January 23, 2024. EN. Philippines : Bulusan , Peru : Sabancaya , Vanuatu : Ambrym , Chile : Villarica , Guatemala : Fuego .

January 23 , 2024.

 

Philippines , Bulusan :

BULUSAN VOLCANO ADVISORY , 23 January 2024 , 01:30 AM
This is a notice of increased seismic activity at Bulusan Volcano.

A total of ninety-one (91) volcano-tectonic (VT) earthquakes associated with rock fracturing at 2 to 4 kilometers depth beneath the southwestern flanks have been recorded by the Bulusan Volcano Network (BVN) since 1:38 AM of 22 January 2024. The southwestern as well as southeastern flanks of Bulusan Volcano have been inflated since February 2023 based on ground deformation data from continuous GPS and electronic tilt monitoring. In contrast, degassing activity from the summit crater and active vents has been very weak to moderate when the volcano summit has been visible. Nonetheless, increased seismic activity and pressurization of the volcano edifice may indicate that hydrothermal processes may be occurring beneath the volcano and may lead to steam-driven eruptions at any of the summit vents.

The public is reminded that Alert Level 1 prevails over Bulusan Volcano, which means it is currently at low-level unrest with increased chances of steam-driven or phreatic eruptions. Local government units and the public are reminded that entry into the 4-kilometer radius Permanent Danger Zone (PDZ) should be prohibited and that vigilance in the 2-kilometer Extended Danger Zone (EDZ) on the southeast sector must be exercised due to the possibilities of sudden and hazardous phreatic eruptions. Civil aviation authorities must also advise pilots to avoid flying close to the volcano’s summit as ash from any sudden phreatic eruption can be hazardous to aircraft. Furthermore, people living within valleys and along river/stream channels should be vigilant against sediment-laden stream flows and lahars in the event of heavy and prolonged rainfall occurring simultaneous with phreatic eruption.

DOST-PHIVOLCS is closely monitoring Bulusan Volcano’s condition and any new development will be relayed to all concerned.

Source et photo : Phivolcs

 

Peru , Sabancaya :

Analysis period: from January 15, 2024 to January 21, 2024, Arequipa, January 22, 2024
Alert level: ORANGE

The Geophysical Institute of Peru (IGP) reports that the eruptive activity of the Sabancaya volcano remains at moderate levels, that is, with the recording of an average of 52 daily explosions, with columns of ash and of gas up to 2500 m altitude above the summit of the volcano. Consequently, the volcanic alert level remains at the ORANGE level

The IGP recorded and analyzed the occurrence of 320 earthquakes of volcanic origin, associated with the circulation of magmatic fluids inside the Sabancaya volcano, as well as earthquakes linked to the fracturing of rocks. An average of 52 explosions were recorded daily.

 

Columns of ash and gas have been observed at an altitude of up to 2500 m above the summit of the volcano. The predominant direction of these emissions was towards the West and South West sectors of the volcano over a distance of less than 10 KM.

We continue to record a slight inflation process in the northern sector (around the Hualca Hualca volcano).

Satellite recordings identified the presence of 11 thermal anomalies, with a maximum value of 17 MW, associated with the presence of a lava body on the surface of the volcano crater.

RECOMMENDATIONS
• Keep the volcano alert level in orange.
• Do not approach within a radius of less than 12 km from the crater.

Source : Cenvul

Photo : Zintia Roxana Fernández Licla

 

Vanuatu , Ambrym :

16°15’00”S 168°07’00”E
Summit Elevation 4377ft (1334m)
Current Volcano Alert Level: Level 2

Ambrym volcano activity has decreased from minor eruption to major unrest state. The Volcanic Alert Level degraded from Level 3 to Level 2.

Latest seismic analysis and observation has confirmed a decrease of the Ambrym volcano activity. The volcanic Alert now has degraded to Level 2. Ambrym volcano is now in the Major Unrest State. The current activity still consists of reduced emission of steam/gas and dimmer to no night glow compared to the past three (3) days.

Ground observation and our volcano monitoring system (webcam and seismic data) analysis from the 15th-17th January 2024 confirms the decrease of seismic activity and the emission of sulfur gas, ash and steam. This current volcanic activity shows that Ambrym volcano is currently in the major unrest state, consistent with the Alert Level 2.

With the ongoing activity and the associated hazards, the danger zone at the summit is maintained at Danger Zone B .These danger zones are about 2 km around Benbow and 4 km around Marum craters including Maben-Mbwelesu, Niri-Mbwelesu and Mbwelesu. Additional danger zone is at the South-East of Ambrym within 500 meters from major cracks (Opened during the 2018 Eruption). It is a useful reminder that eruptions can occur at any level of unrest with little or no warnings.

Source : Geohazard.

Photo : G Vitton

 

Chile , Villarica :

Special Report on Volcanic Activity (REAV), La Araucanía and Los Ríos regions, Villarrica volcano, January 22, 2024, 04:40 local time (mainland Chile)

The National Geology and Mining Service of Chile (Sernageomin) announces the following PRELIMINARY information, obtained through the monitoring equipment of the National Volcanic Monitoring Network (RNVV), processed and analyzed at the Southern Andean Volcano Observatory (Ovdas):

From Monday January 18, 2024, at 2:21 a.m. local time (5:21 a.m. UTC), monitoring stations installed near the Villarrica volcano recorded a swarm of earthquakes associated with the fracturing of rocks (Volcano-tectonics) inside the system volcanic. This increase in seismicity occurs after the 3.9 magnitude earthquake reported in the previous bulletin.

 

Observation :

At the time of issuing this report, approximately 160 seismic events of the Volcano-tectonic (VT) type have been recorded in the last 3 hours, which remain ongoing, with a decreasing occurrence.

The locations are mainly concentrated in an area located around 4 to 5 km east-southeast of the main crater, with depths between 4 and 5.5 km.

No changes in the behavior of the fluid-type seismic activity of the volcano have been recorded, nor any associated surface activity observed.

The technical volcanic alert is maintained at YELLOW level.

Source : Sernageomin.

Photo : Auteur inconnu ( archive).

 

Guatemala , Fuego :

Weather conditions: Clear weather.
Wind: South and South-West.
Precipitation: 0.0 mm.

Activity:
The Fuego Volcano Observatory reports volcanic activity, which consists of small to moderate explosions, which occur at a frequency of 1 to 6 per hour, raising columns of gas and gray ash to heights between 4,400 and 4,700 meters above sea level (14,763 to 15,748). feet), which move variably toward the West, Northwest, North, and Northeast, carrying ash over distances of up to 30 kilometers or more.

Due to wind direction, low ash particle fall may occur over Yepocapa, Acatenango, Parramos and La Antigua Guatemala. The accelerated winds move the ashes into the upper part of the ravines and form ash curtains on the southwest, south and southeast flanks. The explosions lift incandescent material up to 100 meters above the crater and produce weak avalanches around the crater towards the Seca, Taniluyá, Ceniza and La Lajas ravines. The activity is occasionally accompanied by low rumbles and shock waves, as well as faint aircraft turbine sounds lasting less than a minute.

Source : Insivumeh

Photo : Conred.

 

 

23 Janvier 2024. FR. Philippines : Bulusan , Pérou : Sabancaya , Vanuatu : Ambrym , Chili : Villarica , Guatemala : Fuego .

23 Janvier 2024.

 

Philippines , Bulusan :

AVIS D’ACTIVITE SUR LE VOLCAN BULUSAN, 23 janvier 2024, 01h30.

Ceci est un avis d’activité sismique accrue sur le volcan Bulusan.

Au total, quatre-vingt-onze (91) tremblements de terre volcano-tectoniques (VT) associés à la fracturation des roches à 2 à 4 kilomètres de profondeur sous les flancs Sud-Ouest ont été enregistrés par le réseau de capteurs du volcan Bulusan (BVN) depuis 01h38 du matin le 22 janvier 2024. Les flancs Sud-Ouest et Sud-Est du volcan Bulusan ont été gonflés depuis février 2023 sur la base des données de déformation du sol provenant du GPS continu et de la surveillance électronique de l’inclinaison. En revanche, l’activité de dégazage du cratère sommital et des évents actifs a été très faible à modérée lorsque le sommet du volcan était visible. Néanmoins, l’augmentation de l’activité sismique et la pressurisation de l’édifice volcanique peuvent indiquer que des processus hydrothermaux peuvent se produire sous le volcan et conduire à des éruptions provoquées par la vapeur au niveau de l’un des évents sommitaux.

Il est rappelé au public que le niveau d’alerte 1 prévaut sur le volcan Bulusan, ce qui signifie qu’il se trouve actuellement dans une situation de troubles de faible intensité avec des risques accrus d’éruptions phréatiques ou provoquées par de la vapeur. Il est rappelé aux collectivités locales et au public que l’entrée dans la zone de danger permanente (PDZ) d’un rayon de 4 kilomètres doit être interdite et que la vigilance dans la zone de danger étendue (EDZ) de 2 kilomètres sur le secteur Sud-Est doit être exercée en raison des possibilités d’éruptions phréatiques soudaines et dangereuses. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan, car les cendres provenant de toute éruption phréatique soudaine peuvent être dangereuses pour les avions. En outre, les personnes vivant dans les vallées et le long des canaux des rivières et des ruisseaux doivent être vigilantes contre les écoulements et les lahars chargés de sédiments en cas de pluies abondantes et prolongées se produisant simultanément avec une éruption phréatique.

Le DOST-PHIVOLCS surveille de près l’état du volcan Bulusan et tout nouveau développement sera relayé à toutes les personnes concernées.

