31 Juillet 2022. FR. Equateur / Colombie : Chiles / Cerro Negro , Islande : Péninsule de Reykjanes , La Martinique : Montagne Pelée , Alaska : Pavlof , Indonésie : Ibu , Guatemala : Fuego .

Home / Alaska / 31 Juillet 2022. FR. Equateur / Colombie : Chiles / Cerro Negro , Islande : Péninsule de Reykjanes , La Martinique : Montagne Pelée , Alaska : Pavlof , Indonésie : Ibu , Guatemala : Fuego .

31 Juillet 2022. FR. Equateur / Colombie : Chiles / Cerro Negro , Islande : Péninsule de Reykjanes , La Martinique : Montagne Pelée , Alaska : Pavlof , Indonésie : Ibu , Guatemala : Fuego .

31 Juillet 2022.

 

Equateur / Colombie , Chiles / Cerro Negro :

RAPPORT QUOTIDIEN DE L’ETAT DES VOLCANS CHILES / CERRO NEGRO , Vendredi 29 Juillet 2022.
Information Geophysical Institute – EPN.

Niveau d’activité Superficiel: Très bas , Tendance de surface : Pas de changement .
Niveau d’activité interne: Modérée , Tendance interne : Ascendante .

Sismicité : Au 29 Juillet 2022 , 11:00h .

Depuis le tremblement de terre du 25/07/2022, 376 événements ont été localisés sous le complexe volcanique Chiles Cerro Negro. Le tableau suivant montre le nombre de tremblements de terre à la station de référence CHL2, au cours des dernières 24 heures.
– Types Volcano tectoniques ( VT) : 1175 .

Localisation des événements enregistrés sous les volcans Chiles-Cerro Negro (points orange) et à Potrerillos-Chalpatán (points rouges) depuis le tremblement de terre du 25/07/2022 (étoile jaune) à ce jour

Sismicité à Potrerillos-Chalpatán :
Après le séisme de magnitude 5,2 MLv (5,6 Mw) survenu le 25/07/2022, dans la région de Potrerillos-Chalpatán, à environ 15 km au Sud-Est du complexe volcanique Chiles-Cerro Negro, 572 séismes de magnitudes comprises entre 0,5 à 4,2 Mlv ont été localisés à moins de 10 km de profondeur dans la zone épicentrale.

Observation:
Aux premières heures de la matinée d’aujourd’hui, le secteur était clair sans activité au niveau de la surface.

Niveau d’alerte: Orange.

Source : IGEPN.

Photos : IGEPN ,  

 

Islande , Péninsule de Reykjanes :

Un fort essaim sismique est en cours au Nord de Fagradalsfjall depuis midi aujourd’hui. Le plus grand tremblement de terre a mesuré M4.0 à 14h03. L’essaim est actuellement à 5-7 km de profondeur.

 

Hier soir à 22h58, un tremblement de terre de M4,2 a été mesuré dans le Sud du glacier Mýrdalsjökull, avec une dizaine de tremblements de terre plus petits détectés dans la même zone peu de temps après. L’OMI a reçu un rapport selon lequel le tremblement de terre a été ressenti à Mýrdalshreppur.

Un essaim de tremblement de terre très fort a commencé au Nord de Fagradalsfjall. Environ 350 à 400 tremblements de terre ont été mesurés en très peu de temps ; beaucoup ont été mesurés à partir de 14h03 (14h03) aujourd’hui. Le commissaire de la police nationale, en consultation avec le chef de la police de Suðurnes, a déclaré le niveau d’incertitude pour la protection civile en raison des tremblements de terre. L’Office météorologique islandais a émis un code météorologique jaune pour l’aviation en raison de l’activité sismique et a attiré l’attention sur le fait que des chutes de pierres et des glissements de terrain peuvent être déclenchés sur des terrains escarpés, il est donc bon d’être prudent sur les pentes raides.

Les tremblements de terre enregistrés dans les dernières 48 heures dans la région de Reykjanes selon l’OMI :
Magnitude inférieure à 1 en tout : 175
Magnitude 1 à 2 en tout : 182
Magnitude 2 à 3 en tout : 75
Magnitude supérieure à 3 en tout : 10
Total : 442

La profondeur de ces séismes varie de près de la surface à moins de 8 km sous la surface. C’est un signe clair d’activité volcanique mais encore trop tôt pour dire si une éruption va se produire ou non. Mais le risque est certainement clair.

Source : Vedur is, Iceland Geology .

Photos : IMO.

 

La Martinique , Montagne Pelée :

Bilan hebdomadaire de l’activité de la Montagne Pelée pour la période du 22 Juillet 2022 au 29 Juillet 2022 .

Entre le 22 Juillet 2022 à 16 heures (UTC) et le 29 Juillet 2022 à 16 heures (UTC), l’OVSM a enregistré au moins un séisme de type volcano-tectonique de magnitude inférieure à 0,1 . Ce séisme de faible énergie à été localisé à l’intérieur de l’édifice volcanique entre 0,5 et 0,9 km de profondeur sous la surface . Cette sismicité superficielle de type volcano-tectonique est associée à la formation de micro-fractures dans l’édifice volcanique . Ce séisme n’a pas été ressenti par la population.

