29 Janvier 2022. FR. Chili : Callaqui , Japon : Sakurajima , Indonésie : Merapi , La Martinique : Montagne Pelée , Hawaii : Mauna Loa .

Home / blog georges Vitton / 29 Janvier 2022. FR. Chili : Callaqui , Japon : Sakurajima , Indonésie : Merapi , La Martinique : Montagne Pelée , Hawaii : Mauna Loa .

29 Janvier 2022. FR. Chili : Callaqui , Japon : Sakurajima , Indonésie : Merapi , La Martinique : Montagne Pelée , Hawaii : Mauna Loa .

29 Janvier 2022.

 

 

Chili , Callaqui :

Rapport spécial sur l’activité volcanique (REAV), région du Biobío, volcan Callaqui. 27 janvier 2022, 13h15 heure locale (Chili continental)

Le Service national de géologie et d’exploitation minière du Chili (Sernageomin) publie les informations suivantes obtenues grâce à l’équipement de surveillance du Réseau national de surveillance volcanique (RNVV), traitées et analysées à l’Observatoire volcanique des Andes méridionales (Ovdas) :

En suivant l’analyse des images de surveillance , obtenues à partir des caméras fixes installées sur le volcan Callaqui , à 21h55 HL ( 00h55 UTC) , il a été identifié l’apparition d’une incandescence dans le secteur Sud-Ouest du cratère , interprétée comme une augmentation  de la températures des émissions de gaz , présentes de manière ininterrompues durant la nuit.

Il faut remarquer que ce phénomène n’avait jamais été enregistré depuis qu’existe le système de surveillance par caméras fixes sur ce système volcanique ( depuis 2012).

Durant la journée , il a été observé un dégazage de plus grande intensité , coïncidant avec la zone d’incandescence . La hauteur de ce phénomène a atteint la hauteur de 380 m , valeur habituellement enregistrée sur ce volcan.

Au moment de ce rapport , la surveillance visuelle continue et tout changement significatif d’activité sera rapporté immédiatement.

L’alerte technique volcanique reste au niveau VERT.

Le stratovolcan Callaqui , datant de la fin du Pléistocène à l’Holocène a le profil d’un canoë renversé, en raison de sa construction le long d’une fissure Sud-Ouest-Nord-Est de 11 km de long au-dessus d’un édifice du Pléistocène , agé de 1,2 à 0,3 million d’années. Le volcan basaltique / andésitique recouvert de glace contient des cônes et des coulées de lave bien conservés, qui ont parcouru jusqu’à 14 km. De petits cratères de 100 à 500 m de diamètre se trouvent principalement le long d’une fissure s’étendant sur le flanc Sud-Ouest. Une activité solfatarienne intense se produit dans la partie Sud du sommet; en 1966 et 1978, une lueur rouge a été observée dans les zones fumeroliennes (Moreno 1985, comm. pers.). Les périodes d’activité fumerolienne intense ont dominé; peu d’éruptions historiques sont connues. Une éruption explosive a été signalée en 1751, il y avait des récits incertains d’éruptions en 1864 et 1937, et une petite émission de cendres d’origine phréatique a été notée en 1980.

Source : Sernageomin .

Photo : Sernageomin , Susan Teal.

 

Japon : Sakurajima

Le 28 janvier 2022, le volcan Sakurajima a présenté une éruption à Kagoshima, au Japon. Selon l’Agence météorologique japonaise, des cendres volcaniques ont été notées dans plusieurs villes voisines. Le volcan est situé près de la ville de Kagoshima avec une population d’environ 600 000 personnes.

Le JMA a signalé que l’incandescence dans le cratère Minamidake (sur le volcan Sakurajima dans la caldeira Aira ) était visible les nuits du 17 au 24 janvier. Les émissions de dioxyde de soufre étaient quelque peu élevées le 17 janvier à 1 000 tonnes par jour. Deux explosions le 18 janvier ont produit des panaches de cendres qui se sont élevés jusqu’à 2 km au-dessus du bord du cratère et ont éjecté des projections balistiques à 1-1,3 km du cratère. Le niveau d’alerte est resté à 3 (sur une échelle de 5 niveaux) et les résidents ont été avertis de rester à 2 km du cratère

La caldera Aira dans la moitié Nord de la baie de Kagoshima contient le volcan Sakurajima, l’un des plus actifs au Japon, après la caldera. L’éruption du volumineux flux pyroclastique d’Ito a accompagné la formation de la caldera de 17 x 23 km il y a environ 22 000 ans. La caldera plus petite de Wakamiko a été formée au début de l’Holocène dans le coin Nord-Est de la caldera d’Aira, avec plusieurs cônes post-caldera. La construction du Sakurajima a commencé il y a environ 13 000 ans sur le rebord Sud de la caldeira d’Aira et a construit une île qui a finalement été reliée à la péninsule d’Osumi lors de la grande éruption explosive et effusive de 1914. L’activité au sommet du cône de Kitadake s’est terminée il y a environ 4850 ans après quoi des éruptions ont eu lieu depuis le Minamidake. De fréquentes éruptions historiques, enregistrées depuis le VIIIe siècle, ont déposé des cendres sur Kagoshima, l’une des plus grandes villes de Kyushu, située dans la baie de Kagoshima, à seulement 8 km du sommet. La plus grande éruption historique a eu lieu entre 1471 et 1476.