Source et photo : Phivolcs

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 15 Janvier 2024 au 21 Janvier 2024 , Arequipa, 22 Janvier 2024
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 52 explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 2500 m d’altitude au-dessus du sommet du volcan . Par conséquent, le niveau d’alerte volcanique se maintien au niveau ORANGE

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 320 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya, ainsi que des séismes liés à la fracturation des roches. Une moyenne de 52 explosions a été enregistrée quotidiennement .

 

Il a été observé des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 2500 m d’altitude au-dessus du sommet du volcan. La direction prédominante de ces émissions a été vers les secteurs Ouest et Sud Ouest du volcan sur une distance inférieure à 10 KM.

On continue à enregistrer un léger processus d’inflation dans le secteur Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ).

Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 11 anomalies thermiques , avec une valeur maximale de 17 MW , associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan.

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : Cenvul

Photo : Zintia Roxana Fernández Licla

 

Vanuatu , Ambrym :

16°15’00″S 168°07’00″E
Altitude du sommet :4 377 pieds (1 334 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : niveau 2

L’activité du volcan Ambrym est passée d’une éruption mineure à un état de troubles majeurs. Le niveau d’alerte volcanique est passé du niveau 3 au niveau 2.

Les dernières analyses et observations sismiques ont confirmé une diminution de l’activité du volcan Ambrym. L’alerte volcanique est désormais dégradée au niveau 2. Le volcan Ambrym est désormais dans un état de troubles majeurs. L’activité actuelle consiste toujours à  une diminution des émissions de vapeur/gaz et de la lueur nocturne par rapport aux trois (3) derniers jours.

L’observation au sol et l’analyse de notre système de surveillance du volcan (webcam et données sismiques) du 15 au 17 janvier 2024 confirment la diminution de l’activité sismique et l’émission de gaz sulfureux, de cendres et de vapeur. Cette activité volcanique actuelle montre que le volcan Ambrym est actuellement dans un état de troubles majeurs, conforme au niveau d’alerte 2.

Avec l’activité en cours et les dangers associés, la zone de danger au sommet est maintenue à la zone de danger B . Ces zones dangereuses s’étendent sur environ 2 km autour du Benbow et 4 km autour des cratères du Marum, notamment Maben-Mbwelesu, Niri-Mbwelesu et Mbwelesu. Une zone de danger supplémentaire se trouve au Sud-Est d’Ambrym, à moins de 500 mètres des fissures majeures (ouvertes lors de l’éruption de 2018). C’est un rappel utile que des éruptions peuvent se produire à n’importe quel niveau de troubles avec peu ou pas d’avertissements.

Source : Geohazard.

Photo : G Vitton

 

Chili , Villarica :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), régions de La Araucanía et Los Ríos, volcan Villarrica, 22 Janvier 2024, 04 h40 heure locale (Chili continental)

Le Service national de géologie et des mines du Chili (Sernageomin) annonce les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire des volcans des Andes du Sud (Ovdas) :

A partir du Lundi 18 Janvier 2024 , à 02h21 heure locale (5h21 UTC) , les stations de surveillance installées à proximité du volcan Villarrica ont enregistré un essaim de séismes associé à la fracturation des roches ( Volcano-tectonique) à l’intérieur du système volcanique . Cette augmentation de la sismicité survient après le séisme de magnitude 3,9 relaté dans le bulletin précédent.

 

Observation :

Au moment de l’émission de ce rapport , il a été enregistré environ 160 évènements sismiques de type Volcano-tectonique ( VT) dans les dernières 3 heures, lesquels restent toujours en cours, avec une occurrence qui va en diminution.

Les localisations se concentrent principalement dans une zone située aux environs de 4 à 5km à l’Est-Sud-Est du cratère principal , avec des profondeurs comprises entre 4 et 5,5 km.

Il n’a pas été enregistré de changements dans le comportement de l’activité sismique de type fluides du volcan , ni observé d’activité superficielle associée.

L’alerte technique volcanique est maintenue au niveau JAUNE.

Source : Sernageomin.

Photo : Auteur inconnu ( archive).

 

Guatemala , Fuego :

Conditions atmosphériques : Temps clair.
Vent : Sud et Sud-Ouest.
Précipitations : 0,0 mm.

Activité:
L’Observatoire du Volcan Fuego rapporte une activité volcanique, qui consiste en des explosions faibles à modérées, qui se produisent à une fréquence de 1 à 6 par heure, soulevant des colonnes de gaz et de cendres grises à des hauteurs comprises entre 4 400 et 4 700 mètres au-dessus du niveau de la mer (14 763 à 15 748). pieds), qui se déplacent de manière variable vers l’Ouest, le Nord-Ouest, le Nord et le Nord-Est, transportant les cendres sur des distances allant jusqu’à 30 kilomètres ou plus.

En raison de la direction du vent, une faible chute de particules de cendres peut se produire sur Yepocapa, Acatenango, Parramos et La Antigua Guatemala. Les vents accélérés déplacent les cendres dans la partie supérieure des ravins et forment des rideaux de cendres sur les flancs Sud-Ouest, Sud et Sud-Est. Les explosions soulèvent des matériaux incandescents jusqu’à 100 mètres au-dessus du cratère et produisent de faibles avalanches autour du cratère en direction des ravins Seca, Taniluyá, Ceniza et La Lajas. L’activité s’accompagne occasionnellement de faibles grondements et d’ondes de choc, ainsi que de faibles bruits de turbine d’avion durant moins d’une minute.

Source : Insivumeh

Photo : Conred.

 

 

January 16, 2024. EN. Iceland : Reykjanes Peninsula , Peru : Sabancaya , Chile : Villarica , Alaska : Shishaldin , Indonesia : Lewotobi Laki Laki .

January 16 , 2024.

 

Iceland , Reykjanes  Peninsula :

The intensity of the eruption decreases . New fissures may emerge on the surface of Grindavík in the coming days. The hazard assessment map has been updated . Updated 15 January at 16:40 UTC

Based on webcam footage, it is evident that the lava flow has decreased from the eruptive fissures that opened yesterday. Flow from the southern eruptive fissure, which emerged around noon yesterday near the town‘s border, seems to have ceased. The majority of the remaining lava flow is now directed southwest along the protective barriers, and its trajectory seems to have stabilized.

It is difficult to estimate how long this eruption will last. Seismic activity has decreased, and GPS measurements indicate that the rate of deformation in the area has reduced. However, deformation is still detected near the southernmost part of the magma conduit beneath Grindavík.

Measurements indicate that there has been a displacement of up to 1.4 meters in the past 24 hours, distributed across numerous fissures within the town‘s boundaries. Fresh fissures have developed, and existing ones have expanded. It is possible that additional fissures may emerge on the surface in the next few days.

As previously stated, the eruption sites are extremely hazardous, and the possibility of new fissures emerging without warning cannot be dismissed. This was demonstrated by the eruptive fissure that appeared near the border of Grindavík yesterday, which provided no recognizable warning signs on the monitoring equipment.

Today, there is a mild wind from the northeast at the eruption sites, but it will pick up speed later in the day. Therefore, gas pollution is drifting southwest towards the ocean. Tomorrow, the area will experience winds from the north reaching 10-18 m/s, causing the gas to drift south. Refer to the weather service’s forecast for gas dispersion details.

 

The Icelandic Meteorological Office continues to monitor the area and is in direct contact with civil protection and response teams in the region about the progression of the event.

Scientists met this morning for a consultation meeting organized by the Icelandic Meteorological Office. They reviewed the most recent data related to the eruption.

In the upcoming days, there will be ongoing measurements and the collection of additional data, followed by analysis. These data are being utilized, among other things, to construct models that enhance comprehension of the pre-eruptive indicators that led up to this event and to evaluate the most likely progression of the eruption. Comparisons are also being made between the December 18 eruption and the eruption that began yesterday to enhance understanding of changes in the area and to evaluate the most likely scenarios going forward.

Map exhibiting the thickness of the lava flow based on measurements at 13:50 yesterday.

The Icelandic Meteorological Office has issued an updated hazard assessment map based on the latest data. It remains unchanged from the last update. The map is valid until 19:00 on Wednesday, January 17, unless new developments arise.

Source : IMO

Photos : Auteur inconnu , RAX – Ragnar Axelsson  , IMO

 

Peru , Sabancaya :

Analysis period: from January 8, 2024 to January 14, 2024, Arequipa, January 15, 2024
Alert level: ORANGE

The Geophysical Institute of Peru (IGP) reports that the eruptive activity of the Sabancaya volcano remains at moderate levels, that is, with the recording of an average of 50 daily explosions, with columns of ashes and of gas up to 2000 m altitude above the summit of the volcano and their subsequent dispersion. Consequently, the volcanic alert level remains at the ORANGE level

The IGP recorded and analyzed the occurrence of 280 earthquakes of volcanic origin, associated with the circulation of magmatic fluids inside the Sabancaya volcano, as well as earthquakes linked to the fracturing of rocks. An average of 50 explosions were recorded daily.

Columns of ash and gas have been observed at an altitude of up to 2000 m above the summit of the volcano. The predominant direction of these emissions was towards the West and North West sectors of the volcano over a distance of less than 10 KM.

We continue to record a slight inflation process in the northern sector (around the Hualca Hualca volcano).

Satellite recordings identified the presence of 20 thermal anomalies, with a maximum value of 15 MW, associated with the presence of a lava body on the surface of the volcano crater.

RECOMMENDATIONS
• Keep the volcano alert level in orange.
• Do not approach within a radius of less than 12 km from the crater.

Source : Cenvul.

