03 Mai 2018. FR. Piton de la Fournaise , Pu’u ‘Ō’ō , Marapi , Karymsky .

Home / blog georges Vitton / 03 Mai 2018. FR. Piton de la Fournaise , Pu’u ‘Ō’ō , Marapi , Karymsky .

03 Mai 2018. FR. Piton de la Fournaise , Pu’u ‘Ō’ō , Marapi , Karymsky .

03 Mai 2018.

 

 

Piton de la Fournaise , La Réunion :

Bulletin d’activité du mercredi 2 mai 2018 à 15h15 (Heure locale) .

L’éruption débutée le 27 avril 2018 à 23h50 heure locale se poursuit. L’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) est toujours relativement stable (Figure 1).


Figure 1 : Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 20h00 (16h UTC) le 27 avril et 15h00 (11h00 UTC) le 2 mai sur la station sismique de BOR (située au sommet). (© OVPF/IPGP)

– Du fait des mauvaises conditions météorologiques, aucune estimation des débits de surface n’a pu être faite ce jour.
– Une très légère déflation (dégonflement) du volcan commence à être enregistrée sur les capteurs de déformation de l’OVPF. Ceci signifie que le volume de magma qui sort du réservoir pour venir alimenter l’éruption est supérieur au volume de magma qui le réalimente. Ce paramètre sera à suivre ces prochains jours.
– Aucun séisme volcano-tectonique n’a été enregistré ces dernières 24 heures sous l’édifice du Piton de la Fournaise.

Bulletin mensuel du mercredi 2 mai 2018
Sismicité

Au mois d’avril 2018, l’OVPF a enregistré au total :

• 2362 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2 km de profondeur) sous les cratères sommitaux ;
• 12 séismes profonds (> à 2 km de profondeur) ;
• 414 effondrements (dans le Cratère Dolomieu et au niveau des remparts de l’Enclos Fouqué) ;
• 33 séismes locaux (sous l’île, côté Piton des Neiges) ;
• 2 séismes régionaux (dans la zone océan indien).

L’activité volcano-tectonique sous le massif du Piton de la Fournaise a été particulièrement importante au mois d’avril du fait de l’activité éruptive. Deux éruptions ont marqué ce mois, l’éruption du 3-4 avril (flanc nord du cône terminal) et celle débutée le 27 avril (flanc sud du cône terminal). Ces deux éruptions ont été précédées d’une crise sismique lors de la propagation finale du magma vers la surface (1021 séismes pour l’éruption du 3 avril et 1218 séismes pour l’éruption du 27 avril ; Figure 1).

Figure 1 : Histogramme représentant le nombre de séismes volcano-tectoniques superficiels enregistrés sous les cratères sommitaux entre le 1er janvier et le 1 mai 2018. (© OVPF/IPGP)

La majorité de ces séismes volcano-tectonique était localisée sous les cratères sommitaux. D’autres moins nombreux étaient localisés dans le secteur nord – nord est de l’Enclos Fouqué (en lien avec l’éruption du 3-4 avril 2018).

Figure 2 : Localisation des séismes détectés en avril. Seuls les séismes localisables ont été représentés sur la carte. L’observatoire enregistre des évènements sismiques non représentés sur cette carte car non localisables, en raison de leur trop faible magnitude. L’échelle colorée représente le temps entre le 1 et 30 avril. (© OVPF/IPGP)

Déformation:

Côté déformation, le mois d’avril aura également été influencé par les deux éruptions avec des déformations rapides d’ordre décimétrique lors de la propagation finale du magma vers la surface (Figure 3).
Entre les deux éruptions, le volcan a continué à gonfler (inflation), témoin d’une mise en pression du réservoir magmatique (réalimentation de ce réservoir par du magma plus profond) à l’origine de l’éruption du 27 avril.

Figure 3 : Illustration de la déformation sur les douze derniers mois (les éruptions du 14 juillet-28 août 2017 3 avril et celle débutée le 27 avril sont ici représentée en jaune). Est ici représentée une ligne de base (distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cratère Dolomieu du nord au sud (en noir les données brutes, en bleu les données lissées sur une semaine). Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan ; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. (© OVPF/IPGP)

Géochimie des gaz

Concentration en CO2 dans le sol
Au mois d’avril, les concentrations en CO2 dans le sol observées en champ lointain (Plaine des Cafres (Figure 4), Plaine des Palmistes) ont montré des tendances à l’augmentation, tandis que celles enregistrées au niveau du Gîte du volcan étaient à la baisse. Cette évolution côté géochimie a mis également en évidence une poursuite de la réalimentation profonde et un possible transfert vers de plus faibles profondeurs (réservoir superficiel) entre les deux éruptions d’avril.

