25 Mars 2020 . FR. Italie : Stromboli , Pérou : Ubinas , Italie / Sicile : Etna , Indonésie : Kerinci .

Home / blog georges Vitton / 25 Mars 2020 . FR. Italie : Stromboli , Pérou : Ubinas , Italie / Sicile : Etna , Indonésie : Kerinci .

25 Mars 2020 . FR. Italie : Stromboli , Pérou : Ubinas , Italie / Sicile : Etna , Indonésie : Kerinci .

25 Mars 2020 .

 

 

Italie , Stromboli :

Bulletin hebdomadaire du 16/03/2020 au 22/03/2020 (date d’émission 24/03/2020).

RÉSUMÉ DE L’ACTIVITÉ

À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence:
1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES: Pendant cette période, une activité explosive normale de type strombolienne a été observée accompagnée d’une activité de dégazage. La fréquence horaire des explosions a oscillé entre des valeurs moyennes (14 événements / h le 22 mars) et des valeurs élevées (25 événements / h le 17 mars). La tendance des valeurs de fréquence a montré une diminution progressive de 25 à 14 événements / h. L’intensité des explosions était principalement moyenne-faible dans la zone du cratère Nord et moyenne-élevée dans la zone du cratère Centre-Sud.

2) SISMOLOGIE: Les paramètres sismologiques ne montrent pas de variations significatives.
4) DÉFORMATIONS: Les réseaux de surveillance de la déformation des sols de Stromboli n’ont pas montré de changements significatifs pour la période considérée.
5) GÉOCHIMIE: Le flux de SO2 est à un niveau moyen. La dernière valeur du rapport CO2 / SO2 est à une valeur moyenne (dernière mise à jour du 09/02/2020). Il n’y a pas d’autres mises à jour. La valeur du rapport isotopique de l’hélium dissous dans l’aquifère est à un niveau moyen (dernière mise à jour du 09/03/2020).
6) OBSERVATIONS SATELLITES: Légère augmentation de l’activité thermique dans la zone du sommet qui atteint un niveau moyen-bas.

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES:
L’analyse des images enregistrées par les caméras placées à une altitude de 400m, à une altitude de 190m et à Punta dei Corvi a permis de caractériser l’activité éruptive de Stromboli. Au cours de la période considérée, l’activité explosive a été principalement produite par au moins 3 (trois) évents éruptifs situés dans la zone du cratère Nord et par au moins 3 (trois) évents éruptifs situés dans la zone du cratère Centre-Sud. Toutes les bouches sont placées à l’intérieur de la dépression qui occupe la terrasse du cratère.

Dans la zone Nord, les explosions étaient principalement d’intensité variable, de faible (moins de 80 m de hauteur) à haute (plus de 150 m de hauteur) , émettant des matières grossières (lapilli et bombes). Lors de nombreuses explosions, les abondantes retombées ont couvert les pentes extérieures de la zone surplombant la Sciara del fuoco et les blocs ont roulé jusqu’à ce qu’ils atteignent la côte. Il convient de noter que le 19 mars à partir de 14h50 UTC et jusqu’à 16h30 UTC, depuis l’une des deux embouchures Nord situées sur le bord de la zone du cratère Nord, surplombant la Sciara del fuoco, une activité intense d’ éclaboussures qui ont produit un écoulement rhéomorphe modeste qui s’est étendu dans la partie supérieure de la Sciara sur quelques centaines de mètres. La fréquence moyenne des explosions dans la zone Nord était variable entre 7 et 9 événements / h. L’activité explosive de la zone Centre-Sud a produit des explosions de matières principalement fines (cendres) mélangées à des matériaux grossiers , avec une intensité moyenne (moins de 150 m de hauteur) parfois élevée (les produits dépassaient 250 m de hauteur). La fréquence des explosions de la zone Centre-Sud variait entre 5 et 16 événements / h.

L’amplitude du tremor volcanique avait généralement des valeurs moyennes-basses, avec quelques oscillations à des valeurs moyennes-élevées les jours 17-18 / 03 et 20/03. …/…

Source : INGV.

