20 Novembre 2022. FR. Kamchatka : Sheveluch , Chili : Villarica , Colombie : Nevado del Ruiz , Hawaii : Kilauea , La Martinique : Montagne Pelée ,

Home / blog georges Vitton / 20 Novembre 2022. FR. Kamchatka : Sheveluch , Chili : Villarica , Colombie : Nevado del Ruiz , Hawaii : Kilauea , La Martinique : Montagne Pelée ,

20 Novembre 2022. FR. Kamchatka : Sheveluch , Chili : Villarica , Colombie : Nevado del Ruiz , Hawaii : Kilauea , La Martinique : Montagne Pelée ,

20 Novembre 2022.

 

Kamchatka , Sheveluch :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Publié : 20 novembre 2022
Volcan : Sheveluch (CAVW #300270)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2022-179
Emplacement du volcan : N 56 degrés 38 min E 161 degrés 18 min
Région : Kamtchatka, Russie
Altitude du sommet : 3 283 m (10 768,24 pi), l’altitude du dôme ~2 500 m (8 200 pi).

Résumé de l’activité volcanique :
La croissance du dôme de lave se poursuit, une forte activité de fumerolles, une incandescence du dôme de lave, des explosions, et des avalanches chaudes accompagnent ce processus. Les données vidéo du KVERT ont montré qu’un panache de cendres associé à des effondrements d’avalanches chaudes s’étend sur 10 km au Nord-Est du volcan.
L’éruption extrusive du volcan continue. Des explosions de cendres jusqu’à 10-15 km (32 800-49 200 pieds) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs internationaux volant à basse altitude.

Hauteur des nuages ​​volcaniques :
4600 m (15088 ft) AMSL Heure et méthode de détermination de la hauteur du panache de cendres/nuage : 20221120/0232Z – Données vidéo

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques :
Distance du panache de cendres/nuage du volcan : 10 km (6 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : E / azimut 80 deg
Heure et méthode de détermination du panache de cendres/nuage : 20221120/0232Z – Données vidéo

Source : Kvert.

Photo : Yu. Demyanchuk, IVS FEB RAS, KVERT.

 

Chili , Villarica :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), régions de La Araucanía et Los Ríos, volcan Villarrica, 20 novembre 2022, 00h30 heure locale (Chili continental)

Le Service national de géologie et des mines du Chili (Sernageomin) annonce les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire des volcans des Andes du Sud (Ovdas) :

Le 19 novembre, à partir de 19h40 heure locale (22h40 UTC), les stations de surveillance installées à proximité du volcan Villarrica ont enregistré un essaim sismique de 21 événements de type VT  associé à la fracturation des roches (Volcano-Tectonique), sur une période de 75 minutes, situé à 7,8 km à l’Est-Sud-Est du cratère du volcan Villarrica. Après son apparition, l’activité sismique VT a montré une diminution de ses évènements.

Les caractéristiques du tremblement de terre avec la plus grande magnitude locale enregistrée, après son analyse, sont les suivantes :

HEURE D’ORIGINE : 20h07 heure locale (23h07 UTC)
LATITUDE : 39,445 ° S
LONGITUDE : 71,855° O
PROFONDEUR : 2,5 km
MAGNITUDE LOCALE : 1,6 (ML)

Par rapport à l’énergie du signal continu avec le RSAM (mesure de l’amplitude sismique moyennée par laps de temps) elle se maintient avec une tendance croissante, atteignant une valeur de 1,1 um/sec, comportement observé au cours du dernier mois.
Cela suggère que le processus volcanique se poursuit avec un niveau d’activité supérieur à son seuil de base. L’enregistrement de l’activité VT dans la source Est-Sud-Est (décrit dans ce rapport) et le comportement d’augmentation du signal sismique continu, suggèrent des phases d’activité volcanique qui pourraient entraîner des phénomènes de surface liés au processus de faible profondeur du lac de lave. Dans ce contexte, de petites explosions qui émettent des matières particulaires et des pyroclastes peuvent être enregistrées dans la zone entourant le cratère.

Par conséquent, l’alerte technique volcanique est maintenue au niveau Jaune.

OBSERVATIONS :
Une zone d’impact potentiel est considérée dans un rayon de 500 m autour du centre du cratère actif. Les coordonnées du centre du cratère sont 39°25’11.98″S et 71°56’22.90″W

Source : Sernageomin

Photos : Sernageomin , 24 horas.

 

Colombie , Nevado del Ruiz :

Bulletin de niveau d’activité du volcan Nevado del Ruiz.
Le niveau d’activité continue à : niveau d’activité jaune ou (III) : changements dans le comportement de l’activité volcanique.

Concernant le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN rapporte que :

L’activité sismique associée à la fracturation des roches a augmenté à la fois dans le nombre de séismes enregistrés et dans l’énergie sismique libérée par rapport à la semaine précédente. Les séismes ont été localisés principalement dans les secteurs Sud-Ouest, Nord-Est et, de manière dispersée, dans les autres secteurs de l’édifice volcanique. La profondeur des tremblements de terre a oscillé entre environ 0,6 et 7 km. La magnitude maximale observée au cours de la semaine était de 3,1 ML (Local Magnitude) correspondant au séisme enregistré le 10 novembre à 02h25 (heure locale), situé à 2,7 km au Sud-Ouest du cratère à une profondeur de 3,6 km.

