07 Mars 2019. FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Colombie : Chiles / Cerro Negro , El Salvador : San Miguel ( Chaparrastique) , Indonésie : Dukono , Mexique : Popocatepetl .

Home / blog georges Vitton / 07 Mars 2019. FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Colombie : Chiles / Cerro Negro , El Salvador : San Miguel ( Chaparrastique) , Indonésie : Dukono , Mexique : Popocatepetl .

07 Mars 2019. FR . La Réunion : Piton de la Fournaise , Colombie : Chiles / Cerro Negro , El Salvador : San Miguel ( Chaparrastique) , Indonésie : Dukono , Mexique : Popocatepetl .

07 Mars 2019.

 

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Bulletin d’activité du mercredi 6 mars 2019 à 17h00 (Heure locale) .

L’activité éruptive qui a repris le 19 février 2019 au Piton de la Fournaise aux alentours de 19h10 heure locale se poursuit. Malgré de légères fluctuations dans son intensité et une tendance à la baisse observée depuis près de 24h, l’intensité du trémor est relativement stable depuis le 28 février (Figure 1).

Figure 1 : Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 09h48 (05h48 UTC) le 18 février et le 6 mars à 16h30 (12h30 UTC) sur la station sismique de FLR. (© OVPF/IPGP)

– Sur les dernières 36 heures, aucun séisme volcano-tectonique superficiel sommital (au dessus du niveau de la mer) n’a été enregistré.
– Après une déflation de l’édifice liée au transfert de magma qui s’est produit le 18/02/2019, la zone sommitale ne montre pas de signaux de déformation particuliers.
– Les concentrations en CO2 dans le sol en champ proche (secteur gîte du volcan) restent élevées.
– Les conditions météorologiques médiocres sur le massif de la Fournaise ce jour n’ont permis aucune observation de terrain.
– Une cartographie de la coulée de lave en date du 6 mars 2018 réalisée par la plateforme OI2 (OPGC – Université Clermont Auvergne) à partir de données satellites montre une faible évolution du contour des coulées (figure 2) depuis le 1er mars.

 

– Sur les dernières 36 heures, les débits de surface estimés à partir des données satellites, via la plateforme HOTVOLC (OPGC – Université Clermont Auvergne), fluctuaient entre <1 et 12 m3/s (ces mesures ont été largement affectées/minorées par la couverture nuageuse depuis le début de matinée).

Bulletin d’activité du mercredi 6 mars 2019 à 18h30 (Heure locale) .

L’OVPF confirme l’ouverture d’une nouvelle fissure en amont du site éruptif (sur le flanc nord du Piton Madoré). Cette nouvelle fissure a été observée ce matin par un touriste lors d’un survol hélicoptère (entre 7h00 et 8h00 heure locale).

Ce nouveau point d’émission de lave s’est probablement ouvert le 5 mars (hier) entre 09h00 (heure locale, fissure non présente lors du survol d’une équipe de l’OVPF) et avant 19h00 (heure locale, heure d’acquisition d’une image satellite sur laquelle un signal extrêmement faible peut-être détecté au niveau de la nouvelle fissure (données OI2, Université Clermont Auvergne).

Ce matin d’après les photos et les images satellites qui viennent de nous être fournies, un petit cône était déjà en cours de formation et une nouvelle coulée avait commencé à progresser au nord du site éruptif principal. Du fait de la localisation de cette nouvelle fissure à proximité de l’évent actif depuis le 19 février et des faibles débits associés son signal sismique est confondu avec celui de l’évent du 19 février.

Figure 2 : Evolution du contour des coulées entre le 1er mars et le 6 mars 2019 par la plateforme OI2 (Université Clermont Auvergne).

Ce nouveau point d’émission de lave témoigne du maintient en pression du conduit d’alimentation. Nous ne pouvons exclure l’ouverture de nouvelle fissure en amont ou en aval du site éruptif dans les prochains jours.