Lire l’article en entier file:///C:/Users/Utilisateur/AppData/Local/Packages/Microsoft.MicrosoftEdge_8wekyb3d8bbwe/TempState/Downloads/BollettinoStromboli20200324%20(1).pdf

 

Pérou , Ubinas :

Période d’analyse: 16 au 22 mars 2020 . Arequipa, 23 mars 2020 .
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Ubinas reste à de faibles niveaux. À ce jour, l’enregistrement de tremblements de terre associés à la remontée du magma vers la surface est rare. De même, il y a des émissions légères et sporadiques de gaz bleutés (d’origine magmatique) et de vapeur d’eau. Selon ce scénario, la possibilité d’explosions volcaniques et / ou d’émissions de cendres est faible.

L’IGP a enregistré et analysé un total de 106 événements sismiques associés au comportement dynamique du volcan Ubinas, avec la prédominance de signaux volcano-tectoniques (VT), liés à la fracturation des roches à l’intérieur du volcan. En moyenne, 7 tremblements de terre ont été enregistrés par jour avec des magnitudes inférieures à M1,2. L’activité sismique liée à la remontée du magma (type hybride) a diminué tant dans le nombre d’événements (3 tremblements de terre quotidiens) que dans leur énergie.

Les caméras de surveillance ont enregistré des émissions légères et sporadiques de gaz d’origine volcanique et de vapeur d’eau, avec des hauteurs inférieures à 300 m au-dessus du sommet du volcan. Le suivi de la déformation de la structure volcanique n’enregistre pas d’anomalies significatives. La surveillance par satellite MIROVA n’a enregistré aucune anomalie thermique.

Le 18 mars à 16 h 20, la descente d’un lahar à faible risque dans la gorge de Volcanmayo a été enregistrée. Les informations d’alerte ont été diffusées via l’application mobile Volcanes Perú et communiquées par téléphone au secrétaire technique de la Défense civile de la municipalité du district d’Ubinas.

Source : IGP

Photo : Auteur inconnu

 

Italie / Sicile , Etna :

Bulletin hebdomadaire  du 16/03/2020 au 22/03/2020 (date d’émission 24/03/2020).

RÉSUMÉ DE L’ACTIVITÉ

À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence:
1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES: Activité intra-cratère strombolienne et effusive du cratère de la Voragine. Dégazage du cratère Nord-Est et du Nouveau Cratère Sud-Est
2) SISMOLOGIE: Modeste activité de fracturation sismique; valeurs élevées de l’amplitude du tremor volcanique
3) INFRASONS: activité infrasonore modérée
4) DÉFORMATIONS: Les réseaux de surveillance des déformations du sol de l’Etna n’ont pas montré de changements significatifs la semaine dernière.
5) GÉOCHIMIE: le flux de SO2 est à un niveau moyen-bas. Les valeurs de débit de CO2 du sol sont faibles à moyennes. La pression partielle de CO2 dissous ne présente pas de variations importantes. Le rapport isotopique de l’hélium est fixé sur des valeurs moyennes-élevées (dernière mise à jour du 14/02/2020). Aucune mise à jour sur le rapport CO2 / SO2 n’est disponible.
6) OBSERVATIONS SATELLITES: Intensification de l’activité thermique dans la zone sommitale qui atteint un niveau modéré.

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES:
Au cours de la semaine, le suivi de l’activité volcanique de l’Etna a été réalisé en analysant les images acquises par le réseau de caméras de surveillance INGV de la section de Catane, l’Observatoire Etneo (INGV-OE) et grâce à une inspection effectuée le 19 mars, au cours de laquelle des vidéos et des photos de l’activité éruptive ont été acquises . Des échantillons des produits d’ éruption ont été prélevés.

Au cours de l’inspection, la persistance d’une activité éruptive du cratère de la Voragine (VOR) et une activité de dégazage abondante d’intensite variable des cratères Nord-Est (NEC) et du Nouveau Cratère Sud-Est ont été observées (NSEC ), tous deux également caractérisés par des émissions de gaz sous pression accompagnées de rugissements sporadiques. Le cratère de la Bocca Nuova (BN) suite au déversement des écoulements produits par l’activité de la Voragine, a perdu la caractérisation de l’emplacement des bouches BN1 et BN2, et n’a qu’un dégazage fumerolien réparti le long de l’intérieur de la zone Sud-Est intra-cratère.

