07 Juillet 2022. FR . Italie : Vulcano , Guatemala : Fuego , Russie / Iles Kouriles : Ebeko , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Japon : Suwanosejima , Philippines : Kanlaon .

Home / blog georges Vitton / 07 Juillet 2022. FR . Italie : Vulcano , Guatemala : Fuego , Russie / Iles Kouriles : Ebeko , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Japon : Suwanosejima , Philippines : Kanlaon .

07 Juillet 2022. FR . Italie : Vulcano , Guatemala : Fuego , Russie / Iles Kouriles : Ebeko , Colombie : Chiles / Cerro Negro , Japon : Suwanosejima , Philippines : Kanlaon .

07 Juillet 2022.

 

 

Italie , Vulcano :

BULLETIN HEBDOMADAIRE, du 27 Juin 2022 au 03 Juillet 2022. (date d’émission 05 Juillet 2022)

SOMMAIRE DE L’ÉTAT DE L’ACTIVITÉ
À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence :

1) Température des fumerolles du cratère : Les températures au bord du cratère restent stables sur des valeurs élevées.
2) Flux de CO2 dans la zone du cratère : Au cours de la dernière semaine, les flux de CO2 dans la zone du sommet maintiennent des valeurs constantes, autour de 9017 g/m2/g.
3) Flux de SO2 dans la zone du cratère : flux de SO2 à un niveau moyen-élevé et en diminution
4) Géochimie des gaz fumeroliens : Il n’y a pas de mises à jour
5) Flux de CO2 à la base du cône de La Fossa et dans la zone de Vulcano Porto : Les flux de CO2 enregistrés dans les sites C. Sicilia, Rimessa et P4max continuent de montrer des valeurs plus élevées que le bruit de fond, tandis que dans le site de Faraglione, il y a des valeurs proches du niveau de fond.

6) Géochimie des aquifères thermiques : Les valeurs de niveau mesurées dans le puits Bambara ne présentent pas de variations significatives. Les valeurs de conductivité restent constantes à des niveaux moyens-élevés.
7) Sismicité locale : faible activité sismique à la fois pour les événements à haute fréquence et pour les VLP
8) Sismicité régionale : Aucune activité sismique régionale.
9) Déformations – GNSS : Le réseau de stations GNSS n’a pas enregistré de changements significatifs.
10) Déformations – Inclinométrie : Le réseau inclinométrique n’a pas enregistré de changements significatifs.
11) Autres observations : Gravimétrie : Aucune variation significative n’a été enregistrée.

TEMPÉRATURE DES FUMEROLES DU CRATERE :
Le long du bord supérieur, la température maximale d’émission a des valeurs extrêmement stables, avec un maximum horaire de 380 ° C et une moyenne hebdomadaire de 379 ° C (T1). Le champ fumerolien présente des températures d’émission homogènes tout au long de la ligne de fracture sommitale, confirmant une anomalie thermique toujours entretenue par un flux de vapeur stable.
Le signal thermique du capteur T3 (fumarole F5) chevauche les températures enregistrées en T2 (fumarole F5AT) tandis que le site côté intérieur après le 6 juin maintient sa tendance régulière
(Dtempérature/Dtempo = 0,0035°C/jour) mais montre de fréquentes perturbations du signal et de nombreuses données invalides (Tmax = 112°C ; dernière donnée valide juillet 2h7:00).

FLUX DE CO2 À LA BASE DU CÔNE DE LA FOSSA ET DANS LA RÉGION DE VULCANO PORTO :
Les flux de CO2 à la base du cratère dans le site C. Sicilia montrent des valeurs plus élevées que le niveau de fond, bien qu’en forte diminution par rapport à la période novembre-décembre 2021 ; le site de Rimessa a enregistré des valeurs moyennes, stables par rapport à la semaine dernière, au-dessus du niveau de fond ; le site P4max affiche des valeurs moyennes-élevées, qui fluctuent de manière cyclique ; dans le site de Faraglione, il y a des valeurs proches du niveau de fond.

Source : INGV.

Lire l’articlehttps://www.ct.ingv.it/index.php/monitoraggio-e-sorveglianza/prodotti-del-monitoraggio/bollettini-settimanali-multidisciplinari/660-bollettino-Settimanale-sul-monitoraggio-vulcanico-geochimico-e-sismico-del-vulcano-Vulcano-del-2022-07-05/file

Photo : Ketty Zambuto via Vulcano Trekking.