Photo :  Ingemmet

 

Chile , Villarica :

Special Report on Volcanic Activity (REAV), La Araucanía and Los Ríos regions, Villarrica volcano, January 15, 2024, 11:30 a.m. local time (mainland Chile)

The National Geology and Mining Service of Chile (Sernageomin) announces the following PRELIMINARY information, obtained through the monitoring equipment of the National Volcanic Monitoring Network (RNVV), processed and analyzed at the Southern Andean Volcano Observatory (Ovdas):

On Monday January 15, 2024, at 8:30 a.m. local time (11:30 a.m. UTC), through monitoring stations installed near the Villarrica volcano, Strombolian-type explosions of maximum height were visualized at around 200 m above the crater with distribution of metric-sized pyroclasts in the zone proximal to this one. It should be noted the pulsatile nature, with a recurrence of 2-3 minutes and a duration of approximately 20 seconds per event. Activity continues at the time of writing this report.

 

Observation :

Activity continues at the time of writing this report.

The technical volcanic alert is maintained at YELLOW level.

Source et photo : Sernageomin.

 

Alaska , Shishaldin :

Low-level unrest continues at Shishaldin Volcano. Seismic activity has been low over the past day. No exposive activity was detected in infrasound data. Weakly elevated surface temperatures were observed in clear satellite views. Weak steaming was observed from the summit in clear web camera views.

Thirteen significant explosive events occurred at Shishaldin from July 12 through November 3, 2023. These events were preceded by increases in seismicity in the hours to days before they occurred. It is unknown how long this period of ongoing activity will last. However, previous eruptions of Shishaldin Volcano have lasted weeks to months with repeated cycles of eruptive activity like those seen since July.

Local seismic and infrasound sensors, web cameras, and a geodetic network monitor Shishaldin Volcano. In addition to the local monitoring network, AVO uses nearby geophysical networks, regional infrasound and lighting data, and satellite images to detect eruptions.

Source : AVO

Photo : Nick Enloe.

 

Indonesia , Lewotobi Laki Laki :

The Lewotobi Laki-Laki volcano on the Indonesian island of Flores erupted on Monday around 1:20 p.m. local time, throwing ash up to 1,500 meters above its peak, the country’s Center for Volcanology and Geological Hazard Mitigation (PVMBG) said in a statement on Monday.

Mount Lewotobi Laki-Laki has been at Level IV, the country’s highest danger level for a volcano since Tuesday last week, indicating that an eruption could threaten settlements around the volcano.

The PVMBG has called on the public not to carry out any activities within a radius of 4 kilometers from the center of the eruption, with an expanded sector of 5 km in the northwest and north. It has also warned of the potential for cold lava surging into rivers upstream from the peak in case of intense rain.

Standing as high as around 1,584 meters above sea level, Lewotobi Laki-Laki is a twin volcano with the other one called Lewotobi Perempuan, located in the southeast part of Flores island.

Since early this month, the PVMBG has recorded 25 eruptions of Lewotobi Laki-Laki, making it the volcano with the most eruptions this year in the Southeast Asian country.

Amid the volcano’s eruption, more than 6,500 villagers living near the volcano were evacuated for their safety.

15- 16th Jan 2024. Lewetobi volcano, Flores, Indonesia.
Remain produce lava flows mostly to the east and ash explosions in its crater.
Lava flows reached until 2 km and burned some forest. Rumbling could be heard 5 km from the crater and ash spread might shut the airport in Larantuka city ( 68 km) and even to Maumere ( 74 km).
Viewed Left side is Lewetobi perempuan ( female) is dorman level II and right side is Lewetobi Laki-laki erupting since 23th Dec 2023

Sources : news cgtn.com , Andi Volcanist

Photo : Andi Volcanist

16 Janvier 2024. FR. Islande : Péninsule de Reykjanes , Pérou : Sabancaya , Chili : Villarica , Alaska : Shishaldin , Indonésie : Lewotobi Laki Laki .

16 Janvier 2024.

 

Islande , Péninsule de Reykjanes :

L’intensité de l’éruption diminue. De nouvelles fissures pourraient apparaître à la surface dans Grindavík dans les prochains jours. La carte d’évaluation des dangers a été mise à jour. Mise à jour le 15 janvier à 16h40 UTC

D’après les images de la webcam, il est évident que la coulée de lave a diminué à cause des fissures éruptives qui se sont ouvertes hier. Le flux de la fissure éruptive Sud, apparue hier vers midi près de la frontière de la ville, semble avoir cessé. La majorité de la coulée de lave restante est désormais dirigée vers le Sud-Ouest le long des barrières de protection, et sa trajectoire semble s’être stabilisée.

Il est difficile d’estimer combien de temps durera cette éruption. L’activité sismique a diminué et les mesures GPS indiquent que le taux de déformation dans la zone a diminué. Cependant, une déformation est toujours détectée près de la partie la plus méridionale du conduit magmatique sous Grindavík.

Les mesures indiquent qu’au cours des dernières 24 heures, il y a eu un déplacement allant jusqu’à 1,4 mètre, réparti dans de nombreuses fissures à l’intérieur des limites de la ville. De nouvelles fissures se sont développées et celles qui existaient déjà se sont élargies. Il est possible que d’autres fissures apparaissent en surface dans les prochains jours.

Comme indiqué précédemment, les sites d’éruption sont extrêmement dangereux et la possibilité que de nouvelles fissures apparaissent sans avertissement ne peut être écartée. Cela a été démontré par la fissure éruptive apparue hier près de la frontière de Grindavík, qui ne présentait aucun signe d’avertissement reconnaissable sur l’équipement de surveillance.

Aujourd’hui, il y a un vent doux du Nord-Est sur les sites de l’éruption, mais il s’intensifiera plus tard dans la journée. Par conséquent, la pollution gazeuse dérive vers le Sud-Ouest en direction de l’océan. Demain, la zone connaîtra des vents du nord atteignant 10 à 18 m/s, provoquant une dérive du gaz vers le Sud. Reportez-vous aux prévisions du service météorologique pour plus de détails sur la dispersion des gaz.

 

Le Bureau météorologique islandais continue de surveiller la zone et est en contact direct avec les équipes de protection civile et d’intervention de la région au sujet de la progression de l’événement.

Les scientifiques se sont réunis ce matin pour une réunion de consultation organisée par le Bureau météorologique islandais. Ils ont examiné les données les plus récentes liées à l’éruption.

Dans les prochains jours, des mesures et une collecte de données supplémentaires seront effectuées, suivies d’analyses. Ces données sont utilisées, entre autres, pour construire des modèles qui améliorent la compréhension des indicateurs prééruptifs qui ont conduit à cet événement et pour évaluer la progression la plus probable de l’éruption. Des comparaisons sont également faites entre l’éruption du 18 décembre et l’éruption qui a commencé hier afin de mieux comprendre les changements dans la région et d’évaluer les scénarios les plus probables pour l’avenir.

Carte montrant l’épaisseur de la coulée de lave basée sur des mesures effectuées hier à 13h50.

Le Bureau météorologique islandais a publié une carte d’évaluation des risques mise à jour basée sur les dernières données. Elle reste inchangée depuis la dernière mise à jour. La carte est valable jusqu’à 19h00 le mercredi 17 janvier, sauf nouveaux développements.

Source : IMO

Photos : Auteur inconnu , RAX – Ragnar Axelsson  , IMO

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 08 Janvier 2024 au 14 Janvier 2024 , Arequipa, 15 Janvier 2024
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 50 explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 2000 m d’altitude au-dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives . Par conséquent, le niveau d’alerte volcanique se maintien au niveau ORANGE

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 280 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya, ainsi que des séismes liés à la fracturation des roches. Une moyenne de 50 explosions a été enregistrée quotidiennement .

Il a été observé des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 2000 m d’altitude au-dessus du sommet du volcan. La direction prédominante de ces émissions a été vers les secteurs Ouest et Nord Ouest du volcan sur une distance inférieure à 10 KM.

On continue à enregistrer un léger processus d’inflation dans le secteur Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ).

Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 20 anomalies thermiques , avec une valeur maximale de 15 MW , associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan.

 

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : Cenvul.

Photo :  Ingemmet

 

Chili , Villarica :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), régions de La Araucanía et Los Ríos, volcan Villarrica, 15 Janvier 2024, 11 h30 heure locale (Chili continental)

Le Service national de géologie et des mines du Chili (Sernageomin) annonce les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire des volcans des Andes du Sud (Ovdas) :

Le Lundi 15 Janvier 2024 , à 08h30 heure locale (11h30 UTC) , au travers des stations de surveillance installées à proximité du volcan Villarrica , il a été visualisé des explosions de type strombolien de hauteur maximale au environs de 200 m au dessus du cratère avec distribution de pyroclastes de taille métriques dans la zone proximale à celui ci. Il est à noter le caractère pulsatile , avec une récurrence de 2-3 minutes et une durée d’environ 20 secondes par évènement. L’activité se maintien au moment de la rédaction de ce rapport .

 

Observation :

L’activité se maintien au moment de la rédaction de ce rapport .

L’alerte technique volcanique est maintenue au niveau JAUNE.

Source et photo : Sernageomin.

 

Alaska , Shishaldin :

Les troubles de faible intensité se poursuivent sur volcan Shishaldin. L’activité sismique a été faible au cours de la dernière journée. Aucune activité explosive n’a été détectée dans les données infrasons. Des températures de surface légèrement élevées ont été observées sur des vues satellite claires. Une faible vapeur a été observée depuis le sommet dans des vues claires des caméras Web.

