31 Aout 2022. FR. La Réunion : Piton de la Fournaise , Italie : Stromboli , Russie / Iles Kouriles : Ebeko , Italie : Vulcano , Iles Samoa : Ta’u .

Home / blog georges Vitton / 31 Aout 2022. FR. La Réunion : Piton de la Fournaise , Italie : Stromboli , Russie / Iles Kouriles : Ebeko , Italie : Vulcano , Iles Samoa : Ta’u .

31 Aout 2022. FR. La Réunion : Piton de la Fournaise , Italie : Stromboli , Russie / Iles Kouriles : Ebeko , Italie : Vulcano , Iles Samoa : Ta’u .

31 Aout 2022. 

 

 

La Réunion , Piton de la Fournaise :

Communiqué , 31 août 2022 – 09h00 (heure locale) – 05h00 (heure UTC)
Augmentation de la sismicité .

Depuis le 28 août 2022 une augmentation de la sismicité est observée sous le Piton de la Fournaise. Ainsi 20 séismes volcano-tectoniques ont été enregistrés le 28 août, 24 le 29 août et 41 le 30 août . Ces séismes de faible magnitude (<1) sont localisés sous le cratère Dolomieu entre 1,5 et 2,5 km de profondeur.

Histogramme représentant le nombre de séismes volcano-tectoniques superficiels enregistrés depuis le 1er août 2022 (© OVPF-IPGP).

Cette sismicité fait suite à plus de 7 mois d’inflation (gonflement) de la base et du sommet de l’édifice du Piton de la Fournaise. Cette inflation est liée à une mise en pression du réservoir magmatique superficiel localisé à environ 1,5-2 km de profondeur.


L’apparition de la sismicité au toit du réservoir montre que ce processus de pressurisation est en train de s’intensifier. A noter que ce processus de recharge du réservoir superficiel peut durer plusieurs jours à plusieurs semaines avant que le toit du réservoir ne se fragilise et ne se rompe, donnant ainsi lieu à une injection de magma vers la surface et à une éruption, mais peut également s’arrêter sans donner lieu -à brève échéance- à une éruption.

Niveau d’alerte : Vigilance.

Source : OVPF

Photos : OVPF , IPR

 

Italie , Stromboli :

BULLETIN HEBDOMADAIRE, du 22 Aout 2022 au 28 Aout 2022. (date d’émission 30 Aout 2022)

SOMMAIRE DE L’ÉTAT DE L’ACTIVITÉ

À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence :
1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES : Au cours de la période d’observation, il n’y a pas de mise à jour concernant les observations volcanologiques du Stromboli suite à des problèmes d’acquisition de signaux vidéo causés par des dommages à la fibre optique reliant Punta Labronzo et COA. Les dernières données mises à jour pour la période du 8 au 14 août 2022, ont placé l’activité explosive totale à un niveau moyen-faible, avec une intensité d’explosions entre faible et moyenne dans les zones des cratères Nord et Centre-Sud.
2) SISMOLOGIE : Les paramètres sismologiques suivis ne présentent pas de variations significatives.
3) DEFORMATIONS DU SOL : Au cours de la période étudiée, les réseaux de surveillance des déformations du sol de l’île n’ont pas enregistré de variations significatives.
4) GEOCHIMIE : Flux de SO2 à un niveau moyen
Le flux de CO2 des sols dans la zone sommitale est sur des valeurs moyennes.
Le rapport C/S dans le panache se pose sur des valeurs moyennes
Rapport isotopique de l’Hélium dissous dans les puits thermiques : il n’y a pas de mise à jour par rapport à l’échantillonnage du 27 juillet 2022.
5) OBSERVATIONS SATELLITAIRES : L’activité thermique observée par satellite dans la zone sommitale était faible.

REMARQUES VOLCANOLOGIQUES
Dans la période sous observation, il n’y a pas de mise à jour concernant les observations volcanologiques de Stromboli, suite à des problèmes d’acquisition de signaux vidéo causés par des dommages à la fibre optique reliant Punta Labronzo et COA en raison du mauvais temps qui a frappé l’île le 12 août 2022. Les dernières données mises à jour pour la période du 8 au 14 août 2022, ont placé l’activité explosive totale à un niveau moyen-faible, avec une intensité des explosions entre faible et moyenne dans les zones des cratères Nord et Centre-Sud.

Source : INGV.

Lire l’article https://www.ct.ingv.it/index.php/monitoraggio-e-sorveglianza/prodotti-del-monitoraggio/bollettini-settimanali-multidisciplinari/683-bollettino-Settimanale-sul-monitoraggio-vulcanico-geochimico-e-sismico-del-vulcano-Stromboli-del-2022-08-30/file

Photo : Sebastiano Cannavo / Stromboli Stati d’animo.

 

Russie / Iles Kouriles , Ebeko :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Émis : 31 août 2022
Volcan : Ebeko (CAVW #290380)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2022-96
Emplacement du volcan : N 50 deg 41 min E 156 deg 0 min
Région : Kouriles du Nord, Russie
Altitude du sommet : 1156 m (3791,68 pi).

Résumé de l’activité volcanique :
Une activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Selon les données visuelles des volcanologues de Severo-Kurilsk, une explosion a envoyé des cendres jusqu’à 2,0 km d’altitude, un nuage de cendres dérive vers le Nord-Est du volcan.
Cette activité continue. Des explosions de cendres jusqu’à 6 km (19 700 pieds) au-dessus du niveau de la mer pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude et l’aéroport de Severo-Kurilsk.