 

Guatemala , Fuego :

Conditions atmosphériques : Temps clair
Vent : Est
Précipitations : 0,0 mm

Activité:
L’observatoire du volcan Fuego OVFGO signale une faible fumerolle blanche à une hauteur de 4 500 mètres d’altitude qui se propage vers l’Ouest et le Sud-Ouest.  5 à 8 explosions par heure de caractéristiques faibles et modérées sont signalées, ces explosions génèrent des colonnes de gaz et de cendres avec une hauteur de 4 500 à 4 900 mètres d’altitude (14 764 à 16 404 pieds) qui s’étendent à l’Ouest et au Sud-Ouest du volcan sur une distance de 15 kilomètres.

Ces explosions sont accompagnées de grondements faibles à modérés avec une faible onde de choc. La nuit et tôt le matin, une impulsion incandescente a été observée à 200 mètres au-dessus du cratère. Des avalanches faibles à modérées sont également enregistrées autour du cratère et vers les ravins de Ceniza, Taniluyá, Santa Teresa, Honda et Las Lajas. Un bruit de locomotive d’une durée de 1 à 3 minutes est signalé. Des chutes de cendres sont signalées à Panimaché I, Panimaché II, Morelia, Santa Sofía, Finca Palo Verde, Sangre de Cristo et d’autres dans cette direction. Une coulée de lave est signalée en direction du ravin de Ceniza d’une longueur de 100 mètres, des avalanches prennent naissance à l’avant de cette coulée.

Le 4 juillet, des coulées pyroclastiques ont parcouru 6 km dans le bassin versant de Ceniza et généré des panaches de cendres qui se sont élevés de 5 km.

Source : Insivumeh, GVP.

Photo :  Francisco via Objectif volcans.

 

Russie / Iles Kouriles , Ebeko :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Publié : 07 juillet 2022 .
Volcan : Ebeko (CAVW #290380)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2022-63
Emplacement du volcan : N 50 deg 41 min E 156 deg 0 min
Région : Kouriles du Nord, Russie
Altitude du sommet : 1156 m (3791,68 pi).

Résumé de l’activité volcanique :
Une activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Selon les données visuelles des volcanologues de Severo-Kurilsk, une explosion a envoyé des cendres jusqu’à 1,8 km d’altitude, un nuage de cendres dérive vers le Sud-Est du volcan.
Cette activité continue. Des explosions de cendres jusqu’à 6 km (19 700 pieds) au-dessus du niveau de la mer pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude et l’aéroport de Severo-Kurilsk.

Hauteur des nuages ​​volcaniques :
1800 m (5904 ft) AMSL Heure et méthode de détermination de la hauteur du panache de cendres/nuages : 20220707/0108Z – Données visuelles

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques :
Distance du panache de cendres/nuage du volcan : 5 km (3 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : ESE / azimut 120 deg
Heure et méthode de détermination du panache de cendres/nuage : 20220707/0108Z – Données visuelles.

Source : Kvert.

Photo : S. Lakomov

 

Colombie , Chiles / Cerro Negro :

Bulletin d’activité hebdomadaire des volcans Chiles et Cerro Negro.
L’activité des volcans se poursuit au NIVEAU JAUNE ■ (III) : CHANGEMENTS DANS LE COMPORTEMENT DE L’ACTIVITÉ VOLCANIQUE.

D’après le suivi de l’activité des VOLCANS CHILES ET CERRO NEGRO, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN (SGC) rapporte que :

Pour la période évaluée entre le 28 juin et le 4 juillet 2022, le processus d’essaim sismique entamé le 27 mai 2022 s’est maintenu, présentant des fluctuations, tant dans le nombre que dans l’énergie quotidienne des séismes. Au cours de cette semaine, 9912 événements ont été enregistrés, avec la prédominance de tremblements de terre associés à une fracture du matériel cortical à l’intérieur du volcan, qui étaient situés principalement à proximité du sommet et au Sud du volcan Chiles, avec des distances épicentrales jusqu’à 3,5 km. et des profondeurs inférieures à 6 km de son sommet (4700 m ).

