31 Octobre 2022. FR. Kamchatka : Mali Semyachik , Indonésie : Ibu , Chili : Hudson , Equateur : Cotopaxi , Hawaii : Mauna Loa .

Home / blog georges Vitton / 31 Octobre 2022. FR. Kamchatka : Mali Semyachik , Indonésie : Ibu , Chili : Hudson , Equateur : Cotopaxi , Hawaii : Mauna Loa .

31 Octobre 2022. FR. Kamchatka : Mali Semyachik , Indonésie : Ibu , Chili : Hudson , Equateur : Cotopaxi , Hawaii : Mauna Loa .

31 Octobre 2022.

 

Kamchatka , Mali Semyachik :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Publié : 28 octobre 2022
Volcan : Maly Semyachik (CAVW #300140)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : vert
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2022-152
Emplacement du volcan : N 54 degrés 8 min E 159 degrés 40 min
Région : Kamtchatka, Russie
Altitude du sommet : 1 560 m (5 116,8 pi)

Résumé de l’activité volcanique :
Un vent fort a soulevé des cendres des pentes Sud du volcan Maly Semyachik les 27 et 28 octobre 2022. Les données satellite du KVERT montrent qu’un panache de cendres remises en suspension s’étend sur 123 km au Sud-Est du volcan. Le volcan Maly Semyachik est calme, il n’a pas d’éruption pour le moment.
Le volcan Maly Semyachik est calme. Le volcan n’a pas d’éruption à l’heure actuelle.

Hauteur des nuages ​​volcaniques :
2500 m (8200 ft) AMSL Heure et méthode de détermination de la hauteur du panache de cendres/nuage : 20221028/0230Z – Himawari-8 14m15

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques :
Distance du panache de cendres/nuage du volcan : 123 km (76 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : SE / azimut 129 deg
Heure et méthode de détermination du panache de cendres/nuage : 20221028/0230Z – Himawari-8 14m15

Source : Kvert.

Photo : A. Rogozin, IVS FEB RAS

 

Indonésie , Ibu :

Le mont Ibu a présenté une éruption le dimanche 30 octobre 2022 à 18h20 WIT avec une hauteur de la colonne de cendres observée à ± 2000 m au-dessus du sommet (± 3325 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres était observée comme étant grise avec une intensité épaisse , orientée vers l’Ouest. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 30 mm et une durée de 112 secondes.

Recommandation
Les communautés autour du mont Ibu et les visiteurs/touristes ne doivent pas se déplacer dans un rayon de 2,0 km , avec une expansion sectorielle de 3,5 km vers l’ouverture du cratère dans la partie Nord du cratère actif du mont Ibu.
En cas de pluie de cendres, il est conseillé aux personnes actives à l’extérieur de la maison d’utiliser une protection nasale, buccale (masque) et oculaire (lunettes).

Source et photo : Magma Indonésie.

 

Chili , Hudson :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), région de Aysen Del General Carlos Ibanez Del Campo, volcan Hudson , 31 Octobre 2022, 02 h 58, heure locale (Chili continental).

Le Service National de Géologie et des Mines du Chili (Sernageomin) publie les informations PRÉLIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau National de Surveillance Volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire Volcanologique des Andes du Sud (Ovdas):

Le Lundi 31 Octobre 2022 , à 02h23 heure locale (05h23 UTC ) , les stations de surveillance installées à proximité du volcan Hudson ont enregistré un séisme associé à la fois à la fracturation de roches (type volcano-tectonique) et à la dynamique des fluides dans le système volcanique (type hybride).

 

Les caractéristiques des séismes après leur analyse sont les suivantes:

HEURE D’ORIGINE: 02h23 heure locale (05h23 UTC )
LATITUDE: 45.879 ° S
LONGITUDE: 72,978 ° W
PROFONDEUR: 1,4 km
DEPLACEMENT REDUIT: 3934 cm2

OBSERVATIONS :

Au moment de l’émission de ce rapport , il a été enregistré 25 autres évènements sismiques de caractéristiques similaires mais de plus faible énergie. Dans le contexte de cet épisode sismique , qui a commencé à 02h01 ( 05h01UTC) on note que la sismicité enregistrée correspond principalement à des séismes de type volcano-tectoniques. Cependant une grande quantité des évènements enregistrés se caractérisent par la dominance de basses fréquences , à environ 1,6 Hz.

