08 Novembre 2022. FR. Alaska : Semisopochnoi , Perou : Sabancaya , Chili : Villarica , Colombie : Complexe volcanique de Cumbal , Guatemala : Santiaguito .

Home / Alaska / 08 Novembre 2022. FR. Alaska : Semisopochnoi , Perou : Sabancaya , Chili : Villarica , Colombie : Complexe volcanique de Cumbal , Guatemala : Santiaguito .

08 Novembre 2022. FR. Alaska : Semisopochnoi , Perou : Sabancaya , Chili : Villarica , Colombie : Complexe volcanique de Cumbal , Guatemala : Santiaguito .

08 Novembre 2022.

 

Alaska , Semisopochnoi :

Avis d’activité volcanique AVO/USGS

Niveau d’alerte volcanique actuel : ATTENTION
Niveau d’alerte volcanique précédent : AVIS
Code couleur actuel de l’aviation : ORANGE
Code couleur aviation précédent : JAUNE

Émis : lundi 7 novembre 2022, 13 h 08 AKST
Source : Observatoire du volcan d’Alaska
Numéro d’avis : 2022/A1242
Emplacement : N 51° 55 min E 179° 35 min
Altitude: 2625 pieds (800 m)
Zone : Aléoutiennes

Résumé de l’activité volcanique :
De petites explosions ont été détectées dans les données géophysiques au cours de la semaine dernière depuis le cratère Nord du mont Cerberus sur le Semisopochnoi. De plus, le tremor volcanique a repris au cours de la même période. Aucune émission de cendres n’a été observée. Cependant, le type d’agitation que nous avons détecté était associé à des émissions de cendres au cours des périodes d’agitation précédentes et, si elles se produisent, ces émissions de cendres sont probablement inférieures à 10 000 pieds au-dessus du niveau de la mer. Ces événements sont similaires à l’activité éruptive observée au cours de la dernière année sur le Semisopochnoi, mais pas depuis le 14 septembre. Le code de couleur de l’aviation et le niveau d’alerte du volcan sont relevés à ORANGE/ATTENTION.

De petites éruptions produisant des dépôts de cendres mineurs à proximité du cratère Nord actif du mont Cerberus et des nuages ​​​​de cendres généralement à moins de 3 km au-dessus du niveau de la mer ont caractérisé l’activité récente et davantage d’événements producteurs de cendres pourraient se reproduire avec peu d’avertissement.

Le Semisopochnoi est surveillé par un réseau de capteurs sismiques et infrasonores local, des caméras Web locales, des capteurs régionaux de foudre et d’infrason et des données satellitaires.

Observations récentes :
[Hauteur des nuages ​​volcaniques] à moins de 10 000 pieds au-dessus du niveau de la mer
[Autres informations sur les nuages ​​​​volcaniques] aucune
[Balistique] aucune
[Flux de lave/dôme] aucun
[Flux de lave] aucun

Remarques:
Le volcan  Semisopochnoi occupe la plus grande et jeune île volcanique des Aléoutiennes occidentales. L’île inhabitée fait partie de l’Alaska Maritime National Wildlife Refuge. Il est situé à 65 km (40 mi) au Nord-Est de l’île d’Amchitka et à 200 km (130 mi) à l’Ouest d’Adak, en Alaska. Le volcan Semisopochnoi est dominé par une caldeira de 8 km (5 miles) de diamètre qui contient un petit lac et plusieurs cônes et cratères post-caldeira. L’âge de la caldeira n’est pas connu avec certitude mais est probablement du début de l’Holocène. Le cône Nord du mont Cerberus, dans la partie Sud-Ouest de la caldeira, est le site de l’éruption actuelle, qui a commencé en 2018. La dernière éruption connue avant 2018 remonte à 1987 depuis le pic Sugarloaf sur la côte Sud de l’île.

Source : AVO.

Photos : AVO , Lerner, Allan .

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du  31 Octobre 2022 au 07 Novembre 2022 , Arequipa, 07 Novembre 2022 .
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 30 explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 3,0 km d’altitude au-dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives . Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu concernant l’ activité éruptive.

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 305 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Une moyenne de 30 explosions a été enregistrée quotidiennement , en plus d’enregistrement d’évènements  de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses à l’intérieur du volcan Sabancaya .

 

 Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un processus d’inflation a été observé dans le secteur  Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ). La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 3,0  km d’altitude au-dessus du sommet du volcan , qui étaient dispersées vers les secteurs Est , Sud-Est et Nord-Est du  Sabancaya.  Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 5 anomalies thermiques , avec une valeur maximale de 7 MW , associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan.

RECOMMANDATIONS
• Garder le niveau d’alerte volcanique en orange.
• Ne pas s’ approcher dans un rayon de moins de 12 km du cratère.

Source : Cenvul

Photo :  Losviajesdeali.

