taal Volcano Network a enregistré cinquante-cinq (55) tremblements de terre volcaniques, dont un (1) tremblement de terre de type explosion, quarante-quatre (44) tremblements de terre volcaniques à basse fréquence, cinq (5) événements de tremor volcanique ayant des durées de deux (2) à cinq (5) minutes, cinq (5) tremblements de terre hybrides et un tremor de fond de faible niveau qui a persisté depuis le 8 avril 2021. Des niveaux élevés d’émissions volcaniques de dioxyde de soufre ou de gaz SO2 et de panaches riches en vapeur qui se sont élevés de mille cinq cents (1 500) mètres avant de dériver vers le Sud-Ouest ont été observés à partir du cratère du Taal. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) étaient en moyenne de 7 560 tonnes/jour le 6 juillet 2021. Sur la base des paramètres de déformation du sol provenant de l’inclinaison électronique, de la surveillance continue du GPS et de l’InSAR, l’île du volcan Taal a commencé à se dégonfler en avril 2021 tandis que la région du Taal continue de subir une extension très lente depuis 2020.

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL , 08 juillet 2021 , 8:00 AM .

Une série de cinq (5) éruptions phréato-magmatiques courtes se sont produites hier à 08h47, 09h15, 09h26, 11h56 et 21h41 et ont produit de courts panaches s’élevant jusqu’à 700 mètres au-dessus du lac du cratère principal.

Au cours des dernières 24 heures, le réseau de capteurs du volcan Taal a enregistré soixante et un (60) tremblements de terre volcaniques, dont cinq (5) tremblements de terre de type explosion, vingt-quatre (24) tremblements de terre volcaniques à basse fréquence, vingt et un (21) tremblements de terre volcaniques, des événements de tremors ayant des durées de deux (2) à quatre (4) minutes, dix (10) tremblements de terre hybrides et un tremor de fond de faible niveau qui s’est terminé hier à 18h21 mais a repris à 21h52. Des niveaux élevés d’émissions de dioxyde de soufre volcanique ou de gaz SO2 et de panaches riches en vapeur qui se sont élevés à mille cinq cents (1 500) mètres avant de dériver vers le Sud-Ouest ont été générés à partir du cratère du Taal. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) étaient en moyenne de 11 397 tonnes/jour le 7 juillet 2021.  

Source : Phivolcs.

Photos : Stefan Wagner , JhuLia Mendoza

 

Kamchatka , Karymsky :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Émis : 08 juillet 2021
Volcan : Karymsky (CAVW #300130)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2021-65
Emplacement du volcan: N 54 deg 2 min E 159 deg 26 min
Région : Kamchatka, Russie
Altitude du sommet : 1486 m (4874,08 pi)

Résumé de l’activité volcanique :
Une activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Selon les données satellitaires du KVERT, un panache de cendres s’étendait sur 60 km à l’Ouest du volcan.
Une activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 19 700-23 000 pieds (6-7 km) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs volant à basse altitude.

Hauteur des nuages volcaniques :
2500 m (8200 ft) AMSL Heure et méthode de détermination de la hauteur du panache de cendres/nuage : 20210708/0011Z – NOAA 18 (4m5)

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Distance du panache de cendres/nuage du volcan : 60 km (37 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : W / azimut 277 degrés.

Source : Kvert .

Photo : D. Melnikov, IVS FEB RAS, KVERT

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 28 Juin 2021 au 04 Juillet 2021 , Arequipa, 05 Juillet 2021.
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 91 explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 3,0 km d’altitude au dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives . Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 1103 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Une moyenne de 91 explosions a été enregistrée quotidiennement . Au cours de cette période, les tremblements de terre de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses ont été localisés principalement dans le Nord-Est et le Nord-Ouest du Sabancaya et ont présenté des magnitudes comprises entre M1,9 et M3,6 . 

