10 Fevrier 2019. FR. Kamchatka : Sheveluch , Colombie : Nevado del Ruiz , Indonesie : Merapi , Chili : Chaiten .

Home / blog georges Vitton / 10 Fevrier 2019. FR. Kamchatka : Sheveluch , Colombie : Nevado del Ruiz , Indonesie : Merapi , Chili : Chaiten .

10 Fevrier 2019. FR. Kamchatka : Sheveluch , Colombie : Nevado del Ruiz , Indonesie : Merapi , Chili : Chaiten .

10 Février 2019.

 

 

Kamchatka , Sheveluch :

56,64 N, 161,32 E;
Altitude 10768 ft (3283 m), élévation du dôme ~ 8200 ft (2500 m)
Code de couleur aviation : ORANGE

L’éruption explosive-extrusive du volcan continue. Des explosions de cendres jusqu’à 32-1500-49.200 ft (10-15 km) d’altitude  pourraient se produire à tout moment. Les activités en cours pourraient affecter les aéronefs internationaux et les avions volant à basse altitude.

 

La croissance du dôme de lave se poursuit (une lave visqueuse s’épanche sur son flanc Nord), une forte activité fumerolienne , une incandescence des blocs du dôme et des avalanches chaudes accompagnent ce processus. Selon la vidéo et les données satellitaires, tout au long de la semaine, un puissant panache de gaz et de vapeur avec une certaine quantité de cendres à une altitude de 4,0 à 5,0 km   a dérivé sur environ 105 km depuis le volcan vers l’Est et l’Ouest. Une anomalie thermique a été enregistrée toute la semaine sur le volcan .

Source : Kvert

Photo : Yu Demyanchuck / Volkstat ru.

 

Colombie , Nevado del Ruiz :

Bulletin hebdomadaire d’activité du volcan Nevado del Ruiz
Le niveau d’activité se poursuit au niveau: Niveau d’activité jaune ou (III): Modifications du comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN annonce que:

Le volcan Nevado del Ruiz au cours de la semaine dernière a continué de montrer une instabilité dans son comportement. La sismicité enregistrée était principalement associée à la dynamique des fluides à l’intérieur des canaux volcaniques. La présence de tremors volcaniques est mise en évidence, à la fois en impulsions et en continu, avec de faibles niveaux d’énergie. Les séismes se sont produits principalement dans le cratère Arenas et ses environs. 

De plus, l’activité volcano-tectonique a continué d’être enregistrée, ce qui est associé à la fracturation de la roche autour du volcan. Les séismes ont été localisés principalement dans le cratère Arenas, au Sud, au Sud-Est et au Nord-Est du cratère, à des profondeurs comprises entre 0,6 et 7,0 km. La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine était de 0,9 ML (magnitude locale), correspondant à un séisme survenu le 31 janvier à 06h37 (heure locale), à ​​une profondeur de 1,8 km, dans le cratère Arenas.

La déformation volcanique mesurée à partir des inclinomètres électroniques a enregistré au cours des derniers jours de légers changements, éventuellement associés à des processus inflationnistes mineurs sur le volcan Nevado del Ruiz.

Le volcan continue d’émettre de la vapeur d’eau et des gaz dans l’atmosphère, parmi lesquels se distingue le dioxyde de soufre (SO2), comme en témoignent les valeurs obtenues par les stations SCANDOAS installées dans la région du volcan et l’analyse d’images satellite. Au cours de la semaine, les portails NASA FIRMS et MIROVA ont signalé plusieurs anomalies thermiques de faible niveau d’énergie.
La colonne de gaz et de vapeur a atteint une hauteur maximale de 2 000 m, mesurée au sommet du volcan le 29 janvier. La direction de dispersion de la colonne était régie par la direction du vent dans la région, qui prédominait vers l’Ouest et le Nord-Ouest du volcan.

Le volcan Nevado del Ruiz continue au niveau d’activité jaune.

Source : SGC

Photo : Fuerza Aérea Colombiana.

 

Indonésie , Merapi :

RAPPORT SUR L’ ACTIVITE DU MERAPI , 1er au 7 février 2019

I. RÉSULTATS DE L’OBSERVATION
Visuel
Le temps est ensoleillé le matin et le soir et l’après-midi brumeux. La fumée observée issue du cratère est blanche, épaisse, avec une pression de gaz faible. Une hauteur maximale de 150 m est observée depuis le poste d’observation du mont Merapi à Kaliurang le 3 février 2019.
L’analyse morphologique basée sur des photographies du secteur Sud-Est n’a révélé aucun changement . L’annexe 1.a présente l’analyse morphologique du pic effectuée par la station de caméra Kalitengah Lor.