Figure 4 : Concentration molaire de CO2 dans le sol au niveau de la station Plaine des Cafres situé à l’observatoire (les éruptions du 3-4 avril et celle débutée le 27 avril sont indiquées par des barres rouges). (© OVPF/IPGP)

 

 

Composition des fumerolles sommitales:
Augmentation de la concentration relative en CO2, notamment avant l’éruption du 27 avril ; puis diminution depuis le début de l’éruption du 27 avril. Les concentrations en SO2 et H2S sont toujours restée assez faibles.
Concentration en SO2 dans l’air dans l’Enclos Fouqué:
Une augmentation des émissions de SO2 a été observée pendant les deux éruptions d’avril.
Depuis le début de l’éruption du 27 avril : tendance rapide à la diminution des flux de SO2. Ces concentrations restent modestes, similaires ou inférieures à celles mesurées lors des éruptions de 2017.

Bilan : Le mois d’Avril aura été marqué par deux éruptions (cf. les bulletins « éruption » pour plus de détails) et par des signaux avant-coureurs pré-éruptifs de mises sous pression et de recharges magmatiques du réservoir superficiel (inflation de l’édifice, augmentation de l’activité sismique et variations de teneur en CO2 dans le sol).

Source : OVPF.

Photos : Réunion des paysages , Photography and co.

 

Pu’u ‘Ō’ō , Hawai :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet : 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE

Les taux élevés de sismicité et de déformation du volcan Kīlauea le long d’une section de la zone inférieure du Rift Est , à l’Est de l’évent du Pu’u ‘Ō’ō se poursuivent ce soir. Cette activité est associée à l’intrusion continue de magma dans la zone du Rift Est à des endroits situés à l’Est de la route 130. Une éruption de lave provenant de la zone inférieure du Rift est pourrait résulter de l’agitation continue. À l’heure actuelle, il n’est pas possible de dire avec certitude si ou où une telle éruption peut se produire, mais la zone située à l’Est du Pu’u ‘Ō’ō reste l’endroit le plus probable.

Les scientifiques de l’Observatoire du volcan hawaïen seront en service du jour au lendemain pour surveiller l’évolution de la sismicité et de la déformation, et les habitants du district de Puna devraient rester vigilants et surveiller la situation du volcan; Surveillez les messages de la défense civile du comté d’Hawaii à http://www.hawaiicounty.gov/active-alerts/.

Observations récentes:

L’activité sismique élevée dans la partie inférieure du Rift oriental du Kīlauea a persisté tout au long de la journée, de nombreux événements ayant été signalés par des résidents. Le nombre de tremblements de terre a légèrement diminué depuis minuit dans la zone à l’Est de la route 130.
À partir de ce matin, une station GPS située à environ 1,5 km (1 mile) au sud-ouest de Nanawale Estates a commencé à se déplacer vers le nord, indiquant que l’intrusion de magma s’approche de cette zone de la zone Rift Est. La station a bougé de plusieurs centimètres depuis ce matin.

Un inclinomètre sur Pu’u ‘Ō’ō a enregistré une inclinaison stable et déflationniste pendant la journée, avec plusieurs compensations d’inflation brusques. Ces décalages ont probablement enregistré l’effondrement épisodique continu du plancher du cratère. Certains de ces décalages correspondaient à des panaches de cendres de courte durée s’élevant du cratère.
Les inclinomètres au sommet ont commencé à enregistrer une augmentation de l’inclinaison déflationniste cet après-midi. Le niveau du lac de lave au sommet a baissé d’environ 20 m (65 pi) depuis le début de l’inclinaison déflationniste tôt le matin du 1er mai.
De nouvelles petites fissures au sol de moins de quelques cm (pouces) de largeur se sont formées aujourd’hui à travers quelques routes dans et à proximité de Leilani Estates; ces fissures reflètent l’accumulation de stress à la surface due à l’intrusion de magma. Aucune vapeur ou gaz n’a été observé s’échappant des fissures.
L’analyse des images de webcam du champ de coulée de lave 61g , le 1er mai , indique que les flux de surface à quelques kilomètres du Pu’u ‘Ō’ō ont cessé d’avancer – les quelques zones d’incandescence visibles dans les images ne bougeaient plus tôt le matin du 1er mai. Le flux 61g n’est probablement plus approvisionné en lave par le Pu’u ‘Ō’ō.