L’alerte technique volcanique reste au niveau  Vert .

Sources :  Sernageomin.

Photo : Norm Banks.

 

Equateur , Cotopaxi :

Bulletin Volcanique Spécial , Volcan Cotopaxi–2022-N° 001

Augmentation de l’activité de surface et interne du volcan Cotopaxi, 28 octobre 2022

Le 21 octobre à 19h44, les stations sismiques sur les flancs du Cotopaxi ont commencé à enregistrer un signal sismique de type tremor de basse fréquence de longue durée et de faible amplitude. Ce signal s’est maintenu jusqu’à 00h40 le samedi 22 octobre et s’est accompagné d’une émission de gaz et de cendres, produisant une chute modérée de ce matériau vers le Refuge José Rivas. La colonne volcanique a été détectée par le Washington Volcanic Ash Advisory Center (W-VAAC), indiquant une direction du nuage de cendres vers le Nord-Est. Depuis cet événement, une émission continue de gaz a été observée depuis le cratère du volcan atteignant une hauteur variable entre 200 et 1000 m au-dessus de son niveau Cette réactivation volcanique n’a pas présenté de signes précurseurs à moyen terme. Pour le moment, les paramètres de surveillance analysés (sismicité, gaz et cendres) indiquent une contribution magmatique à cette réactivation.

Emission de gaz du volcan Cotopaxi prise lors du survol assuré par les Forces Armées, le 27 octobre 2022 (Photo : S. Hidalgo)

Bien que l’activité de surface du 21 octobre soit la plus élevée enregistrée ces sept dernières années, elle est très faible par rapport à ce qui a été observé entre Août et novembre 2015. L’incertitude sur l’évolution de cette activité est très grande du fait de l’absence de signaux clairs prémonitoires de ces événements. En ce sens, il est important de maintenir actif le système de surveillance et de poursuivre les tâches de prévention et d’atténuation liées aux scénarios éruptifs du volcan Cotopaxi. L’IGEPN reste attentif aux changements des conditions présentées par le volcan pour donner, dans la mesure du possible des informations opportunes aux autorités et à la population en général

Annexe technico-scientifique / Enregistrement sismique :

Le vendredi 21 octobre, vers 19h44 heure locale, un épisode de tremor volcanique a été enregistré par le réseau local de surveillance sismique, en particulier dans la station sismique BREF, située à 2,4 km au Nord du sommet du volcan. La séquence commence à 19h44 avec un événement haute fréquence de magnitude 0,7 (Fig. 1, flèche noire). Quelques minutes plus tard, l’épisode de tremor volcanique commence. La phase la plus intense du tremor a duré environ 4 heures. L’amplitude du tremor est caractérisée comme faible. À titre de comparaison, le tremblement du 21 octobre 2022 a à peine dépassé la moitié des amplitudes des épisodes de tremor enregistrés lors du processus éruptif de 2015. De plus, le tremor du 21 octobre constituait une seule impulsion de 4 heures, alors qu’en 2015 ces épisodes ont duré plusieurs journées. Cela signifie que la secousse du 21 octobre était énergétiquement faible par rapport à d’autres épisodes du passé.

Figure 1. Tracé sismique de la station BREF, située près du Refuge José Ribas sur le flanc Nord du volcan Cotopaxi Chaque ligne correspond à une heure de données en heure locale. À partir de 19h44 (flèche noire), un événement est noté qui semble déclencher l’épisode de tremor. Les données sont filtrées entre 0,5 et 16 Hz pour mettre en évidence l’épisode de tremor volcanique cette nuit-là.