Treize événements explosifs importants se sont produits sur le Shishaldin du 12 juillet au 3 novembre 2023. Ces événements ont été précédés par une augmentation de la sismicité dans les heures ou les jours précédant leur survenue. On ne sait pas combien de temps durera cette période d’activité continue. Cependant, les éruptions précédentes du volcan Shishaldin ont duré des semaines, voire des mois, avec des cycles répétés d’activité éruptive comme ceux observés depuis juillet.

Des capteurs sismiques et infrasons locaux, des caméras Web et un réseau géodésique surveillent le volcan Shishaldin. En plus du réseau de surveillance local, l’AVO utilise les réseaux géophysiques à proximité, les données régionales de capteurs d’infrasons et de foudre, ainsi que les images satellite pour détecter les éruptions.

Source : AVO

Photo : Nick Enloe.

 

Indonésie , Lewotobi Laki Laki :

Le volcan Lewotobi Laki-Laki, sur l’île indonésienne de Flores, a présenté une éruption lundi vers 13h20. heure locale, projetant des cendres jusqu’à 1 500 mètres au-dessus de son sommet, a indiqué lundi le Centre de volcanologie et d’atténuation des risques géologiques (PVMBG) du pays dans un communiqué.

Le mont Lewotobi Laki-Laki est au niveau IV, le niveau de danger le plus élevé du pays pour un volcan depuis mardi la semaine dernière, ce qui indique qu’une éruption pourrait menacer les colonies autour du volcan.

Le PVMBG a appelé le public à ne mener aucune activité dans un rayon de 4 kilomètres du centre de l’éruption, avec un secteur élargi de 5 km au Nord-Ouest et au Nord. Il a également mis en garde contre le risque de descente de lahars dans les rivières en amont du sommet en cas de pluies intenses.

S’élevant à environ 1 584 mètres d’altitude, le Lewotobi Laki-Laki est un volcan jumeau avec l’autre appelé Lewotobi Perempuan, situé dans la partie Sud-Est de l’île de Flores.

Depuis le début du mois, le PVMBG a enregistré 25 éruptions du Lewotobi Laki-Laki, ce qui en fait le volcan avec le plus d’éruptions cette année dans ce pays d’Asie du Sud-Est.

Au milieu de l’éruption du volcan, plus de 6 500 villageois vivant à proximité du volcan ont été évacués pour leur sécurité.

15-16 janvier 2024. Volcan Lewetobi, Flores, Indonésie.
Continuation des coulées de lave majoritairement à l’Est et des explosions de cendres dans le cratère.
Les coulées de lave ont atteint jusqu’à 2 km et ont brûlé une partie de la forêt. Un grondement pouvait être entendu à 5 km du cratère et la propagation des cendres pourrait fermer l’aéroport de la ville de Larantuka (68 km) et même celui de Maumere (74 km).
La vue est du côté gauche . Le Lewetobi perempuan (femelle) est de niveau dormant II et le côté droit est le Lewetobi Laki-laki en éruption depuis le 23 décembre 2023.

Sources : news cgtn.com , Andi Volcanist

Photo : Andi Volcanist

08 Janvier 2024. FR. Indonésie : Lewotobi Laki-Laki , Pérou : Sabancaya , Chili : Villarica , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Mexique : Popocatépetl .

08 Janvier 2024.

 

Indonésie , Lewotobi Laki-Laki :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Publié : 07 janvier 2024
Volcan : Lewotobi Laki-laki (264180)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : Observatoire du volcan Lewotobi Laki-laki
Numéro d’avis : 2024LWK012
Emplacement du volcan : S 08 degrés 32 min 20 sec E 122 degrés 46 min 06 sec
Zone : Nusa Tenggara Est, Indonésie
Altitude du sommet : 5069 FT (1584 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 22h52 UTC (06h52 locale).

Hauteur des Nuages Volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres se situe à environ 9 869 pieds (3 084 m) au-dessus du niveau de la mer ou 4 800 pieds (1 500 m) au-dessus du sommet. Peut être supérieur à ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers le Nord-Ouest. Les cendres volcaniques sont grises à brunes. L’intensité des cendres volcaniques est observée comme étant épaisse.

Remarques :
Tremor enregistré sur sismogramme avec une amplitude maximale de 7 mm.

Source : Magma Indonésie

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 26 Décembre 2023 au 02 Janvier 2024 , Arequipa, 03 Janvier 2024
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 62 explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 1600 m d’altitude au-dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives . Par conséquent, le niveau d’alerte volcanique se maintien au niveau ORANGE

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 400 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya, ainsi que des séismes liés à la fracturation des roches. Une moyenne de 62 explosions a été enregistrée quotidiennement .

Il a été observé des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 1600 m d’altitude au-dessus du sommet du volcan. La direction pédominante de ces émissions a été vers les secteurs Ouest et Sud Ouest du volcan sur une distance inférieure à 10 KM.

On continue à enregistrer un léger processus d’inflation dans le secteur Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ).

Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 6 anomalies thermiques , avec une valeur maximale de 35 MW , associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan.

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : Cenvul.

Photo :  Andina.

 

Chili , Villarica :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), régions de La Araucanía et Los Ríos, volcan Villarrica, 07 Janvier 2024, 05h10 heure locale (Chili continental)

Le Service national de géologie et des mines du Chili (Sernageomin) annonce les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire des volcans des Andes du Sud (Ovdas) :

Le Dimanche 07 Janvier 2024 , à 04h46 heure locale (07h46 UTC) ,  les stations de surveillance installées à proximité du volcan Villarrica ont enregistré  un séisme associé à la fracturation des roches à l’intérieur du système volcanique ( type volcano-tectonique) .

Les caractéristiques du séisme après son analyse sont les suivantes :

HEURE D’ORIGINE : 04h46 heure locale (07h46 UTC)
LATITUDE : 39,427° S
LONGITUDE: 71,871°E
PROFONDEUR : 5,2 km
MAGNITUDE LOCALE : 3 (ML)

 

Observation :

Il a été enregistré des évènements volcano-tectonique (VT) de plus faible énergie avant et après l’évènement mentionné dans ce rapport . Les conditions météo n’ont pas permis d’observer l’activité superficielle.

Il n’a pas été enregistré de changements dans le comportement sismique des fluides .

L’alerte technique volcanique est maintenue au niveau JAUNE.

Source: Sernageomin.

Photo : Auracaniadiario

 

Colombie , Chiles / Cerro Negro :

Bulletin d’activités hebdomadaire du Complexe Volcanique Chiles / Cerro Negro (CVCCN)

Concernant le suivi de l’activité des VOLCANS CHILES ET CERRO NEGRO, le MINISTÈRE DES MINES ET DE L’ÉNERGIE, à travers le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC), rapporte que :

Pour la période comprise entre le 26 décembre 2023 et le 1er janvier 2024, et par rapport à la semaine précédente, la sismicité volcanique a diminué dans son occurrence et a légèrement augmenté dans l’énergie libérée, maintenant la prédominance des tremblements de terre associés à la fracturation des roches au sein de la structure volcanique. De plus, des événements associés au transit de fluides vers l’intérieur des conduits volcaniques ont été enregistrés.


Les tremblements de terre ont été localisés principalement au Sud du volcan Chiles, à des distances allant jusqu’à 5 km, avec des profondeurs inférieures à 6 km de son sommet (4 700 m d’altitude). La magnitude maximale enregistrée était de 2,8. Le séisme enregistré le 27 décembre 2023 à 1h33 se démarque , qui était situé au Sud du volcan Chiles, avec une profondeur de 5 km et une magnitude de 2,8, qui a été signalé comme ressenti par les habitants de la réserve indigène de Chiles.

Des déformations continuent d’être enregistrées dans plusieurs secteurs du CVCCN détectées avec les capteurs installés dans ces volcans et avec les capteurs satellites.
L’évolution de l’activité dans le CVCCN se poursuit, en raison de processus internes dérivés d’une interaction complexe entre le système magmatique, hydrothermal et les failles géologiques de la zone, de telle sorte que la probabilité d’apparition de séismes énergétiques pouvant être ressentis par les habitants de la zone d’influence du CVCCN.

L’activité volcanique reste en ALERTE JAUNE Statut : Volcan actif avec des changements dans le comportement du niveau de base des paramètres surveillés et d’autres manifestations.

Source et photo : SGC

 

Mexique , Popocatépetl :

7 janvier, 11h00 (7 janvier, 17h00 GMT)
Activité des dernières 24 heures

Une expiration a été détectée, accompagnée de vapeur d’eau, de gaz volcaniques et cendres, en plus de 1 348 minutes de tremblement (22h46) de faible amplitude .
Dans la matinée et au moment de ce rapport , une émission constante de vapeur d’eau, de gaz volcaniques et de cendres, qui se disperse vers le Nord-Est (NE) est enregistrée.
Le feu de signalisation d’alerte du volcan Popocatépetl est situé en Jaune Phase 2.

Les scénarios prévus pour cette phase sont :
 Quelques explosions de taille plus petite à modérée
 Apparition de tremblements d’amplitude variable
 Pluies de cendres légères à modérées dans les villes aux alentours et dans certaines villes plus éloignées
 Éjection de fragments incandescents dans le rayon d’exclusion de 12 kilomètres

Source et photo : Cenapred.

 

December 12, 2023. EN. Indonesia : Ili Lewotolok , Peru : Sabancaya , Chile : Lascar , Hawaii : Kilauea , Costa Rica : Poas .

December 12 , 2023.