Le volume du dôme de lave était relativement fixe par rapport aux données de la semaine précédente. La majeure partie de l’extrusion de lave qui se produit tombe immédiatement dans la partie supérieure de la Kali Gendol. L’Annexe 1.b montre le dôme de lave de la station de caméra Puncak.
Il a été observé qu’une avalanche chaude s’est produite le 7 février 2019 en direction de la Kali Gendol. Des avalanches de nuages chauds se sont produites à 18h28 , sur une distance de 2 000 m de glissement, une amplitude de 70 mm et une durée de 215 secondes.

Séismicité:
Cette semaine, la sismicité du mont Merapi a enregistré: 1 séisme d’avalanche chaude (PF), 25 séismes de d’émission (DG), 2 séismes de tremblement de terre superficiels (VTB), 4 tremblements de terre de Phase Multiples (MP), 377 séismes basse fréquence (LF) et 7 séismes tectoniques   (TT). L’intensité de la sismicité cette semaine est supérieure à celle de la semaine précédente.  

Déformation:
La déformation du G. Merapi qui a été surveillée par EDM et GPS cette semaine n’a pas montré de changement significatif.  

Émissions de SO2:
La mesure DOAS (spectroscopie d’absorption optique différentielle) jusqu’au 12 janvier 2019 a donné une valeur moyenne des émissions maximales de SO2 du mont Merapi à 89,57 tonnes / jour, toujours dans les limites de la normale. 

Pluie et lahars:
Cette semaine, il pleuvait au poste d’observation du mont Merapi, avec une intensité de pluie de 50 mm / heure pendant 30 minutes au poste de Babadan le 1 er février 2019. Aucun cas de lahar ou d’augmentation de débit dans les rivières en aval du G. Merapi  n’a été signalé.

Source : BPPTKG

Photos : BPPTKG, Yohannes Tyas Galih Jati / Volcanodiscovery.

 

 

Chili , Chaiten :

Durant la période évaluée , il a été enregistré un total de 14 évènements sismiques parmi lesquels 9 ont été classés comme étant de type volcano-tectoniques ( VT) , associés à des processus de fracturation de roches . L’évènement de plus grande énergie présentait une magnitude locale (ML) égale à M 1,1 , et était localise à 2,5 Km au Sud-Sud-Ouest du centre du dôme , à une profondeur de 4,5 km . Egalement , il a été enregistré 3 séismes de type longue période (LP), en relation avec la dynamique des fluides à l’intérieur de l’édifice volcanique , le plus important présentait une valeur de déplacement réduit ( DRc) égale à 4,1 cm2. Enfin , il a été enregistré 2 évènements sismiques de type Hybride ( HB) , en relation avec un mécanisme complexe ( processus de fracturation de matériaux rigides et dynamique des fluides à l’intérieur de l’édifice volcanique) avec une valeur de déplacement réduit ( DRc) égale à 9,1 cm2. 

Les images fournies par les caméras IP installées autour du volcan, quand les conditions météo l’ont permis , ont montré une activité superficielle d’une hauteur maximale de 500m et une incandescence durant la nuit .
Aucune émission de dioxyde de soufre (S02) n’a été signalée dans l’atmosphère du secteur près du bâtiment volcanique, selon les données publiées par le Groupe sur le dioxyde de soufre de l’Observatoire de l’ozone (http://mon2.gsfc.nasa.gov/). ) et le service national d’information et de données satellitaires sur l’environnement (NESDIS) (http://satepsanoine.nesdis.noaa.gov).

Il a été rapporté 9 alertes thermiques dans la zone associée au complexe volcanique au cours de la période, avec une Puissance Volcanique Rayonnée ( PVR) maximale de 3 MW , valeur considérée comme faible , selon les données traitées par l’observation en infrarouge moyen de l’activité volcanique (MIROVA) (http://www.mirovaweb.it/) et par la Surveillance thermique temporelle des points chauds globaux (MODVOLC) (http://modis.higp.hawaii.edu/).

La sismicité reste à des niveaux considérés comme faibles et suggèrent une relative stabilité du système volcanique .

En raison de ce qui précède, l’avertissement volcanique est maintenu au niveau:
NIVEAU VERT: Changements dans le comportement de l’activité volcanique – Temps probable pour une éruption: SEMAINES / MOIS.

Source : Sernageomin.

Photo : Photovolcanica . http://www.photovolcanica.com/VolcanoInfo/Chaiten/Chaiten.html

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search