29 Janvier 2020 . FR . Philippines : Taal , Costa Rica : Rincon de la Vieja , Italie / Sicile : Etna , Alaska : Shishaldin .

Home / Alaska / 29 Janvier 2020 . FR . Philippines : Taal , Costa Rica : Rincon de la Vieja , Italie / Sicile : Etna , Alaska : Shishaldin .

29 Janvier 2020 . FR . Philippines : Taal , Costa Rica : Rincon de la Vieja , Italie / Sicile : Etna , Alaska : Shishaldin .

29 Janvier 2020 .

 

 

Philippines ,Taal :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN TAAL , 29 janvier 2020 . 8:00 A.M.

L’activité dans le cratère principal au cours des dernières 24 heures a été caractérisée par une émission modérée à volumineuse de panaches blancs à blancs sales chargés de vapeur de 600 à 800 mètres de haut qui ont dérivé vers le Nord-Est. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées à une moyenne de 64 tonnes / jour.

PHIVOLCS lowers Taal Volcano Alert Level to 3. Taal Volcano Island remains off limits, the permanent danger zone now at 7 kms from 14. While the likelihood of a hazardous eruption is now lower, steam emissions are still expected.

Publiée par Raffy Tima sur Samedi 25 janvier 2020

 

Le Philippine Seismic Network (PSN) a enregistre un total de sept cent soixante (760) tremblements de terre volcaniques depuis 13h00, le 12 janvier 2020. Cent soixante-dix-sept (177) d’entre eux enregistrés aux magnitudes M1.2 à M4.1 ont été ressentis à l’intensities IV. Depuis 05h00 le 28 janvier 2020 jusqu’à 05h00 aujourd’hui, il y a eu trois (3) tremblements de terre volcaniques  enregistrés aux magnitudes M1,7 à M2.1 avec un événement ressenti à l’intensité III.
Au cours des dernières 24 heures, le réseau de volcans de Taal, qui peut enregistrer de petits tremblements de terre indétectables par le PSN, a noté cent vingt-trois (123) tremblements de terre volcaniques, dont trois (3) événements à basse fréquence. Ces tremblements de terre signifient une activité magmatique sous l’édifice du Taal qui pourrait conduire à une activité éruptive du cratère principal.

Le niveau d’alerte 3 est maintenu sur le volcan Taal. Le DOST-PHIVOLCS rappelle au public que des explosions phréato-magmatiques soudaines entraînées par la vapeur , même faibles, des tremblements de terre volcaniques, des chutes de cendres et des expulsions de gaz volcaniques mortelles peuvent encore se produire et menacer des zones de l’île du volcan Taal et des rives des lacs à proximité. Le DOST-PHIVOLCS recommande que l’entrée sur l’île du volcan Taal ainsi que dans les zones sur le lac Taal et les communautés à l’Ouest de l’île dans un rayon de sept (7) km du cratère principal soit strictement interdite. Il est conseillé aux unités gouvernementales locales d’évaluer les zones situées en dehors du rayon de sept kilomètres en ce qui concerne les dommages et l’accessibilité des routes et de renforcer les mesures de préparation, d’urgence et de communication en cas de reprise des troubles. Il est également conseillé aux gens de prendre des précautions en raison du déplacement du sol à travers les fissures, des chutes de cendres fréquentes et des tremblements de terre mineurs. Les communautés situées à côté des canaux fluviaux actifs, en particulier là où les cendres de la phase d’éruption principale ont été épaisses, devraient accroître la vigilance en cas de pluies abondantes et prolongées car les cendres peuvent être emportées et former des lahars le long des canaux. Les autorités de l’aviation civile doivent conseiller aux pilotes d’éviter de voler près du volcan, car les cendres en suspension dans l’air et les fragments balistiques d’explosions soudaines et de cendres remobilisées par le vent peuvent présenter des dangers pour les avions.

Le DOST-PHIVOLCS surveille de près l’activité du volcan Taal et tout nouveau développement significatif sera immédiatement communiqué à toutes les parties prenantes.

Source : Phivolcs . 

Photo et video : Raffy Tima .

 

 

Costa Rica , Rincon de la Vieja :

Le volcan Rincon de la Vieja augmente son activité sismique .

L’OVSICORI a rapporté que depuis lundi, le volcan Rincon de la Vieja présente une augmentation d ‘activité sismique, associée au mouvement des fluides hydrothermaux à l’intérieur du volcan . Jusqu’à présent, il n’y a pas de présence de mouvements magmatiques dans le massif qui pourraient générer une éruption.

Cependant, la CNE note que nous sommes confrontés à l’un des 5 volcans actifs, et qu’ un changement de son état peut survenir à tout moment. Par conséquent, les communautés proches des canaux qui drainent la partie Nord sont invitées à la prudence pour la descente de boue et des courants de boue associés aux éruptions hydrothermales qui expulsent l’eau du lac.

