14 Avril 2022 . FR . Alaska : Edgecumbe , Chili : Lascar , Indonésie : Ibu , Australie : Ile Heard , Kamchatka : Sheveluch .

Home / Alaska / 14 Avril 2022 . FR . Alaska : Edgecumbe , Chili : Lascar , Indonésie : Ibu , Australie : Ile Heard , Kamchatka : Sheveluch .

14 Avril 2022 . FR . Alaska : Edgecumbe , Chili : Lascar , Indonésie : Ibu , Australie : Ile Heard , Kamchatka : Sheveluch .

14 Avril 2022 .

 

 

Alaska , Edgecumbe :

57°3’3″ N 135°45’40 » O,
Altitude du sommet : 3202 pi (976 m)
Niveau d’alerte volcan actuel : NON ASSIGNÉ
Code couleur actuel de l’aviation : NON ASSIGNÉ

Un essaim de tremblements de terre a été détecté à proximité du volcan  Edgecumbe, à partir d’environ 2 heures du matin AKDT le lundi 11 avril 2022. Il y a eu des centaines de petits tremblements de terre dans l’essaim, bien que la grande majorité soit trop petite pour être localisée. Le Centre national d’information sur les tremblements de terre a signalé que l’un des plus grands tremblements de terre de l’essaim s’est produit à 11 h 04 AKDT le 11 avril, avec une magnitude de 2,8 à 10 km de profondeur. L’Alaska Earthquake Center a rapporté qu’un autre tremblement de terre s’est produit à 15h44 AKDT le 11 avril, avec une magnitude de 2,1 et une profondeur de 4 km. Depuis ce matin, l’essaim continue, bien que le taux de tremblements de terre ait diminué au cours des dernières 24 heures.

La cause de cet essaim de tremblements de terre est actuellement inconnue. Cet essaim peut être associé à des processus volcaniques, à une activité tectonique régionale ou à une combinaison de sources. L’AVO ne dispose pas d’instruments sismiques locaux dans la région, et la station la plus proche se trouve à Sitka, à 24 km (15 miles) à l’Est du volcan.

L’analyse rétrospective des données sur les tremblements de terre dans la région montre qu’un petit nombre de tremblements de terre ont commencé à se produire sous le mont Edgecumbe en 2020. L’activité de cette semaine est cependant inhabituelle en nombre d’événements.

L’AVO continuera de surveiller l’Edgecumbe à l’aide des stations sismiques régionales existantes et des données satellitaires. Comme il n’y a pas de réseau de surveillance local, aucun code de couleur d’aviation et aucun niveau d’alerte de volcan ne sont généralement attribués au volcan ; son statut reste donc Non attribué. Si l’activité augmente, l’AVO émettra d’autres avis et augmentera éventuellement le code de couleur de l’aviation et le niveau d’alerte du volcan.

Edgecumbe 2002. Vue au Nord-Nord-Est du sommet du cône d’Edgecumbe au premier plan, cratère des dômes de Crater Ridge en arrière-plan. Les couches rougeâtres foncées sur Edgecumbe sont de la pierre ponce dacitique du début de l’épisode pyroclastique post-glaciaire; les couches gris foncé en dessous, à gauche, sont des cendres/ponces andésitiques du même épisode, dont certaines proviennent du bouchon andésitique juste visible sur le côté gauche du cratère. Toutes les cendres/ponces rhyolitiques de cet épisode pyroclastique sont originaires du cratère Crater Ridge, dont certaines sont sorties sous forme de coulées pyroclastiques ou de lahars et se sont jetées dans la mer à droite (Est) et à gauche (Ouest) du cratère.  

Le mont Edgecumbe est un stratovolcan de 976 m (3202 pieds) de haut sur l’île Kruzof situé à 24 km (15 mi) à l’Ouest de Sitka, en Alaska, et fait partie d’un champ volcanique plus large de dômes et de cratères de lave sur le Sud de l’île Kruzof et les environs sous-marins environnants. Le mont Edgecumbe et le champ volcanique environnant se trouvent dans la forêt nationale de Tongass. Il n’y a pas d’observations écrites d’éruptions du champ volcanique. L’histoire orale des Tlingit décrit de petites éruptions d’il y a environ 800 ans. Les études géologiques montrent que les éruptions d’il y a 13 000 à 14 500 ans ont produit au moins une couche de téphra régionale étendue d’environ 1 m d’épaisseur près de Sitka et de plus de 30 m d’épaisseur sur certaines parties de l’île de Kruzof. La plus jeune éruption conservée dans les archives géologiques remonte à environ 4 500 ans. Le champ volcanique a fait éruption d’une large gamme de compositions , de basalte à rhyolite, à partir de nombreux évents au cours des 600 000 dernières années.