Grâce à une surveillance thermique aérienne, il a été possible de vérifier que les champs fumeroliens situés à l’extérieur du cratère sont actifs et présentent des températures similaires à celles des années précédentes (post 2015), avec des valeurs maximales de 40°C  . D’autre part, le conduit présente des anomalies thermiques à la fois dans ses parois et dans sa base, à partir desquelles la température réelle ne peut être estimée en raison de la grande quantité de gaz émis en continu.

Image aérienne thermo-visuelle du cratère du volcan Cotopaxi depuis le nord-ouest. Les anomalies thermiques correspondant à cette zone sont observées, notamment l’émission de gaz et la paroi du conduit.

Interprétation des données
Sur la base des informations disponibles, il est conclu que le volcan Cotopaxi a présenté très peu d’activité éruptive avec un indice d’explosivité volcanique (VEI) inférieur à 1. L’analyse conjointe des différentes données de surveillance montre que l’activité récente du Cotopaxi est causée par la présence de magma dans le conduit volcanique, qui interagit avec le système hydrothermal du volcan. Cependant, jusqu’à présent, il n’y a aucune preuve d’un plus grand volume de magma entrant dans le système. Les données de surveillance obtenues du 21 au 28 octobre indiquent une diminution progressive de l’activité de surface caractérisée principalement par des colonnes de gaz et de vapeur d’eau atteignant jusqu’à 1000 m au-dessus du cratère. Pour le moment, l’activité interne ne montre pas de changement significatif. La sismicité continue d’être dominée par de petits séismes de type LP ; il n’y a pas de déformation détectable sur les flancs et les gaz magmatiques, bien que présents, sont à des niveaux modérés. Il n’y a pas encore de preuve d’un changement significatif dans le comportement du volcan Cotopaxi.

Source : IGEPN

Lire l’article en entier : https://informes.igepn.edu.ec/igepn-registro-web/pages/public/InformeGenerado.jsf?directorio=28452&fbclid=IwAR0I0E-wVAhP6D9zIlJdmOlPtVqfm8gHjp3jz0LlAIQssH3q-mDMM3FbBHk

Photos : IGEPN , S. Hidalgo.

 

Hawaii , Mauna Loa :

19°28’30 » N 155°36’29 » O,
Altitude du sommet : 13681 pieds (4170 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : AVIS
Code couleur actuel de l’aviation : JAUNE

Résumé de l’activité :
Le Mauna Loa n’est pas en éruption et il n’y a aucun signe d’une éruption imminente pour le moment. Cependant, le Mauna Loa continue d’être dans un état de troubles accrus, comme l’indique l’augmentation de l’activité sismique et l’inflation du sommet. Les troubles actuels sont très probablement dus à un nouvel apport de magma de 3 à 8 km sous le sommet du Mauna Loa. Les données de surveillance ne montrent aucun changement significatif au cours de la dernière journée.

Observations :
Au cours des dernières 24 heures, le HVO a détecté 27 tremblements de terre de faible magnitude (inférieur à M3.0) 2 à 3 miles (2 à 5 km) sous la caldeira de Mokuʻāweoweo et 4 à 5 miles (6 à 8 km) sous le flanc Nord-Ouest , en altitude, du Mauna Loa. Ces deux régions ont été historiquement actives sur le plan sismique pendant les périodes de troubles sur le Mauna Loa.

Les instruments du système de positionnement global (GPS) au sommet et sur les flancs du Mauna Loa continuent de mesurer l’inflation à des taux élevés depuis la mi-septembre. Cependant, les inclinomètres au sommet ne montrent pas de déformation de surface significative au cours de la semaine dernière.

Les concentrations de dioxyde de soufre (SO2), de sulfure d’hydrogène (H2S) et de dioxyde de carbone (CO2), ainsi que les températures des fumerolles, restent stables au sommet et à Sulphur Cone dans la partie supérieure du Rift Sud-Ouest. Les vues de la webcam et de la caméra thermique n’ont montré aucun changement dans le paysage volcanique du Mauna Loa au cours de la semaine dernière.

Source : HVO.

Photo : Bruce Omori .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search