Le volcan est en constante observation par les organismes techniques scientifiques #OVSICORI #RSN et CNE.

Source : Ovsicori

Photo: Christopher Allen

 

 

Italie / Sicile , Etna :

Bulletin hebdomadaire du 20/01/2020 au 26/01/2020 (date d’émission 28/01/2020)

RÉSUMÉ DU STATUT D’ACTIVITÉ
À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence:
1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES: Activité intra-cratère strombolienne et effusive du cratère de la Voragine et émissions de cendres du Nouveau Cratère Sud-Est et du Cratère Nord-Est.
2) SISMOLOGIE: Modeste activité de fracturation sismique; stabilité des paramètres du tremor volcanique.
3) INFRA-SON: Activité infrasonore soutenue.
4) DÉFORMATIONS: L’analyse des données des réseaux GPS et tiltmètres ne montre pas de variations significatives.
5) GÉOCHIMIE: Les flux de SO2 et de HCl sont placés à un niveau moyen-bas. Les valeurs de débit de CO2 du sol sont faibles à moyennes. Quant au CO2 dissous dans l’aquifère, le C / S et le rapport isotopique de l’hélium, il n’y a pas de mise à jour par rapport à la semaine dernière.

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES.
Au cours de la semaine, la surveillance de l’Etna a été réalisée en analysant les images prises par le réseau de caméras de surveillance de l’INGV – Section de Catane, l’Observatoire Etneo  , et des observations directes à distance. Les 20 et 21 janvier, la couverture nuageuse a fortement empêché l’observation de l’activité dans les cratères supérieurs; pendant le reste de la semaine, les conditions météorologiques ont plutôt été très favorables.
Pendant la période en question, l’activité éruptive s’est poursuivie dans les cratères de la Voragine, du Nouveau Cratère Sud-Est et du cratère Nord-Est, accompagnée d’un régime de dégazage de quantités variables pour chaque cratère individuel.

En détail, l’activité éruptive intra-cratère s’est poursuivie dans la Voragine avec des explosions stromboliennes et l’émission d’une coulée de lave, qui se déverse du flanc Sud du cône intra-cratère de la Bocca Nuova adjacente  . Vers la fin de la semaine, la lave avait complètement rempli le puits oriental de la Bocca Nuova (BN-2). Au cours de la semaine, une augmentation de la fréquence des explosions stromboliennes a été observée, ce qui a entraîné une croissance rapide du cône, en particulier dans sa partie Nord . Les explosions n’ont été que rarement accompagnées d’émissions de cendres très légères.
Les 21 et 22 janvier, le Nouveau Cratère Sud-Est (NSEC) a produit plusieurs épisodes de modestes émissions de cendres par la bouche qui s’est ouverte le 11 décembre 2019 du côté du « cône de la selle ». Ces épisodes ont duré quelques dizaines de minutes chacun. Les émissions de cendres de l’embouchure Est du NSEC ont également été observées plus rarement. Peu de ces émissions se sont accompagnées d’anomalies visibles sur les images des caméras de surveillance thermique. Après le 22 janvier, les émissions de cendres du NSEC ont fortement diminué.
Enfin, le cratère Nord-Est a été le site d’une activité strombolienne intra-cratère discontinue et d’émissions périodiques de cendres très diluées.

Tremor volcanique: La tendance temporelle de l’amplitude moyenne du tremor volcanique a montré une légère diminution par rapport à la semaine précédente et est restée à un niveau moyen-élevé  . L’emplacement de la source du tremor est situé sous les cratères sommitaux, à une profondeur d’environ 2200-2800 mètres au-dessus du niveau de la mer .

Source : INGV.

Lire l’article en entierfile:///C:/Users/Utilisateur/AppData/Local/Packages/Microsoft.MicrosoftEdge_8wekyb3d8bbwe/TempState/Downloads/BollettinoEtna20200128%20(1).pdf

Photos : INGV , Gio Giusa .

 

Alaska , Shishaldin :

54 ° 45’19 « N 163 ° 58’16 » O,
Altitude du sommet : 9373 pi (2857 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE.

Aucune activité éruptive significative ne s’est produite au cours des dernières 24 heures. La sismicité reste au-dessus du fond. Des températures de surface faiblement élevées ont été observées dans les données satellitaires. Aucune activité n’a été observée sur les images de caméras Web partiellement claires. Il est possible que les troubles s’intensifient à tout moment avec peu d’avertissement, et des coulées de lave, des lahars et des événements éruptifs produisant des cendres supplémentaires peuvent se produire.

Le Shishaldin est surveillé par des capteurs sismiques et infrasons locaux, des données satellitaires, des caméras Web, un réseau géodésique télémétrique et des réseaux distants de capteurs d’infrasons et d’éclairs.

Source : AVO.

Photo : setiavan

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search