31 Mai 2022. FR . Italie / Sicile : Etna , Islande : Péninsule de Reykjanes , Kamchatka : Bezymianny , Italie : Stromboli , Chili : Villarica , Guatemala : Fuego .

Home / Bezymianny / 31 Mai 2022. FR . Italie / Sicile : Etna , Islande : Péninsule de Reykjanes , Kamchatka : Bezymianny , Italie : Stromboli , Chili : Villarica , Guatemala : Fuego .

31 Mai 2022. FR . Italie / Sicile : Etna , Islande : Péninsule de Reykjanes , Kamchatka : Bezymianny , Italie : Stromboli , Chili : Villarica , Guatemala : Fuego .

31 Mai 2022.

 

                                                                                        Au boulot , fini les vacances….

Italie / Sicile , Etna :

Communiqué sur l’activité de l’Etna , 29 Mai 2022, 09:50 (07:50 UTC) .

L’Institut national de géophysique et de volcanologie, Osservatorio Etneo annonce qu’à 06:05 UTC un évent effusif s’est ouvert dans la partie supérieure de la Valle del Bove. L’altitude du point d’émission de lave est d’environ 2800 m au-dessus du niveau de la mer.
L’amplitude moyenne du tremor, après une décroissance rapide observée dans l’après-midi du jour 28, oscille sur des valeurs moyennes-élevées. La localisation des sources se situe dans la zone du cratère Sud-Est à une profondeur d’environ 3000 mètres. L’activité infrasonore est faible et localisée dans la zone du cratère de la Bocca Nuova.
Les signaux de déformation du sol enregistrés par les réseaux permanents de surveillance GNSS et d’inclinaison au cours des dernières heures ne montrent pas de variations significatives.

Communiqué sur l’activité de l’Etna , 29 Mai 2022, 21:02 (19:02 UTC) .

L’Institut National de Géophysique et de Volcanologie, Osservatorio Etneo annonce qu’à partir de l’inspection effectuée dans l’après-midi, il a été observé que deux évents effusifs se sont ouverts du côté du Cratère Sud-Est, le premier se trouve à une altitude d’environ 3250 m, une seconde à l’altitude la plus basse vers 2800 m.
Le taux effusif au moment des observations était faible et le flux se déplaçait à l’intérieur de la Valle del Bove en direction du Monte Simone. Les fronts de lave les plus avancés ont atteint une altitude d’environ 2100 m.
L’amplitude du tremor, après une augmentation constatée le matin, est stationnaire dans la gamme haute. Les sources de signal sont situées dans la zone du Cratère Sud-Est à une altitude d’environ 3000 m . Le signal infrasonore est affecté par le bruit du vent. D’après les enregistrements, l’activité semble faible.
En ce qui concerne les déformations du sol, il n’y a pas de variations significatives aux stations des réseaux GNSS et Tilt.

D’autres mises à jour seront communiquées rapidement.

Source : INGV.

Photos :  Fabrizio Zuccarello – Escursioni guidate sull’Etna

 

Islande , Péninsule de Reykjanes :

Hier matin à 09h20 un séisme de magnitude M4.1 s’est produit à 8 km au Nord-Nord-Ouest de Gjögurtá dans le Nord de l’Islande. Plus tôt hier soir, à 01h51 un M3.5 et à 05h27 un M2.8 ont été mesurés dans les mêmes parties. L’OMI a reçu des rapports selon lesquels des personnes ont ressenti ces tremblements de terre dans le Nord et le Nord-Est de l’Islande.

L’activité sismique se poursuit à Svartsengi sur la péninsule de Reykjanes Pendant les troubles sismiques sur la péninsule de Reykjanes, la probabilité d’un grand tremblement de terre (M6.0 – M6.5) a augmenté à Brennisteinsfjöll.

Des glissements de terrain peuvent se produire sur les pentes et les flancs des montagnes en raison de forts tremblements de terre près d’Eldvörp sur la péninsule de Reykjanes.