Concernant l’activité éruptive du cratère de la Voragine, l’activité animée de type Strombolienne décrite dans le bulletin Rep. N ° 12/2020 se poursuit et est produite par deux cônes de scories distincts. Dans le cône principal , actif depuis le 12 septembre 2019, l’activité explosive a été générée par une seule bouche située dans son cratère sommital et caractérisée par une activité d’éclaboussures presque continue avec des bombes et des lambeaux de lave lancés quelques dizaines de mètres de haut et des explosions sporadiques de forte intensité avec des lancers de plus de 100 mètres qui émettaient encore des lapillis et des cendres, entrecoupées de quelques dizaines de minutes les unes des autres. Le deuxième et plus petit cône de scories, situé à l’Est-Sud-Est par rapport au précédent , était caractérisé par une activité explosive vive et persistante produite par les deux bouches les plus grandes déjà actives lors de la reconnaissance du 14 mars, et placées sur le sommet du cône l’autre juste au Nord et plus bas. Les deux bouches ont produit des éclaboussures continues de quelques minutes, parfois simultanément depuis les deux bouches, entrecoupées d’explosions plus fortes de bombes et de lambeaux de lave pouvant atteindre plusieurs dizaines de mètres de haut.

Le long du flanc Sud-Est du cône principal, l’activité effusive émise par une bouche placée sur un gros monticule s’est poursuivie , à laquelle s’est jointe une deuxième coulée de lave qui est sortie d’une bouche placée à la base du deuxième cône à une altitude de quelques dizaines de mètres plus haut. De cette bouche, inactive le 14 mars, une deuxième coulée de lave est sortie qui a élargi le champ de lave au Sud formant une gamme complexe de coulées de lave et de tunnels qui ont atteint le fond de la Bocca Nuova en continuant de remplir la dépression du cratère. Dans l’ensemble, l’activité effusive a été beaucoup plus intense et étendue que celle observée le 13 mars, qualitativement au moins doublée.

Composition d’images  thermiques de l’activité éruptive de la Voragine prise lors de l’inspection du 19 mars depuis le bord sud de la Bocca Nuova, montrant les cônes de laitier, la structure du monticule et les bouches et les écoulements effusifs qui se déversent à l’intérieur de la Bocca Nuova (images de S. Branca)

Au cours de l’inspection, la disposition spatiale et les caractéristiques des cônes de scories ont été observées depuis la bordure Nord du cratère de la Voragine. Le troisième cône de cendres observé le 13 mars et décrit dans le bulletin Rep.N ° 12/2020, est situé au Nord-Est du cône principal et au Nord-Ouest du deuxième cône et au moment des observations il était encore inactif en dehors de quelques bouffées de gaz sporadiques. Enfin, à partir du bord Nord, il a été possible d’estimer la hauteur maximale atteinte par le cône principal (cône du 12 septembre 2019) qui dépassait le point le plus haut du bord du cratère entre la Voragine et la Bocca Nuova à une altitude de 3270 m, atteignant probablement 3300 m d’altitude, tandis que le deuxième cône s’est arrêté à une altitude d’environ 30 m plus bas.

Source : INGV.

Lire l’article en entierhttp://www.ct.ingv.it/joomlatools-files/docman-files/multidisciplinari/BollettinoEtna20200324.pdf?fbclid=IwAR1qMvFiZFjRb-cGPZgkxwHDCdOlp2j5yUfLLKWWnc0_RLu4Tp0GomlT96Q

Photos : INGV , Boris Behncke , S. Branca .

 

Indonésie , Kerinci :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Émis: 25 Mars 2020.
Volcan: Kerinci (261170)
Code couleur actuel de l’aviation: JAUNE
Code couleur de l’aviation précédent: jaune
Source: Observatoire du volcan Kerinci
Numéro de l’avis: 2020KER13
Emplacement du volcan: S 01 deg 41 min 49 sec E 101 deg 15 min 50 sec
Région: Jambi, West Sumatra, Indonésie
Altitude du sommet: 12176 FT (3805 M).

Résumé de l’activité volcanique:
Le 25 mars 2020, une émission de cendres brunes a été observée à 22h59 UTC (05h59 heure locale)

Hauteur des nuages volcaniques:
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres est d’environ 13776 FT (4305 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement. Source des données d’altitude: observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques:
Emission de cendres se déplaçant vers l’Ouest -Sud-Ouest.

Remarques:
L’activité sismique est dominée par des émissions de gaz et un tremor volcanique continu d’amplitude 0,5 à 1 mm (Valeur dominante : 1 mm).

Source : Magma Indonésie.

Photo : Umar Rosadi, 2005 (Centre of Volcanology & Geological Hazard Mitigation, Volcanological Survey of Indonesia).

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search