07 Juin 2018. FR. Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Fuego , Pacaya , Lascar , Taupo .

Home / blog georges Vitton / 07 Juin 2018. FR. Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Fuego , Pacaya , Lascar , Taupo .

07 Juin 2018. FR. Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Fuego , Pacaya , Lascar , Taupo .

07 Juin 2018.

 

 

Pu’u ‘Ō’ō / Kilauea , Hawai :

Mardi 5 juin 2018, à 22 h 28  (mercredi 6 juin 2018, 08:28 UTC).

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet : 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: AVERTISSEMENT
Code couleur actuel de l’aviation: ROUGE

Volcan Kīlauea , Lower East Rift Zone:

L’ éruption vigoureuse de lave continue depuis le système de fissure de la zone inférieure du Rift Est (LERZ) dans la région de Leilani Estates et Lanipuna Gardens.

La fontaine de lave persistante de la Fissure 8 atteint des hauteurs de 150-180 pieds. Cette activité éruptive continue d’alimenter un canal transportant la lave à l’Est jusqu’à l’entrée dans l’océan dans la région de Kapoho Bay. Les ruptures mineures le long du flux canalisé ont été très faibles et ont stagné avant de parcourir une distance significative. Le survol du HVO en fin d’après-midi a montré que le flux de la Fissure 8 continue à former un delta de lave avec des avancées continues limitées dans les parties restantes des quartiers de Kaphoho Beach Lots et Vacationlands. Le lobe le plus septentrional du flux de la Fissure 8 avance très lentement vers le Nord-Est. Aucun autre évents de fissure sont actifs.

La fontaine de lave vigoureuse à la Fissure 8 a atteint des tailles de 45 m (150 pi) comme montré dans cette image prise autour de 9h30.

 

Les cheveux de Pelé et d’autres verres volcaniques légers provenant des fortes fontaines de la Fissure 8 retombent sous le vent de la fissure et s’accumulent sur le sol à l’intérieur de Leilani Estates. Les vents peuvent projeter des particules plus légères sur de plus grandes distances. Les résidents sont invités à minimiser l’exposition à ces particules volcaniques, qui peuvent causer une irritation de la peau et des yeux semblable à celle des cendres volcaniques.

Les équipes de terrain du HVO sont sur place pour suivre les fontaines, les coulées de lave et les éclaboussures provenant de multiples fissures lorsque les conditions le permettent et signalent ces informations à la police civile du comté d’Hawaii.

Les émissions de gaz volcaniques restent très élevées à cause des éruptions de fissures. Les vents d’alizé apportent du vog aux côtés Sud et Ouest de l’île d’Hawaï. Les vents d’Est de l’après-midi peuvent apporter du vog aux communautés de la région du volcan.

Sommet du volcan Kīlauea:

L’activité sismique a chuté après la petite explosion de mardi matin, mais elle augmente lentement maintenant, suivant le modèle des événements précédents  . Les données de surveillance indiquent que la subsidence au sommet se poursuit. Le vol d’observation en milieu de journée a montré un affaissement supplémentaire vers l’intérieur du bord et des parois du cratère  Halema`uma`u.

Vue ce matin du cratère Halema’uma’u et du plancher de la caldeira adjacente du Kīlauea. La vapeur lourde domine la vue, et les vents forts soufflent le panache au Sud-Ouest.

Les séismes ressentis localement devraient continuer et d’autres explosions de cendres sont probables.

Au cours de la dernière semaine, les émissions de dioxyde de soufre provenant du sommet du volcan ont diminué, mais les taux d’émission restent suffisamment élevés pour affecter la qualité de l’air dans les régions sous le vent. Des rafales additionnelles de gaz libérées avec une activité explosive intermittente sont également transportées sous le vent et peuvent également affecter temporairement la qualité de l’air.

La réalité de ce qui s’est passé à Kapoho est dévastatrice. Sur les 348 maisons que nous comptons à Kapoho et Vacationland seulement 101 maisons restent en ce moment. 247 ont été détruites pendant que la lave envahissait les deux complexes. Des images aériennes montrent une poche de maisons au Nord de Kapoho plus tôt aujourd’hui et un front d’écoulement calé. Le Kapoho kipuka des maisons montre beaucoup de dommages similaires aux images vues hier. Suggérant aussi que l’avancement est au point mort.
Vacationland a perdu plus de maisons cet après-midi, il reste très peu de maisons. La coulée qui avait parcouru la route 132 jusqu’à 4-corners s’est enroulée autour de Green Mountain et est descendue sur Vacationland la nuit dernière. Jusqu’à présent, 468 maisons ont été perdues depuis le 3 mai.