L’OMI a signalé un essaim et un soulèvement sismique en cours sur la péninsule de Reykjanes, indiquant une intrusion de magma. L’analyse des données satellitaires a indiqué qu’un soulèvement de 4 à 4,5 cm s’est produit du 27 avril au 21 mai, centré juste au Nord-Ouest du mont Thorbjorn. Le magma s’accumulait à des profondeurs de 4 à 5 km et l’intrusion mesurait peut-être 7 à 8 km de long. Du 22 au 23 mai, environ 400 tremblements de terre ont été enregistrés ; un tremblement de terre de M 3 a été enregistré à 11 h 13 le 22 mai et un tremblement de terre de M 3,5 a été enregistré à 07 h 15 le 23 mai, tous deux situés à environ 3 km à l’Est du mont Thorbjorn. Le code couleur de l’aviation pour la Péninsule de Reykjanes est resté au jaune.

Sources : Vedur is , GVP.

Photo : Thorbjörn et Blue_Lagoon , Arian Zwegers

 

Kamchatka , Bezymianny :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Publié : 28 mai 2022
Volcan : Bezymianny (CAVW #300250)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2022-50
Emplacement du volcan : N 55 deg 58 min E 160 deg 35 min
Région : Kamtchatka, Russie
Altitude du sommet : 2 882 m (9 452,96 pi)

Résumé de l’activité volcanique :
La phase paroxystique de l’éruption explosive est terminée, mais l’activité éruptive du volcan avec l’évacuation d’une certaine quantité de cendres jusqu’à 4,5 km d’altitude continue. Les données satellitaires du KVERT montrent : un panache gaz-vapeur avec une certaine quantité de cendres s’étend sur 45 km au Sud-Est du volcan ; mais le grand nuage de cendres d’environ 1635 km de long continue également de se déplacer vers le Sud-Est du volcan. L’activité éruptive modérée du volcan se poursuit. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs volant à basse altitude.

Hauteur des nuages ​​volcaniques :
4500-5000 m (14760-16400 ft) AMSL Heure et méthode de détermination de la hauteur du panache de cendres/nuages : 20220528/2200Z – Données vidéo

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques :
Distance du panache de cendres/nuage du volcan : 45 km (28 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : SE / azimut 134 deg
Heure et méthode de détermination du panache de cendres/nuage : 20220528/2130Z – Himawari-8.

Source : Kvert.

Photo : Webcam Kvert.

 

Italie , Stromboli :

Ou mène la bêtise humaine …

Stromboli : gros incendie sur la petite île volcanique après un départ de feu volontaire pour le tournage d’une série télévisée
Plus de six hectares de maquis méditerranéen sont partis en fumée, pour un épisode de « Protezione Civile » de la télévision publique italienne. Des habitants sont en colère.

« Protezione Civile » : c’est le nom d’une série de la RAI, la télévision publique italienne. Jamais elle n’a porté aussi mal son nom, depuis qu’un épisode a été tourné, sur la petite île volcanique de Stromboli, au large de la Sicile. « Mais comment ont-ils pu allumer un feu alors que le sirocco soufflait. Comment quelqu’un qui tourne une fiction sur la Protection civile peut-il ne pas le savoir ? », s’énerve dans le Corriere della Serra Marco Giorgianni, le maire de Lipari, une autre île éolienne, dont dépendent Stromboli et ses 750 habitants.

Le 26 mai, des équipes techniques seraient montées sur volcan pour allumer un feu. Le faux service de « Protezione Civile » devait le circonscrire en moins de deux. Mais là, le scénario aurait très vite dérapé. Le sirocco, ce vent venu du Sahara violent, très sec et très chaud, a attisé les braises.
Plus de six hectares de maquis méditerranéen sont partis en fumée. « On parle d’environ 50 % de la zone verte de l’île détruite » estime la protection civile régionale.

Source : Le Parisien.

Lire l’article : Stromboli : gros incendie sur la petite île volcanique après un départ de feu volontaire pour le tournage d’une série télévisée – Le Parisien

Photo : stromboli stati d’animo.

 

Chili , Villarica :

Rapport Spécial d’Activité Volcanique (REAV), Région de La Araucanía – Région de Los Ríos, volcan Villarrica. 24 mai 2022, 12h00 heure locale (Chili continental).