Lors des phases de réactivation volcaniques, des périodes de plus forte activité sismique alternent souvent avec des phases de sismicité plus faible . Depuis la réactivation du système hydrothermal-magmatique ( fin 2018) , l’OVSM n’a pas enregistré de séismes d’origine volcanique lors du mois de Mai 2019 et moins de 3 séismes en Octobre 2019 et Aout 2020. Cette variabilité du nombre de séismes a déjà , par exemple été observée à la suite de la réactivation de la Soufrière de Montserrat .

Une extension de deux zones de végétation dégradée situées entre le Morne Plumé et la rivière Chaude a été constatée lors d’un survol héliporté réalisé le 9 Février et le 5 Mai , avec le soutien du Dragon 972 , et confirmées par analyse d’images satellites et de drone ( survol du 11 Mai) . 

Le niveau d’alerte reste JAUNE : vigilance.

Source  : OVSM-IPGP.

Photo : Auteur inconnu

 

Alaska , Pavlof :

55,25’2″ N 161,53’37 » O,
Altitude du sommet : 8261 pieds (2518 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation : ORANGE

Le volcan Pavlof continue son éruption depuis l’évent actif sur son flanc Est, juste en dessous du sommet. Des tremors sismiques et des températures de surface élevées dans les données satellitaires ont été observés tout au long de la semaine, et de nombreuses explosions mineures ont été détectées quotidiennement dans les données sismiques et infrasonores. Lorsque les conditions d’observation de la caméra Web le permettaient, ces explosions étaient associées à de faibles émissions de cendres à des altitudes inférieures à 10 000 pieds (environ 3 km) au-dessus du niveau de la mer qui se dissipaient rapidement. Aucune émission de cendres n’était suffisamment importante pour être observée dans les données satellitaires, mais des émissions de dioxyde de soufre ont été détectées le 26 juillet.

Des périodes d’éclaboussures de lave et de fontaines provenant de l’évent sur le flanc supérieur Est du volcan se produisent depuis la mi-novembre 2021. Cette activité a construit un petit cône et envoyé des écoulements sur le flanc qui font fondre la neige et la glace et produisent des quantités variables d’eau de fonte. L’eau de fonte incorpore généralement des débris déposés sur le flanc du volcan et forme des lahars minces (moins de 2 m d’épaisseur). Les dépôts de lahar s’étendent sur le flanc Est-Sud-Est sur plusieurs kilomètres, pas tout à fait jusqu’à la base du volcan. Les éruptions précédentes du Pavlof indiquent que le niveau d’agitation peut changer rapidement et que la progression vers une activité éruptive plus importante peut se produire avec peu ou pas d’avertissement.

Source : AVO.

Photo : Ben David Jacob.

 

Indonésie , Ibu : 

Une éruption du mont Ibu s’est produite le samedi 30 juillet 2022 à 19h36 WIT avec une hauteur de la colonne de cendres observée à ± 3000 m au-dessus du pic (± 4325 m au-dessus du niveau de la mer). On observe que la colonne de cendres est de couleur grise avec une intensité épaisse , orientée vers l’Ouest. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 27 mm et une durée de 139 secondes.

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Émis : 30 juillet 2022
Volcan : Ibu (268030)
Code Couleur Aviation Actuel : ORANGE
Code Couleur Aviation précédent : orange
Source : Observatoire du volcan Ibu
Numéro d’avis : 2022IBU45
Emplacement du volcan : N 01 deg 29 min 17 sec E 127 deg 37 min 48 sec
Région : North Maluku, Indonésie
Altitude du sommet : 4240 FT (1325 M).

Résumé de l’activité volcanique :
Eruption avec nuage de cendres volcaniques à 10h36 UTC (19h36 locale).

Hauteur des nuages volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres est d’environ 13840 FT (4325 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers l’Ouest.

Remarques :
L’éruption et l’émission de cendres se poursuivent.

Source : Magma Indonésie.

Photo : Andi Rosati / Volcanodiscovery.

 

Guatemala , Fuego :

Conditions atmosphériques : Temps clair
Vent  : Est
Précipitations 3.8mm

Activité :
L’observatoire du volcan Fuego OVFGO signale une faible fumerolle à une hauteur de 4 800 mètres d’altitude qui se disperse dans une direction Ouest et Sud-Ouest. Des impulsions incandescentes ont été observées à une hauteur de 200 mètres au-dessus du cratère, celles-ci génèrent des avalanches sur le contour du cratère de caractéristiques faibles à modérées. De faibles sons semblables à ceux d’une locomotive de train continuent d’être entendus en permanence.

La coulée de lave en direction du ravin de Ceniza a une longueur de 1 000 mètres. Elle génère depuis  son front des avalanches constantes faibles à modérées. Durant la descente de ces avalanches un rideau de cendres est soulevé avec une hauteur de 500 mètres de la surface , qui est dispersé à l’Ouest et au Sud-Ouest. À la suite de cette activité, des chutes de cendres sont signalées dans les zones de Panimaché I, Morelia, Santa Sofía, El Porvenir, Sangre de Cristo, Finca Palo Verde, Yepocapa et autres. En raison de la variabilité du vent, il existe une probabilité de chute de cendres dans les communautés au Nord-Ouest du volcan, telles que Quisaché et les communautés voisines.

Source : Insivumeh.

Photo : USGS / Landsat.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search