La coulée de lave près de Papaya Farms Road et de Holo Lio Road continue de produire un écoulement de lave A’a très lent. La progression est lente mais l’activité continue.

 

Mercredi 6 juin 2018, 14 h 34 HST (jeudi 7 juin 2018, 00:34 UTC)

Volcan Kīlauea , Lower East Rift Zone :

L’ éruption vigoureuse d lave continue depuis le système de fissure de la zone inférieure du Rift Est (LERZ) dans la région de Leilani Estates.

Ce matin, la fontaine de lave à la Fissure 8 a continué à atteindre des hauteurs de 150 à 180 pieds, alimentant un chenal stable à l’Est jusqu’à l’entrée dans l’océan dans la région de Kapoho Bay. La lave pénètre dans l’océan dans la subdivision de Vacationland. Vacationland a été complètement recouvert  de lave, et pendant la nuit, le flux s’est étendu au Nord de 100 m à l’intérieur de Kapoho Beach Lots. Le delta de lave qui s’est formé à Kapoho Bay s’est légèrement étendu cette nuit .

Le lobe septentrional du flux de la Fissure 8 ne montre aucun signe d’activité ce matin, et il n’y a que de la fumée vaporeuse sur le front d’écoulement. Aucune autre fissure n’est active.

Les équipes de terrain du HVO sont sur place pour suivre les fontaines, les coulées de lave et les éclaboussures provenant de multiples fissures lorsque les conditions le permettent et signalent ces informations à la police civile du comté d’Hawaii.

Les émissions de gaz volcaniques restent très élevées à cause des éruptions de fissures. Pour les prochains jours, les conditions de vent peuvent apporter du vog non seulement aux côtés Sud et Ouest de l’île d’Hawaï, mais aussi à l’intérieur de l’île.

Le magma continue d’être fourni à la zone inférieure du Rift Est. Les séismes ne se sont pas déplacés plus loin ces derniers jours et le nombre de séismes localisés reste faible. La sismicité reste relativement faible avec de nombreux séismes de faible magnitude et des tremors de fond de faible amplitude.

Sommet du volcan Kīlauea

L’activité sismique augmente après la petite explosion de mardi matin, avec dix séismes de magnitude M3 + depuis 5 heures du matin dans la région du sommet du Kīlauea. Ce modèle suggère que plus de tremblements de terre ressenti et une petite explosion sont probables dans les prochaines heures. Les données de surveillance indiquent que la subsidence au sommet et l’effondrement vers l’intérieur du bord et des parois du cratère Halema`uma`u se poursuivent.

Au cours de la dernière semaine, les émissions de dioxyde de soufre provenant du sommet du volcan ont diminué, mais les taux d’émission restent suffisamment élevés pour affecter la qualité de l’air dans les régions sous le vent. Des rafales additionnelles de gaz libérées avec une activité explosive intermittente sont également transportées sous le vent et peuvent également affecter temporairement la qualité de l’air.

Source : HVO, Dane DuPont.

Photos : USGS , Bruce Omori

Video : USGS

 

Fuego , Guatemala :

L’Institut national de sismologie, volcanologie, météorologie et d’hydrologie (INSIVUMEH) a publié un bulletin mercredi pour avertir que « il est possible que des lahars se produisent » et émis un avertissement sur des chutes de pierres et des descentes de matériaux chauds.

L’Insivumeh a rapporté que le Volcan Fuego continue de subir des explosions entre faibles et modérées qui génèrent des avalanches de même ampleur, ajoutées à des colonnes de cendres qui s’élève à 4 700 mètres d’altitude.

