19 Novembre 2019. FR. Pérou : Sabancaya , Pérou : Ubinas , Chili : Nevados de Chillan , Indonésie : Ibu , Mexique : Popocatepetl .

Home / blog georges Vitton / 19 Novembre 2019. FR. Pérou : Sabancaya , Pérou : Ubinas , Chili : Nevados de Chillan , Indonésie : Ibu , Mexique : Popocatepetl .

19 Novembre 2019. FR. Pérou : Sabancaya , Pérou : Ubinas , Chili : Nevados de Chillan , Indonésie : Ibu , Mexique : Popocatepetl .

19 Novembre 2019.

 

 

Pérou , Sabancaya :

Période d’analyse: du 11 au 17 novembre 2019 . Arequipa, le 18 novembre 2019 .
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya s’est maintenue à des niveaux modérés; c’est-à-dire avec l’enregistrement d’explosions modérées continues et d’émission de cendres qui en résulte. Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif d’activité n’est attendu.

L’analyse des enregistrements obtenus à partir du réseau sismique du volcan Sabancaya pour la période du 11 au 17 novembre 2019 a permis d’identifier l’apparition d’environ 2155 tremblements de terre d’origine volcanique, dont le pourcentage le plus élevé est associé aux mouvements de fluides magmatiques. Au cours de la semaine écoulée, on a observé en moyenne 50 explosions d’intensité moyenne à faible par jour.

Le suivi de la déformation de la structure volcanique, à l’aide de données GNSS (traitées avec des orbites rapides), ne présente pas d’anomalies significatives. La surveillance visuelle, à l’aide de caméras de surveillance, a permis d’identifier l’apparition de colonnes de gaz et de cendres atteignant 2,5 km de haut au dessus du sommet du volcan, qui se sont dispersées dans les secteurs Sud et Sud-Est du Sabancaya. La surveillance par satellite a permis d’identifier sur le volcan la présence de 7 anomalies thermiques d’une valeur comprise entre 2 et 39 MW, associées à la présence d’un dôme de lave dans le cratère du volcan d’environ 240 m de diamètre.

Source : IGP

Photo : Sernageomin

 

Pérou , Ubinas :

Période d’analyse: du 11 au 17 novembre 2019 . Arequipa, le 18 novembre 2019.
Niveau d’alerte actuel: ORANGE.

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) signale que l’activité éruptive du volcan Ubinas reste faible. À ce jour, l’énergie des tremblements de terre associés à la remontée du magma à la surface a diminué. Des émissions de gaz bleuâtres (d’origine magmatique) et de vapeur d’eau ont été observées au moyen de caméras de surveillance. Selon ce scénario, il est peu probable que des explosions volcaniques et / ou des émissions de cendres se produisent.

Au cours de la période du 11 au 17 novembre, l’IGP a enregistré et analysé un total de 480 événements sismiques associés au processus éruptif du volcan Ubinas, avec une sismicité prédominante de type volcano-tectonique (VT), liée à la fracturation des roches à l’intérieur du volcan, avec une valeur moyenne de 50 événements par jour, tous avec des magnitudes inférieures à M2.0. Les signaux sismiques qui sont liés à la remontée du magma (type hybride) ont diminué à la fois en nombre d’événements (12 séismes quotidiens) et en énergie générée par ces signaux. De plus, il n’y a pas eu d’explosion volcanique depuis le 12 septembre dernier.

Les caméras de surveillance ont enregistré des émissions légères et sporadiques de gaz bleus (magmatiques) et de vapeur d’eau, avec des hauteurs inférieures à 500 m au-dessus du sommet du volcan. Le suivi de la déformation de la structure volcanique, à l’aide de données GNSS (traitées avec des orbites rapides), ne présente pas d’anomalies. La surveillance par satellite MIROVA n’a pas enregistré d’anomalies thermiques sur le volcan.

Source : IGP

Photo : Auteur inconnu

 

Chili , Nevados de Chillan :

Rapport d’activité volcanique spécial (REAV), région du complexe volcanique Nevados de Chillán, le 18 Novembre 2019 à 19 h 45, heure locale (Chili continental).

