25 Octobre 2019. FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Alaska : Shishaldin , Pérou : Sabancaya , Italie / Sicile : Etna .

Home / Alaska / 25 Octobre 2019. FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Alaska : Shishaldin , Pérou : Sabancaya , Italie / Sicile : Etna .

25 Octobre 2019. FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Alaska : Shishaldin , Pérou : Sabancaya , Italie / Sicile : Etna .

25 Octobre 2019.

 

La Réunion : Piton de la Fournaise ,

Bulletin d’activité du 23 octobre 2019 à 18h00 (Heure locale).

Suite à la crise sismique du 21/10/2019, même si le nombre de séismes a fortement diminué passant de 207 séismes volcano-tectoniques (localisés au dessus du niveau de la mer à l’aplomb du sommet) lors de la journée du 21 octobre à 10 séismes le 22 octobre et 11 séismes le 23 octobre (jusqu’à 13h heure locale), celle-ci persiste.

Parallèlement, l’inflation (gonflement) du volcan, observée depuis le 11 octobre se poursuit. Ceci témoigne de la poursuite de la ré-alimentation du réservoir superficiel par du magma plus profond.

Niveau d’alerte : Vigilance.

Bulletin d’activité du 25 octobre 2019 à 04h45 (Heure locale) .

Depuis 04h15 heure locale, une crise sismique est enregistrée sur les instruments de l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise.
Cette crise sismique est accompagnée de déformation rapide. Ceci indique que le magma est en train de quitter le réservoir magmatique et se propage vers la surface. Une éruption est probable à brève échéance dans les prochaines minutes ou heures.

Des informations complémentaires vont suivre concernant le secteur impacté par cette propagation magmatique vers la surface.

Source : OVPF.

Photo : OVPF.

 

Alaska , Shishaldin :

54 ° 45’19 « N 163 ° 58’16 » W,
Sommet : 9373 pi (2857 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Code couleur de l’aviation actuel : ORANGE.

Tremort infrasonique dû à une activité éruptive probable de type Strombolienne sur le volcan Shishaldin, enregistré par le réseau de capteurs infrasons récemment mis au point par L’AVO à Sand Point, AK. L’azimut arrière calculé est fortement ancré dans la direction du Shishaldin. Les infrasons sont une énergie sonore basse fréquence (inaudible) qui se propage sur de longues distances dans l’atmosphère.

Les données satellitaires du jour passé montrent que la lave remplit maintenant le cratère du sommet et commence à couler sur le bord Nord du cratère , à deux endroits. Une coulée de lave longue de 200 m (600 ft) a fait fondre la neige et a produit un grand lahar de 2,9 km (1,8 mile) qui s’étend sur le flanc Nord, atteignant environ 1230 m (~ 4000 ft) d’altitude ,et une plus petite coulée de lave a provoqué un lahar de 1 km de long le long du flanc Nord-Est. Des éclaboussures d’activité explosive de faible intensité s’accumulent également autour du bord du cratère et font fondre la neige. Cette activité a coïncidé avec des températures de surface très élevées, une sismicité élevée et des détections d’infrasons. Il n’y a eu aucune preuve de panaches volcaniques significatifs contenant des cendres au cours de la journée passée sur les images satellitaires troubles et les caméras Web.

Photographie d’un panache de vapeur du Shishaldin prise par un pilote d’ACE Air Cargo du vol AER963 à Cold Bay le 21 octobre 2019.

Le Shishaldin est surveillé par des capteurs sismiques et infrasons locaux, des données satellitaires, une caméra Web, un réseau géodésique télémétrique et des réseaux de capteurs infrasons et d’éclair distants.

Source : AVO.

Photo : Kaufman, Max , Mosier, Ben.

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: 14-20 octobre 2019 . Arequipa, 21 octobre 2019.
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya s’est maintenue à des niveaux modérés; c’est-à-dire avec l’ enregistrement d’explosions modérées continues et les émissions de cendres qui en résulte. Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu.

L’analyse des enregistrements obtenus à partir du réseau sismique du volcan Sabancaya pour la période du 14 au 20 octobre 2019 a permis d’identifier l’apparition de 2084 tremblements de terre d’origine volcanique, dont le pourcentage le plus élevé est associé aux mouvements de fluides magmatiques. Au cours de cette semaine, une moyenne de 44 explosions par jour d’intensité faible à modérée ont été observées.