 

 

Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un processus d’inflation a été observé dans le secteur  Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ). La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 3,0  km d’altitude au dessus du sommet du volcan , qui étaient dispersées vers les secteurs Sud-Ouest , Sud , Ouest et Nord- Est du Sabancaya.  Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 11 anomalies thermiques ( valeur maximale de 56 MW ) associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan . 

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : IGP.

Photo : ingemmet.

 

Italie , Stromboli :

Bulletin Hebdomadaire du 28 Juillet 2021 au 04 Juillet 21 (date d’émission 06 Juillet 2021)

ÉTAT RÉSUMÉ DE L’ACTIVITÉ

Au vu des données de suivi, il est mis en évidence :

1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES : Activité volcanique explosive normale de type strombolienne accompagnée d’une activité d’éclaboussures parfois intense dans la zone N2. La fréquence totale des événements a montré des valeurs comprises entre des niveaux moyen-bas et moyen-élevé (9-18 événements/h).
L’intensité des explosions a varié de faible à moyenne dans la zone du cratère Nord et de faible à élevée dans la zone Centre-Sud.
2) SISMOLOGIE : Les paramètres sismologiques suivis ne montrent pas de variations significatives.
3) DEFORMATIONS : Les réseaux de surveillance de la déformation des sols de l’île n’ont pas montré de changements significatifs au cours de la période sous revue.
4) GEOCHIMIE : Flux de SO2 à un niveau moyen.
La valeur hebdomadaire moyenne du ratio C/S (4,5), mise à jour au 04/07/2021, reste sur des valeurs moyennes.
Le rapport isotopique de l’Hélium dissous dans l’aquifère thermique (prélèvement du 21/06/2021) reste sur des valeurs moyennes.
5) OBSERVATIONS SATELLITES : L’activité thermique dans la zone sommitale est de niveau modéré à faible.

REMARQUES VOLCANOLOGIQUES
Dans la période d’observation, l’activité éruptive du Stromboli a été caractérisée par l’analyse des images enregistrées par les caméras de surveillance INGV-OE situées à 190 m, à Punta Corvi, à 400 m et sur le Pizzo sopra la Fossa. L’activité explosive a été principalement produite par 3 (trois) cheminées éruptives situées dans la zone du cratère Nord et 4 (quatre) cheminées éruptives situées dans la zone du cratère Centre-Sud. Toutes les bouches sont situées à l’intérieur de la dépression qui occupe la terrasse du cratère.

Description de l’activité éruptive enregistrée par les caméras de surveillance .

Dans la zone du cratère Nord, le cratère N1 a produit des explosions d’intensité variable , de faible à moyenne-élevée (parfois les produits dépassaient 150 m de hauteur), émettant des matériaux grossiers (lapilli et bombes) parfois mélangés à des matériaux fins (cendres). L’évent N2, avec deux points d’émission, montrait une activité explosive de faible intensité (les produits n’atteignaient pas 80 m de hauteur)  émettant des matériaux grossiers avec une activité de projection intense qui a été observée jusqu’au  28 juin. La fréquence moyenne des explosions variait de 4 à 10 événements/h.

Dans la zone du cratère Centre-Sud, l’activité explosive dominante a été observée à l’évent S2, avec deux points d’émission qui ont également produit une activité simultanée, avec des explosions émettant des matériaux principalement grossiers mélangés à des cendres , avec une intensité moyenne-élevée (dans de nombreuses explosions, les produits ont dépassé 150 m de hauteur). L’activité explosive a montré des valeurs de fréquence horaire moyenne allant de 5 à 8 événements/h.

Source : INGV.

Lire l’article https://www.ct.ingv.it/index.php/monitoraggio-e-sorveglianza/prodotti-del-monitoraggio/bollettini-settimanali-multidisciplinari/518-bollettino-settimanale-sul-monitoraggio-vulcanico-geochimico-e-sismico-del-vulcano-Stromboli20210706/file

Photos : INGV , Stromboli Adventures.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search