Le Service national de géologie et des mines du Chili (Sernageomin) divulgue les informations suivantes obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire Volcanologique des Andes du Sud (OVDAS), concernant l’activité récente du volcan Villarrica :

Sismologie
Depuis le début du mois précédent, il y a eu une augmentation de la quantité de sismicité quotidienne de type longue période (LP). Cette activité sismique a généralement présenté des valeurs de déplacement réduit (DR) inférieures à 30 cm2, cependant, comme cela a été mentionné dans le RAV du mois précédent, un tremblement de terre enregistré le 26 avril se démarque, qui avait une valeur de DR égale à à 77cm2. Jusqu’à présent au mois de mai, les valeurs DR de la sismicité LP sont généralement inférieures à 13 cm2, avec quelques tremblements de terre ponctuels avec des valeurs allant jusqu’à 23 cm2, mettant en évidence un événement avec un DR de 50 cm2 le 22 mai, qui n’a pas présenté de signal acoustique associé. Concernant l’analyse du signal continu, quantifié à partir du RSAM, les valeurs calculées pour le mois de mai fluctuent entre 0,2 et 0,4 µm/s, valeurs jugées faibles.

Géochimie des fluides
Les données sur les émissions de dioxyde de soufre (SO2) obtenues au moyen de l’équipement de spectroscopie optique d’absorption différentielle (DOAS), correspondant à la station Tralco, installée à 6 km à l’Est-Sud-Est (ESE) du cratère actif, ont présenté une valeur moyenne de 282 ± 50 t/j (entre le 1er et le 22 mai), avec une moyenne journalière maximale de 654 t/j le 6 mai. Selon l’activité du volcan, ces valeurs restent à des niveaux considérés comme faibles.

Anomalies thermiques satellitaires
Le 17 mai, une alerte thermique a été enregistrée dans la zone associée au volcan avec une Puissance Radiative Volcanique (VRP) de 2 MW, une valeur considérée comme faible selon les données traitées par le Middle Infrared Observation of Volcanic Activity (MIROVA) (http : //www.mirovaweb.it/). De plus, grâce à l’analyse des images satellitaires Sentinel 2L2A, 6 anomalies de radiance ont été détectées les 3, 5, 10, 13, 15 et 18 mai, avec une zone maximale de radiance anormale de 6300 m2 le 15 mai.

Observations
Selon les antécédents exposés, un processus de superficialisation du lac de lave est mis en évidence, qui à son tour a généré une augmentation de la sismicité de type longue période, l’enregistrement de signaux acoustiques, l’incandescence et une augmentation des alertes thermiques enregistrées. Comme cela a été observé lors des phases précédentes, la dynamique du lac de lave dans son processus de restitution vers des niveaux peu profonds peut entraîner des augmentations ponctuelles d’activité telles que celles observées les 26 avril et 22 mai, qui pourraient générer des explosions mineures avec éjection de pyroclastes dans le zone du cratère et sa zone d’influence. En conséquence, le zonage de l’aléa est modifié, considérant une zone susceptible d’être affectée par des produits volcaniques dans un rayon de 300 m du bord du cratère actif.

L’alerte technique volcanique est maintenue au niveau Vert.

Source : Sernageomin

Lire l’article https://rnvv.sernageomin.cl/rnvv/TI_Santiago_prod/reportes_LB/2022/REAV_20220524_1200_Villarrica.pdf

Photo : Volcanologia en Chile .

 

Guatemala , Fuego :

BULLETIN VOLCANOLOGIQUE SPÉCIAL, VOLCÁN DE FUEGO

Type d’activité : Vulcanienne
Morphologie : Stratovolcan composite
Situation géographique : Latitude 14°28’54˝N ; longitude 90°52’54˝W.
Altitude : 3 763 mètres.

LAHAR DANS LA BARRANCA EL JUTE, AFFLUENT DE LA RIVIÈRE ACHIGUATE
Les pluies dans la zone Sud-Est du complexe volcanique génèrent actuellement un lahar dans la Barranca El Jute, un affluent de la rivière Achiguate, avec des caractéristiques faibles à modérées, mais avec la probabilité d’augmenter dans les prochaines minutes en raison des pluies qui persistent à l’intérieur de la zone. Le lahar descend avec du matériel volcanique fin, en plus de charrier des branches et des troncs d’arbres, ainsi que des blocs de 30 cm à 1,5 mètre de diamètre. Si la pluie persiste, la génération de lahars plus grands dans ce ravin ou dans d’autres ravins à proximité, comme le ravin de Las Lajas, n’est pas exclue.

Source : Insivumeh

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search