19 Mai 2021. FR . Italie / Sicile : Etna , Alaska : Semisopochnoi , Italie : Stromboli , Indonésie : Sinabung .

Home / Alaska / 19 Mai 2021. FR . Italie / Sicile : Etna , Alaska : Semisopochnoi , Italie : Stromboli , Indonésie : Sinabung .

19 Mai 2021. FR . Italie / Sicile : Etna , Alaska : Semisopochnoi , Italie : Stromboli , Indonésie : Sinabung .

19 Mai 2021.

 

 

Italie / Sicile , Etna :

Bulletin hebdomadaire, 10/05/2021 – 16/05/2021. (date d’émission 18/05/2021).

SOMMAIRE DE L’ÉTAT D’ACTIVITÉ

À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence:
1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES: Activité de dégazage des cratères sommitaux et activité strombolienne épisodique au Cratère Sud-Est accompagnée de légères émissions de cendres
2) SISMOLOGIE: absence d’activité sismique de fracturation avec Ml> = 2,0; amplitude du tremor sur de faibles valeurs.
3) INFRASONS: faible activité infrasonore.
4) DEFORMATIONS: Il n’y a pas de variations significatives dans la série chronologique des réseaux de surveillance de la déformation des sols.

5) GÉOCHIMIE: Flux HCl: Données non disponibles, les dernières mesures sont à un niveau bas
Flux de SO2 à un niveau moyen-bas.
Le flux de CO2 du sol montre des valeurs moyennes.
La pression partielle de CO2 dissous dans les eaux souterraines atteint les valeurs de fond.
Aucune nouvelle donnée du rapport C / S n’est disponible.
Les valeurs du rapport isotopique de l’hélium restent à des niveaux élevés, quoique décroissants (échantillonnage du 23/04/2021).
6) OBSERVATIONS SATELLITES: L’activité thermique dans la zone du sommet est à un niveau bas.

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES
Au cours de la semaine, le suivi de l’activité volcanique au niveau des cratères sommitaux de l’Etna a été réalisé en analysant les images du réseau de caméras de surveillance de la section INGV de Catane, Osservatorio Etneo (INGV-OE) et au moyen d’une inspection sur le terrain par le personnel d’INGV le 10 mai 2021.
Au cours de la semaine en question, les cratères sommitaux de l’Etna ont été principalement affectés par des activités de dégazage à taux variable associé à une activité strombolienne discontinue et faible alimentée par l’embouchure Est du Cratère Sud-Est. Cette activité s’est accompagnée de légères émissions de cendres qui se sont rapidement dispersées dans la zone du sommet. Au cours de la même période, des émissions de cendres isolées ont également été observées au Cratère Nord-Est. L’analyse des images relatives à ces événements a indiqué l’absence d’anomalies thermiques dans le panache volcanique suggérant que cette phénoménologie est probablement associée à des effondrements à l’intérieur du cratère.

Tremor volcanique:
L’amplitude du tremor est restée à des valeurs faibles bien que montrant des fluctuations à partir du 13 mai. Les emplacements des sources montrent une dispersion notable sous les cratères centraux et dans la zone du Cratère Sud-Est avec des profondeurs allant de 0,5 à 3,0 km  . Cependant, il faut noter que pendant la majeure partie de la semaine, ce paramètre a été caractérisé par un faible degré de fiabilité dû aux faibles valeurs d’amplitude qui conduisaient à un faible rapport signal / bruit, notamment au niveau des stations périphériques.

COMMUNIQUE SUR L’ACTIVITE DE L’ETNA , 19 Mai 2021  03:11 (01:11 UTC ) .

L’Institut National de Géophysique et Volcanologie, Osservatorio Etneo, annonce qu’à partir d’environ 00:21:40 UTC il y a une reprise de l’activité strombolienne au Cratère Sud-Est (CSE) avec une émission de cendres qui se dispersent vers l’Est. À 00: 34:59 l’activité s’est intensifiée. Le phénomène est toujours en cours.
Du point de vue sismique, l’amplitude moyenne du tremor volcanique a montré une augmentation soudaine atteignant des valeurs élevées. Les sources du tremor sont situées près du Cratère Sud-Est à une profondeur d’environ 2,5 km au-dessus du niveau de la mer. Le taux d’occurrence des événements infrasonores est faible.
Les signaux des réseaux GNSS et de surveillance des déformations inclinométriques ne présentent actuellement pas de changements significatifs. Seule une légère variation de tendance est visible à la station inclinométrique du Cratere del Piano

