27 Novembre 2022. FR. Equateur : Cotopaxi , Philippines : Mayon , Indonésie : Semeru , La Martinique : Montagne Pelée , Hawaii : Kilauea .

Home / blog georges Vitton / 27 Novembre 2022. FR. Equateur : Cotopaxi , Philippines : Mayon , Indonésie : Semeru , La Martinique : Montagne Pelée , Hawaii : Kilauea .

27 Novembre 2022. FR. Equateur : Cotopaxi , Philippines : Mayon , Indonésie : Semeru , La Martinique : Montagne Pelée , Hawaii : Kilauea .

27 Novembre 2022.

 

Equateur , Cotopaxi :

Information sur l’activité du volcan COTOPAXI, Quito, samedi 26 novembre 2022.

A partir de 03:10 TL, les stations sismiques du volcan Cotopaxi enregistrent un signal de tremor associé à une émission de gaz et de cendres, qui ont été signalés dans le message d’alerte instantané n° 2022 – 011. La diffusion a été confirmée par le satellite GOES-16 et plus tard avec les caméras IG-EPN. Le panache de cendres se dirige vers le Nord et des rapports de chute de cendres ont été reçus à Tambillo, Amaguaña, Guamaní et vers le Sud de Quito. L’amplitude du signal sismique est faible par rapport à l’activité de 2015, cependant elle est restée soutenue pendant plusieurs heures.

L’IG-EPN continue de surveiller l’événement et informera en temps opportun en cas de détection de changements dans les signaux sismiques. Il est recommandé de prendre les mesures appropriées et de recevoir les informations de sources officielles.

Bulletin Volcanique Spécial – Cotopaxi – 2022- N° 003
Résumé :

Dans la nuit du 21 octobre 2022, un signal de tremor basse fréquence associé à une émission de gaz et de cendres a été enregistré qui a produit une légère chute de matière volcanique sur le flanc Nord du volcan Cotopaxi, y compris sur le Refuge José Rivas.

Depuis lors, les émissions de vapeur et de gaz ont été presque continues et clairement visibles, avec des panaches atteignant jusqu’à 2 km au-dessus du niveau du cratère.

Les paramètres suivis par l’IG-EPN montrent une activité légèrement supérieure au niveau de référence établi depuis la fin de la période éruptive du Cotopaxi en novembre 2015. Les observations des paramètres de suivi jusqu’au 22 novembre 2022 ont été compilées dans le Rapport Spécial Volcanique – Cotopaxi – 2022- N° 002. Dans ce rapport, il a été conclu que « l’analyse conjointe des différentes données de surveillance montre que l’activité actuelle du Cotopaxi est causée par la présence de magma dans le conduit volcanique ».

Développement
Le vendredi 25 novembre 2022, à partir de 18h48 TL, les stations sismiques du volcan Cotopaxi ont enregistré un signal de tremor associé à une émission de gaz, avec une direction NNO, qui était visible à travers les images satellite GOES-16. L’IG-EPN a signalé cette activité par l’intermédiaire de l’IG instantanément VOLCÁN COTOPAXI n° 2022-010.

Figure 1.- RSAM des stations du volcan Cotopaxi dans les fréquences 2-8Hz. Correspondant à l’émission de cendres enregistrée à l’aube du samedi 26 novembre 2022. Le RSAM est une mesure de l’amplitude du signal sismique.

Plus tard dans la matinée d’aujourd’hui 26 novembre, à partir d’environ 03h10 TL, un nouvel épisode de tremor associé à l’émission de gaz et de cendres a été enregistré. Bien qu’initialement le nuage de cendres ne s’étendait pas très loin du voisinage du volcan, plus tard l’émission a duré beaucoup plus longtemps que les impulsions précédentes, s’étendant sur plusieurs heures (Figure 1). Favorisées par les vents dirigés vers le Nord-Nord-Ouest, les cendres ont parcouru plus de 85 km depuis la source (Figure 2 et 3) pour lesquelles des chutes de cendres ont été signalées dans les secteurs de : El Pedregal, Tambillo, Guamaní, Amaguaña, Chillogallo, Quitumbe , Solanda, Lloa, Conocoto, Mercado Mayorista, Villaflora et Rumipamba.

Figure 2.- Émission de cendres du volcan Cotopaxi dans la direction NNO. Camera de la Merced 05h53TL.


Figure 3.- Image satellite GOES-16 montrant la direction NNW du panache de cendres, on peut voir comment il s’est déplacé au-dessus de la ville de Quito, couvrant ainsi une distance de 85 km.