 

Indonesia , Ili Lewotolok :

Mount Ili Lewotolok erupted on Monday, December 11, 2023, at 2:14 p.m. WITA. The height of the eruptive column was observed to be ± 300 m above the peak (± 1,723 m above sea level). The ash column was observed to be gray with moderate intensity, oriented towards the East. The eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 21.6 mm and a duration of 36 seconds.

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION – VONA

Issued : December 11 , 2023
Volcano : Ili Lewotolok (264230)
Current Aviation Colour Code : ORANGE
Previous Aviation Colour Code : orange
Source : Ili Lewotolok Volcano Observatory
Notice Number : 2023LEW107
Volcano Location : S 08 deg 16 min 19 sec E 123 deg 30 min 18 sec
Area : East Nusa Tenggara, Indonesia
Summit Elevation : 4554 FT (1423 M)

Volcanic Activity Summary :
Eruption with volcanic ash cloud at 06h14 UTC (14h14 local).

Volcanic Cloud Height :
Best estimate of ash-cloud top is around 5514 FT (1723 M) above sea level or 960 FT (300 M) above summit. May be higher than what can be observed clearly. Source of height data: ground observer.

Other Volcanic Cloud Information :
Ash cloud moving to east. Volcanic ash is observed to be gray. The intensity of volcanic ash is observed to be medium.

Remarks :
Eruption recorded on seismogram with maximum amplitude 21.6 mm and maximum duration 36 second.

Source et photo : Magma Indonésie.

 

Peru , Sabancaya :

Analysis period: from December 4, 2023 to December 10, 2023, Arequipa, December 11, 2023.
Alert level: ORANGE

The Geophysical Institute of Peru (IGP) reports that the eruptive activity of the Sabancaya volcano remains at moderate levels, that is, with the recording of an average of 36 daily explosions, with columns of ash and of gas up to 2.9 km altitude above the summit of the volcano and their subsequent dispersion. Therefore, for the following days, no significant changes are expected regarding eruptive activity.

The IGP recorded and analyzed the occurrence of 169 earthquakes of volcanic origin, associated with the circulation of magmatic fluids inside the Sabancaya volcano. An average of 36 explosions were recorded daily, in addition to recording of Volcano-Tectonic (VT) type events associated with rock fracturing inside the Sabancaya volcano.

Monitoring the deformation of the volcanic structure using GNSS techniques (processed with fast orbits) does not present significant anomalies. However, in general, a slight inflation process was observed in the northern sector (around the Hualca Hualca volcano). Visual monitoring made it possible to identify columns of gas and ash up to 2.9 km above the volcano summit, which were dispersed towards the northwest and west sectors of Sabancaya. Satellite recordings identified the presence of 19 thermal anomalies, with a maximum value of 51 MW, associated with the presence of a lava body on the surface of the volcano crater.

RECOMMENDATIONS
• Keep the volcano alert level in orange.
• Do not approach within a radius of less than 12 km from the crater.

Source : Cenvul.

Photo :  Andina.

 

Chile , Lascar :

Seismology
The seismological activity of the period was characterized by the recording of:
65 seismic events of type VT, associated with the fracturing of rocks (Volcano-Tectonics). The most energetic earthquake had a Local Magnitude (ML) value equal to 0.0, located 2.0 km west-northwest of the volcanic edifice, at a depth of 2.8 km relative to to the crater.
142 LP type seismic events, associated with fluid dynamics inside the volcanic system (Long Period). The size of the largest earthquake evaluated from the Reduced Displacement (RD) parameter was equal to 13 cm2.
2 TR type seismic events, associated with the dynamics maintained over time of fluids inside the volcanic system (TRemor). The size of the largest earthquake evaluated from the Reduced Displacement (RD) parameter was equal to 6 cm2.
1 VLP type seismic event, associated with the dynamics of large volumes of fluids inside the volcanic system (Very Long VLP Period). The size of the earthquake (DR) was equal to 3 cm2.

Fluid geochemistry
The sulfur dioxide (SO2) emissions data obtained by the differential optical absorption spectroscopy (DOAS) equipment, corresponding to the Emú station, located 6 km in the East-South-East (ESE) direction from active crater, presented an average value of 464 ± 148 t/d, with a maximum daily value of 1,406 t/d on November 17. No anomalies have been reported in emissions of sulfur dioxide (SO2) into the atmosphere in the area near the volcano.

Satellite thermal anomalies
During the period, 3 thermal alerts were recorded in the area associated with the volcanic system, according to data processed by the Mid-Infrared Observation of Volcanic Activity (MIROVA), with a maximum power of 2.5 MW on the 16th. november.

Geodesy:
The geodetic activity of the period was characterized by:
– Low horizontal and vertical deformation rates of the station available on the volcano.
– The maximum horizontal deformation rate reaches –0.36 cm/month, while the vertical deformation rate shows a slight increase which reaches a maximum of 0.4 cm/month.

Surveillance cameras
The images provided by the fixed camera, installed near the volcano, recorded regular degassing, with a maximum column height of 1,000 meters on November 28.
Activity remained at levels considered low, suggesting stability of the volcanic system. The technical volcanic alert is maintained in:
GREEN TECHNICAL ALERT: Active volcano with stable behavior – There is no immediate risk.

Source : Sernageomin

Photo : Eric Jo

 

Hawaii , Kilauea :

Monday, December 11, 2023, 6:55 AM HST (Monday, December 11, 2023, 16:55 UTC)

19°25’16 » N 155°17’13 » W,
Summit Elevation 4091 ft (1247 m)
Current Volcano Alert Level: ADVISORY
Current Aviation Color Code: YELLOW

Activity Summary: 
Kīlauea volcano is not erupting. Slightly elevated seismicity continues in the summit region, upper East Rift Zone, and Southwest Rift Zone. Unrest may continue to wax and wane with fluctuating input of magma to the area, and eruptive activity could occur in the near future with little or no warning. No unusual activity has been noted along the middle and lower sections of Kīlauea’s East Rift Zone.

Summit Observations: 
Seismicity in Kīlauea’s summit region remains elevated, but the past couple days have seen a slight decline in earthquake rates. Most of the earthquakes have been focused in a cluster just southeast of Kaluapele, Kīlauea’s summit caldera.

The Uēkahuna summit tiltmeter—located northwest of the caldera—tracked a deflation-inflation event from midday Saturday through yesterday (Sunday) afternoon, then a quick onset of steady deflation early this morning. The Sand Hill tiltmeter—located southwest of the caldera—has tracked similar trends. Overall, the summit of Kīlauea remains at a high level of inflation; relative tilt is above the level reached prior to the most recent eruption in September 2023, and it is higher than at any time since the 2018 eruption.

Sulfur dioxide (SO2) gas emission rates remain low. Field measurements indicated an SO2 emission rate of approximately 70 tonnes per day on December 5, which was similar to measurements in October and November.

Source et photo : HVO.

 

Costa Rica , Poas :

Latitude: 10.2
Length: -84233
Altitude: 2,687 meters above sea level

Activity observed:
7 small phreatic eruptions were recorded between 10:58 p.m. and 11:11 p.m. The volcano continues to record a continuous low frequency tremor of moderate amplitude. Gas ratios remain stable.

Environmental conditions:
The wind blows towards the South-West. The volcano was cloudy until midday.
Activity Level: Warning (2)

Source et photo : Ovsicori

12 Décembre 2023. FR. Indonésie : Ili Lewotolok , Pérou : Sabancaya , Chili : Lascar , Hawaii : Kilauea , Costa Rica : Poas .

12 Décembre 2023.

 

Indonésie , Ili Lewotolok :

Le mont Ili Lewotolok a présenté une éruption le lundi 11 décembre 2023, à 14h14 WITA. La hauteur de la colonne éruptive a été observée à ± 300 m au-dessus du pic (± 1 723 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée comme étant grise avec une intensité modérée , orientée vers l’Est. L’éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 21,6 mm et une durée de 36 secondes.

AVIS D ‘OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Publié : 11 décembre 2023
Volcan : Ili Lewotolok (264230)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : Observatoire du Volcan Ili Lewotolok
Numéro d’avis : 2023LEW107
Emplacement du volcan : S 08 degrés 16 min 19 sec E 123 degrés 30 min 18 sec
Zone : Nusa Tenggara Est, Indonésie
Altitude du sommet : 4554 FT (1423 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 06h14 UTC (14h14 locale).

Hauteur des Nuages Volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres se situe à environ 5 514 pieds (1 723 m) au-dessus du niveau de la mer ou 960 pieds (300 m) au-dessus du sommet. Peut être supérieur à ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers l’Est. Les cendres volcaniques sont grises. L’intensité des cendres volcaniques est moyenne.

Remarques :
Éruption enregistrée sur sismogramme avec une amplitude maximale de 21,6 mm et une durée maximale de 36 secondes.

Source et photo : Magma Indonésie.

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 04 Décembre 2023 au 10 Décembre 2023 , Arequipa, 11 Décembre 2023 .
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 36 explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 2,9 km d’altitude au-dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives . Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.

 

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 169 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Une moyenne de 36 explosions a été enregistrée quotidiennement , en plus d’enregistrement d’évènements  de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses à l’intérieur du volcan Sabancaya .

Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un léger processus d’inflation a été observé dans le secteur  Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ). La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 2,9  km d’altitude au-dessus du sommet du volcan , qui étaient dispersées vers les secteurs Nord-Ouest et Ouest du Sabancaya.  Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 19 anomalies thermiques , avec une valeur maximale de 51 MW , associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan.

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : Cenvul.

Photo :  Andina.