Hauteur des nuages ​​volcaniques :
2000 m (6560 ft) AMSL Heure et méthode de détermination de la hauteur du panache de cendres/nuages : 20220828/0502Z – Données visuelles

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques :
Distance du panache de cendres/nuage du volcan : 5 km (3 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : ENE / azimut 70 deg
Heure et méthode de détermination du panache de cendres/nuage : 20220828/0502Z – Données visuelles

Source : Kvert.

Photo : L. Kotenko. IVS FEB RAS

 

Italie , Vulcano :

BULLETIN HEBDOMADAIRE, du 22 Aout 2022 au 28 Aout 2022. (date d’émission 30 Aout 2022)

SOMMAIRE DE L’ÉTAT DE L’ACTIVITÉ

À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence :
1) Température des fumerolles du cratère : Le long du bord supérieur, les températures restent stables à des valeurs élevées.
2) Flux de CO2 dans la zone du cratère : Le flux de CO2 dans la zone du cratère reste stable sur des valeurs moyennes-élevées.
3) Flux de SO2 dans la zone du cratère : flux de SO2 à un niveau moyen
4) Géochimie des gaz fumeroliens : Aucune mise à jour n’est disponible.
5) Flux de CO2 à la base du cône de La Fossa et dans la zone de Vulcano Porto : Valeurs de flux de CO2 stables et supérieures au bruit de fond dans le site Rimessa. Il y a une légère tendance à la hausse sur le site du Camping Sicilia ; valeurs atteignant des niveaux élevés sur le site de Palizzi. Dans le site de Faraglione, des valeurs stables proches du niveau de fond.
6) Géochimie des aquifères thermaux : dans les eaux du puits du Camping Sicilia, il existe des valeurs de température stables et toujours élevées et des valeurs de conductivité moyennes-basses ; dans le puits Bambara, les valeurs de niveau et de conductivité, qui se situent à des valeurs moyennes, ont subi des changements brusques, attribuables à des événements pluvieux intenses.


7) Sismicité locale : faible taux d’occurrence d’événements locaux.
8) Sismicité régionale : Mauvaise sismicité de fracturation associée aux séismes avec Ml > = 1,0.
9) Déformations – GNSS : Le réseau de stations GNSS permanentes n’a pas enregistré de changements significatifs.
10) Déformations – Inclinométrie :  Le réseau inclinométrique n’a pas enregistré de changements significatifs
11) Gravimétrie : Aucune variation significative à moyen-long terme n’a été enregistrée.
12) Autres remarques : GNSS mobile. Le réseau mobile GNSS acquiert et transmet les mouvements en temps réel à une fréquence de 1 Hz. Les séries historiques acquises jusqu’à présent ne montrent pas de variations significatives autour de la zone de Porto di Levante .

TEMPÉRATURE DES FUMEROLES DU CRATERE :
Le long du bord supérieur, la température maximale d’émission a des valeurs extrêmement stables, avec un maximum horaire de 375 ° C et une moyenne hebdomadaire de 373 ° C (T1). Le champ fumerolien a des températures d’émission homogènes tout au long de la ligne de fracture sommitale, confirmant une anomalie thermique entretenue par un flux de vapeur stable. Un événement pluvieux perturbe le signal le 24 à 7h du matin, mais en 4 jours les sites surveillés retrouvent les températures de référence. Le signal thermique du capteur FT3 (fumerole F5) au cours de la dernière semaine a chevauché les températures enregistrées dans FT1 (fumerole F5AT). Le site du côté interne a montré une tendance stationnaire (D température/D tempo = 0,0035°C/jour) jusqu’à ce qu’une défaillance du signal se produise.

Source : INGV.

Lire l’article https://www.ct.ingv.it/index.php/monitoraggio-e-sorveglianza/prodotti-del-monitoraggio/bollettini-settimanali-multidisciplinari/684-bollettino-Settimanale-sul-monitoraggio-vulcanico-geochimico-e-sismico-del-vulcano-Vulcano-del-2022-08-30/file

Photos : INGV ,  G. De Astis (INGV-Rome1) .

 

Iles Samoa , Ta’u :

14°13’48 » S 169°27’14 » O,
Altitude du sommet : 3054 pieds (931 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : AVIS
Code couleur actuel de l’aviation : JAUNE

L’essaim de tremblements de terre lié à l’île de Taʻū se poursuit. L’activité n’a pas changé de manière significative depuis la mise à jour quotidienne d’hier. Les données des nouveaux sismomètres confirment que l’emplacement de la source des tremblements de terre n’a pas bougé depuis plusieurs jours. Cela nous indique que la cause des tremblements de terre ne s’est pas déplacée à l’intérieur de la terre.

Le Centre des opérations d’urgence des Samoa américaines n’a reçu aucun signalement d’évènements ressentis au cours des dernières 24 heures. Cependant, le réseau sismique de l’USGS a détecté au moins 30 tremblements de terre suffisamment importants pour être ressentis par les habitants des îles Manuʻa. L’événement le plus important s’est produit à 00h56 SST aujourd’hui. Il y a beaucoup plus de petits tremblements de terre qui sont indétectables par les humains.

Dans les semaines à venir, le personnel de l’USGS installera des récepteurs GPS (Global Positioning System) pour améliorer le réseau de surveillance des îles Manuʻa. L’équipement GPS détectera de très légers mouvements du sol. Par conséquent, les données GPS nous aideront à mieux comprendre ce qui se passe sous le sol et à fournir des évaluations plus précises des dangers.

Source : HVO.

Photo : GVP.

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search