30 Juin 2022 . FR . Italie : Stromboli , Colombie : Puracé – Los Coconucos , Indonésie : Anak Krakatau , Japon : Sakurajima , Hawaii : Kilauea .

Home / blog georges Vitton / 30 Juin 2022 . FR . Italie : Stromboli , Colombie : Puracé – Los Coconucos , Indonésie : Anak Krakatau , Japon : Sakurajima , Hawaii : Kilauea .

30 Juin 2022 . FR . Italie : Stromboli , Colombie : Puracé – Los Coconucos , Indonésie : Anak Krakatau , Japon : Sakurajima , Hawaii : Kilauea .

30 Juin 2022 .

 

Italie , Stromboli :

Communiqué sur l’activité de Stromboli . 29 Juin 2022, 03:08 (01:08 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo , rapporte que les réseaux de surveillance ont enregistré un signal sismique anormal à 03h05 (01h05 UTC).

Communiqué sur l’activité de Stromboli . 29 Juin 2022, 03:54 (01:54 UTC) .

L’Institut National de Géophysique et Volcanologie, Osservatorio Etneo , annonce qu’à 00:57 (UTC) les stations sismiques de Stromboli ont enregistré un signal basse fréquence qui en quelques secondes évolue montrant les caractéristiques des formes d’onde associées aux glissements de terrain. Après environ 3 minutes, le phénomène se termine.
Le réseau HF GNSS ne montre pas de changements significatifs. Le réseau inclinométrique n’est pas disponible actuellement.
En raison de la couverture nuageuse, il n’a pas été possible d’observer le phénomène à partir des caméras de surveillance.

A 04:32 (02:32 UTC), les paramètres reviennent à une activité normale.

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement.

BULLETIN HEBDOMADAIRE, du 20 Juin 2022 au 26 Juin 2022. (date d’émission 28 Juin 2022)

SOMMAIRE DE L’ÉTAT DE L’ACTIVITÉ
À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence :
1) OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES : Dans cette période une activité explosive normale de type strombolienne a été observée. La fréquence horaire totale des explosions était contenue entre des valeurs basses (3 événements/h) et des valeurs moyennes-basses (9 événements/h). L’intensité des explosions était faible à moyenne dans la zone du cratère Nord et faible dans la zone du Cratère Centre-Sud.
2) SISMOLOGIE : Les paramètres sismologiques suivis ne présentent pas de variations significatives.
3) DEFORMATIONS DU SOL : Dans la période sous examen, les réseaux de surveillance des déformations du sol de l’île n’ont pas enregistré de variations significatives.
4) GEOCHIMIE : Flux de SO2 à un niveau moyen
5) OBSERVATIONS SATELLITAIRES : L’activité thermique observée par satellite dans la zone sommitale était à un niveau bas.

OBSERVATIONS VOLCANOLOGIQUES.
Le cratère N1, avec trois points d’émission, situé dans la zone du cratère Nord a produit des explosions d’intensité faible (moins de 80 m de haut) à moyenne (moins de 150 m de haut) émettant des matériaux fins (cendres) mélangés à des matériaux grossiers (bombes et lapilli). Le cratère N2 a montré un dégazage pulsé pratiquement continu et parfois accompagné d’une faible activité de projection. La fréquence moyenne des explosions depuis les embouchures de cette zone était presque constante avec 3-4 événements/h.
Dans la zone centre-sud, les cratères C et S1 n’ont pas montré d’activité explosive significative. Le cratère S2, à deux points d’émission, a montré des explosions d’intensité principalement faible (moins de 80 m de haut) et parfois moyenne (moins de 150 m) avec émission de matériau grossier. La fréquence des explosions variait entre aucun et 5 événements/h.

Source : INGV.

Photos : INGV ,  Stromboli stati d’animo.

 

Colombie , Puracé – Chaîne volcanique Los Coconucos :

Bulletin hebdomadaire de l’activité du volcan Puracé – Chaîne volcanique Los Coconucos

Le niveau d’activité du volcan se poursuit au Niveau d’activité jaune ou (III) : changements dans le comportement de l’activité volcanique.

