03 Octobre 2019. FR . Kamchatka : Sheveluch , Papouasie Nouvelle Guinée : Ulawun , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Etats-Unis : Yellowstone , Mexique : Popocatepetl .

Home / blog georges Vitton / 03 Octobre 2019. FR . Kamchatka : Sheveluch , Papouasie Nouvelle Guinée : Ulawun , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Etats-Unis : Yellowstone , Mexique : Popocatepetl .

03 Octobre 2019. FR . Kamchatka : Sheveluch , Papouasie Nouvelle Guinée : Ulawun , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Etats-Unis : Yellowstone , Mexique : Popocatepetl .

03 Octobre 2019.

 

 

Kamchatka , Sheveluch :

Une éruption explosive modérément importante s’est produite sur le volcan Sheveluch tôt hier matin, produisant un panache de cendres qui a atteint une altitude de 10 km (30 000 ft) et un flux pyroclastique qui a parcouru plusieurs km à l’Ouest du dôme actif.
L’éruption était probablement une combinaison d’explosion du dôme de lave et d’un effondrement partiel de matériaux frais provenant de la partie active du dôme dans son secteur supérieur Nord-Est.

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Émis: 02 Octobre 2019.
Volcan: Sheveluch (CAVW # 300270)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur d’aviation précédent: orange
Source: KVERT
Numéro de l’avis: 2019-148
Localisation du volcan: N 56 ° C 38 min E 161 ° C 18 min
Région : Kamtchatka, Russie
Élévation du sommet: 10768,24 ft (3283 m), élévation du dôme ~ 2500 m (8200 ft)

Résumé de l’activité volcanique:
Selon les données satellitaires, un panache de cendres allant de 6,5 à 7,5 km d’altitude continue de dériver à l’Est du volcan. Des retombées de cendres sur les îles Komandorskie (îles du commandant) pourrait se produire .
L’éruption explosive-extrusive du volcan continue. Des explosions de cendres allant jusqu’à 10-15 km d’altitude pourraient se produire à tout moment. L’ activité en cours pourrait toucher les aéronefs internationaux et les aéronefs volant à basse altitude.

Publiée par Dmitry Melnikov sur Mardi 1 octobre 2019

 

Hauteur des nuages ​​volcaniques:
21320-24600 ft (6500-7500 m) AMSL Heure et méthode de détermination du panache de cendres / de la hauteur des nuages: 20191002 / 0252Z – JPSS-1 (14m15)

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques:
Distance du panache de cendres / nuage du volcan: 485 km (485 km)
Direction de la dérive du panache de cendres / du nuage du volcan: ESE / azimut 109 degrés
Heure et méthode de détermination du panache de cendres / du nuage: 20191002 / 0252Z – JPSS-1 (14m15)
Heure de début de l’explosion et comment le déterminer: 20191002 / 2339Z – Données vidéo.

Source : Volcanodiscovery , Kvert.

Video : Dmitry Melnikov.

Photo : Кирилл Баканов

 

Papouasie Nouvelle Guinée , Ulawun :

5,05 ° S, 151,33 ° E
Altitude : 2334 m

Le RVO a signalé que des tremblements de terre discrets, de type volcano-tectoniques , avaient commencé à se produire plus régulièrement sur l’ Ulawun autour de 10 h 30 le 30 septembre; à 11h30, ils étaient fréquents et à 12h20, ils étaient qualifiés d’essaims. L’ampleur des événements a dans l’ensemble augmenté avec le temps et certains ont été ressentis par les habitants et accompagnés de sons résonnants. Les événements ont été moins fréquents et moins intenses entre 17h30 et 19h30. Quelque temps après, les valeurs du RSAM ont augmenté de manière anormale pour atteindre un maximum de 10 000 unités entre 1h30 et 2h00 le 1er octobre. Le niveau d’alerte a été élevé au niveau 2 (le deuxième niveau le plus bas sur une échelle de quatre niveaux).

Ces périodes de séismes volcano-tectoniques se sont lentement transformées en tremors continus avec des rafales distinctes de signaux de type haute fréquence avec de discrets événements volcano-tectoniques de 04h30à 05h00 le 1er octobre . Pendant ce temps, un nouvel évent s’ouvrit dans une profonde vallée du flanc Sud-Sud-Ouest à 700 m d’altitude. L’éruption a été décrite comme une lueur incandescente distincte formée par des matériaux éjectés s’élevant à moins de 100 m au-dessus de l’évent. À l’aube, des panaches de cendres gris clair s’élevaient sur plusieurs centaines de mètres et dérivaient vers le Nord-Ouest. La fontaine de lave a continué toute la journée et des panaches de cendres grises se sont élevés à plusieurs kilomètres au-dessus de l’évent et ont dérivé vers l’Ouest. Le RVO a recommandé de relever le niveau d’alerte au niveau 3. Le 2 octobre, les fontaines de lave ont atteint plusieurs centaines de mètres et les panaches de cendres et de vapeurs ont atteint des hauteurs variables entre 2 et 5 km, provoquant des chutes de cendres à Navo (Ouest). Une coulée de lave qui a émergé pendant la nuit a parcouru 1 à 2 km vers le Nord-Ouest, bien que la visibilité ait été réduite en raison des conditions météorologiques. Un grondement fort et des rugissements ont été notés. La sismicité est restée élevée avec des valeurs de RSAM dépassant 12 000 unités.