Au moment de la publication de ce rapport, l’activité de surface du volcan Cotopaxi a diminué, mais il continue, cependant, l’activité sismique interne, marquée par le tremor sismique de taille modérée, s’est maintenue jusqu’à 10h50 TL, pour descendre jusqu’à niveaux de base. Nous devons souligner que cette activité fait partie des scénarios éruptifs publiés dans le rapport publié précédemment et est classée comme suit : Tendance interne modérée à la hausse et tendance superficielle à la hausse modérée.

L’IG-EPN continue de surveiller l’événement éruptif léger et informera en temps opportun en cas de détection de changements dans l’activité volcanique. Il est recommandé de prendre les mesures appropriées et de recevoir les informations de sources officielles.

Recommandations en cas de chutes de cendres
Les cendres peuvent être dangereuses pour la santé. Elles peuvent irriter la peau et surtout provoquer des problèmes oculaires et respiratoires. Les enfants, les personnes souffrant de problèmes respiratoires et les personnes âgées sont particulièrement vulnérables.

La chose la plus importante en cas de chute de cendres est de ne pas sortir sauf en cas de stricte nécessité, rester à la maison et bien fermer portes et fenêtres. Si nous sortons, il est nécessaire de porter des pantalons longs, des gants, des chaussures fermées, des vêtements à manches longues et une casquette ou un chapeau, car la cendre peut provoquer une irritation de la peau et du cuir chevelu. Il est indispensable de protéger nos voies respiratoires avec un masque ou, à défaut, un mouchoir humide. Il est également d’une importance vitale d’utiliser des protecteurs oculaires qui ont une bonne étanchéité, des lunettes de sécurité industrielles ou des lunettes de natation sont suggérées.

Source : IGEPN

Photos : JL Espinosa Naranjo , IGEPN.

 

Philippines , Mayon :

BULLETIN D’ACTIVITE DU VOLCAN MAYON 26 novembre 2022 8h00

Au cours des dernières 24 heures, le réseau de capteurs du volcan Mayon n’a détecté aucun tremblement de terre volcanique. Une émission modérée de panaches blancs chargés de vapeur qui sont descendu sur ses flancs avant de dériver vers l’Ouest-Sud-Ouest et l’Ouest-Nord-Ouest a été observée. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées pour la dernière fois à une moyenne de 788 tonnes / jour le 23 novembre 2022. Sur la base des paramètres de déformation du sol de l’EDM, des mesures de nivellement précis, de l’inclinaison électronique et de la surveillance GPS continue, le volcan Mayon a été légèrement gonflé depuis 2020.

Le niveau d’alerte 2 (agitation accrue) prévaut sur le volcan Mayon. Il est rappelé au public qu’il y a actuellement des troubles provoqués par des processus magmatiques peu profonds qui pourraient éventuellement conduire à des éruptions phréatiques ou même précéder des éruptions magmatiques dangereuses. L’entrée dans la zone de danger permanent (PDZ) de six (6) kilomètres de rayon est strictement interdite afin de minimiser les risques d’explosions soudaines, de chutes de pierres et de glissements de terrain. En cas d’événements de chute de cendres susceptibles d’affecter les communautés sous le vent du cratère du Mayon, les gens doivent se couvrir le nez et la bouche avec un chiffon humide et propre ou un masque anti-poussière. Les autorités de l’aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d’éviter de voler à proximité du sommet du volcan, car les cendres d’une éruption soudaine peuvent être dangereuses pour les aéronefs.

Le DOST-PHIVOLCS maintient une surveillance étroite du volcan Mayon et tout nouveau développement sera communiqué à toutes les parties prenantes concernées.

Source : Phivolcs

Photo : volcanodiscovery

 

Indonésie , Semeru :

Le mont Semeru a présenté une éruption le samedi 26 novembre 2022 à 04h44 WIB avec une hauteur de la colonne de cendres observée à ± 700 m au-dessus du sommet (± 4376 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée comme étant grise avec une intensité épaisse orientée au Sud. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 23 mm et une durée de 126 secondes.

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Émis : 26 novembre 2022
Volcan : Semeru (263300)
Code Couleur Aviation Actuel : ORANGE
Code Couleur Aviation précédent : orange
Source : Observatoire du volcan Semeru
Numéro d’avis : 2022SMR701
Emplacement du volcan : S 08 deg 06 min 29 sec E 112 deg 55 min 12 sec
Région : Java oriental, Indonésie
Altitude du sommet : 11763 FT (3676 M).

Résumé de l’activité volcanique :
Eruption avec nuage de cendres volcaniques à 22h52 UTC (05h52 locale).