À partir de l’analyse et de l’évaluation des informations obtenues grâce au réseau de surveillance du volcan Puracé – chaîne volcanique Los Coconucos, au cours de la semaine du 21 au 27 juin 2022, le SERVICE GÉOLOGIQUE COLOMBIEN – Observatoire volcanologique et sismologique de Popayan rapporte que :

Au cours de cette semaine, la forte occurrence de tremblements de terre associés au mouvement des fluides à l’intérieur du volcan se poursuit. Au total, 698 événements sismiques ont été présentés, dont 61 étaient associés à des processus de fracturation des roches (type VT) et 637 à la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques ; parmi ces derniers, 534 ont été classés comme événements de longue période (type LP), trois (3) événements comme hybrides (type HB), 16 événements de basse fréquence (type BF), six (6) « tornillos » (type TO) et 78 sous forme d’impulsions de tremor de faible énergie (type TR).
• Le réseau géodésique de stations GNSS (Global Navigation Satellite System) de surveillance de la déformation du sol continue d’enregistrer un processus associé à l’inflation.

• En ce qui concerne la surveillance des gaz volcaniques, les flux d’émissions de dioxyde de soufre (SO2) enregistrés par les stations de télémesure, ont montré un comportement stable, atteignant
valeurs de débit en stations permanentes avec un maximum émis de 1573 t/j pour le 23 juin. Le 22 juin, une campagne mobile a été réalisée pour mesurer le flux de SO2 en champ lointain, qui a enregistré une valeur de 1005 t/j. Les autres instruments d’analyse de gaz dans la zone d’influence volcanique ne montrent pas de changements pertinents pour la période évaluée.
• Dans le suivi de l’activité de surface, les images obtenues au cours de la semaine grâce aux caméras Web Anambío, Mina, Lavas Rojas et Cerro Sombrero ont montré un dégazage du système volcanique, avec une colonne blanche orientée préférentiellement vers le Nord-Ouest.
• Les capteurs de surveillance des champs magnétiques et électriques et des ondes infrasonores n’ont pas enregistré les variations associées aux changements de l’activité volcanique.

Par conséquent, il est conclu que des variations importantes de l’activité volcanique continuent d’être enregistrées, conformément au comportement attendu au niveau d’activité III (niveau jaune), qui pourrait évoluer vers des états d’activité plus importante.

Source : SGC.

Photo : Ingeominas.

 

Indonésie , Anak Krakatau :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Émis : 29 juin 2022.
Volcan : Anak Krakatau (262000)
Code Couleur Aviation Actuel : ORANGE
Code Couleur Aviation précédent : orange
Source : Observatoire du volcan Anak Krakatau
Numéro d’avis : 2022KRA57
Emplacement du volcan : S 06 deg 06 min 07 sec E 105 deg 25 min 23 sec
Région : Lampung, Indonésie
Altitude du sommet : 502 FT (157 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Eruption avec des nuages ​​de cendres à 07h51 UTC (14h51 heure locale). L’éruption a duré 116 secondes

Hauteur des nuages ​​volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres est d’environ 6902 FT (2157 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques :
Des visuels directement de la vidéosurveillance ont observés l’éruption avec une épaisse fumée de couleur noire à 2000m au dessus du sommet du volcan, la direction du vent est orientée vers le Nord.

Remarques :
Eruption enregistrée sur sismogramme avec une amplitude maximale de 60 mm et une durée maximale de 116 secondes.

Le mont Anak Krakatau est entré en éruption le mercredi 29 juin 2022 à 14h51 WIB avec une hauteur de la colonne de cendres observée à ± 2000 m au-dessus du sommet (± 2157 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres est observée comme étant noire avec une intensité modérée à épaisse orientée vers le Nord. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 60 mm et une durée de 116 secondes

OBSERVATION DE LA SISMICITE
1 tremor continu avec une amplitude de 1-10 mm, valeur dominante 2 mm.
RECOMMANDATION
Les personnes/visiteurs/touristes/grimpeurs ne doivent pas s’approcher du mont Anak Krakatau ou ne s’engagent pas dans des activités dans un rayon de 5 km autour du cratère actif.

