28 Mars 2018. FR. Chiles / Cerro Negro , Sabancaya , Ebeko , Pu’u ‘Ō’ō .

Home / blog georges Vitton / 28 Mars 2018. FR. Chiles / Cerro Negro , Sabancaya , Ebeko , Pu’u ‘Ō’ō .

28 Mars 2018. FR. Chiles / Cerro Negro , Sabancaya , Ebeko , Pu’u ‘Ō’ō .

28 Mars 2018.

 

Chiles / Cerro Negro , Colombie :

Objet: Bulletin d’activité des volcans Chiles et Cerro Negro

Le niveau d’activité des volcans est maintenu au niveau:
NIVEAU JAUNE ■ (III): CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE.

Sur le suivi de l’activité des volcans Chiles et Cerro Negro , la Commission géologique de la Colombie (CGT) rapporte que:

Pour la période comprise entre les 20 et 27 Mars 2018, une augmentation significative de l’activité sismique par rapport à la semaine précédente a été enregistrée, atteignant un total d’environ 1550 tremblements de terre pour le 24 Mars. La sismicité enregistrée était principalement associée à la fracturation de roches .

Elle met en évidence la présence de tremblements de terre signalés comme ressentis principalement par les habitants de la communauté de Chiles   – municipalité de  Cumbal. Les tremblements de terre étaient situés au Sud et au Sud-Est du cône du volcan Chiles, à des distances jusqu’à 10 km et des profondeurs qui ont atteint 10 km du sommet (4700 m). L’intensité maximale de ces tremblements de terre était d’une magnitude locale  de M 3,7 sur l’échelle Richter et comme indiqué dans le bulletin spécial du 21 Mars, le tremblement de terre a été signalé comme ressenti dans les municipalités de Cumbal, Túquerres, Pupiales et Ipiales.

Le Service géologique colombien et l’Institut National de Géophysique de l’école Polytechnique de l’Equateur  suivent de près l’évolution de cette activité sismique et volcanique  et rendre compte sans délai des changements détectés.

Source : SGC

 

Sabancaya , Pérou :

La cendre qui a été émise ce matin par le volcan Sabancaya, situé à Arequipa, après avoir enregistré une explosion, a été dispersée principalement dans la direction Nord-Ouest, affectant les villes de Huambo, Cabanaconde, Pinchollo, Maca et Tapay, a précisé l’Institut Géophysique du Pérou. .

L’événement s’est produit à 08h53 et le nuage de cendres a atteint 3 500 mètres au-dessus du cratère.

Le rayon de dispersion des cendres était supérieur à 30 kilomètres autour du volcan Sabancaya.

Recommandations:

Les experts de l’IGP rappellent que les cendres volcaniques peuvent causer des problèmes environnementaux et affecter la santé des gens. Par conséquent, il est recommandé de protéger vos yeux en utilisant des lentilles et les voies respiratoires avec des masques.
Il conseille également aux autorités et institutions compétentes de procéder à une évaluation permanente de l’impact des cendres sur l’eau, le sol, l’air et la santé des personnes.

Source : IGP/ Andina.pe

 

Ebeko , Iles Kouriles , Russie :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA).

Délivré: 27 Mars2018.
Volcan: Ebeko (CAVW # 290380)
Code couleur actuel de l’aviation: ORANGE
Code couleur de l’aviation précédent: orange
Source: KVERT
Numéro de l’avis: 2018-32
Localisation du volcan : N 50 deg 41 min E 156 deg 0 min
Région: Kouriles du Nord, Russie
Sommet : 3791.68 ft (1156 m)

Résumé de l’activité volcanique:
Selon les données vidéo, les explosions ont envoyé des cendres jusqu’à 2,0 km d’altitude . Le panache de cendres dérive vers le Nord-Nord-Est du volcan.

Une activité gaz-vapeur modérée avec une certaine quantité de cendres continue sur le volcan  . Des explosion de cendres jusqu’à 16 400 pieds (5 km)  pourraient se produire à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude et l’aéroport de Severo-Kurilsk.