Hauteur des nuages volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres est d’environ 13363 FT (4176 M) au-dessus du niveau de la mer ou 1600 FT (500 M) au-dessus du sommet. Peut-être plus élevé que ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers le Sud. On observe que les cendres volcaniques sont blanches à grises. On observe que l’intensité des cendres volcaniques est moyenne.

Remarques :
Eruption enregistrée sur sismogramme avec une amplitude maximale de 22 mm et une durée maximale de 85 secondes. –

Source et photo : Magma Indonésie .

 

La Martinique , Montagne Pelée :

Bilan hebdomadaire de l’activité de la Montagne Pelée pour la période du 18 Novembre 2022 au 25 Novembre  2022 .

Entre le 18 Novembre 2022 à 16 heures (UTC) et le 25 Novembre 2022 à 16 heures (UTC), l’OVSM a enregistré au moins 1 séisme  de type volcano-tectonique de magnitude inférieure à 1 et non localisé . Il estt identiques à ceux des familles bien connues sur la Pelée qui sont localisés à l’intérieur de l’édifice volcanique autour de 0,4   km de profondeur au-dessus du niveau de la mer soit environ 1 km de profondeur sous le sommet . Cette sismicité superficielle de type volcano-tectonique est associée à la formation de micro-fractures dans l’édifice volcanique . Durant la période de ce rapport , l’OVSM a aussi enregistré 4 séismes de type hybride et 1 séisme de type longue période . Ces signaux contenant des basses fréquences sont associés à la présence de fluides ( gaz , eau hydrothermale) dans l’édifice volcanique .

Aucun de ces séismes n’a été ressenti par la population.

 

Lors des phases de réactivation volcaniques de volcans similaires à la Montagne Pelée , des périodes de plus forte activité sismique alternent souvent avec des phases de sismicité plus faible . Depuis la réactivation du système hydrothermal-magmatique ( fin 2018) ,  plusieurs périodes  de sismicité nulle ou faible ont été enregistrées par l’OVSM , comme par exemple  seulement 8 séismes entre le 24 juin et le 8 aout 2022 (période de 2 mois).

Les zones  de végétation dégradée situées entre le Morne Plumé et la rivière Chaude a été constatée lors d’un survol héliporté réalisé le 9 Février et le 5 Mai , avec le soutien du Dragon 972 , et confirmées par analyse d’images satellites et de drone ( survol du 11 Mai) et l’analyse satellitale ( Juin 2022). Une nouvelle zone de végétation dégradée , située juste au Nord de la rivière Chaude a été constatée à partir du 26 Aout .

Le niveau d’alerte reste JAUNE : vigilance.

Source  : OVSM-IPGP.

Photo : Parc naturel Martinique.

 

Hawaii , Kilauea :

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet :4091 pieds (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation : ORANGE

Résumé de l’activité :
L’éruption au sommet du volcan Kīlauea, dans le cratère Halema’uma’u, s’est poursuivie au cours des dernières 24 heures. Toute l’activité éruptive récente a été confinée au cratère. Aucun changement significatif n’a été observé au sommet ou dans l’une ou l’autre des zones de faille.

Observations du lac de lave du cratère Halemaʻumaʻu :
L’éruption de lave depuis l’évent Ouest dans le lac de lave actif et sur le fond du cratère s’est poursuivie au cours des dernières 24 heures. La partie active du lac de lave a été stable au cours des dernières 24 heures. Les mesures de survol du 28 octobre 2022 ont indiqué que le fond du cratère avait connu une élévation totale d’environ 143 mètres (469 pieds) .

Ce hornito haut et mince sur le côté Est du fond du cratère de Halema’uma’u est composé d’éclaboussures. Les éclaboussures se sont frayées un chemin à travers une fissure dans l’épaisse lave solidifiée qui forme la base du cratère Halema’uma’u, au sommet du Kīlauea. Les taches jaunes et blanches au fond sont du soufre qui est sorti du magma qui se précipite sur la lave.

Observations du sommet :
Les enregistrements d’inclinaison ont été stables au cours des 5 derniers jours. Le tremor volcanique reste au-dessus des niveaux de fond. Un taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) d’environ 300 tonnes par jour (t/j) a été mesuré le 22 novembre 2022.

Observations de la zone de Rift :
Aucune activité inhabituelle n’a été notée le long de la zone de rift Est ou de la zone de rift Sud-Ouest ; de faibles taux de déformation du sol et de sismicité se poursuivent le long des deux. Les mesures des stations de surveillance continue des gaz sous le vent de Puʻuʻōʻō dans la zone du Rift Sud-Est restent inférieures aux limites de détection du SO2, ce qui indique que les émissions de SO2 de Puʻuʻōʻō sont négligeables.

Source : HVO.

Photo : USGS / D. Downs.

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search