Source et photo : Magma Indonésie.

 

Japon , Sakurajima :

Le JMA a signalé que l’incandescence nocturne dans le  cratère Minamidake (sur le volcan Sakurajima dans la caldeira Aira  ) était visible du 20 au 27 juin. À 12 h 21 le 27 juin, un événement éruptif a produit un panache de cendres qui s’est élevé à 1,5 km au-dessus du bord du cratère. Le niveau d’alerte est resté à 3 (sur une échelle de 5 niveaux) et les résidents ont été avertis de rester à 2 km du cratère.

 

Dans la caldera Aira ,dans la moitié Nord de la baie de Kagoshima , se trouve le volcan Sakurajima, l’un des plus actifs au Japon, après la caldera. L’éruption du volumineux flux pyroclastique d’Ito a accompagné la formation de la caldera de 17 x 23 km il y a environ 22 000 ans. La caldera plus petite de Wakamiko a été formée au début de l’Holocène dans le coin Nord-Est de la caldera d’Aira, avec plusieurs cônes post-caldera. La construction du Sakurajima a commencé il y a environ 13 000 ans sur le rebord Sud de la caldeira d’Aira et a construit une île qui a finalement été reliée à la péninsule d’Osumi lors de la grande éruption explosive et effusive de 1914. L’activité au sommet du cône de Kitadake s’est terminée il y a environ 4850 ans après quoi des éruptions ont eu lieu depuis le Minamidake. De fréquentes éruptions historiques, enregistrées depuis le VIIIe siècle, ont déposé des cendres sur Kagoshima, l’une des plus grandes villes de Kyushu, située dans la baie de Kagoshima, à seulement 8 km du sommet. La plus grande éruption historique a eu lieu entre 1471 et 1476.

Source : GVP. Agence météorologique japonaise (JMA)

Photo : Webcam.

 

Hawaii , Kilauea :

19°25’16 » N 155°17’13 » O,
Altitude du sommet :4091 pieds (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : ATTENTION
Code couleur actuel de l’aviation : ORANGE

Résumé de l’activité :
L’éruption au sommet du volcan Kīlauea, dans le cratère Halema’uma’u, s’est poursuivie au cours des dernières 24 heures. Toute l’activité de lave récente a été confinée au cratère, et les données actuelles indiquent que ce scénario est susceptible de se poursuivre. Aucun changement significatif n’a été noté au sommet ou dans l’une ou l’autre des zones de faille.

Observations du sommet :
L’éruption de lave de l’évent Ouest du cratère Halema’uma’u dans le lac de lave actif et de faibles suintements le long du fond Nord du cratère se sont poursuivis au cours des dernières 24 heures. Les mesures de survol du 17 juin 2022 ont indiqué que le fond du cratère avait connu une élévation totale d’environ 120 mètres (394 pieds). Aucun changement significatif d’inclinaison n’a été enregistré par les inclinomètres du sommet au cours des dernières 24 heures. Un taux d’émission de dioxyde de soufre (SO2) d’environ 1 200 tonnes par jour (t/j) a été mesuré le 28 juin 2022.

Observations de la zone de rift :
Aucune activité inhabituelle n’a été notée le long de la zone de rift Est ou de la zone de rift Sud-Ouest ; des taux constants de déformation du sol et de sismicité se poursuivent le long des deux. Les mesures des stations de surveillance continue des gaz sous le vent de Puʻuʻōʻō dans la zone du Rift du Sud-Ouest restent inférieures aux limites de détection du SO2, ce qui indique que les émissions de SO2 de Puʻuʻōʻō sont négligeables.

Source : HVO.

Photo : USGS / M. Patrick

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search