Analyse de risque :

La migration de la sismicité et de la déformation en aval du cône du Pu’u’Ō’ō (Est) après l’effondrement de lundi indique qu’une vaste zone le long de la zone de rift Est est potentiellement à risque d’une nouvelle éruption.
L’emplacement de toute future éruption déterminera quelles zones sont sur le chemin des nouvelles coulées de lave.
La situation continue d’évoluer et les scientifiques de l’Observatoire du volcan hawaïen de l’USGS continuent de surveiller de près la zone du rift oriental du Kīlauea et son sommet. D’autres mises à jour suivront à mesure que l’information deviendra disponible.

Source : HVO

 

Marapi , Indonésie :

Niveau d’activité de niveau II (WASPADA). Le Marapi (2891 m au-dessus du niveau de la mer) présente une éruption instable.
Depuis hier jusqu’à ce matin, le volcan , visuellement , peut être observé clairement jusqu’à ce qu’il soit couvert de brouillard. Le vent souffle , faible  à moyen , vers le Sud-Est et le Sud. Le 2 mai 2018 à 07:03 WIB il a été observé 1 éruption avec une colonne de fumée s’élevant de 4000 m au-dessus du pic . De faibles chutes de cendres se sont produites dans le district de Panyalaian. Tanah Datar, la distance du centre de l’éruption est de 13 km.

Par les sismographes en date du 2 mai 2018, il a été enregistré:
1  tremblement de terre d’ éruption.
7 tremblements de terre d’émission.
2  tremblements de terre de type Tornilo
1 tremblement de terre volcanique
5 tremblements de terre tectoniques locaux
5 tremblements de terre tectoniques

Recommandation: La communauté autour du Gunungapi Marapi et les visiteurs / touristes ne sont pas autorisés à monter sur le Marapi dans un rayon de 3 Km autour du cratère / sommet.

VONA: Un code VONA a été envoyé pour la dernière fois avec un code couleur ORANGE, publiés le 2 mai 2018 à 20h10, relatifs à l’éruption avec l’altitude de la colonne de cendres à environ 6891 m d’altitude ou environ 4000 m au-dessus du sommet. La colonne de cendres penche vers le Sud-Est.

Source : PVMGB

Photo : Armel Basri

 

Karymsky , Kamchatka :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Délivré: 03 Avril 2018.
Volcan: Karymsky (CAVW # 300130)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: KVERT
Numéro de l’avis: 2018-41
Localisation du volcan : N 54 deg 2 min E 159 deg 26 min
Région: Kamtchatka, Russie
Altitude du sommet: 4874,08 pi (1486 m)

Résumé de l’activité volcanique:
Selon les données satellitaires, une activité explosive modérée du volcan Karymsky continue. Un nuage de cendres continue de se déplacer vers le Sud-Est à partir du volcan.

L’ activité éruptive modérée du volcan continue. Des explosions de cendres allant jusqu’à 16 400-19 700 pi (5-6 km) a.s.l. pourraient se produire à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs volant à basse altitude.

Hauteur des nuages ​​volcaniques:
8528 ft (2600 m) AMSL Temps et méthode de détermination du panache de cendres et de la hauteur des nuages: 20180503 / 0100Z – Himawari-8
Autres informations sur les nuages ​​volcaniques:
Distance du panache de cendres / nuage du volcan: 22 mi (36 km)
Sens de dérive du panache de cendres / nuage du volcan: ESE / azimut 108 deg
Temps et méthode de détermination du panache de cendres / nuage: 20180503 / 0100Z – Himawari-8
Début de l’explosion et détermination: 20180502 / 2130Z – Données satellite

Source : Kvert

Photo : A. Belousov, IVS FEB RAS , 18/7/2017 .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search