04 Janvier 2019. EN. Indonésie : Anak Krakatau , Colombie : Nevado del Huila , El Salvador : San Miguel ( Chaparrastique ) , Chili : Villarica , Mexique : Popocatepetl .

Home / blog georges Vitton / 04 Janvier 2019. EN. Indonésie : Anak Krakatau , Colombie : Nevado del Huila , El Salvador : San Miguel ( Chaparrastique ) , Chili : Villarica , Mexique : Popocatepetl .

04 Janvier 2019. EN. Indonésie : Anak Krakatau , Colombie : Nevado del Huila , El Salvador : San Miguel ( Chaparrastique ) , Chili : Villarica , Mexique : Popocatepetl .

04 Janvier 2019.

 

 

Indonésie , Anak Krakatau :

Eruption du mont Anak Krakatau, à Lampung, le 3 janvier 2019 à 12:03  , avec une hauteur de colonne de cendres observée à ± 1 600 m au-dessus du sommet (± 1 710 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres était noire et d’intensité épaisse, inclinée vers le Nord et le Nord-Est. Cette éruption est enregistrée sur un sismogramme d’amplitude maximale de 31 mm et d’une durée de ± 1 minute 10 secondes. À l’heure actuelle, l’ Anak Krakatau est au niveau III (SIAGA) avec des recommandations: les personnes / touristes ne sont pas autorisés à s’approcher dans un rayon de 5 km autour du cratère

Anak Krakatau – 02.01.2019 – photo Planet Labs Inc. via BBC.

 

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA.

Émis: 04 Janvier 2019 
Volcan: Anak Krakatau (262000)
Code couleur de l’aviation actuel : ORANGE
Code couleur d’aviation précédent: orange
Source: Observatoire du volcan Anak Krakatau
Numéro de l’avis: 2019KRA05
Localisation du volcan : S 06 deg 06 min 07 sec E 105 deg 25 min 23 sec
Région :Lampung, Indonésie
Élévation du sommet: 352 FT (110 M)

Résumé de l’activité volcanique:
Eruption avec nuage de cendres volcaniques à 05h30 UTC (12h30 heure locale). L’éruption et les émissions de cendres se poursuivent.

Hauteur du nuage volcanique:
La meilleure estimation du sommet des nuages de cendres est d’environ 1610 M (5152 FT) au-dessus du niveau de la mer, ce qui peut être supérieur à ce que l’on peut observer clairement. Source des données de hauteur: observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques:
Nuage de cendres se déplaçant vers le nord-nord-est.

Remarques:
Eruption enregistrée sur un sismogramme d’amplitude maximale de 21 mm et de durée maximale de 161 secondes.

Source : PVMBG , Magma Indonésia.

Photos : Planet Labs Inc. via BBC. Øystein Lund Andersen.

 

Colombie , Nevado del Huila :

Bulletin hebdomadaire d’activité du Nevado del Huila
Le niveau d’activité du volcan se poursuit au niveau : niveau d’activité jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

D’après l’analyse et l’évaluation des informations obtenues par le biais du réseau de surveillance du volcan Nevado del Huila, du 25 au 31 décembre 2018, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN – Observatoire volcanologique et sismologique de Popayán indique que :

• Au cours de la période évaluée, 101 événements sismiques ont été enregistrés, 45 liés à des processus de fracturation de roche (type VT) et 56 liés à la dynamique des fluides dans les canaux volcaniques. Parmi ces derniers, 51 ont été classés comme événements longue période (type LP), deux (2) comme hybrides (type HB) et trois (3) comme impulsions de tremor de faible énergie (type TR).

• Les images obtenues au cours de la semaine par les caméras Web de Caloto, Tafxnú, Maravillas et La Palma montraient un faible dégazage du système volcanique.

• Les capteurs pour la surveillance de la déformation du sol, des champs magnétiques et des ondes infrasons n’ont pas enregistré de variations associées aux changements de l’activité volcanique.

Par conséquent, il est conclu que le volcan a présenté un comportement stable pendant la période évaluée. Le service géologique colombien est attentif à l’évolution du phénomène volcanique et informera en temps utile les changements qui pourraient survenir.

Source : SGC

 

El Salvador , San Miguel ( Chaparrastique ) : 

Rapport spécial 3. L’activité de fumerolles se poursuit sur le volcan Chaparrastique et des émissions de matières fines sont signalées.

Le dégazage du cratère du volcan Chaparrastique persiste (figure 1), associé aux processus de pressurisation des gaz du système volcanique. De petits changements dans l’amplitude du signal sismique aboutissent à l’émission de fines particules de cendres.
Des membres du réseau d’observateurs locaux (ROL) de la région ont signalé ce matin une augmentation du dégazage du volcan et une chute de matériaux fins dans le canton de Conacastal, situé au Nord-Ouest du cratère. Il n’y a aucun rapport de dommages aux personnes  .