Il  met en garde contre la pluie qui est arrivée mardi soir. Il est possible que pendant les premières heures de mercredi , il y ait des descentes de lahars. Le danger est plus grand pour l’ INSIVUMEH est le transport de matériaux chaud,  des pierres jusqu’à un mètre de diamètre, des troncs d’arbres et tout ce qui peut être traîné par le courant.
Il alerte sur le risque pour les communautés situées sur le bord des ravins du Sud du volcan. L’Insivumeh estime qu’un autre événement de précipitation n’est pas nécessaire pour que ces glissements de terrain se produisent, puisque la pluie de mardi se sera assez accumulée pour ce phénomène.

Dans le bulletin ils confirment également que l’activité du volcan continue, donc il n’est pas exclu que se produise la descente de nouveaux flux pyroclastiques les ravins, cette alerte concerne les heures et les jours a venir.
« Il est recommandé de ne pas rester près de la zone affectées , à l’intérieur des ravins ou leurs environs » .

Transport aérien
L’Insivumeh recommande à la Direction Générale de l’Aviation Civile de prendre des précautions avec le trafic aérien dû aux cendres à une hauteur de 15 mille 420 pieds, en direction Ouest et Nord-Est, en plus des variations du vent pouvant survenir pendant la journée.

BULLETIN VULCANOLOGIQUE SPÉCIAL BEFGO # 42-2018 Guatemala 06 juin 2018, 17h20 (heure locale)

DESCENTE DE FORTS LAHARES DANS LES RAVINES DE SANTA TERESA, MINERAL ET TANILUYÁ

Les enregistrements de la station sismique GR3 ,à l’heure actuelle , montrent la descente de nouveaux lahar dans les ravins de Santa Teresa, Mineral et Taniluyá, affluents de la rivière Pantaleon et les conditions sont générées pour le même phénomène dans le ravin Honda . Ces lahars sont le résultat de la pluie et de  l’accumulation de matière due à l’activité récente du volcan Fuego.

Ces lahars ont une dimension d’environ 30 mètres de large à certains endroits et atteignent 2 à 3 mètres de haut, ils sont chauds , et durant leur descente il en émane des vapeurs,ils transportent une boue similaire au béton, des roches de 2 à 3 mètres de diamètre , des troncs et des arbres sont traînés par le courant, affectant principalement les communautés situées sur les rives des ravins et le pont Pantaleón.
Il est possible qu’en raison des précipitations prévues dans la région , dans les heures qui vont venir , on enregistre de nouveaux lahares dans ces ou l’un des principaux canyons.

Source : Prensa libre , Insivumeh .

Photo : NotiGraficoSacatepequez, reseauparisnanterre.

 

Pacaya , Guatemala :

Un flux de lave s’ est libéré vers 10h00 du flanc Nord du volcan Pacaya.

L’INSIVUMEH indique que cette activité est typique du Pacaya et n’a pas de relation ni n’est une conséquence de la récente éruption du Volcan Fuego.
L’interdiction d’ascension au cratère se poursuit et les mesures pertinentes sont prises pour ne pas permettre aux touristes d’approcher les coulées de lave.
La surveillance est maintenue. Nous continuerons à informer.

Publiée par Parque Nacional Volcán De Pacaya sur mercredi 6 juin 2018

En raison des conditions atmosphériques, il n’y a pas de bonne visibilité en ce moment. La station sismique PCG enregistre les tremors internes à la suite d’un dégazage constant et de faibles explosions occasionnelles.

 

Source : Parque Nacional  , Insivumeh.

 

Lascar , Chili :

Au cours de cette première période , un total de 88 événements sismiques ont été enregistrés , dont 57 ont été classés comme séismes volcano-tectoniques (VT) , associés à des processus de rupture de matériaux rigides  . Le séisme le plus puissant présentait une magnitude locale (ML) égale à 1,6 et était situé à 0,5 km au Nord-Est du cratère actif à une profondeur de 3,5 km.

De même , il a été enregistré 16 séismes dénommés longue période ( LP) , en relation avec la dynamique des fluides à l’intérieur du volcan , avec des valeurs de déplacement réduits ( DRC) inférieures à 1,2 cm2 . Enfin , il a été enregistré 15 séismes de type longue période dénommés « Tornillos » , associés à la résonnance des fluides magmatiques et/ou hydrothermaux  à l’intérieur des conduits volcaniques , avec des valeurs de déplacement réduits ( DRC) maximales de ,2 cm2 .  