COMMUNIQUE SUR L’ACTIVITE DE L’ETNA , 19 Mai 2021  04:30 (02:30 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, rapporte qu’une petite coulée de lave a été observée qui se déplace le long du côté du Cratère Sud-Est, vers le Sud-Ouest.
L’activité de fontaine se poursuit. Le modèle de prévision indique la dispersion du nuage éruptif dans la direction Est. Du point de vue sismique, l’augmentation de l’amplitude du tremor volcanique se poursuit sur des valeurs très élevées, la source du tremor est située près du Cratère Sud-Est à une profondeur d’environ 2,5 km au-dessus du niveau de la mer Le taux d’occurrence des événements infrasonores est faible. Les données du réseau GNSS ne montrent pas de variations significatives, tandis que le réseau inclinométrique montre des variations modestes (environ 0,2 microradians) visibles principalement aux stations sommitales.

COMMUNIQUE SUR L’ACTIVITE DE L’ETNA , 19 Mai 2021 07:16 (05:16 UTC)

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo, annonce que l’activité des fontaines de lave dans le Cratère Sud-Est (CSE) est terminée. La coulée de lave qui s’est développée dans la direction Sud-Ouest semble être mal alimentée. Du point de vue sismique, l’amplitude du tremor volcanique diminue, se fixant actuellement à un niveau moyen. Les sources du tremor sont situées près du Cratère Sud-Est à une altitude de 2800-2900 m au-dessus du niveau de la mer. Le nombre d’événements infrasonores est faible. L’analyse des données inclinométriques de l’événement paroxystique a montré des variations dans différentes stations, avec des valeurs maximales cumulées (égales à environ 1,0 microradian) enregistrées aux stations sommitales. Les données du réseau GNSS au cours des dernières heures n’ont pas montré de changements significatifs.

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement

Source : INGV.

Lire l’article https://www.ct.ingv.it/index.php/monitoraggio-e-sorveglianza/prodotti-del-monitoraggio/bollettini-settimanali-multidisciplinari/498-bollettino-settimanale-sul-monitoraggio-vulcanico-geochimico-e-sismico-del-vulcano-etna20210518/file

Photo : Gio Giusa. INGV , Boris Behncke.

 

Alaska , Semisopochnoi :

Avis d’activité volcanique AVO / USGS

Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Niveau d’alerte volcan précédent: AVIS
Code couleur de l’aviation actuel: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: JAUNE

Émis: mardi 18 mai 2021, 21h18 AKDT
Source: Observatoire des volcans de l’Alaska
Numéro de l’avis: 2021 / A274
Localisation: N 51 deg 55 min E 179 deg 35 min
Élévation: 2625 pi (800 m)
Région: Aléoutiennes

Résumé de l’activité volcanique:
Plusieurs petites explosions ont été détectées dans les données des capteurs d’infrasons régionaux plus tôt dans la journée et un petit nuage de cendres a été observé sur une image satellite de 15h21 (23h21 UTC) le 17 mai. En conséquence, l’AVO augmente le code couleur à l’orange et le niveau d’alerte à ATTENTION.

De petites éruptions produisant des dépôts de cendres mineurs à proximité du cratère Nord actif du mont Cerberus et des nuages ​​de cendres à moins de 10000 pieds au-dessus du niveau de la mer sont typiques de l’activité récente sur le Semisopochnoi. Les nuages ​​météorologiques jusqu’à 15000 pieds au-dessus du niveau de la mer obscurcissent actuellement le volcan.

Observations récentes:
[Hauteur des nuages ​​volcaniques] inconnue
[Autres informations sur les nuages ​​volcaniques] De petits nuages ​​de cendres sont probablement générés lors des explosions et sont probablement à moins de 10 000 pieds asl.

Analyse de risque:
[Nuage de cendres] Explosions détectées dans les données infrasonores et confirmées par imagerie satellite.

Remarques:
Le semisopochnoi est surveillé par des données satellitaires, des des capteurs d’infrasons régionaux et des instruments de détection de la foudre. Un réseau de capteurs d’infrasons sur l’île d’Adak peut détecter les émissions explosives du Semisopochnoi avec un léger retard (environ 13 minutes) si les conditions atmosphériques le permettent.

Source et photo : AVO.

 

Italie , Stromboli :

Bulletin hebdomadaire, 10/05/2021 – 16/05/2021. (date d’émission 18/05/2021).

SOMMAIRE DE L’ÉTAT D’ACTIVITÉ.