Sources : Observatoire du volcan Rabaul (RVO) , GVP.

 

Colombie , Chiles / Cerro Negro :

Bulletin d’activité hebdomadaire des volcans Chiles et Cerro Negro
Le niveau d’activité des volcans se poursuit au niveau : NIVEAU JAUNE ■ (III): CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE.

À la suite de l’activité des VOLCANS CHILES ET CERRO NEGRO, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC) signale que:

Pour la période évaluée entre le 24 et le 30 septembre 2019, l’activité sismique dans la région des volcans Chiles – Cerro Negro a augmenté en fréquence et en énergie par rapport à la semaine précédente, passant de 853 à 1292 séismes classés dans la catégorie volcano-tectonique, qui sont associés à des fractures de matériel cortical dans le bâtiment volcanique. Les séismes ont été localisés dans deux zones épicentrales, l’une vers le secteur Sud du volcan Chiles, à moins de 3 km du centre volcanique et la seconde à proximité du volcan Cerro Negro, à moins de 1,5 km de son sommet. 

Les profondeurs des séismes se situaient entre 3 et 5 km sous le sommet du volcan Chiles (4700 m d’altitude). Le tremblement de terre enregistré le 27 septembre à 8h44 est remarquable, avec une magnitude de 4,2 et aurait été ressenti par les habitants des réserves autochtones de Chiles, Panán et Mayasquer. Il est également souligné que les événements situés sur le volcan Cerro Negro correspondent à une nouvelle source, établissant un groupe bien défini de séismes qui n’a pas été observé depuis le début de la surveillance sismique des volcans Chiles et Cerro Negro.

Le service géologique colombien et l’Institut de géophysique de l’École polytechnique nationale de l’Equateur sont attentifs à l’évolution du phénomène volcanique et informent en temps utile les changements observés.

Source : SGC.

Photo : Boriss Andean summit post.

 

Etats-Unis , Yellowstone :

44 ° 25’48 « N 110 ° 40’12 » W,
Sommet : 9203 pi (2805 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: NORMAL
Code couleur de l’aviation actuel : VERT

Travaux récents et nouvelles:
Le geyser Steamboat a poursuivi son année record avec 4 éruptions d’eau en septembre, les 3, 11, 17 et 25 septembre, portant à 37 le nombre total d’éruptions en 2019.

Au mois de septembre, les travaux sur le terrain dans le parc national de Yellowstone ont compris la maintenance des stations GPS du parc. Cela impliquait le remplacement de certaines antennes GPS, ce qui entraînait dans certains endroits un décalage dans la position de la station. Des géologues et des géochimistes ont également visité le parc pour étudier l’activité des sources thermales et pour collecter des échantillons de gaz et d’eau en vue d’une analyse ultérieure.

Séismicité:
En septembre 2019, les stations de sismographe de l’Université de l’Utah, chargées de l’exploitation et de l’analyse du réseau sismique de Yellowstone, ont localisé 71 tremblements de terre dans la région du parc national de Yellowstone. L’événement le plus important a été un micro-séisme de magnitude 2,4, situé à 11 milles au Sud de West Yellowstone, dans le Massachusetts, le 8 septembre à 13h59, heure de Paris.

Aucune activité d’essaim n’a été observée en septembre.

L’activité sismique de Yellowstone reste à son niveau initial.

Déformation du sol:
Les stations GPS dispersées dans toute la région indiquent que la subsidence du sol de la caldera de Yellowstone a probablement repris. Cet affaissement, en cours depuis 2015, semble avoir été interrompu pendant l’été, peut-être en raison de changements saisonniers, mais il a encore dominé depuis le début de septembre. Dans la région du bassin de geyser de Norris, les données GPS ne montrent aucun changement significatif au cours de la dernière année. Cette zone était en plein soulèvement depuis 2015, mais ce dernier a cessé en octobre 2018.

Source : YVO.

Photo : Parc National.

 

Mexique , Popocatepetl :

02 octobre, 11h00 h (02 octobre, 16h00 GMT)

Grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, 215 exhalations ont été identifiées, accompagnées de gaz et de légères quantités de cendres. De plus, 14 explosions ont été enregistrées ce 02 Octobre, la dernière a généré une colonne d’environ 2 kilomètres d’altitude et émis des fragments sur le versant Est. De plus, 483 minutes de tremor et deux tremblements de terre de type volcano-tectoniques ont été enregistrés aujourd’hui à 16h53 et 00h19 avec une magnitude calculée de 1,5 et 2,5, respectivement.

Au moment de la rédaction de ce rapport, il y a une visibilité sur le volcan et toute émission sera dispersée vers le Sud-Ouest.

On signale des chutes de cendres dans les municipalités d’Atlautla Ozumba, d’Ayapango et d’Ecatzingo, dans l’État de Mexico. Le CENAPRED demande instamment de ne PAS se rapprocher du volcan et en particulier du cratère, en raison du risque de chute de fragments balistiques , et en cas de fortes pluies , de rester loin du fond des ravins en raison du risque de coulées de boue et de débris.

Le feu de signalisation d’alerte du Popocatépetl  est en JAUNE PHASE 2.

Source : Cenapred.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search