 

Chili , Villarica :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), région De la Auracania , volcan Villarica , 07 Novembre 2022, 13h00, heure locale (Chili continental).

Le Service National de Géologie et des Mines du Chili (Sernageomin) publie les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau National de Surveillance Volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire Volcanologique des Andes du Sud (Ovdas):

Lundi 07 Novembre 2022 , à 12h03 heure locale (15h03 UTC ) et 12h09 heure locale ( 15h09 UTC), les stations de surveillance installées à proximité du volcan Villarica ont enregistré 2 séismes  associé à la dynamique des fluides (type longue période) , à l’intérieur du système volcanique. 

 

Les caractéristiques des séismes après leur analyse sont les suivantes:

HEURE D’ORIGINE : 12h03 heure locale (15h03 UTC )
DEPLACEMENT RÉDUIT : 36,25 (cm*cm)
SIGNAL ACOUSTIQUE : 2,2 Pascals (Pa) réduit à 1 km

HEURE D’ORIGINE : 12h09 heure locale ( 15h09 UTC)
DEPLACEMENT RÉDUIT : 32,5 (cm*cm)
SIGNAL ACOUSTIQUE : 1,5 Pascals (Pa) réduit à 1 km

Les caractéristiques de l’activité superficielle sont les suivantes :

HAUTEUR MAXIMALE DE LA COLONNE : 80 m au-dessus du point d’émission
DIRECTION DE DISPERSION : Sud-Est ( SE).

OBSERVATIONS:

Les images obtenues par les caméras IP ont permis d’observer le dégazage sans émissions de produits volcaniques associé aux évènements rapportés .

L’alerte technique volcanique reste au niveau Vert.

Sources :  Sernageomin.

Photo : ameriquedusud.org.

 

Colombie , Complexe volcanique de Cumbal :

Bulletin d’activité hebdomadaire du Complexe Volcanique de Cumbal

L’activité du Complexe Volcanique de Cumbal se poursuit au NIVEAU JAUNE ou (III) : CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE.

D’après le suivi de l’activité du COMPLEXE VOLCANIQUE DE CUMBAL (CVC), le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC) rapporte que :

Dans la période du 25 au 31 octobre, par rapport à la semaine précédente, l’activité a présenté un nombre d’événement similaire avec une légère diminution de l’énergie des tremblements de terre.

La sismicité associée à la fracture de la roche a prévalu, située principalement à proximité du complexe volcanique de Cumbal, à des distances allant jusqu’à 2,3 km, avec des profondeurs inférieures à 2,5 km par rapport à la hauteur du cratère de La Plazuela (4700 m d’altitude) et avec une magnitude maximale de 0,5.
Il a été possible d’enregistrer des colonnes blanches d’émission de gaz, de hauteur et de dispersion variables en raison de la direction des vents, provenant du champ fumerolienne d’El Verde (NE del CVC) et des champs fumeroliens de Los Rastrojos, Boca Vieja et Las Bandas (SW du CVC).

Aucune variation significative n’a été observée dans les autres paramètres de la surveillance volcanique.

Le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN reste attentif à l’évolution du phénomène volcanique et continuera à signaler les changements observés en temps opportun.

Source et photo : SGC.

 

Guatemala , Santiaguito :

Conditions atmosphériques : Temps Clair
Vent : Nord-Est.
Précipitations : 8,2 mm.

Activité :

L’Observatoire du Complexe Volcanique Santa María-Santiaguito signale d’abondantes fumerolles de dégazage à 700 mètres au-dessus du dôme Caliente, qui se déplacent vers le Sud-Est, le Sud et le Sud-Ouest, ainsi qu’une incandescence constante du dôme pendant les heures de temps clair la nuit et tôt le matin.  Des explosions accompagnées de grondements sont parfois enregistrées. Des avalanches ont également été observées descendant les flancs Ouest et Sud. L’activité à l’avant de la coulée de lave active dans les canaux de San Isidro et El Tambor se poursuit avec quelques effondrements de blocs, qui génèrent des nuages ​​de cendres pouvant atteindre plusieurs centaines de mètres de haut, notamment vers le « Zanjón Seco ».

Il est recommandé de ne pas s’approcher de la coulée de lave, en raison de la chaleur intense qu’elle émet et des effondrements constants qui se produisent sur ses bords, ce qui pourrait causer des brûlures et d’autres blessures graves à ceux qui s’en approchent. L’activité extrusive reste à un niveau élevé et continue d’accumuler de la matière de manière instable dans la coulée de lave, ainsi que dans la coupole du dôme Caliente, il reste donc possible qu’une partie de cette matière s’effondre et génère des coulées pyroclastiques sur de longue distances vers le Sud-Ouest, le Sud et l’Est.

Source : Insivumeh.

Photos : Noticias Caballo Blanco

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search