Source : AVO.

Photos : Marriott, Duncan , Jim Riehle.

 

Chili , Lascar :

SISMOLOGIE
Cinq événements sismiques de type VT associés à la fracturation des roches (Volcano-Tectonique) ont été enregistrés. Le tremblement de terre le plus énergétique a présenté une valeur de magnitude locale (ML) égale à 1,8, situé à 1,0 km à l’Est-Sud-Est de l’édifice volcanique, à une profondeur de 3,6 km par rapport au cratère.
Quatre événements sismiques de type LP ont été enregistrés, associés à la dynamique des fluides au sein du système volcanique (type Longue Période). La taille du plus grand tremblement de terre évaluée à partir du paramètre Déplacement Réduit (DR) était égal à 9,9 cm2.

GÉOCHIMIE DES FLUIDES
Les données sur les émissions de dioxyde de soufre (SO2) obtenues au moyen de l’équipement de spectroscopie optique d’absorption différentielle (DOAS), correspondant à la station Emu, située à 6 km à l’Est-Sud-Est (ESE) du cratère actif, ont présenté une valeur moyenne de 434 ± 49 t/j, avec une valeur quotidienne maximale de 1164 t/j le 11 mars, enregistrant une diminution des taux de SO2 à des niveaux considérés comme faibles pour le volcan Láscar, indiquant à partir de ces paramètres un changement dans l’activité du volcan, revenant progressivement à son état basal.
Huit anomalies ont été signalées dans les émissions de dioxyde de soufre (SO2) dans l’atmosphère dans la zone proche de l’édifice volcanique, selon les données publiées par le Tropospheric Monitoring Instrument (TROPOMI) et le Ozone Monitoring Instrument (OMI) Sulfur Dioxide Group (http: / /so2.gsfc.nasa.gov/). La masse maximale émise, selon les informations rapportées par Mounts (http://mounts-project.com/home) était de 80 tonnes, observée le 5 mars, associée à la dynamique de dégazage du volcan Láscar. Une diminution de la récurrence de ces anomalies est observée, la dernière anomalie observée étant le 18 mars.

ANOMALIES THERMIQUES SATELLITAIRES
20 alertes thermiques ont été enregistrées dans la zone associée à l’édifice volcanique au cours de la période, avec une Puissance Radiative Volcanique (VRP) maximale de 6 MW le 8 mars, une valeur considérée comme faible selon les données traitées par MIROVA (http://www.mirovaweb.it/), observant une diminution par rapport à la période précédente. Parallèlement, selon le traitement analytique des images satellites (Sentinel 2-L2A en combinaison de bandes en fausses couleurs), il a été observé des anomalies de radiance durant les journées du 09, 14, 19, 24 et 29, avec une surface de radiance maximale de 4500 m2 le 12 mars.

GÉODÉSIE
A partir des données fournies par 2 stations GNSS installées sur l’édifice volcanique, qui permettent de mesurer la déformation de la surface terrestre, des taux de déplacement vertical de l’ordre de 0,6 cm/mois dans le sens déflationniste sont estimés pour l’une des stations. De plus, un léger raccourcissement de la ligne de surveillance entre les deux stations est enregistré. Par conséquent, de légers signes de déformation sont observés dans le volcan qui pourraient être associés à une activité déflationniste.

CAMÉRAS DE SURVEILLANCE
Grâce à l’analyse des images des caméras fixes, des périodes de dégazage ont été observées, avec des colonnes composées majoritairement de gaz et de vapeur d’eau. La hauteur maximale des colonnes a atteint 800 m le 4 mars 2022.
Quant à l’incandescence, elle a été observée de manière intermittente et avec une très faible récurrence au cours du mois (05, 12 et 21 mars), localisée au centre d’émission active et de faible intensité.
L’activité est restée à des niveaux considérés comme faibles, suggérant une stabilité du système volcanique. L’alerte technique volcanique est maintenue à : ALERTE TECHNIQUE VERTE : Volcan actif au comportement stable – Il n’y a pas de risque immédiat
Remarque : Une zone d’impact potentiel dans un rayon de 1 km autour du centre du cratère actif est suggérée .

Source : Sernageomin.

Photos : Sernageomin / Gabriel Orozco. RudiR/ commons.wikimedia.org .

