04 Juin 2018. Spécial éruption Fuego. Mise à jour 11h.

Home / blog georges Vitton / 04 Juin 2018. Spécial éruption Fuego. Mise à jour 11h.

04 Juin 2018. Spécial éruption Fuego. Mise à jour 11h.

04 Juin 2018.

 

Fuego , Guatemala :

Bulletin informatif n ° 962018

NIVEAU D’ALERTE ORANGE ET INSTITUTIONNEL D’ALERTE ROUGE DANS LES MUNICIPALITÉS Escuintla, Chimaltenango et Sacatepéquez pour l’éruption du volcan Fuego.

Suite à la deuxième éruption du Fuego, les niveaux d’ alerte ont augmenté au niveau rouge dans Escuintla, Alotenango, Sacatepequez, Yepocapa et Chimaltenango, alors qu’au niveau institutionnel il a été élevé au niveau  orange . Il a également été ouvert 3 refuges dans le département de Escuintla .

Actuellement, ce dôme volcanique continue de générer des explosions fortes avec la même énergie, des colonnes de cendres jusqu’à 10 mille mètres au-dessus du niveau de la mer qui sont dispersées par le vent jusqu’à 40 km  , en particulier vers le Nord-Ouest, le Nord et l’Ouest . Il est enregistré des flux pyroclastiques modérés , continus ,  vers les ravins  Seca, Ceniza, Mineral, Taniluya, Las Lajas et  Onda.

Des chutes de cendres ont lieu dans les communautés comme La Soledad, San Miguel Dueñas, Alotenango Antigua Guatemala et Chimaltenango, l’alerte à la descente de lahars modérés est également maintenue dans les rivières Pantaleon, Minéral et d’autres dans le secteurs où les ponts dans cette zone pourraient être  endommagés dus au débordement de ces rivières.
Les communautés de Sangre de Cristo, Finca Palo Verde, Panimaché I y II et d’autres communautés situées à proximité du volcan ont été évacuées  par les services d’incendie, les équipes d’intervention immédiate -ERI- du Coordonnateur national pour la prévention des catastrophes -CONRED, et des éléments de l’Armée du Guatemala et d’autres institutions .

La population vivant à proximité de la zone volcanique ne doit pas exposer sa vie en approchant des nuages ​​de feu qui descendent du cratère, éviter de rester dans les canyons ou à proximité des rivières où pourraient descendre des coulées pyroclastiques ou  des lahars  . Il est également recommandé de ne pas utiliser de routes proches du volcan puisque la chute des cendres et la descente des lahars ont généré des conditions de risque différentes.

 

La Conred élève à 25 le nombre des défunts par l’éruption du Volcan Fuego.

Le coordonnateur national de prévention des catastrophes (Conrad) porté à 25 le nombre de morts dus à l’éruption du volcan Fuego , 18 ont péri dans les villages de San Miguel Los Lotes, Escuintla, où ont été suspendus les efforts de sauvetage vers 21 heures.

Les victimes ont été piégées dans leurs maisons lorsqu’elles ont été touchées par une inondation, un mélange de lave et de boue, produit de l’éruption du volcan, qui est entré en activité ce dimanche.

La tragédie s’est produite vers 15h00, selon les villageois, qui craignent que plus de gens soient pris au piège dans les décombres.
Les cadavres des victimes, y compris celui d’une femme enceinte, ont été laissés sur le matériel volcanique.
Selon les témoignages des personnes touchées, dans la région il a beaucoup plu et apparemment un nuage chaud a été détourné et quand il s’est joint à la boue il a pris plus de vitesse, et beaucoup de personnes n’ont pas pu s’échapper.
Les appels à l’aide des personnes touchées qui ont réussi à se mettre en sécurité, mais qui n’ont pas été sauvées, sont entendus, tandis que les secouristes font des efforts pour les mettre en sécurité.
Vers 21h00, le travail de sauvetage a été suspendu, alors que le volcan avait déjà diminué son activité.

 

Hugo Daniel López est l’une des personnes qui représente le drame de la tragédie. Il a raconté qu’il travaillait quand il a appris l’urgence. Quand il est arrivé à l’endroit, il n’a pas trouvé sa famille et avec inquiétude, il a dit que sa maison était dans la «partie supérieure» où presque tout est enterré.
Les autorités ont signalé que plusieurs personnes qui avaient été brûlées avaient été transférées dans différents hôpitaux.

Aux hôpitaux Roosevelt et San Juan de Dios, dans la capitale, sont transférés avec des brûlures du troisième degré des mineurs et des adultes. De plus, les hôpitaux d’Escuintla et d’Antigua Guatemala se préparent à recevoir plus de blessés.

 Le porte-parole du Coordonnateur national pour la réduction des catastrophes (Conrad), David de León, a déclaré que jusqu’à 21 heures il y avait 653 évacués déclarés -378 à Escuintla et 275 à Sacatepéquez, deux des trois villages les plus touchés par l’éruption.
Il a également déclaré que les tâches de recherche et de sauvetage des personnes décédées ou disparues étaient suspendues en raison de la faible luminosité de la zone et des dangers, de sorte qu’elles reprendront tôt lundi matin.
 

Source : Conred. Prensa Libre.

Photo : vulcanologia esia , Prensa Libre: Enrique Paredes

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search