L’activité sismique liée à la dynamique des fluides à l’intérieur des conduits volcaniques a diminué en nombre de tremblements de terre enregistrés et a augmenté en énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente. Grâce à des images capturées par des caméras installées dans la zone du volcan, les émissions de gaz et de cendres associées à certains de ces signaux sismiques ont été confirmées.

La déformation de la surface volcanique continue de montrer des changements mineurs.

Source : SGC.

Photo : Alertatolima.com

 

Hawaii , Kilauea :

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet 4091 pieds (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation : ORANGE

Résumé de l’activité :
L’éruption au sommet du volcan Kīlauea, dans le cratère Halema’uma’u, s’est poursuivie au cours des dernières 24 heures. Toute l’activité éruptive récente a été confinée au cratère. Aucun changement significatif n’a été observé au sommet ou dans l’une ou l’autre des zones de faille.

 

Image montrant le lac de lave actif (zone argentée), le complexe d’évent Ouest (en bas à droite) et l’île principale (en haut à gauche) dans le cratère Halema’uma’u, au sommet du Kīlauea. On peut voir de la lave orange éclabousser du côté Est du lac de lave actif.

Observations du lac de lave du cratère Halemaʻumaʻu :
L’éruption de lave depuis l’évent Ouest dans le lac de lave actif et sur le fond du cratère s’est poursuivie au cours des dernières 24 heures. La partie active du lac de lave a été stable au cours des dernières 24 heures. Les mesures de survol du 28 octobre 2022 ont indiqué que le fond du cratère avait connu une élévation totale d’environ 143 mètres (469 pieds), depuis le début de cette éruption le 29 septembre 2021.

Observations du sommet :
Les inclinomètres du sommet ont enregistré l’inflation jusqu’à environ 21 heures. hier soir, lorsque la déflation (qui est en cours) a commencé. Le tremor volcanique reste au-dessus des niveaux de fond. Un taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) d’environ 500 tonnes par jour (t/j) a été mesuré le 15 novembre 2022.

Un survol en hélicoptère le 28 octobre 2022 a permis de collecter des images aériennes visuelles et thermiques du cratère Halema’uma’u au sommet du Kīlauea. La surface active du lac est limitée à la partie Ouest du cratère. L’échelle de la carte thermique va du bleu au rouge, avec des couleurs bleues indiquant des températures plus fraîches et des couleurs rouges indiquant des températures plus chaudes.

Observations de la zone de Rift :
Aucune activité inhabituelle n’a été notée le long de la zone de Rift Est ou de la zone de Rift Sud-Ouest ; de faibles taux de déformation du sol et de sismicité se poursuivent le long des deux. Les mesures des stations de surveillance continue des gaz sous le vent de Puʻuʻōʻō dans la zone du Rift Sud-Est restent inférieures aux limites de détection du SO2, ce qui indique que les émissions de SO2 de Puʻuʻōʻō sont négligeables.

Source : HVO.

Photos : USGS / J.M. Chang , 

 

La Martinique , Montagne Pelée :

Bilan hebdomadaire de l’activité de la Montagne Pelée pour la période du 11 Novembre 2022 au 18 Novembre 2022 .

Entre le 11 Novembre 2022 à 16 heures (UTC) et le 18 Novembre 2022 à 16 heures (UTC), l’OVSM a enregistré au moins 4 séismes de type volcano-tectonique de magnitude inférieure à 1. Deux de ces séismes de faible énergie ont pu être localisés . Ils sont identiques à ceux des familles bien connues sur la Pelée qui sont localisés à l’intérieur de l’édifice volcanique autour de 0,4   km de profondeur au-dessus du niveau de la mer soit environ 1 km de profondeur sous le sommet . Cette sismicité superficielle de type volcano-tectonique est associée à la formation de micro-fractures dans l’édifice volcanique . Durant la période de ce rapport , l’OVSM a aussi enregistré 4 séismes de type hybride et 1 séisme de type longue période . Ces signaux contenant des basses fréquences sont associés à la présence de fluides ( gaz , eau hydrothermale) dans l’édifice volcanique .

Aucun de ces séismes n’a été ressenti par la population.

 

Lors des phases de réactivation volcaniques de volcans similaires à la Montagne Pelée , des périodes de plus forte activité sismique alternent souvent avec des phases de sismicité plus faible . Depuis la réactivation du système hydrothermal-magmatique ( fin 2018) ,  plusieurs périodes  de sismicité nulle ou faible ont été enregistrées par l’OVSM , par exemple mai 2019 ( 5 séismes ) , octobre 2019 ( 3 séismes) , aout 2020 ( 1 séisme) , et seulement 8 séismes entre le 24 juin et le 8 aout 2022 (période de 2 mois).

Les zones  de végétation dégradée situées entre le Morne Plumé et la rivière Chaude a été constatée lors d’un survol héliporté réalisé le 9 Février et le 5 Mai , avec le soutien du Dragon 972 , et confirmées par analyse d’images satellites et de drone ( survol du 11 Mai) et l’analyse satellitale ( Juin 2022). Une nouvelle zone de végétation dégradée , située juste au Nord de la rivière Chaude a été constatée à partir du 26 Aout .

Le niveau d’alerte reste JAUNE : vigilance.

Source  : OVSM-IPGP.

Photo : tameteo.com

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search