 

Indonésie , Ibu :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION – VONA

Émis : 14 avril 2022 .
Volcan : Ibu (268030)
Code Couleur Aviation Actuel : ORANGE
Code Couleur Aviation précédent : orange
Source : Observatoire du volcan Ibu
Numéro d’avis : 2022IBU17
Emplacement du volcan : N 01 deg 29 min 17 sec E 127 deg 37 min 48 sec
Région : North Maluku, Indonésie
Altitude du sommet : 4240 FT (1325 M)

Résumé de l’activité volcanique :
Eruption avec nuage de cendres volcaniques à 00h31 UTC (09h31 locale).

Hauteur des nuages volcaniques :
La meilleure estimation du sommet du nuage de cendres est d’environ 6800 FT (2125 M) au-dessus du niveau de la mer, peut être plus élevée que ce qui peut être observé clairement. Source des données de hauteur : observateur au sol.

Autres informations sur les nuages volcaniques :
Nuage de cendres se déplaçant vers le Nord-Est.

Remarques :
L’éruption et l’émission de cendres se poursuivent.

Source : Magma Indonésie.

Photo : John Massolo – WordPress.com

 

Australie , Ile Heard :

Les images satellites du volcan Big Ben sur l’île Heard ont montré des anomalies thermiques d’intensité variable sur Mawson Peak (la zone du sommet) et sur le flanc Nord-Ouest au cours du mois précédent. Les nuages ​​météorologiques ont empêché la vue du volcan pour 11 des 14 acquisitions du 11 mars au 13 avril. Le 11 mars, une petite anomalie thermique au sommet était visible ainsi qu’une anomalie plus importante au-dessus d’un évent ou de plusieurs évents à environ 1 km à l’Ouest; la plus grande anomalie était allongée Nord-Est-Sud-Ouest, suggérant une coulée de lave. De multiples anomalies dans les mêmes zones étaient visibles les 31 mars et 13 avril.

L’île Heard sur le plateau de Kerguelen dans le Sud de l’océan Indien se compose principalement de la partie émergente de deux structures volcaniques. Le grand cône de Big Ben , de nature basaltique / trachytique composite recouvert de glaciers comprend la majeure partie de l’île, et le plus petit , le mont Dixon se trouve à la pointe Nord-Ouest de l’île à travers un isthme étroit. On sait peu de choses sur la structure de Big Ben en raison de sa vaste couverture de glace. Le Mawson Peak, historiquement actif, forme le point culminant de l’île et se trouve dans une caldeira de 5 à 6 km de large percée du côté Sud-Ouest de Big Ben. De petits cônes satellites de scories sont principalement situés sur la côte Nord. Plusieurs éruptions sous-glaciaires ont été signalées sur ce volcan isolé, mais les observations sont peu fréquentes et une activité supplémentaire peut avoir eu lieu.

Source : GVP.

Photo : William L. Stefanov, NASA-JSC.

 

Kamchatka , Sheveluch :

AVIS D’OBSERVATION DU VOLCAN POUR L’AVIATION (VONA)

Émis : 14 avril 2022
Volcan : Sheveluch (CAVW #300270)
Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : orange
Source : KVERT
Numéro d’avis : 2022-22
Emplacement du volcan : N 56 degrés 38 min E 161 degrés 18 min
Région : Kamtchatka, Russie
Altitude du sommet : 3 283 m (10 768,24 pi), l’altitude du dôme ~2 500 m (8 200 pi)

Résumé de l’activité volcanique :
La croissance du dôme de lave se poursuit, une forte activité fumerolienne,  une incandescence du dôme de lave et des avalanches chaudes accompagnent ce processus. Les données satellitaires du KVERT ont montré que des explosions envoyaient des cendres jusqu’à 6 km au-dessus du niveau de la mer, un nuage de cendres se déplaçant vers le Sud-Ouest du volcan.
L’éruption extrusive du volcan continue. Des explosions de cendres jusqu’à 10-15 km (32 800-49 200 pieds) d’altitude pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs internationaux volant à basse altitude.

Hauteur des nuages ​​volcaniques :
6000 m (19680 ft) AMSL Heure et méthode de détermination de la hauteur du panache de cendres/nuage : 20220413/2346Z – NOAA 18 (4m5)

Autres informations sur les nuages ​​volcaniques :
Distance du panache de cendres/nuage du volcan : 16 km (10 mi)
Direction de dérive du panache de cendres/nuage du volcan : SW / azimut 233 deg
Heure et méthode de détermination du panache de cendres/nuage : 20220413/2346Z – NOAA 18 (4m5)

Source : Kvert .

Photo : Yu. Demyanchuk, IVS FEB RAS, KVERT

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search