Hauteur des nuages ​​volcaniques:
6550 ft (2000 m) AMSL . Temps et méthode de détermination du panache de cendres / de la hauteur des nuages: 20180327 / 2128Z – Données vidéo

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques:
Distance du panache de cendres / nuage du volcan: 5 km
Sens de dérive du panache de cendres / nuage du volcan: NNE
Temps et méthode de détermination du nuage de cendres / panache: 20180327 / 2128Z – Données vidéo.

 

 

  Cratère actif de l’Ebeko , Aout 2012 (Photo: Sergej Lyachovets).

L’Ebeko est l’un des volcans les plus actifs des îles Kouriles, situé au nord de l’île de Paramushir, au Sud du Kamtchatka.
Le volcan Ebeko a un sommet plat avec 3 cratères sommitaux alignés SSW-NNE. La partie orientale du cratère Sud contient une grande source en ébullition. Le cratère du milieu a un lac chaud avec des solfatares le long de son rivage. Le cratère nord inférieur a un petit lac froid et est séparé du cratère moyen par une crête étroite.
L’activité historique a été enregistrée depuis la fin du 18ème siècle et consistait en éruptions explosives , petite à modérée des cratères sommitaux. Une activité fumerolienne intense se produit dans les cratères sommitaux de l’Ebeko et sur les flancs extérieurs du cône, ainsi que dans les cratères latéraux d’explosion.

Source : Kvert, vulcanologia esia.

Photo: Sergej Lyachovets

 

Pu’u ‘Ō’ō , Hawaï :

Une petite coulée de lave a été observée ce week-end dans le cratère principal du Pu’u ‘Ō’ō, alors que l’inclinomètre du cône , dans la zone Est du volcan Kīlauea , continue d’enregistrer la « forte poussée inflationniste » qui a commencé le 12 mars.

Selon l’USGS Hawaiian Volcano Observatory, le 26 mars:
L’enregistrement continu des stations GPS sur Pu`u `O`o a également commencé à enregistrer l’extension à travers le cône à cette date. La nuit dernière, la lave a coulé de l’une des sources incandescente à long terme dans le cratère du Pu’u’Ō’ō, sur le fond du cratère. Des vues de la  webcam ont montré des éclaboussures dans le bassin de lave du West Pit   au cours des derniers jours. Cela est probablement dû à l’affaissement du sol observé au cours des deux derniers mois, suivi de la récente élévation du niveau de la surface de la mare de lave, coïncidant avec la récente inclinaison inflationniste.

Cette photo du Pu’u ‘Ō’ō de la webcam du HVO (POcam) du 17 mars est  une image composite (plusieurs images de webcam capturées pendant la nuit) dans laquelle les zones de lave active apparaissent de couleur blanc brillant. Depuis le 22 mars, des éclaboussures ont été observées par intermittence à partir de l’étang de lave contenu dans la fosse ouest (à droite). Dans le cratère principal du Pu’u ‘Ō’ō (à gauche), une petite coulée de lave a commencé à couler sur le plancher du cratère la nuit dernière et reste active  cet après-midi (26 mars).

Le 25 mars, entre 10h06 et 22h08, les scientifiques disent qu’une petite coulée de lave a commencé à couler sur le plancher du cratère du Pu’u’ŌŌ pour la première fois depuis mai 2016. Ce type d’activité n’est pas inhabituel pour le Pu ‘u’ Ō’ō, disent les scientifiques, et ne reflète pas un changement significatif dans l’éruption en cours.
Dans l’image thermique du 26 mars  , l’USGS indique que «l’écoulement (couleur brillante) semble être alimenté par l’un des petits cônes de projections dans l’échancrure Sud du cratère. La coulée de lave ne s’est pas étendue au-delà du cratère.  »

Les scientifiques affirment que le taux d’émission de dioxyde de soufre des évents de la zone du Rift Est a été stable au cours des derniers mois et reste significativement inférieur au taux d’émission du sommet.

Source : Bigisland vidéo news.

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search