Niveau d’alerte : Alerte 2-2

Alors que l’éruption du Piton de la Fournaise a commencé le 18 février 2019, une nouvelle fissure s’est ouverte et a été observée très tôt ce mercredi matin vers 6:00 . La fracture s’est mise en place à l’ouest et au contact du cratère Madoré, c’est à dire exactement à l’opposé et à moins de 200 mètres de la fissure ouverte le 19 février. Il s’agit d’un phénomène rarement observé autant de jours après le début d’une éruption. « Nous ne pouvons exclure l’ouverture de nouvelle fissure en amont ou en aval du site éruptif dans les prochains jours » a ensuite commenté l’observatoire volcanologique. Réalisées par Sarah Mallet toutes les images de cette nouvelle fissure sont juste en-dessous
Située à 1800 mètres d’altitude, la nouvelle faille, d’où s’échappe une coulée de lave, a été photographiée ce matin lors d’un vol touristique en hélicoptère. Selon toute vraisemblance, la fissure s’est ouverte en fin d’après-midi ou en début de soirée ce mardi. Plusieurs autres observations ont ensuite été effectuées.

Sans être exceptionnel, cet phénomène reste relativement rare surtout autant de jours après le début d’une éruption et à une distance aussi rapprochée de la fissure « originelle » . La même situation s’était produite en 1999, mais la fracture s’était ouverte bien plus loin de la première.
La plus grande prudence est recommandée notamment aux personnes qui s’aventurent dans l’enclos pour essayer de photographier ou filmer la lave au plus près.
En début de soirée l’observatoire volcanologique a publié le communiqué suivant : « L’OVPF confirme l’ouverture d’une nouvelle fissure en amont du site éruptif (sur le flanc nord-ouest du Piton Madoré). Cette nouvelle fissure a été observée ce matin par un touriste lors d’un survol hélicoptère (entre 7h00 et 8h00 h).

 

Source : OVPF , ipreunion.com    www.ipreunion.com/volcan/reportage/2019/03/06/-photos-phenomene-rare,volcan-une-nouvelle-fissure-s-ouvre-en-pleine-eruption,98748.html

Photo :  Sarah Mallet.

 

Colombie , Chiles / Cerro Negro :

Bulletin hebdomadaire d’activité des volcans Chiles et Cerro Negro.
Le niveau d’activité des volcans se poursuit au niveau : NIVEAU JAUNE ■ (III): CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE.

Suite à l’activité des volcans CHILES et CERRO NEGRO, le COLOMBIAN GEOLOGICAL SERVICE (SGC) signale que:

Entre le 26 février et le 4 mars 2019, l’activité sismique dans la région des volcans Chiles – Cerro Negro a enregistré une augmentation de l’occurrence et de l’énergie sismique libérée, passant d’ un total de 2770 événements, la semaine dernière, à 3224 événements pour cette semaine. La plupart des événements continuent d’être associés à des fracturations de la roche à l’intérieur du volcan, avec un emplacement préférentiel au Sud du volcan Chiles, avec des distances épicentrales pouvant atteindre 4 km et des profondeurs inférieures à 6 km sous le sommet (4700 m); une deuxième source était située entre 4 et 10 km au Sud-Est du Chiles, avec des profondeurs comprises entre 8 et 11 km.

 

Presque toutes les grandeurs calculées étaient inférieures à M 2,4 sur l’échelle de Richter; à l’exception du tremblement de terre survenu le 2 mars à 3h58. avec une magnitude de M3,1, qui aurait été ressentie dans la zone d’influence de ces volcans, dans la réserve indigène de Chiles.

Les autres paramètres d’évaluation de type géophysique et géochimique ne montrent pas de variations significatives.

Le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN est attentif à l’évolution du phénomène volcanique et continuera d’informer en temps utile des changements observés.

Source : SGC

Photo : SGC

 

El Salvador , San Miguel ( Chaparrastique) :

Lieu: département de San Miguel
Altitude: 2 130 mètres d’altitude
Type de volcan: Stratovolcan
Type d’activité: Strombolienne – Vulcanienne
Dernière éruption importante: le 29 décembre 2013.


 

 

À la fin du mois, les valeurs des vibrations sismiques avaient tendance à diminuer et à fluctuer autour de 50 unités. Les vibrations sismiques ont fluctué tout le mois entre 48 et 219 unités RSAM en moyenne par jour, lorsque la normale est inférieure à 150 unités. Un total de onze petits tremblements de terre (Ml <3) ont été localisés dans la zone du cratère du volcan. Aucun des tremblements de terre n’a été perçu par la population vivant dans la région du volcan.
En ce qui concerne les émissions de dioxyde de soufre (SO2), elles ont fluctué entre 36 et 1035 tonnes par jour, avec une moyenne de 465, sous le seuil de 620. Ces valeurs sont considérées comme typiques d’un système volcanique à conduit ouvert. Selon la surveillance, l’activité du volcan change périodiquement, ce qui explique pourquoi des modifications soudaines de son comportement ne sont pas exclues, avec la possibilité d’émettre des gaz et des cendres.