 

Chili , Lascar :

Sismologie
L’activité sismologique de la période a été caractérisée par l’enregistrement de :
65 événements sismiques de type VT, associés à la fracturation des roches (Volcano-Tectonique). Le séisme le plus énergétique avait une valeur de Magnitude Locale (ML) égale à 0,0, situé à 2,0 km à l’Ouest-Nord-Ouest de l’édifice volcanique, à une profondeur de 2,8 km par rapport au cratère.
142 événements sismiques de type LP, associés à la dynamique des fluides à l’intérieur du système volcanique (Longue Période). La taille du plus grand séisme évalué à partir du paramètre Déplacement Réduit (DR) était égale à 13 cm2.
2 événements sismiques de type TR, associés à la dynamique entretenue dans le temps des fluides à l’intérieur du système volcanique (TRemor). La taille du plus grand séisme évalué à partir du paramètre Déplacement Réduit (DR) était égale à 6 cm2.
1 Événement sismique de type VLP, associé à la dynamique de volumes importants de fluides à l’intérieur du système volcanique (Très Longue Période VLP). La taille du séisme (DR) était égale à 3 cm2.

Géochimie des fluides
Les données d’émissions de dioxyde de soufre (SO2) obtenues par l’équipement de spectroscopie d’absorption optique différentielle (DOAS), correspondant à la station Emú, située à 6 km dans la direction Est-Sud-Est (ESE) du cratère actif, ont présenté une valeur moyenne de 464 ± 148 t/j, avec une valeur journalière maximale de 1 406 t/j le 17 novembre. Aucune anomalie n’a été signalée dans les émissions de dioxyde de soufre (SO2) dans l’atmosphère dans le secteur proche du volcan.

Anomalies thermiques des satellites
Au cours de la période, 3 alertes thermiques ont été enregistrées dans la zone associée au système volcanique, selon les données traitées par l’Observation Infrarouge Moyen de l’Activité Volcanique (MIROVA), avec une puissance maximale de 2,5 MW le 16 novembre.

Géodésie :
L’activité géodésique de la période a été caractérisée par :
– Faibles taux de déformation horizontale et verticale de la station disponible sur le volcan.
– Le taux de déformation horizontal maximal atteint –0,36 cm/mois, tandis que le taux de déformation vertical présente une légère augmentation qui atteint un maximum de 0,4 cm/mois.

Caméras de surveillance
Les images fournies par la caméra fixe, installée à proximité du volcan, ont enregistré des dégazages réguliers, avec une hauteur de colonne maximale de 1 000 mètres le 28 novembre.
L’activité est restée à des niveaux considérés comme faibles, suggérant une stabilité du système volcanique. L’alerte technique volcanique est maintenue en :
ALERTE TECHNIQUE VERTE : Volcan actif au comportement stable – Il n’y a pas de risque immédiat.

Source : Sernageomin

Photo : Eric Jo

 

Hawaii , Kilauea :

Lundi 11 décembre 2023, 6h55 HST (lundi 11 décembre 2023, 16h55 UTC)

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet 4091 pieds (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : AVIS
Code couleur aviation actuel : JAUNE

Résumé de l’activité :
Le volcan Kīlauea n’est pas en éruption. Une sismicité légèrement élevée se poursuit dans la région du sommet, dans la zone supérieure du Rift Est et dans la zone du Rift Sud-Ouest. Les troubles pourraient continuer à croître et à diminuer avec l’apport fluctuant de magma dans la région, et une activité éruptive pourrait se produire dans un avenir proche avec peu ou pas d’avertissement. Aucune activité inhabituelle n’a été notée le long des sections moyennes et inférieures de la zone du rift Est du Kīlauea.

Observations du sommet :
La sismicité dans la région sommitale du Kīlauea reste élevée, mais les deux derniers jours ont vu une légère baisse des taux de tremblements de terre. La plupart des tremblements de terre se sont concentrés sur un groupe situé juste au Sud-Est de Kaluapele, la caldeira sommitale du Kīlauea.

L’inclinomètre du sommet d’Uēkahuna, situé au Nord-Ouest de la caldeira, a suivi un événement de déflation-inflation de samedi midi jusqu’à hier (dimanche) après-midi, puis un début rapide d’une déflation régulière tôt ce matin. L’inclinomètre Sand Hill, situé au Sud-Ouest de la caldeira, a suivi des tendances similaires. Globalement, le sommet du Kīlauea reste à un niveau d’inflation élevé ; l’inclinaison relative est supérieure au niveau atteint avant l’éruption la plus récente en septembre 2023, et elle est plus élevée que jamais depuis l’éruption de 2018.

Les taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) restent faibles. Les mesures sur le terrain ont indiqué un taux d’émission de SO2 d’environ 70 tonnes par jour le 5 décembre, ce qui était similaire aux mesures d’octobre et de novembre.

Source et photo : HVO.

 

Costa Rica , Poas :

Latitude : 10,2
Longueur : -84 233
Altitude : 2 687 mètres au-dessus du niveau de la mer

Activité observée :
7 petites éruptions phréatiques ont été enregistrées entre 22h58 et 23h11. Le volcan continue d’enregistrer un tremor continu de basse fréquence d’amplitude modérée. Les ratios gaz restent stables.

Conditions environnementales:
Le vent souffle vers le Sud-Ouest. Le volcan était nuageux jusqu’à midi.
Niveau d’activité : Avertissement (2)

Source et photo : Ovsicori

November 28, 2023. EN. Iceland : Reykjanes Peninsula , Peru : Sabancaya , Italy / Sicily : Etna , Indonesia : Anak Krakatau , Chile : Villarica .

November 28 , 2023.

 

Iceland , Reykjanes Peninsula :

Activity still located primarily near Sýlingarfell and Hagafell. A short-lived seismic swarm started at around midnight, 170 earthquakes were detected, the largest was M3
Updated 27. November at 16:30 UTC

Seismic activity has been relatively stable for the past few days with a daily rate of about 500 earthquakes in the area of the magmatic dike. Most of the seismicity continues to be nearby Sýlingarfell and Hagafell. Around midnight a short-lived seismic swarm commenced in the vicinity of Sýlingarfell and lasted for roughly one hour. A total of 170 earthquakes were detected in the area at a depth of 3-5 km. The earthquakes were almost all very small with one M3.0.

Data from GPS stations and satellite images show that uplift continues in the area of Svartsengi and deformation is still ongoing along and around the dike. The elevated seismic activity which occurred around midnight isn´t associated with any changes to the ongoing deformation. Both seismic and deformation data suggest that magma continues to accumulate beneath Svartsengi and to flow into the middle portion of the dike which formed on 10 November. The seismic swarm that occurred this night might indicate increasing pressure within the dike.

In light of the available data and the newest analysis, an eruption along the dike is still considered likely as long as the magma inflow continues. It is assessed that the area with the highest likelihood for an eruption is in the middle part of the dike between Hagafell and Sýlingarfell. The hazard map published by the IMO on 22 November remains valid.

Additional geodetical modelling has been performed to reconstruct the evolution of the dike which formed on 10 November. These newest results suggest that the dike at depth could be wider than initially assessed. The time needed to solidify the magma that intruded into the dike would be therefore estimated to be on the order of a few months.

Source et photo : IMO.

 

Peru , Sabancaya :

Analysis period: from November 20, 2023 to November 26, 2023, Arequipa, November 27, 2023.
Alert level: ORANGE

The Geophysical Institute of Peru (IGP) reports that the eruptive activity of the Sabancaya volcano remains at moderate levels, that is, with the recording of an average of 31 daily explosions, with columns of ash and of gas up to 2.9 km altitude above the summit of the volcano and their subsequent dispersion. Therefore, for the following days, no significant changes are expected regarding eruptive activity.

The IGP recorded and analyzed the occurrence of 130 earthquakes of volcanic origin, associated with the circulation of magmatic fluids inside the Sabancaya volcano. An average of 31 explosions were recorded daily, in addition to recording of Volcano-Tectonic (VT) type events associated with rock fracturing inside the Sabancaya volcano.

Monitoring the deformation of the volcanic structure using GNSS techniques (processed with fast orbits) does not present significant anomalies. However, in general, a slight inflation process was observed in the northern sector (around the Hualca Hualca volcano). Visual monitoring identified columns of gas and ash up to 2.9 km above the volcano summit, which were dispersed towards the northeast and southwest sectors of Sabancaya. Satellite recordings identified the presence of 13 thermal anomalies, with a maximum value of 10 MW, associated with the presence of a lava body on the surface of the volcano crater.

RECOMMENDATIONS
• Keep the volcano alert level in orange.
• Do not approach within a radius of less than 12 km from the crater.

Source : Cenvul.

Photo : Auteur inconnu ( archive)

 

Italy / Sicily , Etna :

Press release on the activity of Etna, November 2, 2023, 10:50 p.m. (9:50 p.m. UTC).

The National Institute of Geophysics and Volcanology, Osservatorio Etneo, communicates that according to the analysis of images from surveillance cameras, we observe that Strombolian activity persists in the Southeast crater. The activity varying in intensity and frequency produces modest emissions of ash which disperse quickly in the atmosphere near the summit area.

The average amplitude of the volcanic tremor continues to show a variable trend over time, with rapid oscillations between medium and high values and sources localized in the Southeast crater area. Regarding infrasound activity, the presence of high intensity wind did not allow us to make a reliable estimate of the frequency of appearance of infrasound events and their location. However, according to the visualization of the seismograms, where it was possible to make an evaluation, the sources are located in the Bocca Nuova crater area and in the Southeast crater area.
Analysis of signals from the inclinometer network and extensometers does not show any significant deformation of the ground over the last few hours.

Further updates will be communicated shortly.

Source : INGV.