À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence:
1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES: Activité volcanique explosive normale de type strombolienne accompagnée d’une activité de projection parfois intense dans la zone N2. La fréquence totale des événements a montré des valeurs comprises entre des niveaux moyens (15 événements / h) et élevés (21 événements / h). L’intensité des explosions variait de faible à moyenne dans la zone du cratère Nord et moyenne-élevée dans la zone Centre-Sud.

2) SISMOLOGIE: Les paramètres sismologiques suivis ne montrent pas de changements significatifs, à l’exception de l’augmentation de l’amplitude du tremor à partir du 11/05.
3) DEFORMATIONS: Un faible transitoire de déformation est noté dans le signal inclinométrique au matin du samedi 15 mai 2021.
4) GÉOCHIMIE: Flux de SO2 à un niveau moyen avec une augmentation depuis avril.
Le rapport C / S dans le panache se situe à des valeurs moyennes.
Le rapport isotopique de l’Hélium dissous dans l’aquifère thermique montre une tendance à la hausse, cependant reste à un niveau moyen.
5) OBSERVATIONS SATELLITES: L’activité thermique dans la zone du sommet est à un niveau modéré.

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES
Dans la période sous observation, l’activité éruptive de Stromboli a été caractérisée par l’analyse des images enregistrées par les caméras de surveillance INGV-OE situées à une altitude de 190 m, Punta Corvi et une altitude de 400 m.
L’intense activité de projection de ces jours a construit un grand cône dans la zone N2 ( appelé N-cône1). Dans la zone Centre Sud, une activité explosive fréquente a été interrompue par des éclaboussures intenses des deux bouches du cône (CS-cône2).
L’embouchure située dans le secteur Sud de la zone CS a produit des explosions émettant des matériaux grossiers qui, parfois, dépassaient 200 m de hauteur.
Le dégazage intense dans le bord extérieur de la zone du cratère Nord observé à partir du 11, s’est avéré être un petit évent qui a alimenté une activité explosive faible et discontinue. Ce changement a été observé directement sur le terrain à partir de 14 h par le personnel d’INGV, dans le cadre des activités du projet UNO et de la convention DPC / all.

Description de l’activité explosive capturée par les caméras de surveillance.
Dans la zone du Cratère Nord, le cratère N1, à trois points d’émission, a produit des explosions d’intensité variable de faible à moyenne (parfois les produits atteignaient 150 m de hauteur) émettant des matériaux grossiers (lapilli et bombes). L’évent N2, à quatre points d’émission, a montré une activité explosive d’intensité variable de faible à moyenne-élevée (parfois les produits atteignaient 250 m de hauteur) émettant des matériaux principalement grossiers avec une activité de projection qui était intense pendant de courts intervalles pendant les 12 et 15 mai. La fréquence moyenne des explosions variait de 9 à 15 événements / h.
Dans la zone Centre-Sud, il y avait au moins trois points d’émission avec explosions, émettant des matériaux grossiers et fins , avec une intensité moyenne et parfois élevée (les produits dépassaient 250 m de hauteur).
L’activité explosive a montré des valeurs de fréquence horaire moyenne allant de 5 à 7 événements / h.

Source : INGV.

Lire l’articlehttps://www.ct.ingv.it/index.php/monitoraggio-e-sorveglianza/prodotti-del-monitoraggio/bollettini-settimanali-multidisciplinari/499-bollettino-settimanale-sul-monitoraggio-vulcanico-geochimico-e-sismico-del-vulcano-Stromboli20210518/file

Photos : INGV.

 

Indonésie , Sinabung :

Le niveau d’activité est au niveau III (SIAGA)depuis le 20 mai 2019 à 10h00 WIB. Le mont Api Sinabung (2 460 m d’altitude) est en éruption depuis 2013. La dernière éruption a eu lieu le 14 mai 2021 avec une haute colonne d’éruption grise, de 700 à 1 000 m au dessus du sommet.
Le volcan était clairement visible jusqu’à ce qu’il soit couvert de brouillard. On observe que le cratère principal émet une fumée blanche avec une forte épaisseur , à environ 50 à 200 mètres au dessus du sommet. Le temps est ensoleillé à pluvieux, les vents faibles à modérés à l’Est et au Sud-Est. La température de l’air est d’environ 17-25 ° C.

Selon les sismographes du 18 mai 2021, il a été enregistré:
1  tremblement de terre d’avalanche
5  tremblements de terre d’émissions
4  tremblements de terre à basse fréquence
43 tremblements de terre hybrides / multi-phases
8 tremblements de terre volcaniques profonds
1 tremblement de terre tectonique local
8 tremblements de terre tectoniques lointains

Source : PVMBG.

Photo : Nachelle Homestay.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search