Source : Marn

Photo :  Marn / Epa

 

Indonésie , Dukono :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Émis: 6 Mars 2019.
Volcan: Dukono (268010)
Code couleur de l’aviation actuel : ORANGE
Code couleur d’aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Dukono
Numéro de l’avis: 2019DUK13
Emplacement du volcan: N 01 ° C 41 min 35 sec E 127 ° C 53 min 38 s
Région: Maluku Nord, Indonésie
Élévation du sommet: 3933 FT (1229 M)

Résumé de l’activité volcanique:
Eruption avec nuage de cendres volcaniques à 09h00 UTC (18h00 locale)

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation de la surface des nuages de cendres est d’environ 1529 M (4893 FT) au-dessus du niveau de la mer, ce qui peut être supérieur à ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur: observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques:
Nuage de cendres se déplaçant vers le sud-ouest

Remarques:
L’éruption et les émissions de cendres se poursuivent.

Niveau d’activité de niveau II (WASPADA). Le Dukono (1229 m d’altitude) subit des éruptions continues.
Depuis hier et jusqu’à ce matin, le volcan était clairement visible . On observe que la fumée issue du cratère principal est de pression moyenne, de couleur blanche , qui s’élève à 300-900 mètres d’altitude . Le vent souffle faiblement à modérément au Sud.

Au travers des sismographes , le 6 mars 2019 , il a été enregistré:
1 séisme d’éruption
5  tremblements de terre tectoniques lointains
Tremor continu d’amplitude 0,5 – 4 mm, valeur dominante 2 mm

Recommandation:
Les gens autour du G. Dukono et les visiteurs / touristes ne doivent pas avoir d’activités ,  grimper et s’approcher du cratère de Malupang Warirang dans un rayon de 2 km.

Source : Magma Indonesia , PVMBG.

Photo : Auteur Inconnu.

 

Mexique , Popocatepetl :

06 mars, 11h00 h (06 mars, 17h00 GMT)

Au cours des dernières 24 heures, au travers des systèmes de surveillance du volcan Popocatepetl, 97 exhalations ont été identifiées, accompagnées de vapeur d’eau, de gaz et de légères quantités de cendres , ainsi que 61 minutes de séquence d’ activité de type LP . Cette activité a été enregistrée hier , et a commencé à 10h36 et finit à 11h37. En outre, 100 minutes de tremor harmonique et une explosion ont été enregistrées ce jour à 08h27 . Une émission continue de vapeur d’eau et de gaz volcaniques à faible teneur en cendres et un séisme de type volcano-tectonique a été enregistré aujourd’hui à 01h22 avec une magnitude de M2,1. Pendant la nuit, une incandescence et des fragments incandescents ont également été observés près du cratère .

Au moment de la rédaction de ce rapport, le vent disperse les émissions continues vers l’Ouest et le Nord-Ouest (vapeur d’eau et gaz volcaniques) 

Mise à jour du 06 mars à 19h00 (le 07 mars à 01h00 GMT)

À 17 h 56, le volcan a eu une explosion qui a généré une colonne de vapeur d’eau, de gaz avec une quantité modérée de cendres à 2,5 km au-dessus du cratère, avec une direction préférentielle vers le secteur Est. En outre, il a projeté des fragments sur les pentes Nord-Est, Est et Sud-Est à une distance de 1 km  . Des chutes des cendres devraient se produire dans les municipalités d’Atlixco, de Cholula, de San Nicolás de Ranchos, de Nealtican, de Tianguismanalco, de Huaquechula et de Tepeojuma dans l’État de Puebla.

Explosión hace unos minutos , altura aproximada 2000 m

Publiée par Volcan Popocatépetl sur Mercredi 6 mars 2019

 

Le CENAPRED demande instamment de NE PAS APPROCHER le volcan et en particulier le cratère, cette activité est envisagée dans les phases du feu de signalisation Jaune Phase 2. Toute augmentation de l’activité sera signalée de manière opportune.

Source : Cenapred .

Photo : Volcan Popocatepetl / Facebook.

Vidéo : Webcamdemexico .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search