Le Service national de géologie et des mines du Chili (Sernageomin) divulgue les informations PRELIMINAIRES suivantes, obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’observatoire volcanologique des Andes Sud (OVDAS):

Le Lundi 18 Novembre à 19 h 17 heure locale (22 h 17 UTC), les stations de surveillance installées à proximité du complexe volcanique Nevados de Chillán ont enregistré une explosion associée à un signal sismique de type LP .

 

Les caractéristiques du séisme LP sont les suivantes:
HEURE D’ORIGINE: 19 h 17 heure locale (22 h 17 UTC)
LATITUDE: 36 863 ° S
LONGITUDE: 71,376 ° W
PROFONDEUR: 1.2 km
DÉPLACEMENT RÉDUIT: 567 cm2
SIGNAL ACOUSTIQUE: 7,8 Pascals (Pa) réduit à 1 km

OBSERVATIONS:
La colonne de gaz associée à l’explosion avait une hauteur de 560 m approximativement , au dessus du cratère. 

L’alerte technique volcanique est maintenue au niveau ORANGE .
Le Sernageomin effectue une surveillance en ligne et informe en temps utile des changements possibles de l’activité volcanique.

Source : Sernageomin .

Photo :auteur inconnu

 

Indonésie , Ibu :

Niveau d’activité de niveau II (WASPADA ). Le G. Ibu (1 340 m d’altitude) connait une éruption continue depuis 2008.

Le volcan est clairement visible jusqu’à ce qu’il soit recouvert de brouillard. On observe une fumée blanche/ grise, mince, d’intensité moyenne à épaisse, de pression faible à moyenne et haute de 200 à 800 m au dessus du sommet. Le vent souffle faiblement au Nord-Est.

Au travers d’un enregistrement sismographique du 18 novembre 2019, il a été noté :
71 tremblements de terre d’éruption
60 tremblements de terre d’émission
1 tremblements de terre d’avalanche
47 tremblements de terre harmoniques
1 séisme Basse Fréquence
6 tremblements tectoniques lointains.

Recommandation:
La communauté autour du G. Ibu et les visiteurs / touristes ne doivent pas se déplacer, grimper et s’approcher dans un rayon de 2 km autour du cratère , avec une expansion sectorielle à 3,5 km vers l’ouverture dans la partie Nord du cratère actif du G. Ibu.
VONA:
Le dernier code VONA a été envoyé avec le code de couleur ORANGE, publié le 20 octobre 2019 à 08h52, heure de l’Indonésie orientale, lié à une éruption dont la hauteur de la colonne de cendres se situait autour de 1825 m au dessus du niveau de la mer ou environ 500 m au dessus du sommet. La colonne de cendres se déplaçait vers l’Ouest.

Source : PVMBG.

Photo : Andi Rosati / Volcanodiscovery.

 

Mexique , Popocatepetl :

Le 18 novembre à 11h00 (le 18 novembre à 17h00 GMT) .

Selon les systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, 211 exhalations ont été identifiées, la visibilité vers le cratère étant faible en raison des conditions météorologiques. De plus, 172 minutes de tremor ont été enregistrées . Au cours de la nuit, une légère incandescence a été observée lors de certaines expirations.

À partir d’aujourd’hui matin jusqu’au moment du présent rapport, il se produit une émission continue de vapeur d’eau, de gaz volcaniques et d’exhalations contenant des cendres, que le vent disperse préférentiellement vers l’Est  .

Le 18 novembre à 12h30 (le 18 novembre à 18h30 GMT) . Actualisation .

À partir de 11h28, une émission de cendres constante a commencé, que le vent déplace à l’Est. On compte actuellement 62 minutes .
Des chutes de cendre sont possible dans les villes de San Nicolás de los Ranchos, Nealtican, Tianguismanalco et Atlimeyaya.

Le CENAPRED demande instamment de ne PAS se rapprocher du volcan et en particulier du cratère, en raison du risque de chute de fragments balistiques, et en cas de fortes pluies de rester loin du fond des ravins en raison du risque de coulées de boue et de débris.

Le feu de signalisation d’alerte du Popocatépetl est en JAUNE PHASE 2.

Source : Cenapred .

Photo : GL Volcán Popocatépetl

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search