Le suivi de la déformation de la structure volcanique, à l’aide de données GNSS (traitées avec des orbites rapides), ne présente pas d’anomalies significatives. La surveillance visuelle, à l’aide de caméras de surveillance, a permis d’identifier l’apparition de colonnes de gaz et de cendres atteignant 2,5 km de haut au sommet du volcan, qui se sont dispersées dans les secteurs Sud et Sud-Est du Sabancaya. La surveillance par satellite a permis d’identifier, sur le volcan, la présence de 15 anomalies thermiques de 1 MW à 53 MW, associées à la présence d’un corps chaud à l’intérieur du cratère du volcan.

Source et photo : IGP Pérou .

 

Italie / Sicile , Etna :

Bulletin hebdomadaire d’activité , 14 Octobre 2019 – 20 Octobre 2019 . (date d’émission le 22/10/2019) .

SOMMAIRE DU STATUT DE L’ACTIVITÉ:

À la lumière des données de surveillance, nous soulignons:

1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES: Activité strombolienne intra-craterique avec alternance d’émissions de cendres du cratère Nord-Est, cette activité a entraîné la formation de nuages ​​de cendres. Diminution de l’activité dans le cratère de la Voragine avec faible émission de cendres. Le cratère de la Bocca Nuova présente une activité strombolienne intra-craterique profonde. Enfin, activité de dégazage ordinaire du Nouveau Cratère du Sud-Est avec des émissions de cendres sporadiques.
2) SISMOLOGIE: Activité sismique de fracture modérée; paramètres stationnaires du tremor volcanique.
3)INFRASONS: Activité infrasonore maintenue au cours des deux derniers jours de la semaine en question.
4) DÉFORMATIONS: Les réseaux d’inclinaison et GPS n’ont pas montré de changements significatifs dans les tendances communiquées précédemment.
5) GEOCHIMIE: Les flux de SO2 se situent à un niveau moyen-bas. Les flux de CO2 vers le sol confirment une tendance légèrement à la baisse, se stabilisant à des niveaux moyen-bas. La pression partielle de CO2 dans le sol ne montre pas de changements significatifs. Les valeurs du rapport isotopique de l’hélium montrent une nouvelle augmentation, atteignant des valeurs moyennes-élevées (dernières données disponibles le 15 octobre).

Les explosions dans le cratère de la Voragine (au centre  ) se poursuivent, mais avec moins de force que ces dernières semaines.
Etna Sud 23 octobre 2019

 

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES :
Le suivi de l’activité volcanique des cratères au sommet de l’Etna , au cours de la semaine a été réalisé en analysant les images du réseau de caméras de surveillance de la section INGV – Catane, Osservatorio Etneo (INGV-OE). ). Le cratère Nord-Est a produit des cendres durant des phases alternées au cours desquelles les cendres très diluées se sont rapidement dispersées dans la zone du sommet, et des phases au cours desquelles des matériaux fins abondants ont été émis en continu pendant plusieurs heures.  Au cours de ces phases, des nuages de cendres de couleur gris clair se sont formés que le vent a également dispersé dans les quadrants Sud du volcan. Des retombées de matériaux fins ont été signalées à Pedara, Mascalucia, Nicolosi, San Giovanni La Punta et Catane. La Voragine avec une fréquence moindre produisait une émission de cendres gris clair avec une dispersion rapide dans la région du sommet .

Un gros plan de la « Bocca della Sella », le cône formé entre l’ancien et le nouveau cône sud-Est entre février et avril 2017.
Etna Sud 23 octobre 2019

Sismicité:
Au cours de la semaine en question, 7 événements sismiques d’une magnitude égale ou supérieure à M2 ont été enregistrés . Ces séismes se situaient dans la zone des sommets, sur les pentes Sud-Ouest et Est du volcan  . L’événement le plus fort (Ml = 3,2), enregistré le 18 octobre à 01h06 UTC, a été situé à environ 2 km à l’Est de Monte Fontane, à une profondeur d’environ 6,3 km sous le niveau de la mer.

Source : INGV.

Lire L’article file:///C:/Users/Utilisateur/AppData/Local/Packages/Microsoft.MicrosoftEdge_8wekyb3d8bbwe/TempState/Downloads/Bollettinoetna20191022%20(1).pdf

Photos : Gio Giusa .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search