Sources : news.cgtn.com , GVP

Photo : La humanidad perfecta

 

Indonésie , Merapi :

Rapport sur l’activité du Mont Merapi, du 21 au 27 janvier 2022.

– Le temps autour du mont Merapi est généralement ensoleillé le matin et le soir, tandis que brumeux l’après-midi .
– Cette semaine 2 nuages ​​chauds d’avalanches chaudes ont été observés au Sud-Ouest, en amont de la rivière Bebeng avec une distance de glissement de 2 000 à 2 500 m. Des avalanches de lave ont été observées 30 fois vers le Sud-Ouest, descendant la rivière Bebeng avec une distance de glissement maximale de 1 800 m.
– L’analyse morphologique de la caméra n’a montré aucun changement morphologique significatif ni dans le dôme de lave Sud-Ouest ni dans le dôme central. Le volume du dôme de lave Sud-Ouest est de 1 670 000 m3 et le dôme central est de 3 007 000 m3.

– L’intensité de la sismicité cette semaine est encore assez élevée.

La déformation du mont Merapi, qui a été surveillée à l’aide de l’EDM cette semaine, a montré un taux de raccourcissement de la distance de 0,2 cm/jour.
– L’intensité des précipitations a été de 99 mm/heure pendant 225 minutes au poste de Kaliurang le 21 janvier 2022 et il a été signalé qu’il y avait une augmentation du débit dans la rivière Boyong.

CONCLUSION
1. L’activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée sous la forme d’une activité d’éruption effusive. L’état de l’activité est défini au niveau « SIAGA ».
2. Le danger potentiel actuel se présente sous la forme d’avalanches de lave et de nuages ​​chauds dans le secteur Sud-Sud-Ouest couvrant la rivière Boyong sur un maximum de 5 km, les rivières Bedog, Krasak, Bebeng sur un maximum de 7 km. Le secteur Sud-Est couvre la rivière Woro sur un maximum de 3 km et la rivière Gendol sur un maximum de 5 km. Pendant ce temps, l’éjection de matériel volcanique en cas d’éruption explosive peut atteindre un rayon de 3 km autour du sommet.

Source : BPPTKG.

Photo : Oystein Lund Andersen

 

La Martinique , Montagne Pelée :

Bilan hebdomadaire de l’activité de la Montagne Pelée pour la période du 21 au 28 Janvier 2022 .

Entre le 21 Janvier 2022 à 16 heures (UTC) et le 28 Janvier 2022 à 16 heures (UTC), l’OVSM a enregistré au moins 8 séismes de type volcano-tectonique . Ces séismes de faible énergie ont été localisés à l’intérieur de l’édifice volcanique à environ 0,7 km de profondeur sous la surface. Cette sismicité superficielle de type volcano-tectonique est associée à la formation de micro-fractures dans l’édifice volcanique.

Aucun de ces séismes n’a été ressenti par la population .

La zone de dégazage en mer à faible profondeur entre St Pierre et le Prêcheur est toujours observée. L’IGP a procédé à des prélèvements de fluides afin de comprendre l’origine de ce dégazage et d’évaluer sa relation éventuelle avec le système hydrothermal de la Montagne Pelée. 

La végétation repousse au niveau de la zone principale de végétation dégradée qui est observée sur le flanc Sud-Ouest de la Montagne Pelée, entre la haute rivière Claire et la rivière Chaude. Cependant , de nouvelles zones de végétation détériorées et mortes ont été détectées par analyse d’images de satellites dans haute rivière Claire et à proximité des sources Chaudes.

Le niveau d’alerte reste JAUNE : vigilance.

Source : Direction de l’OVSM IPGP.

Photo : rci.fm

 

Hawaii , Mauna Loa :

19°28’30 » N 155°36’29 » O,
Altitude du sommet : 13681 pieds (4170 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel : AVIS
Code couleur actuel de l’aviation : JAUNE

Résumé de l’activité :
Le volcan Mauna Loa n’est pas en éruption. Les taux de sismicité restent légèrement élevés au-dessus des niveaux de fond à long terme, mais n’ont pas changé de manière significative au cours de la semaine dernière. Les autres flux de données de surveillance du Mauna Loa – déformation du sol, concentrations de gaz, apparence visuelle dans les webcams – ne montrent aucun changement significatif.

Observations :
Au cours de la semaine dernière, les sismomètres du HVO ont enregistré environ 77 tremblements de terre de faible magnitude (inférieure à M2,5) sous le sommet et les flancs supérieurs du Mauna Loa. La majorité de ces tremblements de terre se sont produits à des profondeurs peu profondes inférieures à 10 kilomètres (6 miles) sous le niveau de la mer.

Les mesures du système de positionnement global (GPS) montrent des taux de déformation très faibles dans la région du sommet qui se sont poursuivis au cours de la semaine dernière.
Les concentrations de gaz et les températures des fumerolles au sommet et à Sulphur Cone sur la zone de Rift Sud-Ouest restent stables.
Les vues de la webcam n’ont montré aucun changement dans le paysage volcanique du Mauna Loa au cours de la semaine dernière.

Source : GVP.

Photo : Bruce Omori / Paradise helicopters

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search