Photo : Guide Etna Nord – Compagnia Guide Etna

 

Indonesia , Anak Krakatau  :

An eruption of Mount Anak Krakatau occurred on Tuesday, November 28, 2023 at 1:21 p.m. WIB. The height of the eruptive column was observed to be ±1,000 m above the peak (±1,157 m above sea level). The ash column was observed to be black with thick intensity, oriented towards the Northeast. The eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 70 mm and a duration of 46 seconds.

VOLCANO OBSERVATORY NOTICE FOR AVIATION – VONA

Issued : November 28 , 2023
Volcano : Anak Krakatau (262000)
Current Aviation Colour Code : ORANGE
Previous Aviation Colour Code : orange
Source : Anak Krakatau Volcano Observatory
Notice Number : 2023KRA089
Volcano Location : S 06 deg 06 min 07 sec E 105 deg 25 min 23 sec
Area : Lampung, Indonesia
Summit Elevation : 502 FT (157 M)

Volcanic Activity Summary :
Eruption with volcanic ash cloud at 06h21 UTC (13h21 local).

Volcanic Cloud Height :
Best estimate of ash-cloud top is around 3702 FT (1157 M) above sea level or 3200 FT (1000 M) above summit. May be higher than what can be observed clearly. Source of height data: ground observer.

Other Volcanic Cloud Information :
Ash cloud moving to northeast. Volcanic ash is observed to be dark. The intensity of volcanic ash is observed to be thick.

Remarks :
Eruption recorded on seismogram with maximum amplitude 70 mm and maximum duration 46 second

Several intense eruptions took place today on the volcano at 02:04, 02:15, 03:51, 04:38 UTC, with altitudes between 957 m and 1657 m.

Source et photo : Magma Indonésie.

 

Chile , Villarica :

Special Report on Volcanic Activity (REAV), La Araucanía and Los Ríos regions, Villarrica volcano, November 27, 2023, 10:58 p.m. local time (mainland Chile)

The National Geology and Mining Service of Chile (Sernageomin) announces the following PRELIMINARY information, obtained through the monitoring equipment of the National Volcanic Monitoring Network (RNVV), processed and analyzed at the Southern Andean Volcano Observatory (Ovdas):

On Monday, November 27, 2023, at 10:38 p.m. local time (Tuesday, November 28, 1:38 a.m. UTC), monitoring stations installed near the Villarrica volcano recorded an earthquake associated with the fracturing of the rock (volcano-tectonic type).

The characteristics of the earthquake after its analysis are as follows:

ORIGINAL TIME: 10:38 p.m. local time (November 28, 2023, 01:38 UTC)
LATITUDE: 39.424°S
LONGITUDE: 71.892°E
DEPTH: 4.6 km
LOCAL MAGNITUDE: 3 (ML)

Observation :

During this day, an increase in volcano-tectonic activity was recorded, presenting local magnitude events of 1.7, 2.5 and 2.6 respectively, all with an epicenter similar to that previously described. Following the event, lower energy VT type earthquakes were recorded. No surface activity was observed, following cloudiness in the area.

At the time of issuing this report, the other seismic parameters did not show any variations.

The technical volcanic alert is maintained at YELLOW level.

Source : Sernageomin.

Photo : Auracaniadiario

28 Novembre 2023. FR. Islande : Péninsule de Reykjanes , Pérou : Sabancaya , Italie / Sicile : Etna , Indonésie : Anak Krakatau , Chili : Villarica .

28 Novembre 2023.

 

Islande , Péninsule de Reykjanes :

Activité toujours localisée principalement à proximité de Sýlingarfell et Hagafell. Un essaim sismique de courte durée a commencé vers minuit, 170 tremblements de terre ont été détectés, le plus important étant de M3
Mise à jour le 27 novembre à 16h30 UTC

L’activité sismique est relativement stable depuis quelques jours avec un rythme quotidien d’environ 500 séismes dans la zone du dyke magmatique. La majeure partie de la sismicité continue de se situer à proximité de Sýlingarfell et de Hagafell. Vers minuit, un essaim sismique de courte durée a commencé à proximité de Sýlingarfell et a duré environ une heure. Au total, 170 tremblements de terre ont été détectés dans la zone à une profondeur de 3 à 5 km. Les séismes étaient presque tous très faibles, avec un seul M3,0.

Les données des stations GPS et les images satellite montrent que le soulèvement se poursuit dans la région de Svartsengi et que la déformation est toujours en cours le long et autour du dyke. L’activité sismique élevée qui s’est produite vers minuit n’est associée à aucun changement dans la déformation en cours. Les données sismiques et de déformation suggèrent que le magma continue de s’accumuler sous Svartsengi et de s’écouler dans la partie médiane du dyke formé le 10 novembre. L’essaim sismique survenu cette nuit pourrait indiquer une augmentation de la pression à l’intérieur du dyke.

À la lumière des données disponibles et des analyses les plus récentes, une éruption le long du dyke est toujours considérée comme probable tant que l’afflux de magma se poursuit. On estime que la zone présentant la plus forte probabilité d’éruption se trouve dans la partie médiane du dyke entre Hagafell et Sýlingarfell. La carte des dangers publiée par l’OMI le 22 novembre reste valable.

Une modélisation géodésique complémentaire a été réalisée pour reconstituer l’évolution du dyke formée le 10 novembre. Ces résultats les plus récents suggèrent que le dyke en profondeur pourrait être plus large que ce qui avait été initialement évalué. Le temps nécessaire à la solidification du magma ayant pénétré dans le dyke serait donc estimé à quelques mois.

Source et photo : IMO.

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 20 Novembre 2023 au 26 Novembre 2023 , Arequipa, 27 Novembre 2023 .
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 31 explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 2,9 km d’altitude au-dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives . Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 130 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Une moyenne de 31 explosions a été enregistrée quotidiennement , en plus d’enregistrement d’évènements  de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses à l’intérieur du volcan Sabancaya .

 

Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un léger processus d’inflation a été observé dans le secteur  Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ). La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 2,9  km d’altitude au-dessus du sommet du volcan , qui étaient dispersées vers les secteurs Nord-Est et Sud-Ouest du Sabancaya.  Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 13 anomalies thermiques , avec une valeur maximale de 10 MW , associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan.

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : Cenvul.

Photo : Auteur inconnu ( archive)

 

Italie / Sicile , Etna :

Communiqué sur l’activité de l’Etna , 2 Novembre 2023 , 22h50 (21h50 UTC) .

L’Institut National de Géophysique et Volcanologie, Osservatorio Etneo, communique que d’après l’analyse des images des caméras de surveillance, on observe que l’activité strombolienne persiste dans le cratère Sud-Est. L’activité variable en intensité et en fréquence produit de modestes émissions de cendres qui se dispersent rapidement dans l’atmosphère à proximité de la zone sommitale.

L’amplitude moyenne du tremor volcanique continue de montrer une tendance variable dans le temps, avec des oscillations rapides entre les valeurs moyennes et élevées et des sources localisées dans la zone du cratère Sud-Est. En ce qui concerne l’activité infrasonore, la présence de vent de forte intensité ne nous a pas permis de faire une estimation fiable de la fréquence d’apparition des événements infrasonores et de leur localisation. Cependant, d’après la visualisation des sismogrammes, où il a été possible de faire une évaluation, les sources sont situées dans la zone du cratère de la Bocca Nuova et dans la zone du cratère Sud-Est.
L’analyse des signaux du réseau inclinométrique et des extensomètres ne montre pas de déformations significatives du sol au cours des dernières heures.

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement.

Source : INGV.

Photo : Guide Etna Nord – Compagnia Guide Etna

 

Indonésie , Anak Krakatau  :

Une éruption du mont Anak Krakatau s’est produite le mardi 28 novembre 2023 à 13h21 WIB. La hauteur de la colonne éruptive a été observée à ± 1 000 m au-dessus du pic (± 1 157 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée comme étant noire avec une intensité épaisse , orienté vers le Nord-Est. L’éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 70 mm et une durée de 46 secondes.

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Publié : 28 novembre 2023
Volcan : Anak Krakatau (262000)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : Observatoire du Volcan Anak Krakatau
Numéro d’avis : 2023KRA089
Localisation du volcan : S 06 deg 06 min 07 sec E 105 deg 25 min 23 sec
Région : Lampung, Indonésie
Altitude du sommet : 502 pieds (157 m)

Résumé de l’activité volcanique :
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 06h21 UTC (13h21 locale).

Hauteur des Nuages Volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres se situe à environ 3 702 pieds (1 157 m) au-dessus du niveau de la mer ou 3 200 pieds (1 000 m) au-dessus du sommet. Peut être supérieur à ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers le Nord-Est. Les cendres volcaniques sont sombres. L’intensité des cendres volcaniques est observée comme étant épaisse.

Remarques :
Éruption enregistrée sur sismogramme avec une amplitude maximale de 70 mm et une durée maximale de 46 secondes.

Plusieurs éruptions intenses ont eu lieu aujourd’hui sur le volcan à 02h04 , 02h15 , 03h51 , 04h38 , heure UTC, avec des altitudes comprises entre 957 m et 1657 m.

Source et photo : Magma Indonésie.

 

Chili , Villarica :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), régions de La Araucanía et Los Ríos, volcan Villarrica, 27 Novembre 2023, 22h58 heure locale (Chili continental)

Le Service national de géologie et des mines du Chili (Sernageomin) annonce les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire des volcans des Andes du Sud (Ovdas) :

Le Lundi 27 Novembre 2023 , à 22h38 heure locale ( Mardi 28 Novembre 01h38 UTC) ,  les stations de surveillance installées à proximité du volcan Villarrica ont enregistré  un séisme associé à la fracturation de la roche ( type volcano-tectonique).