Figure 1. Dégazage du volcan dans la direction sud-ouest. Les observateurs locaux ont signalé une chute de matériaux fins dans la région du canton de Conacastal située à 3,5 km au nord-ouest du cratère.

L’enregistrement du signal sismique aux stations du volcan San Miguel (VSM) et de Ranchito montre des modifications de la forme et de l’amplitude du tracé à partir de 19h00, Mardi 2 janvier 2019.
À 8h00  ce 3 janvier, il a été soudain observé que l’amplitude sismique dans la station VSM diminue, alors qu’elle augmente dans la station Ranchito A ce moment, le réseau d’observateurs locaux signale la chute de matériaux fins dans la région du canton. Ces faits nous permettent d’interpréter l’apparition possible de gaz provenant du système interne du volcan, lors du nettoyage du conduit dans la région du cratère central (figure 2).

Figure 2. Enregistrement de sismicité . A gauche par la station VSM, enregistrement de droite par la station Ranchito. Notez le changement d’amplitude du signal dans les deux stations.

Au cours des 24 dernières heures , les valeurs de la vibration sismique (RSAM) du volcan sont restées fluctuant entre 78,60 et 151,67 96 unités, avec une moyenne horaire de 103,33 unités, valeurs considérées comme légèrement anormales. (Figure 3).

Figure 3. Comportement des vibrations sismiques enregistrées au cours des sept derniers jours.

Les vulcanologues du MARN sont partis ce matin dans la région du volcan pour vérifier la chute des cendres et effectuer des mesures de gaz avec la station DOAS MOVIL.
En raison de la situation actuelle de l’activité du volcan, le dégazage démontré ces derniers jours pourrait être maintenu, ce qui pourrait s’accompagner d’émissions de matériaux fins qui seraient transportés selon la direction du vent dominant et atteindraient d’autres zones habitées situées entre le côté Sud et Ouest du volcan , avec une odeur de soufre dans la région située entre El Carreto et Piedra Azul.
En cas d’activité accrue, le scénario le plus probable reste la génération d’une colonne éruptive dont les cendres pourraient tomber dans les municipalités de San Rafael Oriente, San Jorge et Chinameca. La production de projectiles balistiques n’est pas exclue dans ce scénario, pouvant atteindre jusqu’à trois kilomètres autour du cratère. Cependant, la production possible de coulées de lave à partir des flancs du volcan est moins susceptible d’exister.

 

Le ministère appelle le grand public à ne pas s’approcher de la partie supérieure du volcan, en raison du danger qu’il représente. Et il demande aux habitants de la région de rester attentifs aux informations fournies par des moyens officiels et d’éviter de faire cas de rumeurs provenant de sources non officielles.
La prochaine mise à jour des données aura lieu le lundi 7 janvier 2019. En cas de changement important, un rapport spécial anticipé sera publié.

Source : Marn .

Photos : Marn ,EPA .

 

Chili , Villarica :

Volcan Villarrica, jeudi 3 janvier.
Après une période de pause de 5 semaines, les explosions stromboliennes reprennent ce matin. Les fontaines de lave sont projetées à environ 30 mètres de haut sur les bords du cratère. On note des chutes de pyroclastes à l’Est du volcan .


Le 25 décembre, nous avons implémenté une nouvelle technologie (POVI 2.0) pour capturer des images séquentielles du volcan Villarrica. Entre 2005 et 2018, 8 800 photos quotidiennes ont été capturées par caméra (une image toutes les 10 secondes). En 2019, il y avait 86 400 photos par jour par caméra (1 image par seconde).
Cette innovation importante nous permet d’observer et d’étudier les phénomènes volcaniques avec un niveau de détail sans précédent.
Le projet POVI remercie les partenaires collaborateurs de la Fundación Volcanes de Chile qui, grâce à leurs contributions en argent, ont rendu possible ce déploiement.

Source : Werner Keller / POVI.

 

Mexique , Popocatepetl :

3 janvier à 11h00 (le 3 janvier à 17h00 GMT).

Au cours des dernières 24 heures, 140 exhalations ont été identifiées à l’aide des systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, accompagnées de vapeur d’eau, de gaz et parfois de petites quantités de cendres. En outre, trois tremblements de terre volcano-tectoniques ont été enregistrés: le premier enregistré hier à 19h34 et les deux restants enregistrés aujourd’hui à 03h01 et 04h06; la magnitude calculée est respectivement de 1,7, 2,1 et 1,6.

Au moment de la rédaction de ce rapport, l’émission continue de gaz volcaniques dispersés dans une direction Nord-Nord-Est observée .

Le CENAPRED demande instamment de NE PAS APPROCHER le volcan et surtout le cratère, en raison du risque de chute de fragments balistiques, et en cas de fortes pluies de s’éloigner du fond des ravins en raison du risque de glissements de terrain et de coulées de boue.

Le feu de signalisation Volcanique d’ Alerte du Popocatepetl   est situé à Amarillo Phase 2.

Source : Cenapred .

Photo : W radio

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search