Les images obtenues par la caméra IP ont montré un dégazage provenant du cratère principal, atteignant une hauteur maximale de près de 1600 m au-dessus du niveau du cratère actif.

A partir des données de trois (3) stations GNSS situées sur le volcan , il a été observé que la déformation  dans la station PUNA, rapportée au cours de la période précédente a cessé . Celle ci est en stabilité dans toutes ses composantes, donc aucune évidence n’est observée dans la déformation pour la période observée .

Les émissions de dioxyde de soufre (S02) enregistré par spectrométrie par absorption différentielle (DOAS) présente une valeur moyenne au cours de la première moitié de 1243 ± 157 t/ jour et d’un maximum journalier de 3260 t/jour , rapportée le 10 mai. Les émissions de S02 se situent dans des niveaux modérés à élevés pour ce volcan, témoignant d’une tendance similaire par rapport aux périodes précédentes.
 Aucune alerte thermique n’a été signalé ,  associée à la région du volcan , selon les données traitées par infrarouge , moyen d’observation de l’activité volcanique (Mirova) (http://www.mirovaweb.it/) .

Durant cette période , il a continué à être enregistré une activité sismique superficielle, qui dans les périodes antérieures avait été associées avec des éruptions phréatiques mineures , particulièrement dans les années 2013 et 2015 , en relation avec l’occurrence simultanée de séismes de type VT et de type « Tornillos » , avec absence d’incandescence que normalement , on observe , suggérant une petite obstruction de la colonne de magma située à des profondeurs peu importantes. Malgré que la sismicité garde des niveaux d’énergie considérés comme faibles , il est envisagé que le niveau d’activité actuel augmente la possibilité d’explosions mineures . En conséquence , le niveau d’alerte volcanique reste au niveau :

NIVEAU JAUNE: Changements dans le comportement de l’activité volcanique – Temps probable pour une éruption: SEMAINES / MOIS.
Observation: On considère une zone de 2 kilomètres autour du cratère actif comme une zone dangereuse .

Source : Sernageomin .

 

Taupo , Nouvelle Zélande : 

Essaims de tremblements de terre près de Kawerau et Taupo
Publié: Mer 6 juin 2018 08:50

Les essaims de tremblements de terre sont typiques de l’activité sismique dans la zone de Rotorua-Taupo, la zone volcanique de Taupo. La semaine dernière, ils se sont produits près de Kawerau et de Taupo.

Cratère de la lune , Taupo .

La semaine dernière, il y a eu deux essaims de petits tremblements de terre à proximité de systèmes géothermiques. Un petit près de Taupo (système géothermique de Rotokawa) et un peu plus grand à Kawerau. Les deux sont de grands systèmes géothermiques et les tremblements de terre locaux sont communs.
Le jeudi 31 mai, GeoNet a localisé 9 tremblements de terre près de la zone géothermique de Rotokawa. Leurs magnitudes allaient d’environ M1,5 à M2,5, tandis que les profondeurs allaient de 9 à 6 km.
L’essaim dans la région de Kawerau est plus grand et a commencé vers le 31 mai, avec plus d’événements les 2 et 5 juin. Les magnitudes allaient d’environ M1,5 à M1,9  , tandis que les profondeurs allaient de 5 à 6 km. pour les événements du 31 mai et du 2 juin. Puis, du jour au lendemain, le 5 juin, deux autres phases d ‘activité de l’essaim se sont produites à Kawerau. Dans la première phase de 18h à 22h nous avons localisé 54 événements, les profondeurs ont varié de 4 à 12 km et les grandeurs de M0,9 à M3,8. Le plus grand a eu lieu à 22h22. La deuxième phase après 22 heures consistait en 41 événements. Les profondeurs ont varié de 2 à 8 km et les amplitudes de 1,8 à 4,1. Le plus grand a eu lieu à 20h14.

Enregistrement sismique montrant les deux phases de l’activité de l’essaim près de Kawearu

Les séismes sont probablement liés à l’extension tectonique à long terme de la zone volcanique de Taupo. Les essaims sont souvent caractérisés par aucun événement principal ou grand, avec beaucoup d’événements ayant à peu près la même taille. Actuellement, rien n’indique que les tremblements de terre sont liés à l’activité volcanique.

Source : Geonet

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search