10 de ces événements avaient des magnitudes locales (ML) supérieures à 2,0, dont 1 a été signalé comme ressenti dans la zone d’influence volcanique, enregistré le 29 juin à 13h06 avec une magnitude locale de 3,5. De même, aujourd’hui, 5 juillet, un tremblement de terre signalé comme ressenti a été enregistré à 1h00 du matin, avec une magnitude locale de M3,0.
D’autre part, certains capteurs faisant partie du réseau de déformation montrent des changements de faible amplitude. Aucune manifestation d’activité de surface n’a été observée et les autres paramètres du suivi volcanique restent stables.

Source : SGC

Photo : hablemosdevolcanes.com

 

Japon , Suwanosejima :

Le JMA a rapporté que l’éruption dans le cratère Ontake , sur le Suwanosejima , s’est poursuivie du 27 juin au 4 juillet et que l’incandescence du cratère était visible la nuit. Les émissions se sont élevées jusqu’à 1 km au-dessus du bord du cratère et le téphra a été éjecté à 200-600 m de l’évent. Le niveau d’alerte est resté à 3 et le public a été averti de rester à 2 km du cratère.

L’île de Suwanosejima, en forme de fuseau, longue de 8 km, dans le Nord des îles Ryukyu, se compose d’un stratovolcan andésitique avec deux cratères sommitaux historiquement actifs. Le sommet du volcan est tronqué par un grand cratère brisé s’étendant jusqu’à la mer sur le flanc Est formé par l’effondrement de l’édifice. Le Suwanosejima, l’un des volcans les plus fréquemment actifs du Japon, était dans un état d’activité strombolienne intermittente depuis l’ Otake, le cratère sommital du Nord-Est, qui a commencé son activité en 1949 et qui a duré jusqu’en 1996, après quoi les périodes d’inactivité se sont allongées. La plus grande éruption historique a eu lieu en 1813-14, lorsque d’épais dépôts de scories ont recouvert les zones résidentielles, et le cratère Sud-Ouest a produit deux coulées de lave qui ont atteint la côte Ouest. À la fin de l’éruption, le sommet de l’Otake s’est effondré, formant une grande avalanche de débris et créant la caldeira de Sakuchi en forme de fer à cheval, qui s’étend jusqu’à la côte Est. L’île est restée inhabitée pendant environ 70 ans après l’éruption de 1813-1814. Les coulées de lave ont atteint la côte Est de l’île en 1884. Seulement environ 50 personnes vivent sur l’île.

Sources : Agence météorologique japonaise (JMA) , GVP.

Photo :  N. Geshi. Geological Survey of Japan, H.Seo.

 

Philippines : Kanlaon :

Le volcan est au niveau d’alerte 1 : Légère augmentation des tremblements de terre volcaniques et de l’activité vapeur/gaz. Explosions sporadiques du cratère sommital ou de nouveaux évents. Augmentation notable de la température, de l’acidité et des concentrations de gaz volcaniques des sources et des fumerolles surveillées. Léger gonflement ou inflation de l’édifice.

Sismicité :
5 séismes volcaniques
Flux SO2 / Dioxyde de Soufre :
151 tonnes / jour (01 mai 2022)
Déformation du sol :
L’édifice du volcan s’est légèrement gonflé.

Le PHIVOLCS a publié un avis spécial pour le volcan Kanlaon à 14 h 00 le 3 juillet, notant une augmentation de l’activité sismique sous le sommet. Au total, 41 tremblements de terre volcaniques ont été enregistrés par le réseau sismique à partir de 05h00 le 30 juin, dont sept signaux de type « tornillo » peu profonds indiquant un mouvement de gaz à travers des fractures dans les flancs supérieurs. Les données de déformation du sol provenant du GPS continu ont indiqué une inflation mineure à court terme des flancs inférieurs et moyens du volcan depuis janvier 2022, conformément aux données d’inclinaison électroniques continues qui avaient enregistré une inflation sur les flancs Sud-Est depuis la mi-mars 2022. La sismicité et l’inflation reflétait probablement des processus hydrothermaux peu profonds. Le niveau d’alerte est resté à 1 (sur une échelle de 0 à 5) et le PHIVOLCS a rappelé au public de rester en dehors de la zone de danger permanent de 4 km de rayon.

Sources : Institut philippin de volcanologie et de sismologie (PHIVOLCS) , GVP

Photo : Phivolcs

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search