Les caractéristiques du séisme après son analyse sont les suivantes :

HEURE D’ORIGINE : 22h38, heure locale (28 novembre 2023, 01h38 UTC)
LATITUDE : 39,424° S
LONGITUDE: 71,892°E
PROFONDEUR : 4,6 km
MAGNITUDE LOCALE : 3 (ML)

Observation :

 

Durant cette journée , il a été enregistré une augmentation de l’activité volcano-tectonique , présentant des évènements de magnitude locales de 1,7 , 2,5 et 2,6 respectivement , tous avec un épicentre similaire à celui décrit précédemment . Suite à l’évènement , il a été enregistré des séismes de type VT de plus faible énergie. Il n’a pas été observé d’activité superficielle , suite à des nébulosités dans le zone.

Au moment de l’émission de ce rapport les autres paramètres sismiques ne présentent pas de variations..

L’alerte technique volcanique est maintenue au niveau JAUNE.

Source : Sernageomin.

Photo : Auracaniadiario

21 Novembre 2023. FR. Islande : Péninsule de Reykjanes , Papouasie Nouvelle Guinée : Ulawun , Philippines : Mayon , Pérou : Sabancaya , Indonésie : Ibu .

21 Novembre 2023.

 

Islande , Péninsule de Reykjanes :

Des preuves évidentes de soulèvement à Svartsengi . Environ 700 tremblements de terre ont été détectés à proximité de l’intrusion magmatique depuis minuit, le plus grand M2,7. Mise à jour le 20 novembre à 13h20 UTC

Depuis minuit aujourd’hui, plus de 700 tremblements de terre ont été détectés dans la région de l’intrusion magmatique, dont le plus important était de magnitude 2,7 près de Hagafell.

Ces derniers jours, entre 1 500 et 1 800 tremblements de terre quotidiens ont été mesurés dans la région, le plus important ayant enregistré une magnitude de 3,0 vendredi dernier (17 novembre). Sur la base des images radar des 18 et 19 novembre 2023, le dernier interférogramme de l’intrusion magmatique et de la zone environnante montre un soulèvement crustal important à proximité de Svartsengi. L’interférogramme nouvellement traité a été examiné par des experts au cours du week-end (18-19 novembre) du Bureau météorologique islandais, de l’Université d’Islande et du Département de la protection civile et de la gestion des urgences. Les résultats ont également été discutés lors de la réunion de statut d’aujourd’hui, tenue à l’OMI. Le soulèvement rapide et continu près de Svartsengi se produit dans la même zone où le soulèvement a été mesuré avant l’intrusion magmatique formée le 10 novembre. Les modèles géodésiques dérivés d’images satellite montrent que le soulèvement dans la région de Svartsengi est considérablement plus rapide qu’auparavant. Généralement, lorsqu’une intrusion magmatique se forme, l’affaissement se produit au-dessus de la ligne centrale de l’intrusion, comme on le voit à Grindavík, avec des signes de soulèvement des terres discernables à côté de l’intrusion. Le soulèvement de la croûte terrestre dans la région de Svartsengi dû au magma accumulé en profondeur a été mesurable depuis le début de la formation de l’intrusion le 10 novembre. Initialement, le signe de soulèvement était influencé par la formation de l’intrusion, mais maintenant la prédominance de la recharge profonde du magma est évidente.

Le signe évident d’un soulèvement de la croûte dans la région de Svartsengi ne change rien à la probabilité d’une éruption due à l’intrusion magmatique. Cela s’explique, entre autres, par le fait que la croûte terrestre au-dessus de l’intrusion magmatique est beaucoup plus fragile que la croûte au-dessus de la région de soulèvement proche de Svartsengi. Tant qu’il n’y a pas de sismicité significative dans la région du Svartsengi, il n’y a pas de forte probabilité d’éruption à cet endroit. De plus, une éruption est toujours considérée comme plus probable à cause de l’intrusion, en particulier s’il y a un afflux soudain et important de magma dans l’intrusion.

Nos préparatifs en matière de surveillance et d’évaluation des risques reposent toujours sur l’hypothèse que la situation pourrait changer soudainement et sans avertissement. Le Bureau météorologique islandais, en étroite coopération avec des experts de l’Université d’Islande, continuera à surveiller la zone de près, dans le but d’interpréter et d’évaluer en permanence toutes les observations de surveillance disponibles.

Source : IMO

 

Papouasie Nouvelle Guinée , Ulawun :

Eruption en Papouasie-Nouvelle-Guinée: danger du tsunami

Le volcan Ulawun a présenté une éruption en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Le Centre consultatif sur les cendres volcaniques ( VAAC ) à Darwin, en Australie, a rapporté aujourd’hui que le nuage de cendres avait atteint une hauteur de plus de 15 000 mètres.

L’agence de presse japonaise Kyodo, citant l’agence de météorologie d’État, a écrit que l’éruption pourrait potentiellement déclencher un tsunami qui pourrait atteindre le Japon. Cependant, il n’y a eu aucun avertissement de tsunami. Le volcan est entré en crise dans l’après-midi ( heure locale ).

L’Ulawun est un stratovolcan d’environ 2 300 mètres de haut sur l’île de la Nouvelle-Bretagne. Il appartient à tout un groupe de volcans de la région. À partir de 1970, plusieurs éruptions majeures ont provoqué de violentes coulées de lave et des avalanches chaudes. Plus de 1 000 personnes ont été tuées. L’Ulawun était également extrêmement actif en 2019, à cette époque, les cendres volcaniques atteignaient environ 16 700 mètres. Les cendres ont également contaminé l’eau potable.

Source : https://orf.at/

Photo : Robin Warilai Jim

 

Philippines , Mayon :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN MAYON , 21 novembre 2023 , 8h00 .

Au cours des dernières 24 heures, le réseau de capteurs du volcans Mayon a enregistré neuf (9) tremblements de terre volcaniques, dont deux (2) tremors volcaniques d’une durée d’une (1) à deux (2) minutes, un (1) événement d’émissions de cendres, quatre-vingt-dix- cinq (95) événements de chute de pierres et deux (2) événements de courant de densité pyroclastique (PDC). Les coulées de lave ont maintenu leur progression jusqu’à environ 3,4 kilomètres dans les ravins de Bonga (Sud-Est), 2,8 kilomètres dans les ravins de Mi-isi (Sud) et 1,1 kilomètres dans les ravins de Basud (Est). Les chutes de pierres et les PDC générés par l’effondrement du dôme sommital ont déposé des débris à moins de quatre (4) kilomètres du cratère. Les émissions de dioxyde de soufre volcanique (SO2) étaient en moyenne de 1 709 tonnes/jour le 16 novembre 2023.

Les observations à court terme de l’inclinaison électronique et de la surveillance GPS indiquent une inflation des pentes supérieures et moyennes du Nord-Ouest depuis fin juillet 2023 et octobre 2023, respectivement. Les paramètres de déformation du sol à plus long terme issus de l’EDM, du nivellement précis, du GPS continu et de la surveillance électronique de l’inclinaison indiquent que le Mayon est encore généralement gonflé par rapport aux niveaux de référence.

Le niveau d’alerte 3 est maintenu sur le volcan Mayon, ce qui signifie qu’il se trouve actuellement dans un niveau d’agitation relativement élevé et qu’une éruption dangereuse d’ici quelques semaines, voire quelques jours, pourrait encore être possible.

Source : Phivolcs

Photo : CNN Philippines

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 13 Novembre 2023 au 19 Novembre 2023 , Arequipa, 20 Novembre 2023 .
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 22 explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 3,1 km d’altitude au-dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives . Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 179 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Une moyenne de 22 explosions a été enregistrée quotidiennement , en plus d’enregistrement d’évènements  de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses à l’intérieur du volcan Sabancaya .

 

Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un léger processus d’inflation a été observé dans le secteur  Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ). La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 3,1  km d’altitude au-dessus du sommet du volcan , qui étaient dispersées vers les secteurs Nord-Est et Sud-Est du Sabancaya.  Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 13 anomalies thermiques , avec une valeur maximale de 13 MW , associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan.

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : Cenvul.

Photo : Ingemmet.

 

Indonésie , Ibu :

Le mont Ibu a présenté une éruption le mardi 21 novembre 2023, à 09h58 WIT. La hauteur de la colonne éruptive a été observée à ± 1 000 m au-dessus du pic (± 2 325 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée comme étant grise avec une intensité épaisse , orientée vers l’Ouest. L’éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 28 mm et une durée de 91 secondes.

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Publié : 21 novembre 2023 .
Volcan : Ibu (268030)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : Observatoire du Volcan Ibu
Numéro d’avis : 2023IBU057
Localisation du volcan : N 01 degrés 29 min 17 sec E 127 degrés 37 min 48 sec
Zone : Moluques du Nord, Indonésie
Altitude du sommet : 4 240 pieds (1 325 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Éruption avec nuage de cendres volcaniques à 00h58 UTC (09h58 locale).

Hauteur des Nuages Volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres se situe à environ 7 440 pieds (2 325 m) au-dessus du niveau de la mer ou 3 200 pieds (1 000 m) au-dessus du sommet. Peut être supérieur à ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers l’Ouest. Les cendres volcaniques sont sombres. L’intensité des cendres volcaniques est observée comme étant épaisse.

Remarques :
Éruption enregistrée sur sismogramme avec une amplitude maximale de 28 mm et une durée maximale de 91 secondes.

Source : Magma Indonésie.

Photo : 80 Jours voyages / S Chermette ( archives) .